Vous n'avez encore rien vu (Alain Resnais, 2012)

Tout sur le septième art et la télévison.
Meleor
Eä , que le monde soit !
Eä , que le monde soit !
Avatar du membre
Messages : 9259
Enregistré le : mer. janv. 23, 2013 11:01 am
Localisation : Dijon

Vous n'avez encore rien vu (Alain Resnais, 2012)

Messagepar Meleor » dim. sept. 15, 2019 5:18 am

Image

Vous n'avez encore rien vu est un film français, en coproduction allemande, réalisé par Alain Resnais, sorti le 26 septembre 2012.


Synopsis:

Après sa mort, Antoine d'Anthac, homme de théâtre, fait convoquer dans sa résidence de montagne, par l'intermédiaire d'un notaire, tous ses amis comédiens ayant joué dans différentes versions de sa pièce Eurydice. Il a enregistré avant de mourir une déclaration dans laquelle il leur demande de visionner une captation des répétitions de cette pièce : une jeune troupe lui a en effet demandé l'autorisation de la monter, et il laisse le soin à ses amis de donner leur accord. Ceux-ci s'installent dans des canapés et vont regarder les quatre actes de la pièce de théâtre projetée sur un écran de cinéma. Dans cette pièce, Eurydice, une comédienne de théâtre, rencontre Orphée, un violoniste. Peu à peu, les acteurs-spectateurs se mettent à revivre la pièce et à la jouer en superposition avec la pièce projetée. Les rôles principaux du couple Orphée-Eurydice passent ainsi successivement d'Arditi-Azéma à Wilson-Consigny et à Dieuaide-Pons. Ce sont ainsi trois générations d'acteurs qui jouent la pièce, ceux de la soixantaine, ceux de la quarantaine, et ceux de la vingtaine, les trois situations s'imbriquant au-delà du réel. L'intrigue amoureuse entre Orphée et Eurydice se résout autour du fait que, Eurydice ayant péri dans un accident, il lui est offert de revivre à condition qu'Orphée ne se retourne pas pour la regarder tant que l'aube n'a pas point. Après la fin de la projection, un rebondissement survient concernant Antoine.
Le film est une libre variation sur l'Eurydice de Jean Anouilh.


https://fr.wikipedia.org/wiki/Vous_n%27 ... re_rien_vu


Genèse et réalisation du film:

Alain Resnais souhaite adapter au cinéma la pièce de théâtre de Jean Anouilh Eurydice (1942). Sur les conseils de Laurent Herbiet, il décide finalement de mélanger à Eurydice des éléments d'une autre pièce d'Anouilh, Cher Antoine ou l'Amour raté (1969). Il imagine une mise en scène dans laquelle deux générations d'acteurs ayant joué Eurydice seraient confrontés, des années plus tard, à l'évaluation d'une nouvelle mise en scène de leur pièce par une jeune troupe et se prendraient au jeu de la réinterpréter simultanément créant ainsi une triple mise en abyme du jeu théâtral et de ses variations3.


Choix du titre:

Le titre Vous n'avez encore rien vu est une phrase que Resnais a depuis longtemps l'habitude de dire à son producteur lors de la visualisation des rushes et qui a servi de titre provisoire à plusieurs projets. Cette fois-ci, le producteur lui a suggéré de conserver ce titre pour le film. La phrase est ambiguë et peut aussi bien signifier : « Vous croyez en avoir bavé, mais le pire vous attend » que « Vous n’avez encore jamais vu un film comme ça ». Le titre est aussi relié à l'ambition d'Alain Resnais de montrer dans ses films quelque chose qui n'a pas encore été vu dans l'histoire du cinéma4.

C'est aussi un hommage à la première phrase parlée entendue dans un film de fiction, dite par Al Jolson dans Le Chanteur de jazz (The Jazz Singer), en 1927 ; après avoir chanté Dirty Hands, Dirty Face, il s'adresse au public du café-concert qui applaudit et dit : « Wait a minute. You ain't heard nothin' yet! », « Attendez une minute. Vous n'avez encore rien entendu », avant d'enchaîner avec la chanson Toot, Toot, Tootsie. L'expression était très familière à Al Jolson qui avait créé en 1919 la chanson You Ain't Heard Nothin' Yet, dont il avait écrit les paroles avec Gus Kahn, chanson qu'il ne chante pas dans Le Chanteur de jazz5,6.


Réception:

Le succès en salle est moins important que pour les films précédents d'Alain Resnais (155 000 entrées en France)7.

Distinctions:

Nominations et sélections:

Festival international du film de Vancouver 2013

Autour du film:

Tous les amis d'Antoine invités à se réunir jouent leur propre rôle de vrais acteurs. Le notaire commence par les appeler par téléphone nominativement, par exemple : « Allô, Michel Piccoli ? Oui, c'est moi. » En revanche, au cours de la pièce, ils prennent les prénoms correspondant à la pièce de théâtre.
Le film a lieu dans un endroit clos, la résidence d'Antoine, soit dans une grande salle commune où est projetée la pièce, soit dans une chambre, ceci à la manière d'une vraie pièce de théâtre. Seule une brève digression spatiale transporte la scène sur un quai de gare. On peut y ajouter l'espace consacré à la pièce de théâtre projetée, à savoir un décor futuriste, dépouillé et austère de théâtre moderne dans un hangar industriel en béton.









Image

L'équipe du film au festival de Cannes 2012





Avant-première de "Vous n'avez encore rien vu" le 18 septembre 2012
370 vues •Ajoutée le 21 sept. 2012

Cécilia D

Avant-première de "Vous n'avez encore rien vu" d'Alain Resnais au Forum des Images à Paris le 18 septembre 2012 en présence de Lambert Wilson, Anny Duperey et Jean-Louis Livi.




phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 318214
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Vous n'avez encore rien vu (Alain Resnais, 2012)

Messagepar phoenlx » jeu. sept. 19, 2019 9:01 pm

Le dernier film que j'ai vu de ce réalisateur c'était Pas sur la bouche (vu au ciné) ça remonte mais j'avais bien aimé à l'époque :mrgreen:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Meleor
Eä , que le monde soit !
Eä , que le monde soit !
Avatar du membre
Messages : 9259
Enregistré le : mer. janv. 23, 2013 11:01 am
Localisation : Dijon

Re: Vous n'avez encore rien vu (Alain Resnais, 2012)

Messagepar Meleor » jeu. sept. 19, 2019 11:31 pm

Moi j'avais beaucoup aimé Smoking no Smoking il y a vingt ans! :D

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 318214
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Vous n'avez encore rien vu (Alain Resnais, 2012)

Messagepar phoenlx » ven. sept. 20, 2019 1:09 am

pas vu celui-là !
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 92346
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Vous n'avez encore rien vu (Alain Resnais, 2012)

Messagepar Scarabéaware » ven. sept. 20, 2019 10:50 pm

On a une belle petite brochette d'acteurs français qui se retrouvent réunis avec celui là :mrgreen:. Ça a l'air pas mal pour l'expérience qu'il semble proposer ici, à voir ce que ça donne. Bon pis moi faudra que je me vois quelques autres Resnais avant, j'ai celui avec Belmondo à voir d'ailleurs :mrgreen:.


Retourner vers « Télévision, cinéma, séries »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 6 invités