Raging Bull (de Martin Scorsese)

Tout sur le septième art et la télévison.
Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 90600
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Raging Bull (de Martin Scorsese)

Messagepar Scarabéaware » ven. août 02, 2019 12:23 pm



Raging Bull est une réalisation de Martin Scorsese sortie en 1980 qui retrace la vie du boxeur Jake LaMotta d'après son autobiographie. Ce dernier aura d'ailleurs été consultant pour le film. Surnommé le Taureau du Bronx il n'aura jamais connu de K.O. au cours de ses 106 combats.
C'est Robert de Niro qui interprète ici son rôle, on trouve également Joe Pesci pour sa toute première collaboration avec Martin Scorsese.


Photo du vrai Jake LaMotta

Synopsis :
Jake LaMotta est un boxeur américain surnommé « le taureau du Bronx ». Issu d'un milieu modeste, il atteint les sommets grâce à des combats mythiques.




J'ai vu hier soir ce film de Martin Scorsese qui nous fait plonger dans la vie du boxeur Jake LaMotta, nous faisons ainsi voir ses combats dont celui face à Marcel Cerdan, notre boxeur français parti bien trop tôt dans un accident d'avion et mort ainsi à 33 ans. Mais c'est surtout sur l'homme que l'on se penche quand à voir le relationnel avec son frère joué par Joe Pesci et le mari qu'il était avec sa femme :siffle:. En fait il ne faut pas trop s'attendre à un film se concentrant beaucoup sur ses combats entrainement compris et qu'on ait une montée en puissance vis à vis de son ascension. C'est plutôt à prendre un axe quand à s'intéresser à ce qu'il était avec ses défauts on dira, Martin Scorsese est loin de nous montrer un Rocky pour qui on a de quoi avoir de la sympathie. On voit un type qui encaisse fort bien les coups sans jamais se retrouver K.O. encore que parfois ça devait être pas loin quand même, faut pas déconner non plus, mais on a quelqu'un qui avait la tête sacrément dur.

Globalement j'ai plutôt bien aimé en prenant le fait qu'on soit dans une optique de prise à plus nous évoquer tout ce qu'il était, à être odieux avec sa femme entre autre. Robert de Niro investit bien le rôle en compagnie de Joe Pesci qui comme je le disais plus haut, collabore pour la première avec Martin Scorsese et c'est aussi l'un de ses premiers rôles :D. Ceci étant dit j'aurais bien apprécié qu'on s'intéresse plus amplement à certains combats, qu'on ait une montée en puissance et que ça caractérise de l'enjeu bien comme il faut quand à se diriger vers le titre de champion dans sa catégorie. Et je veux bien qu'on passe rapidement la plupart des combats mais il est dommage de ne pas avoir une meilleure séquence pour sa rencontre avec Marcel Cerdan qui puisse nous faire vibrer. Pour Scorsese décidément la boxe est très secondaire ici, s'il s'était porté un peu plus à nous mettre en valeur certains combats ça aurait été encore meilleur et il pouvait très bien largement dépasser les deux heures après tout. Enfin bon c'est ainsi et en soit c'est quand même bien de la sorte à nous dresser un portrait du type vivant dans le monde de la boxe avec son cheminement la dedans avant que ne vienne la déchéance une fois qu'il arrête :?.

Parce que bon indéniablement ça nous donne bien des aperçus de la vie de ce boxeur faite de combats, de moments avec sa femme et son frère. Pour ce qui est des entrainement on en voit pas grand chose par contre, c'est un peu ballot puisqu'il en faut forcément. En tout cas nous venons à voir du pétage de câble de sa part à un moment qui participe à sa déchéance et encore plus qu'il devienne l'ombre de lui même par la suite une fois qu'il arrête. N'empêche que malgré ce qu'il aura vécu ensuite il aura quand même atteint l'âge honorable de 95 ans, mourant en 2017. Enfin bon voila, c'est assez terrible quand même quand au comportement qu'il peut avoir vis à vis de sa femme, bien sur qu'il psychote c'est une chose, qu'on ait le machisme qu'on peut considérer de son époque disons d'accord aussi mais c'est vraiment pas à l'honneur du type. Et encore apparemment le vrai Jake LaMotta était bien pire selon sa femme. Parce que d'après wikipédia quand Jake LaMotta a vu le film, il s'est rendu compte de la personne horrible qu'il avait été et a demandé à son ex-femme Vickie s'il avait vraiment été comme ça. Elle lui a répondu « Tu étais pire ». Bon...ça en dit long quand au type imbuvable qu'il devait être :mdr:.

Enfin voila, après on peut aussi considérer que ça a le défaut de bien des biopics de pas plus se porter sur ce qui aura été accompli par l'individu mais bon on est pas dans le sentimental qui a de quoi se faire chiant, c'est évoquer une personnalité qui pouvait se faire admirer en tant que boxeur mais qui a coté n'était pas du genre bien agréable à vivre. Et ça on peut pas non plus faire l'impasse, ça forme un bon portrait en soit et là dessus c'est réussi de la part de Martin Scorsese avec ce sur quoi il a préféré porter l'attention, c'est pas forcément du bien glorieux :mdr:.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 312707
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Raging Bull (de Martin Scorsese)

Messagepar phoenlx » ven. août 02, 2019 1:52 pm

ça a l'air pas mal , même si les films de boxe en général c'est pas trop mon truc
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 90600
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Raging Bull (de Martin Scorsese)

Messagepar Scarabéaware » ven. août 02, 2019 5:22 pm

Bah ça pourrait te convenir puisque la boxe se retrouve un peu secondaire en fait tellement on s'intéresse plus à l'homme avec quelques travers qu'il a. Du coup là dessus c'est bien pour les cas comme toi.

Somewhere
Maison des poissons
Maison des poissons
Avatar du membre
Messages : 60519
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :
Contact :

Re: Raging Bull (de Martin Scorsese)

Messagepar Somewhere » sam. août 03, 2019 1:49 pm

Ah ça y est tu l'as enfin vu ce film. :mdr:

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 90600
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Raging Bull (de Martin Scorsese)

Messagepar Scarabéaware » sam. août 03, 2019 2:11 pm

Oui j'aurai mis du temps avant de retenter vu que le premier coffret que j'avais récupéré c'était défectueux à ce que le son n'arrête pas de sauté à chaque scène, mais là ça aura été bon :mdr:. En plus c'est compliqué de pouvoir le trouver autrement sans que ce soit trop lourd :siffle:.


Retourner vers « Télévision, cinéma, séries »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités