Aniki, mon frère (de et avec Takeshi Kitano)

Tout sur le septième art et la télévison.
Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 93604
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Aniki, mon frère (de et avec Takeshi Kitano)

Messagepar Scarabéaware » jeu. juin 27, 2019 11:38 pm

Image

Aniki, mon frère (connu aussi sous le nom de Brother) est un film écrit et réalisé par Takeshi Kitano, cette réalisation marque une petite incursion hors japon, Kitano déplaçant ici le terrain de jeu pour flinguer à tout va du côté de Los Angeles :mrgreen:. La B.O. de ce film est signé Joe Hisaishi qui collabore encore une fois avec Kitano. On signalera dans le casting japonais, Susumu Terajima dans le rôle de Kato, qui joue très régulièrement dans les films de Kitano, on ne le voit pas cependant dans les Outrage.

Synopsis :

Pour ne pas se soumettre au clan qui a tué son boss, Yamamoto, un yakuza de Tokyo, retrouve son jeune demi-frère, Ken, à Los Angeles.




Ce qui est le plus bavard dans ce film c'est certainement les flingues, ils causent, ils s'expriment, ils poussent très bien la chansonnette déployant de façon très millimétrées leurs mots que sont les balles dont le son offre un magnifique tableau lorsqu'elles touchent leur cible, repeignant murs et sols dans un beau rougeoiement des gerbes qui se propagent à leur contact pour former tout une œuvre :mrgreen:. Ah la poésie qui de dégage du flingue entamant sa sonate, vibrant au rythme des doigts qui actionnent la gâchette pour livrer tout son jus, c'est toujours une grande histoire en ce bon calibre avec Kitano :mdr:. Kitano est d'ailleurs plutôt pas mal mutique mais s'exprime quand même et après c'est pas non totalement avares de répliques de la part des acteurs mais c'est tout en sobriété et avec des doses d'action qui vont bien dans leur placement, ça nous donne une belle piste :lol:.

Ceci étant dit, après avoir dit ceci, même si je trouve que c'est pas mal et que j'aurai encore bien apprécié cette livraison de sa part, je lui préfère cependant le terrain de jeu purement japonais quand à ses films de Yakuzas où il se fait un plaisir de s'amuser avec ce monde de mafieux. Ici suite au fait que son personnage ne souhaite pas se soumettre à un clan comme ses frères yakuzas, il préfère donc s'en aller pour Los Angeles où il a un frère, ceci pour mieux nous embarquer dans une route de violence à établir un petit territoire et en montrer aux mafieux du coin, encore que ceux-ci sont largement loin de se laisser faire. Mais bon, on l'en voit mener une action pour se faire une place par là et fortement jouer avec la mort.

Bref, c'est tout en efficacité, fait avec sobriété et à ce que Kitano nous construise une telle histoire dans son style à ce qu'on en prenne des captations, que ce soit des moments que l'on contemple et comme qui dirais son passage par l'Amérique c'est pas pour en mettre plein la vue avec des effets spéciaux mais bien donner un rendu net et sans fioritures :mdr:. Mais bon pour autant il y a bien de quoi lui préférer ceux complètement japonais bien qu'on se retrouve pas mal à ce que les choses se passent avec des asiatiques mais j'avoue tiquer un peu sur un des personnages avec l'emploi qui en fait, comme s'il avait du se coltiner le fait de le mettre en avant pour le public américain. Enfin globalement ça passe et on a de quoi apprécier ce que nous fait Kitano avec le cocasse que ça en donne.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 320750
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Aniki, mon frère (de et avec Takeshi Kitano)

Messagepar phoenlx » jeu. juin 27, 2019 11:42 pm

Ça a l'air cool je n'en avais pas entendu du parler :D
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 93604
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Aniki, mon frère (de et avec Takeshi Kitano)

Messagepar Scarabéaware » jeu. juin 27, 2019 11:47 pm

Oh oui ça forme un bon petit cru, après comme je dis je préfère quand le terrain de jeu est placé au Japon avec Kitano, mais ce déplacement à Los Angeles se vaut aussi :mrgreen:.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 320750
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Aniki, mon frère (de et avec Takeshi Kitano)

Messagepar phoenlx » jeu. juin 27, 2019 11:53 pm

Moi aussi je préfère souvent les films asiatiques qu un peu hybrides comme ça. . Bon ça peut donner de bons films mais c'est souvent destiné à plaire aux deux publics moyennant des sacrifices
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !


Retourner vers « Télévision, cinéma, séries »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité