L'Affaire du collier (version 1946)

Tout sur le septième art et la télévison.
Cerca Trova
Les corsaires d'Umbar
Les corsaires d'Umbar
Avatar du membre
Messages : 22226
Enregistré le : dim. nov. 13, 2016 8:08 pm
Localisation : En plein vol de mouette, reine des vagues écumantes
Gender :
Contact :

L'Affaire du collier (version 1946)

Messagepar Cerca Trova » jeu. sept. 12, 2019 11:10 am

du coup, l'autre version qui se concentre entièrement sur l'Affaire du Collier, et qui cette fois, s'inspire bien du roman de Dumas le collier de la reine pour sa trame, même si c'est de manière assez libre.
avec Marion Dorian dans le rôle de notre reine Maria Antonia ; Vivianne Romance en comtesse de la Motte ; Maurice Escande dans le rôle du cardinal de Rohan ; Jacques Dacqmine le rôle du comte de La Motte ; Michel Salina dans le rôle de Réteaux de Vilette

Image

on va remettre juste pour la forme le Synospsis de Wiki

L'aventurière Jeanne de Valois-Saint-Rémy, descendante (par la main gauche) du roi de France Henri II, et qui se prétend « comtesse de la Motte », imagine un plan tortueux pour voler un magnifique collier de diamants que la reine Marie-Antoinette a refusé d'acheter aux joaillers Boehmer et Bassange.


pas de bande-annonce, mais à défaut, une petite scène



bon, je pense qu'il évident que j'ai pas besoin de dire que je fais pas partie de ceux qui trouve ce film ennuyant ou académique (parce que dans ce contexte, j'en vois pas le sens), pas plus que confus, d'ailleurs. c'est sans hésitation il est meilleur que la mascarade que nous donné les Ricains et qui travesti sans vergogne cette affaire, la tournant dans un sens qu'elle n'a jamais eu. enfin, bref, on retrouve le roman de loin et avec les scènes un peu dans le désordre, pour certains ou du moins disons que le prologue n'est pas celui du roman mais c'est pas grave on la trame générale historique pas mal respectée et, d'ailleurs, ils se débrouillent beaucoup mieux que les américains pour le déroulé de l'Affaire, que les Ricains. L'image et la qualité du son accusent un peu trop ces plus de 70 ans donc un peu coup de neuf lui irait pas mal mais le grand avantage avec cette version on rentre plus dans la gigantesque arnarque qui implique rien moins qu'un bijoux hors de prix, un crime de lèse-majesté accompagnée d'une usurpation d'identité parce qu'après tout , un vol , des reventes louches , une escroquerie d'un Grand Aumônier de France et haut dignitaire de l'Eglise , une affaire de faux tout en un et, en conséquence, de tout ça, la préface de la Révolution cf. la célèbre phrase de Saint Just, le membre du parlement, pas le Saint Just qui deviendra l'Archange de la Terreur, « Un cardinal escroc, la reine impliquée dans une affaire de faux ! Que de fange sur la crosse et le sceptre ! Quel triomphe pour les idées de liberté ! », d'ailleurs reprise dans le film quoi que étant en partie injuste dans ce qu'elle dit mais qui point parfaitement l'utilisation immonde qui peut être fait de cette affaire par certains extrémistes révolutionnaires. Bref, on entre dans ce gourbier de manière progressive et surtout plus crédible que ce que nous propose la version de 2001. Pour ceux qui connaîtrais pas l'Affaire, un petit tour sur le topic consacré à la Révolution française, où il y a des petites émissions à ce propos. enfin bref, je m'égare, on va revenir à notre Affaire : pas mécontente que le film choisisse d'abandonner le point de vue de la comtesse de La Motte, contrairement à ce que fait les Ricains, c'est plus juste par rapport à Dumas qui racontait l'Histoire d'un point de vue neutre et plus juste par rapport à Sa Majesté et aussi qu'il évite une sorte "d'héroïsation" de la comtesse de La Motte, qui me tapait un sur les nerfs parce que à prés tout, elle avait pas un si beau rôle que ça dans l'Affaire :mrgreen: bref, ceci dit j'en penser qu'ils auraient pu être légèrement plus retors dans le déroulé de l'Affaire mais ça implique une interprétation personnelle, je fais partie de ceux qui ne trouverais ni choquant , ni abérant que notre Reine passant par là dans les jardins de Versailles, surprennent (cachée, évidemment ) , le rendez-vous secret entre la fausse Reine et le Cardinal de Rohan, sans que ça implique une complicité entre elle et la Comtesse de La Motte, évidemment, que diable ! Sinon, niveau découpage, rien à redire : c'est parfait de finir sur le châtiment de la Comtesse de la Motte , encore quelques petites scènes de plus pour voir ce qui lui arrive après son évasion de la Salpêtrière (sans aide de Sa Majesté Maria Antonia, parce que faut quand même pas éxagérer ! y a suffisamment eu de Lèse-Majesté comme ça dans l'affaire, c'est pas la peine d'en rajouter une couche ) et l'exil final du Cardinal de Rohan, ça ferait un épilogue plus satisfaisant. Enfin, on évite de finir sur la décapitation de la Reine, ça fait très mauvais genre dans les sens où c'est pas le bon coupable :siffle:

15/20
Image


Du Adler, dort hoch auf den Bergen,
Dir schickt die Möwe der See
Einen Gruß von schäumenden Wogen
Hinauf zum ewigen Schnee


- Vom Kaiserin Elisabeth von Österreich-Ungarn zum König Ludwig II von Bayern

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 92355
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: L'Affaire du collier (version 1946)

Messagepar Scarabéaware » jeu. sept. 12, 2019 12:45 pm

Bon ben Cocorico et heureusement que ça aura fait mieux :mdr:. Au moins ça à l'avantage de bien se concentrer sur l'affaire en elle même sans trop déborder vers la Révolution. Par contre quand tu parles du fait que Marie Antoinette aurait pu surprendre le rendez vous secret, c'est dans le roman ça ? Et puis tu parles de l'aide à l'évasion, c'est quoi quand à cette histoire là ?

Cerca Trova
Les corsaires d'Umbar
Les corsaires d'Umbar
Avatar du membre
Messages : 22226
Enregistré le : dim. nov. 13, 2016 8:08 pm
Localisation : En plein vol de mouette, reine des vagues écumantes
Gender :
Contact :

Re: L'Affaire du collier (version 1946)

Messagepar Cerca Trova » jeu. sept. 12, 2019 1:49 pm

A vrai dire, je n'en suis pas encore là dans le roman donc je ne sais pas si Dumas s'en sert mais ça lui ressemblerait bien. en fait, j'en parlais car c'est aussi une hypothèse de certains historiens et que ça me paraît bien dans le caractère espiègle de notre souveraine. par contre, au niveau des récits romancés de l'Affaire, me semble que c'est une hypothèse utilisée par Zweig dans sa biographie de la reine Maria Antonia.

en ce qui concerne l'histoire d'évasion, ceux disent que Sa Majesté a trempée dedans sont de vils blasphémateurs mais sinon s'est vraiment arrivé que la soit disant comtesse de La Motte-Valois se soit échappée de la prison de la Salpêtrière, où elle a été enfermée à vie après avoir été marquée au fer rouge par le V de "voleuse". c'était vers le début de la Révolution, elle est partie après en Angleterre, où elle a publié des récits très douteux sur l'affaire du collier et comme quoi elle aurait eu des relations lesbiennes avec notre Reine, qui aurait été de mèche dans l'Affaire en l'aidant à s'évader ou que la vraie victime dans l'Affaire c'était elle la comtesse de la Motte et non pas Sa Majesté :siffle: . bref, le tout se finit que la comtesse de La Motte va se jeter par la fenêtre pour échapper à ses créanciers, en 1791.
Image


Du Adler, dort hoch auf den Bergen,
Dir schickt die Möwe der See
Einen Gruß von schäumenden Wogen
Hinauf zum ewigen Schnee


- Vom Kaiserin Elisabeth von Österreich-Ungarn zum König Ludwig II von Bayern

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 92355
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: L'Affaire du collier (version 1946)

Messagepar Scarabéaware » jeu. sept. 12, 2019 2:08 pm

D'accord, je vois, en tout cas oui y a de quoi s'accorder sur le fait que surprendre ce rendez-vous secret n'aurait rien de forcément bizarre en tout hasard et ça implique pas forcément de la complicité, juste que ça aurait pu lui faire un choc et qu'elle ne sache pas vraiment quoi faire à ce moment là.
Bon pis sinon d'accord pour l'évasion, après on peut toujours imaginer qu'elle ait fourni une aide dans l'évasion sous le coup d'un chantage de la part de la Comtesse, c'est aussi une possibilité éventuelle, mais à ce moment Marie Antoinette serait encore victime d'avoir été obligée d'agir ainsi. Sauf que évidemment une telle idée est plus prise à charge contre elle. Cependant on est pas dans l'impossible avec du chantage sur je sais pas quoi qui pourrait l'obliger à apporter une aide qu'elle n'aurait pas souhaité autrement. C'est bon pour un film où on défendrait Marie Antoinette quand à cette hypothèse ça :mdr:.

Cerca Trova
Les corsaires d'Umbar
Les corsaires d'Umbar
Avatar du membre
Messages : 22226
Enregistré le : dim. nov. 13, 2016 8:08 pm
Localisation : En plein vol de mouette, reine des vagues écumantes
Gender :
Contact :

Re: L'Affaire du collier (version 1946)

Messagepar Cerca Trova » jeu. sept. 12, 2019 2:18 pm

oui. je crois que si jamais elle a surpris ce rendez-vous secret, elle a plutôt dû s'amuser aux dépens du cardinal de Rohan, qui a vraiment cru voir la Reine (et non pas une simple paysanne se faisant passer pour elle grâce à sa grande ressemblance. que dis-je une simple paysanne ? insulte suprême, une simple simple paysanne, plus ou moins prostituée ! ). même si ça n'empêche que notre Reine l'a aussi pris comme crime de lèse-majesté de croire qu'elle aurait pu accorder un rendez-vous galant secret à quelqu'un qu'elle déteste et le choisisse pour intermédiaire dans l'achat d'un collier qu'elle avait refusé. pis une Reine ne saurait revenir sur sa parole. d'où le procès contre Rohan aussi et son exil final (que la Reine a obtenu in extremis), même si au départ, il a été acquitté car aussi victime, dans un certain sens, mais faut pas oublier que le jugement a été rendu par un parlement frondeur contre la Monarchie

je sais pas. je pense que ça aurait encore plus fait mal à son image, si Sa Majesté avait eu un chantage pour libérer la soit disant comtesse. c'est pas très royal de s'y plier, même si la comtesse avait trouvé des arguments convaincants
Image


Du Adler, dort hoch auf den Bergen,
Dir schickt die Möwe der See
Einen Gruß von schäumenden Wogen
Hinauf zum ewigen Schnee


- Vom Kaiserin Elisabeth von Österreich-Ungarn zum König Ludwig II von Bayern


Retourner vers « Télévision, cinéma, séries »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités