• Déconfinement : Restez prudent !!

Paris, Texas (de Wim Wenders, avec Harry Dean Stanton)

Débats sur des films en particuliers (n'hésitez pas à utiliser l'index - sur ce lien pour vous y retrouver)
Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 104699
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Paris, Texas (de Wim Wenders, avec Harry Dean Stanton)

Messagepar Scarabéaware » sam. déc. 14, 2019 11:59 pm



Palme d'or du festival de cannes 1984, Paris,Texas est un film réalisé par Wim Wenders à qui l'on doit aussi Les Ailes du désir. Harry Dean Stanton y tiens le rôle principal et nous y trouvons également la belle Nastassja Kinski.

Synopsis :

Un homme réapparaît subitement après quatre années d'errance, période sur laquelle il ne donne aucune explication à son frère venu le retrouver.




Je me suis décidé à voir ce film ce soir, ça faisait un moment que j'en avais bien l'envie de le découvrir avec Harry Dean Stanton qui y tiens un rôle prépondérant :D. J'avais beaucoup aimé Les Ailes du désir de Wim Wenders ct c'est là encore une excellente réalisation du réalisateur qui toutefois ne conviendra point aux allergiques à la contemplation et au rythme lent :mrgreen:. Pendant un moment nous sommes assez longuement dans l'interrogation quand à cet homme incarné par Harry Dean Stanton qui surgit d'on ne sait où après des années d'errance, mutique et semblant amnésique. C'est vraiment un film qui prend son temps pour poser la situation et nous faire découvrir ce qu'il a bien pu ce produire.

Harry Dean Stanton est vraiment impeccable dans ce rôle qu'il occupe ici, mystérieux et laissant dans l'interrogative quand au pourquoi du comment. C'est d'abord avec le regard que ça se joue pas mal, un peu de mimique. Nous le voyons d'abord déambuler dans une zone aride, buvant les dernières gouttes de sa réserve d'eau puis continuant son chemin jusqu'à arriver auprès d'un petit morceau de civilisation où là il s'écroule. C'est une résurgence de sa part qui arrive après un peu plus de 4 ans d'errance et qu'on trouve sur lui les coordonnées de son frère qui est aussitôt contacté et viens le retrouver, cherchant à savoir ce qu'il a pu se produire. Mais l'homme reste prostré dans son mutisme au grand désarroi de son frère avant de finalement se remettre à s'exprimer...Pour autant il ne donne pas plus d'informations sur ce qu'il s'est passé pour en arriver là mais nous apprenons entre autre qu'il a un fils qu'il retrouve alors, fils qui aura été éduqué par son frère et sa belle-sœur durant tout ce temps là puisque la mère aura disparu de la circulation elle aussi :mrgreen:.

On se demande ce qu'il a pu se produire, ce qui a pu lui arriver, pourquoi il ne parle pas, s'il a fait de mauvaises rencontres, bref, à laisser bien songeur quand à sa situation. Pendant un moment on ne sait trop à quoi s'en tenir avec lui mais de fil en aiguille nous découvrirons son histoires par bribes. Avec ça c'est revenir à la réalité après une telle errance, reprendre contact, retisser des liens qui ont pu se perdre, les raviver et reprendre un rôle dans la vie, celui de père auprès d'un petit garçon qui n'a que peu de souvenirs tellement il était jeune quand les évènements qui l'ont vu être recueillis par sa famille d'accueil se sont produits. C'est à teneur progressive, on va doucement dans la reprise de contact. Après on a le côté marginal de l'homme qu'incarne Harry Dean Stanton mais voila en douceur il reprend pied je dirais.

J'aime assez ce que ça donne, puis on a de quoi apprécier aussi quelque peu pour Nastassja Kinski :D. L'ensemble nous donne une belle histoire avec son côté poignant, mais c'est aussi terrible en même temps. Dans tous les cas il est question d'amour dont l'amour pour son enfant, c'est les choix qui peuvent se produire, ce qu'on peut être prêt à faire et puis on a de la fuite également, fuir ses propres démons et partir loin, dans un ailleurs et s'en faire sa caverne. On a vraiment une bonne mise en scène de tout ceci et sans trop en faire ça fait mouche, ça présente une belle efficacité. Après on pourrait avoir une orchestration musicale plus présente pour souligner tout ça mais on retiendra quelques bons accords de guitares qui parsèment le chemin que nous suivons là et où se présente un petit côté road movie nous faisant voir du paysage et que nous en ayons une bonne petite mise en valeur :D.
Lao Tseu a dit il faut "couper la tête" de tous les esclaves pour leur faire "trouver la voie".

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 339811
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Paris, Texas (de Wim Wenders, avec Harry Dean Stanton)

Messagepar phoenlx » dim. déc. 15, 2019 12:23 am

ça me tente, j'avais bien aimé les ailes du désir aussi, malgré les lenteurs du film ; ça fait partie de son style j'ai l'impression
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 104699
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Paris, Texas (de Wim Wenders, avec Harry Dean Stanton)

Messagepar Scarabéaware » dim. déc. 15, 2019 12:44 am

Là oui on est encore bien servi en rythme assez lent et à ce qu'il y ait un petit caractère contemplatif mais c'est du très bon là aussi :D. Et même si encore une fois il y a une énorme tare à ce que ce soit un film dont on parle pas forcément plus que ça, il vaut largement le coup.
Lao Tseu a dit il faut "couper la tête" de tous les esclaves pour leur faire "trouver la voie".



Retourner vers « Les films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité