Un peuple et son roi (de Pierre Schoeller,2018)

Tout sur le septième art et la télévison.
Cerca Trova
Azanulbizar
Azanulbizar
Avatar du membre
Messages : 22545
Enregistré le : dim. nov. 13, 2016 8:08 pm
Localisation : En plein vol de mouette, reine des vagues écumantes
Gender :
Contact :

Un peuple et son roi (de Pierre Schoeller,2018)

Messagepar Cerca Trova » mer. juil. 10, 2019 12:16 am

on va compléter un peu cette section, avec le topic pour un peuple et son roi, sorti l'an dernier. et passé en hors compétion à la mostra.
nommé aux césars des meilleurs décors et de la meilleure photographie.


Image

Allociné
En 1789, un peuple est entré en révolution. Écoutons-le. Il a des choses à nous dire. UN PEUPLE ET SON ROI croise les destins d’hommes et de femmes du peuple, et de figures historiques. Leur lieu de rencontre est la toute jeune Assemblée nationale. Au coeur de l’histoire, il y a le sort du Roi et le surgissement de la République…




une petite vision de circonstance pour l'année des 230 ans de la Révolution … Le problème (ou pas) , c'est qu'il me donne envie de revoir le superbe film en deux parties fleuve qui été sorti pour les 200 ans de la Révolution le dyptique de Richard T. Heffron et de Robert Enrico (Les Années lumières - les années terribles) :mrgreen: d'abord, je le trouve trop condensé ou trop ambitieux soit il prend pas assez de temps pour développer les évènements mais bon ça c'est du sentiment personnel. à commencer par les explications de la révolution même si on les connait mais se prendre comme ça en plus vue une pseudo prise de la bastille direct, on a vu mieux. mon reproche principal, c'est surtout que ça passe à coté de son sujet parce que ça manque sérieusement de souffle et de tension dramatique pour une époque assez déterminante (sauf peut être pour la scène de l'exécution de Louis XVI, qui est quasiment la dernière du film :siffle: ), sans compter le fait que je suis à moitié convaincu par le casting : sauf quelques exceptions, on arrive pas vraiment à s'attacher aux personnages ou les détester, dans d'autres cas. le personnage de Maria-Antonia est assez transparente autant dans l'écriture que dans le jeu et même si j'aime bien Lafitte, en Louis XVI, j'ai pas trop adhérer : Jane Seymour et Jean François Balmer dans les rôles, ça avait plus de gueule 8-) . Et disons qu'on reste un peu sur sa faim quand à l'idée directrice du film (la naissance de la liberté), les révolutionnaires et leur image étant un peu trop propres sur eux, le film s'arrête juste avant les excès de la Terreur et l'exécution impardonnable de la Reine Maria Antonia (j'assume pour le côte royaliste et pro-Habsburg que ça peut avoir de dire ça mais pas besoin de l'être pour en avoir contre les accusations calomnieuses contre elle et l'espèce de parodie de procès à la révolutionnaire, qui bafoue les principes qu'ils défendent eux-mêmes :siffle: ). Sinon au niveau technique, j'ai beaucoup aimé pour les photographies, qui sont excellentes, et la reconstitution qui est assez fidèle aux évènements historiques.

12/20
Image


Du Adler, dort hoch auf den Bergen,
Dir schickt die Möwe der See
Einen Gruß von schäumenden Wogen
Hinauf zum ewigen Schnee


- Vom Kaiserin Elisabeth von Österreich-Ungarn zum König Ludwig II von Bayern

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 93541
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Un peuple et son roi (de Pierre Schoeller,2018)

Messagepar Scarabéaware » mer. juil. 10, 2019 10:23 pm

Je tenterai de voir ce film mais quand on voit la bande annonce on a pas trop l'impression de les sentir bien impliqués dans leurs rôles :mdr:. Y a surtout de quoi bien se laisser tenter par le film fleuve de 5 h 24 sur la Révolution Française, celui là faudra que je m'en occupe aussi :mrgreen:. Par contre c'est marrant, sur sens critique, je vois les notes d'un ami sur les deux films, c'est les même, 6/10, il a une tendance à être dans la même tranche de note sur certains sujets des fois :mdr:.

Enfin bref, tu dis trop condensé toi sinon, bon ben effectivement 2 h c'est pas forcément suffisant, mais bon avec le public de maintenant difficile de faire plus avec une majorité de neuneus qui préfèrent passer plus de 2 h sur un marvel, bien des films en pâtissent à ne pas s'étendre plus :siffle:.

Bon pis te gêne pas pour dire Maria Antonia au lieu de Marie Antoinette si tu veux, t'assumes très bien :lol:.

Cerca Trova
Azanulbizar
Azanulbizar
Avatar du membre
Messages : 22545
Enregistré le : dim. nov. 13, 2016 8:08 pm
Localisation : En plein vol de mouette, reine des vagues écumantes
Gender :
Contact :

Re: Un peuple et son roi (de Pierre Schoeller,2018)

Messagepar Cerca Trova » mer. juil. 10, 2019 11:05 pm

la non implication dans leur rôle, ça fait justement partie de ce que je reproche :mdr: il est peut être du genre à trouver qu'il y a trop de longueurs dans le film La Révolution française avec 5 h 24 :lol:
hum pour ce genre de neuneu là, un peu plus de contexte dans film d'une autre ambition, ça serait pas mal d'avoir plus de contexte, surtout sur ce genre de sujets

boh la version française ou autrichienne de son prénom, ça m'arrive d'utiliser les 2 sans préférences aucune mais j'assume surtout très bien pour le fait de dire que je ne suis pas du côté des révolutionnaires et que c'était totalement impardonnable d''avoir exécutée Sa Majesté Marie Antoinette, surtout que les accusations contre elle, c'était juste pour la salir et y avait pas l'ombre d'une once de vérité dedans (enfin, sauf pour le fait d'intelligence avec l'Autriche mais il s'agissait de sauver le régime légitime pour elle. je vois pas de trahison là-dedans. Au contraire des révolutionnaires, elle est restée fidèle à ses principes et digne jusqu'au bout. pis, d'ailleurs, ils en avaient pas la preuve à la preuve à l'époque de son "procès" donc ils bafouent outrageusement leur propre principe de présomption d'innocence … :siffle:
Image


Du Adler, dort hoch auf den Bergen,
Dir schickt die Möwe der See
Einen Gruß von schäumenden Wogen
Hinauf zum ewigen Schnee


- Vom Kaiserin Elisabeth von Österreich-Ungarn zum König Ludwig II von Bayern

Cerca Trova
Azanulbizar
Azanulbizar
Avatar du membre
Messages : 22545
Enregistré le : dim. nov. 13, 2016 8:08 pm
Localisation : En plein vol de mouette, reine des vagues écumantes
Gender :
Contact :

Re: Un peuple et son roi (de Pierre Schoeller,2018)

Messagepar Cerca Trova » mar. sept. 24, 2019 11:08 pm

ça me fait mal au cœur que le journaleux du figaro mette ce ça édulcoré supérieur aux années lumières - années terribles :pleure:

Image


Du Adler, dort hoch auf den Bergen,
Dir schickt die Möwe der See
Einen Gruß von schäumenden Wogen
Hinauf zum ewigen Schnee


- Vom Kaiserin Elisabeth von Österreich-Ungarn zum König Ludwig II von Bayern


Retourner vers « Télévision, cinéma, séries »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité