Frida (de Julia Taymor)

Tout sur le septième art et la télévison.
phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 317532
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Frida (de Julia Taymor)

Messagepar phoenlx » dim. janv. 27, 2019 10:06 am

Image

synopsis :
Frida retrace la vie mouvementée de Frida Kahlo, artiste peintre mexicaine du XXe siècle qui se distingua par son oeuvre surréaliste, son engagement politique en faveur du communisme et sa bisexualité. Le film se concentre également sur les relations tumultueuses de Frida avec son mari, le peintre Diego Rivera, et sur sa liaison secrète et controversée avec Léon Trotski.


Hier soir j'ai visionné ce film réalisé par la cinéaste Julia Taymor ! Visionnage un peu sur un coup de tête je dois dire et je ne le regrette pas, c'est un bon film, avec Salma Hayek dans le rôle principal qui incarne ici une peintre mexicaine du début du XXème siècle nommée Frida Kahlo (que je ne connaissais pas) et dont le destin est tragique, souffrant de poliomyélite dès l'âge de 6 ans, souffrant aussi des reins, victime assez jeune d'un accident de bus et qui gardera toute sa vie une santé fragile (aspects qu'on retrouve dans ses tableaux exprimant à la fois les joies et les souffrances de la condition humaine)

Ce film a fait l'ouverture de la Mostra de Venise en 2002 et l'actrice Salma Hayek y tenait énormément,

une photo de l'artiste réelle en train de peindre

Image

Frida noyait parfois son désespoir dans l'alcool et la cigarette. Elle était également bisexulle, mariée à un autre peintre célèbre (Diego Rivera, mondialement connu pour ses peintures murales, et qui la trompait régulièrement pour d'autres femmes mais ceci était réciproque ! Ce mariage avait d'ailleurs de quoi surprendre, car au-delà d'aimer fricoter avec d'autres femmes, Diego Rivera était plutôt gros, loin des canons de beauté contrairement à Frida qui au-delà de ses talents artistiques était une icone de beauté au Mexique. D'aucuns qualifiaient parfois ce couple de "l'union d'un éléphant avec une colombe", métaphore reprise dans le film !

ci-dessous : image du couple dans le film (Diego Rivera y est incarné par l'acteur Alfred Molina)

Image

Ci-dessous : la véritable Frida Kahlo en compagnie de son mari le printre Diego Rivera, photo de 1933

Image

Le film parle beaucoup de leur relation, et contient bon nombre de clin d'oeil aux tableaux de Frida. Il y est aussi beaucoup question de l'émancipation des femmes dans la société mexicaine de l'époque, ainsi que de la question du communisme, le couple ayant notamment pendant un temps hébergé dans sa maison mexicaine le révolutionnaire bolchévique Léon Trotsky, traqué en URSS par Staline et condamné à mort. Au passage l'acteur Geoffrey Rush qui incarnev Trotsky lui ressemble beaucoup !! (ci-dessous : image du film)

Image

une autre image du film représentant le mari de Frida, le peintre Diego Rivera, devant l'une de ses peintures murales ayant fait polémique aux Etats Unis avec la présence du révolutionnaire Lénine !

Image

Au casting de ce film nous retrouvons aussi les acteurs et actrices Antonio Banderas, Edward Norton dans le rôle de l'homme politique américain Nelson Rockefeller ainsi que Ashley Judd dans le rôle de la photographe et révolutionnaire Tina Modotti.

Frida est un bon film, plein d'humanité, que j'ai beaucoup aimé. Le film a reçu une quinzaine de récompenses et elles sont mérité. Salma Hayek notamment y est rayonnante (je trouve de tous les films que j'ai pu voir avec elle que c'est peut-être celui où sa performance d'actrice est la plus belle et émouvante) ; Quelques scènes de nudité émaillent le film mais ça reste soft. Il bénéficie par ailleurs d'une belle bande son, contenant notamment certaines chansons mexicaines, et des thèmes instrumentaux qui pour ma part, m'ont un peu rappelé certaines sonorités qu'on trouve dans le dessin animé Les mystérieuses cités d'or (mais ceci n'est pas forcément étonnant vu que ce dernier se déroule aussi en Amérique centrale et du sud, et rend souvent hommage aux musiques de ces pays :mrgreen: )

C'est un film qui m'a parlé personnellement à plus d'un titre. Notamment pour le rapport de la condition humaine à la souffrance, à la maladie. Pour Salma Hayek bien évidemment, pour ce mélange de joie et de peines qui traverse tout le film et que l'actrice rend à merveille par son interprétation, elle qui malgré les souffrances, malgré ses opérations chirurgicales, chercha toujours à égayer son environnement et la vie de ses proches. La relation à ses parents notamment est très belle et émouvante. Salma Hayek rayonne sur ce film (il n'y a pas d'autres mots) c'est un film qui à la fois donne souvent le sourire, et qui fait pleurer aussi, qui parle d'amour, de maladie, de politique, et qui parle bien évidemment de la vie d'artiste et de peinture (le couple du film étant constitué de deux peintres)

ci-dessous : Day of the Dead, il s'agit d'une sculpture de l'artiste Miguel Linares en papier mâché représentant Frida Kahlo et Diego Rivera. Collection du Musée des enfants d'Indianapolis. Si je poste cette image c'est parceque le film place aussi un petit clin d'oeil
Image

Je crois que j'aime souvent les films qui nous parlent de peinture, ou qui mettent en scène des artistes, mais c'est un sujet à la fois intéressant et casse gueule. Le cinéma étant lui-même un art, le 7ème art, un art parlant d'un art (ou d'artistes) cela permet une mise en abîme thématique intéressante, mais certains cinéastes sont plus maladroits que d'autres, plus prétentieux que d'autres, ce film est un modèle de finesse.

une autre image du film

Image
Photo: KEYSTONE-FRANCE, Getty Images (source)

Frida Kahlo est née et a vécu une grande partie de sa vie dans la Casa Azul, la « Maison bleue » (ci-dessous, situé au centre de Coyoacán, dans la banlieue de Mexico. lieu plus tard transformé en musée par Diego Rivera, son époux)

Image

Ci-dessous : d'autres images que l'on peut trouver sur le blog : artsper.com

Image

ci-dessous un auto-portrait d'elle-même avec le lourd corset qu'elle portait pour rectifier sa colonne vertébrale douloureuse (oeuvre de 1944)

Image

une photo de son journal intime, reconnu comme une véritable oeuvre d'art en soi

Image

un billet de 500 pessos mexicain (sur lequel elle apparait)

Image
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 92099
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Frida (de Julia Taymor)

Messagepar Scarabéaware » dim. janv. 27, 2019 12:56 pm

En lisant à propos de sa santé fragile j'étais bien à me dire que ça avait de quoi te parler, mais sinon ça a l'air plutôt bon ce film qui nous met en exergue cette artiste et ma foi oui elle était fort jolie, c'est bien que le côté "union d'un éléphant avec une colombe" ait été conservé, avec la tendance à vouloir prendre du bel homme là où il ne faudrait pas des fois :siffle:. Bon après quand ils disent gros, peut être que le costume aminci mais on a déjà vu plus gros.
Faudra que je vois ça a un moment :D.

Pour le billet de 500 pesos on a de quoi se dire que ça fait beaucoup mais c'est certainement plus utilisé qu'un billet de 500 €, 500 pesos ça correspond à 23,10 € pour la petite info. Enfin en ce moment, c'est assez fluctuant :?.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 317532
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Frida (de Julia Taymor)

Messagepar phoenlx » dim. janv. 27, 2019 12:58 pm

oui c'est un bon film, surtout pour la performance de Salma Hayek, elle est très touchante dans cette oeuvre :cry:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 317532
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Frida (de Julia Taymor)

Messagepar phoenlx » dim. janv. 27, 2019 1:04 pm

Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Aeriale
Brûle, cosmos !
Brûle, cosmos !
Avatar du membre
Messages : 6446
Enregistré le : lun. juil. 02, 2007 5:39 pm
Localisation : Hasetsu
Gender :

Re: Frida (de Julia Taymor)

Messagepar Aeriale » dim. janv. 27, 2019 2:14 pm

Bon film vu y'a fort longtemps mais c'était très intéressant surtout en complément de certains cours d'Histoire de l'Art pour bien comprendre le contexte historique etc. Les tableaux de Frida c'est très particulier quand même, certaines fresques de Diego aussi d'ailleurs.
Image

This was the only thing I could think of to surprise you more than you've surprised me.

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 92099
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Frida (de Julia Taymor)

Messagepar Scarabéaware » dim. janv. 27, 2019 2:30 pm

Bel aperçu de ses tableaux avec cette vidéo, j'ai comme l'impression qu'elle faisait pas mal d'autoportrait en fait, et on en voit même un qui est plutôt pas mal quand à l'expression de l'amour entre femmes, ses cœurs qui sont liés. On en a quelques beaux tableaux.

SauronGorthaur
Les mille cavernes
Les mille cavernes
Avatar du membre
Messages : 67590
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Frida (de Julia Taymor)

Messagepar SauronGorthaur » dim. janv. 27, 2019 2:57 pm

j'ai vu le film en cours d'espagnol en terminale .... mouarf film qui tient la route, bien joué, mais je me suis ennuyé à fond, car c'est pas le genre de personnage et de parcours qui m’intéresse
Image


Retourner vers « Télévision, cinéma, séries »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités