Plaire, aimer et courir vite (Christophe Honoré, 2018)

Tout sur le septième art et la télévison.
Meleor
Almaren - Premier paradis
Almaren - Premier paradis
Avatar du membre
Messages : 9503
Enregistré le : mer. janv. 23, 2013 11:01 am
Localisation : Dijon

Plaire, aimer et courir vite (Christophe Honoré, 2018)

Messagepar Meleor » lun. juin 17, 2019 2:20 am

Image

Plaire, aimer et courir vite est une comédie dramatique française écrite et réalisée par Christophe Honoré, sortie en 2018. Le film reçoit le prix Louis-Delluc 2018.

Synopsis:

Été 1993 : Arthur (Vincent Lacoste), étudiant à Rennes, rencontre Jacques (Pierre Deladonchamps), écrivain qui vit à Paris avec son fils. Ils se plaisent, s’aiment et, pour Jacques, il faut vite profiter de leur amour avant de…

https://fr.wikipedia.org/wiki/Plaire,_a ... ourir_vite

Afin de ne pas comparer avec 120 battements par minute de Robin Campillo qui a récolté le Grand Prix du Festival de Cannes en 2017, Christophe Honoré assure que « le vrai sujet du film est là, dans les effets contraires de l’amour. C’est un film qui assume sa part de mélodrame, mais pas tant du côté de l’amour impossible que de la vie impossible »2.


Tournage:

Le tournage débute à la mi-juin 2017 en Bretagne, précisément pendant deux jours à Binic et vingt jours en plein centre-ville de Rennes, entre le 14 juin et le 4 juillet, à l'intérieur d'appartements et dans les rues, dont la rue de Saint-Malo qui est exceptionnellement fermée pour recommencer les scènes de la Fête de la paresse pendant la nuit « afin de perturber le moins possible les commerces »4, ainsi qu’entre autres, à la salle de spectacle L'Ubu, à la place du Parlement-de-Bretagne et au quartier Thabor.
Le tournage se poursuit également à Paris et à Amsterdam.





Festival et sortie:

Plaire, aimer et courir vite est sélectionné en « compétition officielle » et projeté au Festival de Cannes le 10 mai 2018, et sort le même jour dans les salles françaises.


Critiques:


Serge Kaganski des Inrockuptibles écrit, à propos du film, qu’« entre objets exigeants, tenants d’une certaine radicalité, et projets susceptibles de toucher le grand public cinéphile, Christophe Honoré a toujours oscillé. Plaire, aimer et courir vite nous paraît fusionner ces deux veines et s’impose d’emblée comme sa réussite la plus achevée depuis Les Chansons d’amour »9.
Pierre Murat du Télérama souligne qu’« on comparera probablement Plaire, aimer et courir vite à 120 battements par minute. Rien à voir, pourtant. (…) Christophe Honoré (…) n’a jamais saisi avec une telle intensité les hésitations amoureuses, la certitude de l’éphémère et l’intrigante osmose entre la douceur du sexe et sa crudité »10.
Stéphane Joby du Journal du dimanche trouve que « Christophe Honoré signe avant tout un film très personnel, bourré de citations culturelles et de clins d’œil à une époque dont il semble inconsolable. C’est aussi une belle histoire d’amour, émouvante mais sans pathos malgré son issue incertaine »11.
Michael Leete de CinéSéries loue notamment la performance d'acteur de Vincent Lacoste qui « personnifie parfaitement la jeunesse, son envie de vivre et son désir d’intensité. »12
Étienne Sorin du Figaro résume en gros titre qu’« avec Plaire, aimer et courir vite, Christophe Honoré signe son plus beau film »13.



Entrées
France : 206 293 entrées

Distinctions

Récompenses:

Festival du film de Cabourg 2018 : Prix du meilleur acteur pour Pierre Deladonchamps et Vincent Lacoste.
Prix Louis-Delluc 2018

Sélection:

Festival de Cannes 2018 : sélection officielle
Nomination:
César 2019 : César du meilleur acteur dans un second rôle pour Denis Podalydès








Cette chanson est dans un moment très touchant du film!


J'aime les gens qui doutent Les gens qui trop écoutent Leur cœur se balancer J'aime les gens qui disent Et qui se contredisent Et sans se dénoncer J'aime les gens qui tremblent Que parfois ils nous semblent Capables de juger J'aime les gens qui passent Moitié dans leurs godasses Et moitié à côté J'aime leur petite chanson Même s'ils passent pour des cons J'aime ceux qui paniquent Ceux qui sont pas logiques Enfin, pas "comme il faut" Ceux qui, avec leurs chaînes Pour pas que ça nous gêne Font un bruit de grelot Ceux qui n'auront pas honte De n'être au bout du compte Que des ratés du cœur Pour n'avoir pas su dire : "Délivrez-nous du pire Et gardez le meilleur" J'aime leur petite chanson Même s'ils passent pour des cons J'aime les gens qui n'osent S'approprier les choses Encore moins les gens Ceux qui veulent bien n'être Qu'une simple fenêtre Pour les yeux des enfants Ceux qui sans oriflamme Et daltoniens de l'âme Ignorent les couleurs Ceux qui sont assez poires Pour que jamais l'histoire Leur rende les honneurs J'aime leur petite chanson Même s'ils passent pour des cons J'aime les gens qui doutent Mais voudraient qu'on leur foute La paix de temps en temps Et qu'on ne les malmène Jamais quand ils promènent Leurs automnes au printemps Qu'on leur dise que l'âme Fait de plus belles flammes Que tous ces tristes culs Et qu'on les remercie Qu'on leur dise, on leur crie : "Merci d'avoir vécu Merci pour la tendresse Et tant pis pour vos fesses Qui ont fait ce qu'elles ont pu"






Telerama

Ajoutée le 11 mai 2018

Il est l’écrivain malade du film de Christophe Honoré, “Plaire, aimer et courir vite” : Pierre Deladonchamps, impressionnant de justesse. Il est le premier grand emballement de la critique : Pawel Pawlikowski, qui confirme, après “Ida”, sa parfaite maîtrise des sentiments. Une émission animée depuis la Croisette, par Pierre Murat, Guillemette Odicino et Samuel Douhaire.


Les trois critiques de Télérama sur YouTube adorent ce film et le journal a mis la rare note maximale TTT pour chef d'œuvre!

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 93601
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Plaire, aimer et courir vite (Christophe Honoré, 2018)

Messagepar Scarabéaware » lun. juin 17, 2019 1:57 pm

Bon ben celui là c'est un film qui a de quoi largement te plaire :mrgreen:. Et ça a l'air d'avoir une belle petite fibre ma foi, du tout en douceur, tu nous diras si t'en a bien été bercé :D.

Meleor
Almaren - Premier paradis
Almaren - Premier paradis
Avatar du membre
Messages : 9503
Enregistré le : mer. janv. 23, 2013 11:01 am
Localisation : Dijon

Re: Plaire, aimer et courir vite (Christophe Honoré, 2018)

Messagepar Meleor » mar. juin 18, 2019 7:33 pm

C'est pas tant en douceur que ça vu que ça parle des morts du SIDA à l'époque mais de façon subtile! Et sinon oui c'était très poignant avec pas mal de beaux moments sublimés par la musique et c'est un hommage à toute une époque culturelle de la jeunesse du réal qui se réclame de la Nouvelle Vague et on y voit la tombe de François Truffaut!

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 93601
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Plaire, aimer et courir vite (Christophe Honoré, 2018)

Messagepar Scarabéaware » mar. juin 18, 2019 9:17 pm

D'accord, et donc tu trouves que le traitement convient vraiment bien pour toute l'évocation du SIDA ? :penseur:
Faudra que je vois quand même ça a l'occasion, parce que bon peut être que c'est traité avec subtilité mais d'un coup je tique un peu :mdr:.
Bon sinon pas mal pour le petit coup de clin d'oeil à François Truffaut, d'ailleurs lui faudra que j'aille voir un peu pour ses films :mrgreen:.

Meleor
Almaren - Premier paradis
Almaren - Premier paradis
Avatar du membre
Messages : 9503
Enregistré le : mer. janv. 23, 2013 11:01 am
Localisation : Dijon

Re: Plaire, aimer et courir vite (Christophe Honoré, 2018)

Messagepar Meleor » jeu. juin 20, 2019 2:01 am

Ben oui c'est pas que c'est traité avec légèreté mais avec pudeur sans pathos démonstratif! Mais c'est assez bouleversant et le réal a voulu rendre hommage à ses vieux amis morts du SIDA donc il prend ça au sérieux et à sa jeunesse avec toute cette sphère culturelle qu'il a fréquenté quand il est venu à Paris de sa Bretagne pour devenir le réalisateur qu'il est devenu.

Et le film répond un peu au film vedette de l'année d'avant sur Act Up 120 battements par minute car à un moment le héros veut empêcher le perso de Vinent Lacoste d'aller à une réunion d'Act up pour le protéger et puis il y a le perso de Denys Podalydès qui lui reproche de pas s'engager dans ce type de lutte!

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 93601
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Plaire, aimer et courir vite (Christophe Honoré, 2018)

Messagepar Scarabéaware » jeu. juin 20, 2019 11:55 am

D'accord, bon ben tant mieux si c'est comme ça.

Ah pis tiens c'est bien que ça fasse ce petit raccord.


Retourner vers « Télévision, cinéma, séries »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité