Festival du film de Locarno 2019

Tout sur le septième art et la télévison.
Meleor
Eä , que le monde soit !
Eä , que le monde soit !
Avatar du membre
Messages : 9270
Enregistré le : mer. janv. 23, 2013 11:01 am
Localisation : Dijon

Festival du film de Locarno 2019

Messagepar Meleor » jeu. sept. 12, 2019 2:01 pm

Image

Le Locarno Film Festival est un festival de cinéma consacré au cinéma d'auteur qui se déroule chaque été dans la ville suisse italienne de Locarno.
Le festival est reconnu par la Fédération internationale des associations des producteurs de films (FIAPF) 1 dans la liste des treize « festivals compétitifs », à l'instar des festivals tels que le Festival de Cannes, la Mostra de Venise et la Berlinale.
Fondé en 1946, le Festival del film Locarno est l’un des plus anciens festivals de cinéma au monde. Créé dans le but de dénicher les nouvelles tendances, le festival de Locarno a souvent reconnu avant les autres le génie de jeunes réalisateurs qui, par la suite, se sont imposés comme les chefs de file de leurs générations. Parmi ceux-ci, Claude Chabrol, Stanley Kubrick, Paul Verhoeven, Miloš Forman, Raoul Ruiz, Alain Tanner, Mike Leigh, Béla Tarr, Chen Kaige, Edward Yang, Alexandre Sokourov, Atom Egoyan, Jim Jarmusch, Spike Lee, Gregg Araki, Abbas Kiarostami, Pedro Costa, Fatih Akın, Claire Denis, Kim Ki-duk ou encore Gus Van Sant.
Au-delà des sept salles de cinéma utilisées, la Piazza Grande (it), énorme place qui peut accueillir chaque soir jusqu’à 8 000 personnes. La récompense principale décernée par le jury est le Léopard d'or (Pardo d'oro).



https://fr.wikipedia.org/wiki/Locarno_Festival


https://www.franceinter.fr/emissions/le ... -aout-2019

Le Mag de l’Eté vous propose aujourd’hui une émission spéciale en direct du festival de Locarno. Au micro d’Anna Sigalevitch, la directrice du festival Lili Hinstin ainsi qu’un peloton de nommés français : Jeanne Balibar, Emmanuelle Béart, Mathieu Amalric, Agathe Bonitzer.

Image

La directrice du festival Lili Hinstin de Locarno sera accompagnée de Jeanne Balibar, d'Emmanuelle Béart, de Mathieu Amalric, et d'Agathe Bonitzer © Getty / Pier Marco Tacca


Sur les bords du Lac Majeur, le festival de Locarno remet depuis 1946 ses célèbres récompenses félines : des statuettes de léopards, qui ont déjà salué le travail de Michael Haneke, Jim Jarmusch, ou encore Susan Sarandon. Pour cette 72e édition, qui courra jusqu’au 17 août, la compétition brasse 17 films internationaux, avec des artistes venus du monde entier : l’Italienne Ginevra Elkann avec son film Magari, Kiyoshi Kurosawa avec To the Ends of the Earth, John Waters mais aussi les acteurs Hilary Swank et Song Kang-ho. La Française Lili Hinstin, qui reprend cette année les rênes du festival, veut maintenir une tradition de découverte de jeunes talents ainsi que promouvoir des films originaux et audacieux.
L’actrice et réalisatrice Jeanne Balibar signe l’excentrique comédie Merveilles à Montfermeil, film en compétition du Concorso Cineasti del Presente. Pour son premier long-métrage dans lequel elle joue elle-même, Jeanne Balibar s’est entourée d’une distribution de choix, avec Ramzy Bedia et Philippe Katerine, ainsi qu’Emmanuelle Béart et Mathieu Amalric qui accompagnent tous deux la réalisatrice à la table du Mag de l’Eté.



La jeune actrice Agathe Bonitzer vient quant à elle défendre Les enfants d’Isadora, un drame réalisé par Damien Manivel et sélectionné dans la catégorie Concorso Internazionale. Le film revient sur le solo envoûtant et mélancolique composé par la danseuse Isadora Duncan à la suite de la mort de ses deux enfants, en 1913. Plus d’un siècle plus tard, quatre femmes viennent à la rencontre de l’iconique danseuse et de la tendresse de cette chorégraphie du manque.


Dans le journal de la culture du lundi 12 août
Le MO.CO, nouveau musée d’art contemporain de Montpellier, ouvre ses portes cet été ! Une école d’art et deux espaces d’expositions proposent des événements et performances gratuits pour tous les publics !
Le théâtre est à l’honneur au festival de Noirmoutier-en-l’Ile, avec une série exceptionnelle de représentations, entre classiques et créations, qui courra jusqu’au 19 août.
Au programme de la "Crazy Night" ce soir à Locarno, le film Memories of Murder de Bong Joon-ho, avec son acteur fétiche Song Kang-ho, deux cinéastes sud-coréens à retrouver demain soir dans le Mag de l'Eté !
Programmation musicale :
Juice, de Lizzo
Dance me to the end of love, de Madeleine Peyroux

Les invités
Jeanne BalibarComédienne, chanteuse
Mathieu AmalricActeur et réalisateur
Emmanuelle BéartComédienne
Agathe BonitzerActrice
L'équipe
Anna SigalevitchProductrice
Clément BaudetRéalisateur
Marion PhilippeAttachée de production
Elodie Royerattachée de production
Elsa BérangerProgrammatrice musicale
Maëlane LoaëcStagiaire



http://www.lepolyester.com/la-selection ... arno-2019/


La sélection du prochain Festival de Locarno a été dévoilée. Il s’agit de la première sélection de la Française Lili Hinstin, qui succède à Carlo Chatrian à la tête du festival.
17 longs métrages figurent dans la compétition internationale. Parmi ces films, à noter A Girl Missing du Japonais Koji Fukada, A Voluntary Year que l’Allemand Ulrich Köhler a co-réalisé avec Henner Winckler, Technoboss du Portugais Joao Nicolau et Vitalina Varela de son compatriote Pedro Costa, Terminal Sud du Franco-Algérien Rabah Ameur-Zaïmèche, Les Enfants d’Isadora du Français Damien Manivel, Echo de l’Islandais Rúnar Rúnarsson , The Last Black Man in San Francisco de l’Américain Joe Talbot et comme chaque année pas mal de découvertes, notamment du côté des 6 réalisatrices sélectionnées.
16 longs métrages composent la sélection Cinéastes du présent, qui met plus particulièrement l’accent sur des cinémas ouvrant de nouvelles perspectives. Cette section fait la part belle plus particulièrement aux nouveaux talents, qui viennent cette année d’Algérie ou du Sénégal, de Chine ou du Kazakhstan, de Vietnam ou du Mexique.

Parmi les avant premières hors compétition présentées à la Piazza Grande, à noter Once Upon a Time in… Hollywood de Quentin Tarantino, Adoration de Fabrice du Welz, 7500 avec Joseph Gordon-Levitt ou encore To the Ends of the Earth de Kiyoshi Kurosawa qui sera présenté en clôture.
Nous reviendrons tous ces prochains jours et en détails sur les différents films retenus dans ces deux sections principales du festival, ainsi que ceux retenus dans les autres sections. En attendant, découvrez les films en compétition ci-dessous.


COMPETITION INTERNATIONALE
A febre, Maya Da-Rin (Brésil)
A Girl Missing, Koji Fukada (Japon)
A Voluntary Year, Ulrich Köhler & Henner Winckler (Allemagne)
Cat in the Wall, Mina Mileva & Vesela Kazakova (Bulgarie)
Douze mille, Nadège Trebal (France)
During Revolution, Maya Khoury (Syrie)
Echo, Rúnar Rúnarsson (Islande)
Les Enfants d’Isadora, Damien Manivel (France)
Height of the Wave, Park Jung-Bum (Corée du sud)
Hogar, Maura Delpero (Italie)
The Last Black Man in San Francisco, Joe Talbot (États-Unis)
Longa noite, Eloy Enciso (Espagne)
O Fim do Mundo, Basil da Cunha (Suisse)
The Science of Fictions, Yosep Anggi Noen (Indonésie)
Technoboss, Joao Nicolau (Portugal)
Terminal Sud, Rabah Ameur-Zaïmèche (France)
Vitalina Varela, Pedro Costa (Portugal)


COMPETITION CINEASTES DU PRESENT
143 rue du Désert, Hassen Ferhani (Algérie)
L’Apprendistato, Davide Maldi (Italie)
The Cold Raising The Cold, Rong Guang Rong (Chine)
Ham on Rye, Tyler Taormina (États-Unis)
Here for Life, Andrea Luka Zimmerman & Adrian Jackson (Royaume-Uni)
L’Île aux oiseaux, Maya Kosa & Sergio da Costa (Suisse)
Ivana the Terrible, Ivana Mladenović (Roumanie)
Love Me Tender, Klaudia Reynicke (Suisse)
Mariam, Sharipa Urazbayeva (Kazakhstan)
Merveilles à Montfermeil, Jeanne Balibar (France)
Nafi’s Father, Mamadou Dia (Sénégal)
Oroslan, Matjaž Ivanišin (Slovénie)
Overseas, Yoon Sung-a (Belgique)
La Paloma y el lobo, Carlos Lenin (Mexique)
Space Dogs, Elsa Kremser & Levin Peter (Autriche)
The Tree House, Minh Quý Trương (Vietnam)
Source : Festival de Locarno






TV5MONDE Info


Ajoutée le 9 août 2019


S'abonner 120 k
La 72ème édition du Festival de Locarno continue, et déjà un premier film qui fait sensation : " La fille au bracelet " de Stéphane Demoustier.

Retourner vers « Télévision, cinéma, séries »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités