Permanent Vacation (Jim Jarmusch, 1980)

Tout sur le septième art et la télévison.
Meleor
titanomachie
titanomachie
Avatar du membre
Messages : 8581
Enregistré le : mer. janv. 23, 2013 11:01 am
Localisation : Dijon

Permanent Vacation (Jim Jarmusch, 1980)

Messagepar Meleor » lun. juin 24, 2019 11:18 am

Image

Permanent Vacation est un film américain réalisé par Jim Jarmusch, sorti en 1980. Il s'agit du film de fin d’études du réalisateur, qui signe ici son premier long métrage. Il lui permet d’être repéré dans de nombreux festivals.

Biographie:

La mère de Jim Jarmusch (cadet de trois enfants), d'origine irlandaise et allemande, fut critique de film et de théâtre pour le Akron Beacon Journal avant d'épouser le père de Jim, un homme d'affaires d'origine tchèque et allemande qui travaillait pour la BF Goodrich. Sa mère l'initie au monde du cinéma en le déposant au cinéma local pendant qu'elle fait les courses. Marqué par Antonioni, Mizoguchi, Ozu, qu'il découvre à la cinémathèque de Paris, il s'inscrit à la New York University en section « Cinéma ». Son film de fin d'études Permanent Vacation est présenté dans de nombreux festivals de films en 1980. Les caractéristiques qui définiront le style et les scénarios de Jarmusch sont déjà en partie présentes dans ce film : dandysme désabusé de anti-héros, travail dans l'ascèse, appétence pour la description des marginaux, tendance à montrer un quotidien étrange, décalé.



Synopsis:

Aloysious Parker erre dans les rues de New York durant deux jours et demi. Jeune vagabond sans attache et livré à lui-même, il croise différents personnages singuliers.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Permanent ... film,_1980)

Production:

Permanent Vacation est financé avec un prêt pour acheter une voiture et une bourse de scolarité au nom de Louis B. Mayer2. Il a coûté à Jim Jarmusch son diplôme d'études de cinéma.

Commentaire:

Empreint de culture punk, notamment de la volonté de travailler à la marge par ses propres moyens, Permanent Vacation pose les fondements des futurs films de Jim Jarmusch : intérêt pour les anti-héros vagabonds et décalés, regard sur le vide existentiel, éloge de la musique (ici la musique jazz de Charlie Parker notamment) et de la littérature (Les Chants de Maldoror de Lautréamont)



https://www.lafilmotheque.fr/films/permanent-vacation/

Permanent Vacation raconte deux jours et demi de la vie d’Aloysious Parker, jeune vagabond de 16 ans qui dérive à Manhattan avec d’autres paumés, toujours en mouvement, précédant d’un cheveu ce qui semble le poursuivre.
« Le personnage est en partie inspiré par l’acteur qui l’incarne, Chris Parker, dont la vie est assez proche de celle d’Aloysious. La musique est inspirée du gamelan javanais et, dans certaines séquences, elle est mélangée aux improvisations de saxophone enregistrées pour le film par John Lurie. Il est important de rappeler que le film est dédié à Nicholas Ray, mort la veille du tournage. J’ai étudié avec Nick puis j’ai été son assistant. Je faisais partie de l’équipe de Nick’s Movie, qu’il a réalisé avec Wim Wenders, et cette expérience m’a beaucoup apporté et ému. J’espère que son influence se voit quelque part dans le film » Jim Jarmusch



Meleor
titanomachie
titanomachie
Avatar du membre
Messages : 8581
Enregistré le : mer. janv. 23, 2013 11:01 am
Localisation : Dijon

Re: Permanent Vacation (Jim Jarmusch, 1980)

Messagepar Meleor » lun. juin 24, 2019 11:55 am

Image

http://www.apar.tv/art/american-youth-by-hedi-slimane/

American Youth By Hedi Slimane

La société MK2 a fait appel au célèbre photographe et créateur de mode, Hedi Slimane, affin qu’il dessine et compose, le coffret collector American Youth.
L’ancien DA de Dior Homme a non seulement imaginé l’aspect visuel de ce coffret mais en a également sélectionné les films. Une sélection unique et cohérente de 11 films indépendants américains sur l’adolescence.
Voici la liste complète des films en question : Woodstock de Michael Wadleigh, Rusty James de Francis Ford Coppola, La fureur de vivre de Nicholas Ray, Who’s that knocking at my door de Martin Scorsese, Zabriskie Point de Michelangelo Antonioni, Last Days de Gus Van Sant, Permanent Vacation de Jim Jarmusch, Mala Noche de Gus Van Sant, Boy’s Don’t Cry de Kimberly Pierce, Mysterious Skin de Gregg Araki et enfin Wassup Rockers de Larry Clark.

Hedi Slimane explique comment est né le projet : « J’avais un projet de livre en préparation, dont le nom est American Youth. MK2 souhaitait au départ un projet sur le cinéma indépendant américain. J’ai proposé de transposer mon sujet, ainsi qu’un cycle, une chronologie de films sur la réprésentation de la jeunesse américaine, et repris le titre du livre».
Le coffret sera disponible en édition collector limitée à 2500 exemplaires et sera accompagné, à sa sortie, d’un hors série du magazine Trois Couleurs dont Hedi Slimane sera rédacteur en chef.



Voici le coffret que j'ai trouvé en farfouillant afin de commander le premier film de Jim Jarmush à l'occasion de la présentation de The Dead Don't Die à Cannes 2019, l'occasion de faire un cycle en plus du cycle Jim Jarmusch prévu! :mrgreen:

Interview par vogue d'Hedi Slimane sur ce coffret:

https://www.vogue.fr/culture/en-vogue/d ... imane/6568

Lien vers une sélection de captures du Hors-série de Trois Couleurs:

https://mariondorel.com/filter/trois-co ... -H-Slimane

Et voici un lien pour consulter les Scans du mag gratuit des cinémas mK2:

https://issuu.com/troiscouleurs

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 89407
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Permanent Vacation (Jim Jarmusch, 1980)

Messagepar Scarabéaware » lun. juin 24, 2019 6:54 pm

Hum...ça fait bizarre avec cette bande annonce où l'on voit surtout des pièces :mdr:, à se demander ce que ça cache finalement quand on voit le synopsis qui aurait plutôt tendance à impliquer une déambulation avec toutes ces rencontres pouvant être atypiques.
Je verrai peut être à un moment ce premier film de sa part en explorant sa filmo.

Sinon beau coffret que t'as pris à ce qu'il réunisse ce petit paquet de films et qu'on ait entre autre pour Coppola et Scorsese :D.

Meleor
titanomachie
titanomachie
Avatar du membre
Messages : 8581
Enregistré le : mer. janv. 23, 2013 11:01 am
Localisation : Dijon

Re: Permanent Vacation (Jim Jarmusch, 1980)

Messagepar Meleor » mar. juin 25, 2019 9:24 am

Les pièces c'est l'expression du vide existentiel!

Et à part ça comme je vais voir les films du coffret dans l'ordre ça implique un autre cycle en plus, un cycle James Dean donc avant de voir la Fureur de vivre faut que je regarde A l'est d'Eden de mon coffret James Dean! :lol:

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 89407
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Permanent Vacation (Jim Jarmusch, 1980)

Messagepar Scarabéaware » mar. juin 25, 2019 11:43 am

D'accord, ah ben oui ça l'exprime plutôt bien comme ça :mrgreen:.

Euh pis bien sur enfin je dirais que ça fait carrément 9 cycles en plus minimum non ? :mrgreen:


Retourner vers « Télévision, cinéma, séries »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités