The truman show (de Peter Weir)

Tout sur le septième art et la télévison.
phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 322706
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

The truman show (de Peter Weir)

Messagepar phoenlx » lun. oct. 21, 2019 10:45 am

Image

“Le monde est une scène”, nous disait Shakespeare. Voilà qui résume bien le film dont nous allons parler aujourd'hui. Hier soir j'ai enfin pu voir ce film culte signé le grand réalisateur Peter Weir, sorti en 1998 !

Truman Show est une comédie dramatique qui à l'époque avait fait un carton, succès critique et public, beaucoup de gens m'avaient à une époque conseillé ce film, mais bizarrement, je n'ai jamais été tenté de le voir, pour deux raisons. D'abord, je bloque énormément sur Jim Carey et ses grimaces, et d'ailleurs j'y reviendrai mais même dans ce film (que j'ai adoré, j'annonce la couleur tout de suite :mrgreen: ) par moment il m'énerve encore un peu :lol:
Deuxio, à cause de son thème : la TV réalité (la mode commençait à l'époque, et ça ne me branchait pas, surtout après le visionnage du film Ed TV un peu sur le même thème, que j'avais vu à l'époque en VO dans un cinéma parisien dans le cadre de mes études.

Or The truman show surfe encore sur la même thématique, la TV réalité, mais c'est un film riche à plusieurs niveaux de profondeur et surtout, doté d'une réalisation impeccable (Peter Weir est décidément un grand réalisateur, qui avait su me subjuguer avec d'autres de ses films comme l'excellent Master and Commander avec Russel Crowe, ou encore Le cercle des poètes disparus) ; indéniablement, The truman show rivalise avec ces films, niveau qualités.

Synopsis :

Signalons que le film a été tourné dans la petite ville de Seaside aux Etats Unis (une ville nouvelle à l'époque et qui apparemment convenait mieux au réalisateur que certains décors d'Hollywood qui faisaient .. trop réalistes !! ce qui n'allait pas pour ce scénario où Jim Carey est plongé malgré lui dans une ville en apparence idyllique, mais qui pour le coup justement, doit paraître parfaite et donc un peu trop fausse ...)


J'ai adoré ce film !! On est tout de suite plongé dans l'ambiance, je me suis retrouvé comme les spectateur de cette TV réalité, un peu scotché devant mon écran, il n'y a pas de temps mort, la réalisation est impeccable, le jeu d'acteur très bon, la musique (j'y reviendrai) nous happe, plein d'ingrédients qui font une belle alchimie, à laquelle je m'attendais peu, j'avais une autre image (pleine de préjugés) du film dans ma tête avant de le voir.

Au casting de ce film, nous retrouvons Jim Carey donc, qui fit récompensé par un Golden Globe, donc même quand je dis qu'il m'énerve d'habitude, j'avoue que là c'est l'une des meilleures prestations que je lui connaisse, sans doute d'ailleurs le premier film où l'acteur a vraiment su me convaincre, un film fait pour lui, j'ai envie de dire. a noter qu'à la base c'est Brian de Palma qui devait réaliser ce film, mais il souhaitait prendre plutôt Tom Hanks comme acteur que Jim Carey, et fut finalement écarté.

Comme autres acteurs et actrices on retrouve l'excellent Ed Harris, ainsi que la belle Natasha Mc Elhonne (une actrice dont je suis littéralement amoureux depuis le visionnage de Solaris :mrgreen: et le moins qu'on puisse dire c'est que même si elle a un rôle un peu secondaire dans The Truman Show, elle m'a encore une fois bien impacté. Je la connais peu, j'ai du la voir uniquement dans ces deux films (je crois :penseur: ) mais à chaque fois elle me fait un gros effet elle :mrgreen:

Je vous poste aussi un petit extrait d'une interview de Peter Weir le réalisateur :
Manipulation, mensonge, déconstruction de la réalité... alimentent The Truman Show. Seul Truman Burbank émerge de cette confusion généralisée.
Il est d'abord l'innocent abusé. Puis un être en crise. Truman a été trahi par tous, sauf par son premier amour, dont les yeux, ces fenêtres de l'âme, criaient la vérité. Alors les yeux sont devenus l'obsession de Truman, sa bouée de sauvetage, au point qu'il en réalise des collages. Un jour, peut-être, notre regard sur les images changera.

-----> a travers cet extrait, on peut voir l'importance du regard de Natasha l'actrice qui me fait fondre à chaque fois :super: :mrgreen: !! ^^


Pour terminer les présentations je signale aussi la présence d'Andrew Niccol au scénario, le réalisateur de Lord of War, Bienvenue à Gattaca. Bref, on avait du lourd sur ce film, et ça se sent.

Le film est une critique de la TV mais au-delà de cette lecture un peu basique, il aborde le thème de la liberté et de la perception de la réalité (en cela on peut le comparer à des films comme Matrix - bien que la trilo des wachovski soit à mon sens encore bien plus riche de thématiques, mais pour toute la métaphore de la caverne de Platon, il y a des similitudes) ; On retrouve notamment cette idée phare que la liberté de l'homme ne peut pas être facilement restreinte en le berçant d'illusion, l'esprit (comme Néo dans Matrix et comme ici le personnage incarné par Jim Carey) finit toujours par se rebeller et rechercher quelle est la vérité plus fondamentale derrière le monde simulacre que d'autres cherchent à nous placer devant les yeux ...

A noter aussi dans ce film une excellente bande son, signée Burkhard Dallwitz (que j'ai adoré) mais on y retrouve apparemment aussi le très bon Philip Glass (compositeur de l'excellent et étrange Koyaanisqatsi notamment) qui a composé quelques thèmes (et ça se sent !!! )

Le titre du film comporte un jeu jeu de mot sur "Truman" (homme vrai) : Le personnage incarné par Jim Carey et qui est ici le jouet de toutes les manipulations, le "héros" de cette TV réalité imposée, étant un personnage qui cherche à rester vrai et lui-même, dans un monde totalement faux.
Là encore, on pourrait faire un petit parallèle avec Matrix et les jeux de mots sur les noms du personnage principal (Néo : l'homme nouveau, ou encore saint Thomas pour Thomas anderson :mrgreen: )
J'ai appris en surfant sur la toile suite au film qu'il existe de nos jours en psychiatrie un "syndrome Truman" pour les personnes un peu paranoïaques qui pensent qu'une autre réalité se cache derrière la réalité ! On parle entre autre d'un malade américain aurait escaladé la Statue de la Liberté pour rejoindre sa petite amie qui selon lui l'aurait attendu au sommet, une idée qu'il s'était mis derrière la tête pour sortir d'un vaste "show" qui serait la réalité, ça va loin :mrgreen:

Au-delà de matrix on peut citer comme comparaisons encore plus anciennes George Orwell et 1984 bien sûr, et son Big Brother, ou encore certains romans de Philip K. Dick comme Simulacres (1964), ainsi que Le Temps désarticulé (1954), des romans qui mettaient déjà en scène la réalité comme des simulacres et qui ont d'ailleurs aussi compté parmi les influences de Matrix ... on peut citer aussi (là encore, de même qu'avec matrix parmi les sources d'influences) l'hypothèse philosophique du "Malin génie" de René Descarte : à savoir l'idée qu'il y aurait derrière la réalité une sorte divivité toute puissante ayant les plein pouvoirs sur nous et qui nous trompe, nous manipule, nous fait voir une autre réalité, un "malin génie" en quelque sorte. Descarte avait évoqué ceci dans ses Méditations, et on retrouve bien évidemment ça aussi dans ce film. Ces réflexions qui nous renvoient à nous-même et à nos questionnement sur la réalité (qu'est-ce qui est vrai autour de nous ? qu'est-ce qui est factice ?) Le film nous renvoie sur nos interrogations à propos des multiples pouvoirs, médias, religions, idéologues ou autres entités qui nous manipulent et nous font parfois voir une réalité déformée. En cela et même si ce n'est pas le seul film sur ce thème évidemment il est très intéressant et riche.
(je remarque au passage qu'il y en avait beaucoup vers cette époque : Passé virtuel, Dark City, Matrix, ainsi que Running Man, film adapté de stephen king et qui traitait aussi du pouvoir de la télévision sur les individus ..)

Une autre allégorie présente dans le film est celle des marionettes de Platon : L'idée que les hommes ne sont pas libres et sont le jouets de leurs affects, qui les guident comme les fil guident des marionnettes. Dans ce film le personnage de Ed harris (qui se nomme Christof et qui est le créateur de ce jeu de TV réalité) peut être vu comme une sorte de Dieu, de démiurge omnipotent de ce monde. Il est d'ailleurs amusant de le voir dans ce film et beaucoup plus récemment dans la série Westworld (inspirée d'un univers de Michael Crichton) où il est aussi question d'une réalité factice recréée (celle des parc à thème avec les robots pour riches clients en recherche de sensations fortes) et où le personnage de Ed Harris joue aussi un personnage qui se prend un peu pour Dieu par moment, et qui connait toutes les ficelles du parc. J'ai trouvé amusant ce petit parallèle :super: .

Une chose qui m'a titillé à la fin du film (attention spoiler) :
on peut voir qu'au-delà de la porte qu'il franchit à la fin : c'est noir, aucune lumière ne perce. est-ce que ça veut dire qu'au-delà il n'y a pas plus de vérité, le monde réel est aussi un monde de mensonge ? (comme le dit le personnage de ed harris) ?..


Bref, il y a mille chose à dire sur ce film (je dois couper je suis un peu pressé, on en reparlera !! Mais c'est un gros gros coup de coeur, pour ma part !!)
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 94616
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: The truman show (de Peter Weir)

Messagepar Scarabéaware » lun. oct. 21, 2019 12:41 pm

Ah ça fait du beau gros coup de cœur bien surprise celui là :D. Je compte bien le voir également, vais m'en occuper d'ici peu, mais bon voila c'est vrai que même si tu te dis que ça émet une bonne critique vis à vis de la télé réalité et tout, que c'est d'un très bon réalisateur comme Peter Weir, y a l'aspect Jim Carrey qui laisse un petit apriori, parce que lui c'est avant tout le comique de service, faut bien avouer. Et pourtant j'aurai vu Eternal Sunshine of the Spotless Mind, où on a de quoi apprécier le voir avec une mine plus triste. Après je suis pas comme toi à avoir de grosses réticences vis à vis de lui, ses mimiques me gênent pas énormément non plus lol.

Enfin bref, on voit comme ça t'as énormément plu du coup et t'en ressors bien les différents aspects avec ce que forme cette critique, forcément un truc comme ça on a de quoi penser à la Caverne de Platon entre autre, toute la question de la perception de la réalité.

Ça a l'air de former vraiment un beau pan du coup. Pis tiens les marionnettes de Platon je me rappelle pas avoir déjà vu à propos mais ça reviens limite à parler du libre arbitre aussi, dans la mesure où l'homme est le jouet de ses affects, forcément il a de quoi ne pas être totalement libre vis à vis de ses émotions, y a tout de même un carcan, l'attachement qui fait que ça peut fausser sur la liberté et le libre arbitre. Et même en se détachant de tout, le libre arbitre se met il à vraiment exister ? Peut être mais y a encore là une question d'affect malgré tout, y a fuir quelque chose pour se construire une autre réalité.

Bref, je verrai et puis qu'on en rediscute plus amplement mais voila les pistes de réflexions se sentent très bien :mdr:. Autrement avec la présence de Ed Harris, on peut effectivement faire un parallèle amusant quand à son rôle dans Westworld actuellement :D.

SauronGorthaur
Alqualondë
Alqualondë
Avatar du membre
Messages : 68242
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: The truman show (de Peter Weir)

Messagepar SauronGorthaur » lun. oct. 21, 2019 12:48 pm

je n'ai pas vu le film entier perso.
Restes que c'est un film visionnaire sur la télé-réalité dans un sens
(En travaux)

Náin
combats urbains
combats urbains
Avatar du membre
Messages : 61292
Enregistré le : mar. févr. 07, 2012 8:02 pm
Localisation : Les grandes salles de la cité des nains de Cavenain

Re: The truman show (de Peter Weir)

Messagepar Náin » lun. oct. 21, 2019 12:50 pm

Ah c'était dont ça le fameux coup de cœur. Oui ba je confirme totalement.
Oyez Elfes, vous tous, oyez ! Qu'on ne dise plus jamais des Nains qu'ils sont cupides et désobligeants ! Galadriel
Puisqu'ils ne sont pas blancs, ils sont forcément méchants ! Pocahontas
Et savez-vous ce que le nain réponds à cela ? : Ishkhaqwi ai durugnul !
I am a dwarf and i'm digging a hole, diggy diggy hole, diggy diggy hole !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 322706
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: The truman show (de Peter Weir)

Messagepar phoenlx » lun. oct. 21, 2019 12:54 pm

oui très bon film, je le possède depuis 1999, j'ai un peu trainé à le voir, mais je ne regrette pas ;
et au passage ce film confirme que beaucoup de mes films de prédilection sont dans la période 98 - 2004, ça se vérifie sans cesse :super: j'aime plein de films en dehors de cette période, mais il y a une densité incroyable de films qui me marquent profondément dans cette période je trouve. The truman Show en fera partie, assurément.

j'aime beaucoup ce réalisateur, décidément, 3 films vus pour le moment de lui, et 3 belles petites claques. Il faudrait que j'en vois d'autres !!!
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 94616
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: The truman show (de Peter Weir)

Messagepar Scarabéaware » lun. oct. 21, 2019 1:10 pm

SauronGorthaur a écrit :je n'ai pas vu le film entier perso.
Restes que c'est un film visionnaire sur la télé-réalité dans un sens


Ah tiens comment ça se fait que t'ai pas tout vu ?

Aries Phoenix
Parth Celebrant
Parth Celebrant
Avatar du membre
Messages : 21931
Enregistré le : mar. avr. 23, 2013 1:37 pm
Localisation : Jamir (Tibet), Au cœur du Volcan (Santa Lucia), Nivelles (Belgique)
Gender :

Re: The truman show (de Peter Weir)

Messagepar Aries Phoenix » lun. oct. 21, 2019 1:19 pm

J'ai aussi adoré ce film, l'ambiance, les musiques, les scènes cocasses, une belle histoire d'amour, et surtout la réflexion sur la télé réalité et ses dérives. C'est aussi assez troublant sur le sens de la vie, il y a de quoi se sentir parano quant à la réalité qui nous entoure.
Image

Le bonheur ne se poursuit pas, il se trouve

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 322706
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: The truman show (de Peter Weir)

Messagepar phoenlx » lun. oct. 21, 2019 1:27 pm

oui c'est un subtil mélange de drame, d'humour, de cynisme, de choses bizarres, de satire, de SF, de romance (j'aime bien la relation lointaine mais émouvante entre le personnage de Truman et celui incarné par Natasha Mc Elhonne

et la BO de ce film est vraiment cool :super:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Aries Phoenix
Parth Celebrant
Parth Celebrant
Avatar du membre
Messages : 21931
Enregistré le : mar. avr. 23, 2013 1:37 pm
Localisation : Jamir (Tibet), Au cœur du Volcan (Santa Lucia), Nivelles (Belgique)
Gender :

Re: The truman show (de Peter Weir)

Messagepar Aries Phoenix » lun. oct. 21, 2019 1:32 pm

La BO est en effet bien fichue. C'est un des points forts du film. Et Jim Carrey pour une fois ne me tape pas sur les nerfs à en faire trop.
J'ai beaucoup aimé la façon dont tout le monde essaye d'empêcher Truman de quitter la ville :lol:
Image

Le bonheur ne se poursuit pas, il se trouve

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 322706
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: The truman show (de Peter Weir)

Messagepar phoenlx » lun. oct. 21, 2019 1:58 pm

oui c'est tout un show, c'est le cas de le dire :lol: Tout est finement orchestré ! C'est impressionnant aussi de voir toute la mécanique derrière cette émission, ils arrivent même à changer la lumière du soleil, recréer des tempêtes, des vagues énormes sur l'océan, et tout ça est sur la lune, c'est assez fou :mrgreen:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Aries Phoenix
Parth Celebrant
Parth Celebrant
Avatar du membre
Messages : 21931
Enregistré le : mar. avr. 23, 2013 1:37 pm
Localisation : Jamir (Tibet), Au cœur du Volcan (Santa Lucia), Nivelles (Belgique)
Gender :

Re: The truman show (de Peter Weir)

Messagepar Aries Phoenix » lun. oct. 21, 2019 2:02 pm

Un aspect bien surréaliste en effet. Difficile je pense de rentabiliser ça avec une émission de TV, avec en plus tous les acteurs présents, soit des centaines. :lol: Mais bon, je ne crois pas que ce soit un film à vocation réaliste...
Image

Le bonheur ne se poursuit pas, il se trouve

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 322706
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: The truman show (de Peter Weir)

Messagepar phoenlx » lun. oct. 21, 2019 2:04 pm

non je le vois surtout comme une métaphore, en tout cas irréaliste pour 2020 l'époque à laquelle est censée se dérouler le film je crois mais dans 500 ans qui sait ce qu'on arrivera à faire en matière de réalité recréée :mrgreen:

je crois cependant beaucoup plus aux recréations virtuelles, comme dans matrix ou passé virtuel, qu'ici où on a un monde physique recréé de toute pièce avec de vraies personnes qui jouent les acteurs
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Aries Phoenix
Parth Celebrant
Parth Celebrant
Avatar du membre
Messages : 21931
Enregistré le : mar. avr. 23, 2013 1:37 pm
Localisation : Jamir (Tibet), Au cœur du Volcan (Santa Lucia), Nivelles (Belgique)
Gender :

Re: The truman show (de Peter Weir)

Messagepar Aries Phoenix » lun. oct. 21, 2019 2:12 pm

C'est clairement une métaphore, même si c'était réalisable, le coût serait.. un peu élevé :transpire:
J'aime beaucoup l'image du réalisateur, le "Dieu" de l'histoire, qui finit par supplier Truman de rester à la fin. Comme s'il allait gentiment retourner dans un monde virtuel après avoir découvert le pot aux roses :lol:
Et aussi sa séparation de son premier amour parce que "ça ne rentrait pas dans le scénario" :evil: Ça c'est un sale coup dans la vie d'un homme !

De toute façon, on arrive aux moyens de recréer un tel environnement de façon réaliste en virtuel. Il ne manque plus que les connexions aux partie sensorielles autres que le vue et l’ouïe. Donc, ça n'est qu'une question de dix ou quinze ans je pense avant les premiers prototypes. "Malheureusement", il n'y a pas de quoi en faire un reality show :mrgreen:
Image

Le bonheur ne se poursuit pas, il se trouve

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 322706
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: The truman show (de Peter Weir)

Messagepar phoenlx » lun. oct. 21, 2019 2:21 pm

c'est clair on en est loin ! Moi j'étais sûr qu'il quitterait ce monde, le créateur était bien naïf :mrgreen:
j'espérais qu'on voit un peu du monde réel en dehors mais au final, c'est pas plus mal ainsi, ça laisse place à l'imagination, je me demande après tout ce temps s'il arrivera bien à s'adapter au dehors, quelque part ça me rappelle là encore un peu la découverte du monde de Sion dans matrix :mrgreen: sauf que dans matrix le but du monde virtuel n'est pas d'amuser la galerie de millions d'êtres humains, mais la survie des IA par la culture des hommes :mrgreen:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 322706
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: The truman show (de Peter Weir)

Messagepar phoenlx » lun. oct. 21, 2019 2:46 pm

une vidéo de comparaison The Truman show / Matrix ---> viewforum.php?f=174
(je découvre au passage cette chaine youtube qui fait des comparaisons de films, il y a des petites pépites d'analyse :super: )
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 94616
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: The truman show (de Peter Weir)

Messagepar Scarabéaware » lun. oct. 21, 2019 5:39 pm

phoenlx a écrit :oui c'est tout un show, c'est le cas de le dire :lol: Tout est finement orchestré ! C'est impressionnant aussi de voir toute la mécanique derrière cette émission, ils arrivent même à changer la lumière du soleil, recréer des tempêtes, des vagues énormes sur l'océan, et tout ça est sur la lune, c'est assez fou :mrgreen:


Ah tiens je me suis fais bien spoiler là :lol:. Bon ben tant pis mais du coup pour la vidéo de comparaison avec Matrix vais peut être attendre un peu avant de voir :mrgreen:.

Mais tout ce qui est maitrise de ces éléments donc forcément maitrise du climat, on a eu de quoi s'interroger avec Westworld, d'un coup y a de quoi se demander si là aussi on est vraiment sur Terre en fait ? :mrgreen:

Bon pis Aries tu parles du cout élevé mais bon y a tellement de gogos qui regardent ça que ça se rentabiliserait certainement très bien d'une façon ou d'une autre :siffle:. On peut tellement avoir toute confiance au capitalisme et à la volonté d'endormir les masses que y a aucun soucis à se faire je pense.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 322706
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: The truman show (de Peter Weir)

Messagepar phoenlx » lun. oct. 21, 2019 5:45 pm

mais dans ce film apparemment la société du show fait des profits essentiellement avec les produits dérivés, les placements de produits etc :mdr:

D'ailleurs il y a quelques scènes plutôt cocasses notamment une où la femme de Truman cherche à faire de la pub pour une sorte de mousse au chocolat de mémoire, ce qui ne manque pas de l'interloquer, car ça vient comme des cheveux sur la soupe dans leur conversation :lol:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 94616
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: The truman show (de Peter Weir)

Messagepar Scarabéaware » lun. oct. 21, 2019 6:36 pm

Voila c'est vite fait de se faire un pognon de dingue avec tout ça et un sponsoring à fond les manettes. Rien n'est impossible et trop couteux du moment que ça peut rapporter gros.

Ah pis bon sang le placement de produit sans finesse mais qui doit être marrant à voir avec l'effet sur lui :mdr:.

Aries Phoenix
Parth Celebrant
Parth Celebrant
Avatar du membre
Messages : 21931
Enregistré le : mar. avr. 23, 2013 1:37 pm
Localisation : Jamir (Tibet), Au cœur du Volcan (Santa Lucia), Nivelles (Belgique)
Gender :

Re: The truman show (de Peter Weir)

Messagepar Aries Phoenix » mar. oct. 22, 2019 12:01 pm

Oui, en plein milieu d'une discussion, sa femme place le slogan d'un produit, et on voit à l'écran comme une pub qui apparaît :lol: Mais Truman, il a vécu dedans toute sa vie, ça doit pas le déranger.
Image

Le bonheur ne se poursuit pas, il se trouve

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 322706
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: The truman show (de Peter Weir)

Messagepar phoenlx » mar. oct. 22, 2019 12:02 pm

clairement pas, vu qu'il n'a connu que ça :rire:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 94616
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: The truman show (de Peter Weir)

Messagepar Scarabéaware » mer. oct. 23, 2019 11:48 pm

Allez pour le coup j'aurai pas plus trainé à enfin le voir à mon tour, voila qui est fait ce soir :mdr:. C'est excellemment fait quand à nous proposer une telle réalisation se penchant sur le thème de la télé réalité et surtout le grand art de la manipulation dans notre monde, on est vraiment bien dedans avec d'abord un peu d'introduction façon témoignages avant d'être lancés dans la vie de Truman, le bon petit citoyen modèle dans lequel la plupart des américains peuvent se retrouver, l'action se déroule dans un cadre idyllique, je dirais même aseptisé comme peuvent l'être les banlieues américaines en fait. Seaheaven, le Paradis de la mer, c'est le petit cocon dans lequel il évolue entouré de nombreux figurants et comédiens qui règlent sa vie. Pas de soucis il est bien dans le moule de la société en plus, on peut toutefois se demander ce qu'il se serait passer s'il avait mal tourné et était devenu un malfrat tiens :mrgreen:. Bon il est assureur, c'est une manière d'arnaquer les gens des fois mais bon l'assurance c'est du métier très bien vu. En tout cas Jim Carrey est impeccable à nous jouer ce Truman, cet homme vrai, authentique, le seul à ne pas jouer un rôle, encore que. Je dis encore que, puisque évidemment on peut toujours considérer qu'il met comme un masque, la manière de dire bonjour le matin à ses voisins on peut considérer le côté enjoué et qu'il aime bien dire ça mais c'est pas une manière naturelle de saluer des voisins :mdr:. En plus forcément qu'il y a une part de masque du moment qu'il a un désir de retrouver une fille en particulier, une belle lanceuse d'alerte d'ailleurs :mrgreen:.

Il est pris dans le moule de la société qui est déjà une matrice en soit mais en plus il y a cette couche qu'il ignore bien d'être une vedette de la télé-réalité malgré tout. Et faut vraiment qu'ils soient au top quand à la gestion des situations avec lui, surtout avec son désir de voyager et on a de l'affreux d'ailleurs quand à ce qu'ils ont pu lui faire vivre dans son enfance. Ah ça aura été impliquer de la tragédie dont auront pu se régaler les spectateurs voyeuristes et avide de drame en tout genre, mais lui c'est une grosse épreuve qu'il aura connu. En somme on peut évoquer une question éthique, y a de quoi soulever des interrogations morales avec ça. Le concepteur incarné par Ed Harris est vraiment tout puissant, c'est comme on a de quoi le dire un véritable démiurge qui fait ce qu'il veut de sa marionnette, une marionnette qu'il aura vu grandir et pour lequel on peut toujours lui considérer un véritable attachement, en plus en lui ayant consacré autant d'années de sa vie, y a forcément un peu de lien qui a du sincèrement se créer. Et pourtant il contrôle toute sa vie quitte à lui faire mal à le conserver dans cette matrice et qu'il joue avec sa poule aux oeufs d'or qui lui rapporte un paquet d'argent avec le sponsoring et tout le toutim, les produits dérivés, bref, de quoi rentabiliser à la hauteur du PIB d'un petit pays comme c'est dit. On voit très bien la manne financière, si c'est couteux ça a de quoi largement rapporter de toute façon avec le nombre de gogos qui peuvent s'accrocher à regarder une telle émission, se captiver alors qu'il y a des choses plus intelligentes à voir, ça renvoie très bien à la réalité de notre monde qui se passionne pour de la télé poubelle qui va toujours de plus en plus vers le n'importe quoi.

Assurément on peut avoir une pensée pour Matrix même si la trilogie des Wachowski brasse énormément d'éléments, de connaissances, qu'on a quelque chose de colossal, mais voila The Truman Show c'est bien une forme de matrice en soit et qu'on puisse évoquer la Caverne de Platon, tout le fait de la perception de la réalité et qu'il ait à prendre conscience de toute ça. Quand à la prise de conscience d'ailleurs y aura eu des tentatives de militants mais qui n'auront pas fonctionné, mais fallait qu'il y ait des bugs à ce système pour que ça commence à vraiment trotter dans sa petite tête et qu'émerge la conscience de ce qu'il est vraiment. Il est comme une IA dont la conscience émergerait, sauf que lui c'est un humain esclave d'une émission, enchainé par un concepteur peu scrupuleux. Ceci dit il lui offre un paradis, en se faisant du pognon sur son dos, c'est sur que là il l'extrait de la vie réelle avec ce qu'elle peut avoir de dur mais moralement ça pose problème. Nous sommes dans un film un peu à la Black Mirror aussi pourrait on dire, avec Black Mirror d'ailleurs on aura eu droit à pousser sur du bien sordide avec la peine de mort transformée en véritable attraction tournant en boucle, là nous sommes dans un autre abus. Un abus qui a de quoi se rapprocher de romans de Philip K.Dick et Pho aura bien signalé les nouvelles de référence, qu'il faudrait se lire d'ailleurs. Ce n'est pas une adaptation d'un de ses romans mais on peut considérer que ça s'en inspire.

Et puis on se concentre sur Truman et le démiurge mais parlons aussi des spectateurs encore, spectateurs énormément dépendant qui sont scotchés à leur écran et se construisent autour du Truman Show, ça les fédère à se nourrir d'une émission qui intellectuellement ne vaut rien, c'est la bonne lobotomisation sociétale qu'on met en exergue. Ils dépendent complètement de ça, ils mangent Truman, ils dorment Truman, ils vivent Truman, bref, tout tourne autour de lui. Et puis arrive la fin et là nous avons quand la réaction parfaitement éloquente avec les deux gardiens :mrgreen:. Là j'ai adoré le coup aussi, pour qui a vu y a de quoi bien en sourire quand à ce que ça traduit bien justement, on passe très rapidement à autre chose, l'apanage de la consommation dans toute sa splendeur, bravo mec, maintenant on zappe.

Dans tous les cas au final y a un choix de fait mais on nous laisse dans l'expectative judicieuse à pouvoir imaginer ce qu'il va advenir et puis on peut réfléchir aux propos du démiurge qui ne veux pas que son bébé, sa poule aux œufs le quitte. Une autre matrice sociétale est à explorer et forcément qu'elle est faite elle aussi de mensonge et de manipulation après tout, nous constatons bien tout l'art que c'est, largement entrepris par nos politiques et tout le toutim qui créent la société dans laquelle nous vivons avec son insécurité et se trouvant loin d'être un doux cocon comme dans une matrice possédant un unique démiurge régissant tout tranquillement. Ça en fait très bien l'évocation, par contre c'est sur qu'on peut être troublé par le fait de ne rien voir derrière la porte.

Enfin voila, par rapport à l'évocation que ça a de quoi produire y a vraiment de quoi largement bien apprécié l'ensemble bien orchestré et petite pensée pour la musique qui contribue bien aussi. Réalisation impeccable de Peter Weir sur le sujet :D.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 322706
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: The truman show (de Peter Weir)

Messagepar phoenlx » jeu. oct. 24, 2019 12:37 am

ah super tu l'as vu rapidement après moi :super:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Aries Phoenix
Parth Celebrant
Parth Celebrant
Avatar du membre
Messages : 21931
Enregistré le : mar. avr. 23, 2013 1:37 pm
Localisation : Jamir (Tibet), Au cœur du Volcan (Santa Lucia), Nivelles (Belgique)
Gender :

Re: The truman show (de Peter Weir)

Messagepar Aries Phoenix » jeu. oct. 24, 2019 2:41 am

Ah, enfin vous l'avez vu :mrgreen: Moi, j'ai été le voir au cinéma. C'était vraiment cool.

En tous cas, très bonne critique Scara :jap:
Image

Le bonheur ne se poursuit pas, il se trouve


Retourner vers « Télévision, cinéma, séries »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités