Gueule d'Ange

Tout sur le septième art et la télévison.
Meleor
Les Ainur
Les Ainur
Avatar du membre
Messages : 9162
Enregistré le : mer. janv. 23, 2013 11:01 am
Localisation : Dijon

Gueule d'Ange

Messagepar Meleor » ven. juin 14, 2019 11:11 pm

Image

Gueule d'ange est un film français réalisé par Vanessa Filho, sorti en 2018.

Synopsis:

Marlène est une jeune mère fantasque, venant d'un milieu prolétaire, sans emploi et qui a été quittée par son mari. Elle passe ses journées à regarder les émissions de télé-réalité et à se saouler. Son seul bonheur et sa fierté, c'est Elli, sa petite fille de 8 ans que Marlène surnomme affectueusement "Gueule d'ange". Mais pour la jeune fille, "gérer" sa mère et son alcoolisme est un combat quotidien, ce qui lui fait atteindre une maturité précoce ...



Film présent à Cannes dans la sélection Un Certain regard en 2018.




Les Marches en commun avec Trois Visages de Jafar Panahi!



Meleor
Les Ainur
Les Ainur
Avatar du membre
Messages : 9162
Enregistré le : mer. janv. 23, 2013 11:01 am
Localisation : Dijon

Re: Gueule d'Ange

Messagepar Meleor » sam. juin 15, 2019 1:07 am


Meleor
Les Ainur
Les Ainur
Avatar du membre
Messages : 9162
Enregistré le : mer. janv. 23, 2013 11:01 am
Localisation : Dijon

Re: Gueule d'Ange

Messagepar Meleor » sam. juin 15, 2019 4:51 am

https://fr.wikipedia.org/wiki/Un_certain_regard

Un certain regard (UCR) est une section dérivée de la sélection officielle du Festival de Cannes, créée en 1978.
Un certain regard met en perspective un cinéma plus original et audacieux que celui de la sélection officielle, et récompense des cinéastes encore peu connus.


Historique:

La section a été créée par Gilles Jacob (délégué général du Festival) en 1978, pour le 31e Festival de Cannes. Il rassembla toutes les sélections parallèles non-compétitives crées par les dirigeants Robert Favre Le Bret et Maurice Bessy, ces sections étant Perspectives du cinéma français, Les Yeux fertiles (autres formes d'art), L'Air du temps (films d'actualité) et Passé composé (films de montage)2. Cette section parallèle fait concourir les films originaux et favorise la découverte de nouveaux talents. Le prix de la Caméra d'or a été aussi créé la même année dans ce sens. Il faudra attendre 1998 pour que la section devienne compétitive.


Principe:

La sélection annuelle d'Un certain regard compte une vingtaine de films, autant que la sélection officielle, annoncés en même temps que la sélection officielle, à la mi-avril. Un film faisant partie de cette section peut ouvrir la compétition en film d'ouverture, s'il est accessible au grand public et comporte des acteurs connus. Il peut également clore le festival.
Les films sont évalués par un jury de professionnels du cinéma, propre à la section, avec généralement cinq membres dont un président. Les meilleurs films sont récompensés la veille de la clôture du Festival, par plusieurs prix (d'autres prix peuvent être exceptionnellement remis). La plus haute récompense, le Prix Un certain regard, parrainé par la Fondation Gan pour le cinéma, offre également une donation financière au distributeur. Les films en tête du classement concourent pour la Caméra d'or. 14 lauréats de la Caméra d'or proviennent de la sélection d'Un certain regard.

Jury Un certain regard:

Depuis 1998, la sélection a son propre jury qui décerne les prix propres à la sélection. Les jurés sont souvent des critiques de cinéma, mais de plus en plus de cinéphiles composent le jury. Le jury a un président depuis 1999.



2018 :

Benicio del Toro (président du jury)
Acteur, réalisateur et producteur
Porto Rico

Kantemir Balagov
Réalisateur
Russie

Julie Huntsinger
Directrice artistique du Festival de Telluride
États-Unis

Annemarie Jacir
Réalisatrice et scénariste
Palestine

Virginie Ledoyen
Actrice
France


https://www.francetvinfo.fr/culture/cin ... 82817.html


Un certain regard:

- "Donbass" de l'Ukrainien Sergey Loznitsa (en ouverture)
- "A genoux les gars" (Sextape) du Français Antoine Desrosières
- "The Gentle Indifference of the world" du Kazakh Adilkhan Yerzhanov
- "El Angel" de l'Argentin Luis Ortega
- "In My Room" de l'Allemand Ulrich Köhler
- "Die Stropers" ("Les Moissonneurs") du Sud-Africain Etienne Kallos
- "Mon tissu préféré" de la Syrienne Gaya Jiji
- "Rafiki" (Friend) de la Kényane Wanuri Kahiu
- "Euphoria" de l'Italienne Valeria Golino
- "Gueule d'ange" de la Française Vanessa Filho
- "Girl" du Belge Lukas Dhont
- "Manto" de l'Indienne Nandita Das
- "Long Day's Journey Into Night" du Chinois Bi Gan
- "Les chatouilles" des Français Andréa Bescond et Eric Métayer
- "Sofia" de la Franco-Marocaine Meryem Benm'Barek
- "Gräns" (Border) de l'Iranien Ali Abbasi
- "Muere, Monstruo, Muere" (Meurs, monstre, meurs) de l'Argentin Alejandro Fadel
- "Chuva E Cantoria Na Aldeia Dos Mortos" (Les Morts et les autres) du Portugais João Salaviza et de la Brésilienne Renée Nader Messora

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 317738
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Gueule d'Ange

Messagepar phoenlx » sam. juin 15, 2019 6:37 am

celui-là il faut que je le vois aussi.
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 92161
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Gueule d'Ange

Messagepar Scarabéaware » dim. juin 16, 2019 10:49 pm

A voir ce que ça donne pour cette relation entre une mère alcoolique que nous joue Marion Cotillard et sa fille, y a de quoi donner du assez terrible en soit :?.


Retourner vers « Télévision, cinéma, séries »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités