Before Ethan et Julie (trilogie)

Tout sur le septième art et la télévison.
Duramou
Maison du Verseau
Maison du Verseau
Messages : 1836
Enregistré le : mar. juin 14, 2011 12:48 am

Re: Before Ethan et Julie

Messagepar Duramou » lun. févr. 11, 2013 5:21 pm

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Photos prises il y a une heure à Berlin.
"L'art serait inutile si le monde était parfait."
Tarkovski

"La culture n'est pas un luxe, c'est une nécessité."
Gao Xinjiang

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 312284
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Before Ethan et Julie

Messagepar phoenlx » lun. févr. 11, 2013 5:31 pm

cool, j'avais pas réalisé qu'elle avait pris autant d'âge l'actrice ( j'ai vu le premier film ya pas longtemps c'est sans doute pour ça on sent la différence )
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Duramou
Maison du Verseau
Maison du Verseau
Messages : 1836
Enregistré le : mar. juin 14, 2011 12:48 am

Re: Before Ethan et Julie

Messagepar Duramou » lun. févr. 11, 2013 11:00 pm

phoenlx a écrit :cool, j'avais pas réalisé qu'elle avait pris autant d'âge l'actrice ( j'ai vu le premier film ya pas longtemps c'est sans doute pour ça on sent la différence )

Tiens, tu ne fais la remarque que pour Julie Delpy !
Elle a pourtant le même âge qu'Ethan Hawke !
Comme quoi on pardonne définitivement pas aux femmes de prendre de l'âge... :mrgreen:


Sinon, petit montage rigolo.

Comme je connais l' autre film, j'ai beaucoup ri. :wink:
"L'art serait inutile si le monde était parfait."
Tarkovski

"La culture n'est pas un luxe, c'est une nécessité."
Gao Xinjiang

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 312284
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Before Ethan et Julie

Messagepar phoenlx » lun. févr. 11, 2013 11:04 pm

c'est quoi ce délire :mrgreen:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Duramou
Maison du Verseau
Maison du Verseau
Messages : 1836
Enregistré le : mar. juin 14, 2011 12:48 am

Re: Before Ethan et Julie

Messagepar Duramou » lun. févr. 11, 2013 11:13 pm

phoenlx a écrit :c'est quoi ce délire :mrgreen:

C'est un montage très réussi (je trouve) de scènes qui mélangent Before Sunrise, Sunset et

viewtopic.php?f=91&t=9279
qui est d'un tout autre genre ! :mrgreen:
"L'art serait inutile si le monde était parfait."
Tarkovski

"La culture n'est pas un luxe, c'est une nécessité."
Gao Xinjiang

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 312284
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Before Ethan et Julie

Messagepar phoenlx » lun. févr. 11, 2013 11:19 pm

je connais pas du tout l'autrefilm, mais pourquoi l'avoir relié à before ?
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Duramou
Maison du Verseau
Maison du Verseau
Messages : 1836
Enregistré le : mar. juin 14, 2011 12:48 am

Re: Before Ethan et Julie

Messagepar Duramou » mar. févr. 12, 2013 12:31 am

Tu as regardé le sujet que j'ai ouvert à son propos ?

C'est certainement un fan d'Ethan Hawke qui s'est amusé. L'acteur joue dans les deux films, c'est le seul point commun.

Premiers échos suite à la projection de ce soir

LES DÉMONS DE MINUIT

Vingt ans après Before Sunrise, dix ans après Before Sunset, Céline et Jesse se retrouvent dans un troisième (et dernier ?) volet intitulé Before Midnight. Curieux objet de cinéma que cette trilogie fabriquée à six mains (Linklater, Delpy et Hawke), suivant le parcours amoureux d'un couple, si l'on peut dire, en temps réel. La première question posée par ce troisième volet n'est pas évidente: comment recréer l'alchimie magique des premiers films, comment refaire ce qui semble insaisissable ? A vrai dire, on doute d'abord un peu au début de Before Midnight. Pas lors de sa longue séquence à l'iranienne (un couple qui parle parle et parle derrière le pare-brise de sa voiture): on est certes en terrain connu mais le sens du dialogue comme la spontanéité de Delpy et Hawke sautent aux yeux. La suite est plus gênante, avec sa maison façon Casa Buitoni transbahutée en Grèce, à deux pas semble t-il des plages de Mamma Mia. Mais cette ombre toc est vite dissipée par la nouvelle réussite de ce qui n'est pas l'épisode de trop.

A quarante balais passés, où en sont Céline et Jesse ? Des problèmes de gosses, des problèmes d'ex-femme, des concessions de couple. Les ingrédients d'une sinistre comédie française générationnelle ne sont pas si éloignés mais on en est pourtant, et heureusement, à des milliers de kilomètres. Que reste t-il des amours de Sunset et Sunrise ? Du romantisme exacerbé qui date d'il y a des années ? Ce n'est pas un hasard si Céline et Jesse visitent un endroit éternel et des chapelles qui ont mille ans. On compte combien les grands-parents ont passé de temps ensemble. On s'y compare, on guette le coucher du soleil en redoutant une fin inéluctable. Au désir à fleur de peau d'un Before Sunset (la montée de l'escalier, le fondu final) répondent les doutes de Before Midnight. Écrits et interprétés avec cette véracité qui transperce déjà les premiers volets. Comment réinventer et recommencer ? Before Midnight n'est ni angélique, ni fataliste, mais quelque part entre deux où la vie se faufile. Première bonne surprise.


Deuxième bonne surprise, un dénouement qui tient presque du décrochage et qui lorgne ouvertement du côté de Woody Allen. Une comparaison généralement mise à toutes les sauces (et souvent n'importe lesquelles), mais on sait l'amour que porte Julie Delpy au cinéaste américain. Cette longue engueulade vacharde, cette atmosphère goofy, cet humour teinté d'amertume rappellent le meilleur de ce qu'Allen a pu produire, tout en étant autre chose. On craignait la redite, Céline et Jesse vivent plus que jamais. La toute fin, splendide, est plus qu'à la hauteur de cette trilogie unique et enchanteresse.


9/10
"L'art serait inutile si le monde était parfait."
Tarkovski

"La culture n'est pas un luxe, c'est une nécessité."
Gao Xinjiang

Duramou
Maison du Verseau
Maison du Verseau
Messages : 1836
Enregistré le : mar. juin 14, 2011 12:48 am

Re: Before Ethan et Julie

Messagepar Duramou » mer. févr. 13, 2013 9:40 am

Image
Prix de la caméra de la Berlinale pour Richard Linklater.

Image
"L'art serait inutile si le monde était parfait."
Tarkovski

"La culture n'est pas un luxe, c'est une nécessité."
Gao Xinjiang

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 312284
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Before Ethan et Julie

Messagepar phoenlx » mer. févr. 13, 2013 9:59 am

Ca a l'air prometteur, j'ai lu la critique ( qui dévoile sans trop dévoiler heureusement ) ; J'espère que le film conservera l'atmosphère des autres tout en les renouvellant , le challenge n'est pas facile.
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Duramou
Maison du Verseau
Maison du Verseau
Messages : 1836
Enregistré le : mar. juin 14, 2011 12:48 am

Re: Before Ethan et Julie

Messagepar Duramou » mer. févr. 13, 2013 5:44 pm

Oui, on peut l'espérer !
Visiblement, d'après les retours, c'est le cas;

On a enfin une date de sortie pour la france.
Diaphana, le distributeur du film pour la France a décidé de sortir le film le 26 juin.
"L'art serait inutile si le monde était parfait."
Tarkovski

"La culture n'est pas un luxe, c'est une nécessité."
Gao Xinjiang

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 312284
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Before Ethan et Julie

Messagepar phoenlx » mer. févr. 13, 2013 5:52 pm

merci pour l'info !
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Duramou
Maison du Verseau
Maison du Verseau
Messages : 1836
Enregistré le : mar. juin 14, 2011 12:48 am

Re: Before Ethan et Julie

Messagepar Duramou » jeu. févr. 14, 2013 11:14 pm



L'intégral de la conférence de presse


Extraits
"L'art serait inutile si le monde était parfait."
Tarkovski

"La culture n'est pas un luxe, c'est une nécessité."
Gao Xinjiang

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 312284
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Before Ethan et Julie

Messagepar phoenlx » jeu. févr. 14, 2013 11:31 pm

merci j'écouterai ça plus tard !
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Duramou
Maison du Verseau
Maison du Verseau
Messages : 1836
Enregistré le : mar. juin 14, 2011 12:48 am

Re: Before Ethan et Julie

Messagepar Duramou » sam. févr. 23, 2013 12:49 pm

phoenlx a écrit :merci j'écouterai ça plus tard !


Je les ai trouvés vraiment drôle tous les deux.
Ils sont quand même très attachants.

J'adore quand Ethan dit qu'il a essayé plusieurs fois de faire tourner un film érotique avec lui à Julie mais qu'elle résiste.
Et la référence au Haneke. :lol:
"L'art serait inutile si le monde était parfait."
Tarkovski

"La culture n'est pas un luxe, c'est une nécessité."
Gao Xinjiang

Duramou
Maison du Verseau
Maison du Verseau
Messages : 1836
Enregistré le : mar. juin 14, 2011 12:48 am

Re: Before Ethan et Julie

Messagepar Duramou » mer. mars 20, 2013 1:26 pm

Le film Before Midnight a reçu un succès collossal au festival du film du Texas et il a été sélectionné pour participer au festival de Tribeca, le festival de M. DeNiro.
"L'art serait inutile si le monde était parfait."
Tarkovski

"La culture n'est pas un luxe, c'est une nécessité."
Gao Xinjiang

Duramou
Maison du Verseau
Maison du Verseau
Messages : 1836
Enregistré le : mar. juin 14, 2011 12:48 am

Re: Before Ethan et Julie

Messagepar Duramou » jeu. mars 28, 2013 6:50 pm

"L'art serait inutile si le monde était parfait."
Tarkovski

"La culture n'est pas un luxe, c'est une nécessité."
Gao Xinjiang

Duramou
Maison du Verseau
Maison du Verseau
Messages : 1836
Enregistré le : mar. juin 14, 2011 12:48 am

Re: Before Ethan et Julie

Messagepar Duramou » mar. avr. 09, 2013 5:08 pm



On la verra sans doute mieux si elle est affichée en direct...
"L'art serait inutile si le monde était parfait."
Tarkovski

"La culture n'est pas un luxe, c'est une nécessité."
Gao Xinjiang

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 312284
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Before Ethan et Julie

Messagepar phoenlx » mar. avr. 09, 2013 6:10 pm

je regarderai + tard là je suis méga occupé

( merci Yellis.net !!!!! )
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Duramou
Maison du Verseau
Maison du Verseau
Messages : 1836
Enregistré le : mar. juin 14, 2011 12:48 am

Re: Before Ethan et Julie

Messagepar Duramou » sam. avr. 20, 2013 2:24 pm

Image

Image

Image

Image

Image

De nouvelles images pour "Before Midnight"

Sa note est encore supérieure à 8/10 pour plus de 1400 votants.
"L'art serait inutile si le monde était parfait."
Tarkovski

"La culture n'est pas un luxe, c'est une nécessité."
Gao Xinjiang

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 312284
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Before Ethan et Julie

Messagepar phoenlx » sam. avr. 20, 2013 9:23 pm

cool, bon difficile de juger sur les images mais le film a l'air bien dans le ton des précédents, plein de fraicheur, de simplicité ..
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Duramou
Maison du Verseau
Maison du Verseau
Messages : 1836
Enregistré le : mar. juin 14, 2011 12:48 am

Re: Before Ethan et Julie

Messagepar Duramou » sam. avr. 20, 2013 9:32 pm

phoenlx a écrit :cool, bon difficile de juger sur les images mais le film a l'air bien dans le ton des précédents, plein de fraicheur, de simplicité ..


Tu as visionné la bande annonce postée au dessus ?
"L'art serait inutile si le monde était parfait."
Tarkovski

"La culture n'est pas un luxe, c'est une nécessité."
Gao Xinjiang

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 312284
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Before Ethan et Julie

Messagepar phoenlx » dim. avr. 21, 2013 9:52 am

oui j'ai vu mais je trouve que c'est dur de se faire une idée. Ces films ne se résument pas aux bandes annonce ( qui donnent un côté trop banal je trouve alors qu'ils doivent plutôt s'apprécier sur leur longueur , ils jouent beaucoup sur la temporalité , résumer les scènes clés même des deux précédents pour moi n'est pas terrible ) donc , à voir ce que ça donnera
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Duramou
Maison du Verseau
Maison du Verseau
Messages : 1836
Enregistré le : mar. juin 14, 2011 12:48 am

Re: Before Ethan et Julie

Messagepar Duramou » dim. avr. 21, 2013 12:59 pm

phoenlx a écrit :oui j'ai vu mais je trouve que c'est dur de se faire une idée. Ces films ne se résument pas aux bandes annonce ( qui donnent un côté trop banal je trouve alors qu'ils doivent plutôt s'apprécier sur leur longueur , ils jouent beaucoup sur la temporalité , résumer les scènes clés même des deux précédents pour moi n'est pas terrible ) donc , à voir ce que ça donnera


Je suis absolument d'accord !
La bande annonce desservirait presque le film.
Si je ne connaissais rien aux personnages, à leur histoire, que je n'avais pas vu les deux premiers opus, je ne serais pas franchement convaincue.
"L'art serait inutile si le monde était parfait."
Tarkovski

"La culture n'est pas un luxe, c'est une nécessité."
Gao Xinjiang

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 312284
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Before Ethan et Julie

Messagepar phoenlx » dim. avr. 21, 2013 1:05 pm

Pareil .. La meilleure bande annonce pour le 3 c'est de voir les deux premiers !
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Duramou
Maison du Verseau
Maison du Verseau
Messages : 1836
Enregistré le : mar. juin 14, 2011 12:48 am

Re: Before Ethan et Julie

Messagepar Duramou » lun. avr. 22, 2013 10:13 am

phoenlx a écrit :Pareil .. La meilleure bande annonce pour le 3 c'est de voir les deux premiers !


J'adhère à l'idée, complètement, mais ça fait un peu long la bande annonce ! :lol:
En plus il se dit un peu partout que c'est bel et bien le meilleur des trois.
"L'art serait inutile si le monde était parfait."
Tarkovski

"La culture n'est pas un luxe, c'est une nécessité."
Gao Xinjiang

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 312284
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Before Ethan et Julie

Messagepar phoenlx » lun. avr. 22, 2013 11:26 am

ah oui ? mais qui dit ça ? les fans des premiers ? ou les autres ? ( ca peut changer beaucoup de choses ) ..
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Duramou
Maison du Verseau
Maison du Verseau
Messages : 1836
Enregistré le : mar. juin 14, 2011 12:48 am

Re: Before Ethan et Julie

Messagepar Duramou » lun. avr. 22, 2013 6:59 pm

phoenlx a écrit :ah oui ? mais qui dit ça ? les fans des premiers ? ou les autres ? ( ca peut changer beaucoup de choses ) ..

Les critiques des différents festivaliers (Sundance, Berlin, Istanbul...)
Donc il y a la presse spécialisée (qui connaissent forcément les deux premiers opus) et quelques bloggeurs ciné qui participent aux festivals.
"L'art serait inutile si le monde était parfait."
Tarkovski

"La culture n'est pas un luxe, c'est une nécessité."
Gao Xinjiang

Duramou
Maison du Verseau
Maison du Verseau
Messages : 1836
Enregistré le : mar. juin 14, 2011 12:48 am

Re: Before Ethan et Julie

Messagepar Duramou » mar. avr. 23, 2013 8:33 am

Image

Image

Image

Image

Hier au festival de Tribeca

Image
"L'art serait inutile si le monde était parfait."
Tarkovski

"La culture n'est pas un luxe, c'est une nécessité."
Gao Xinjiang

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 312284
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Before Ethan et Julie

Messagepar phoenlx » mar. avr. 23, 2013 12:57 pm

sympa la dernière affiche, ce qui est bien c'est qu'on voit tout de suite que c'est pas un film d'action hollywoodien ( ça évite sans doute certains boulets dans la salle :lol: )
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Duramou
Maison du Verseau
Maison du Verseau
Messages : 1836
Enregistré le : mar. juin 14, 2011 12:48 am

Re: Before Ethan et Julie

Messagepar Duramou » mar. avr. 23, 2013 1:28 pm

phoenlx a écrit :sympa la dernière affiche, ce qui est bien c'est qu'on voit tout de suite que c'est pas un film d'action hollywoodien ( ça évite sans doute certains boulets dans la salle :lol: )

Pas faux !
Se tromper de cible peut jouer des surprises et crée des déceptions.

Je fais un H.S. désolée
Image
Si tu tombes sur cette jaquette, à quel genre de film t'attends-tu ?


LES DÉMONS DE MINUIT

Vingt ans après Before Sunrise, dix ans après Before Sunset, Céline et Jesse se retrouvent dans un troisième (et dernier ?) volet intitulé Before Midnight. Curieux objet de cinéma que cette trilogie fabriquée à six mains (Linklater, Delpy et Hawke), suivant le parcours amoureux d'un couple, si l'on peut dire, en temps réel. La première question posée par ce troisième volet n'est pas évidente: comment recréer l'alchimie magique des premiers films, comment refaire ce qui semble insaisissable ? A vrai dire, on doute d'abord un peu au début de Before Midnight. Pas lors de sa longue séquence à l'iranienne (un couple qui parle parle et parle derrière le pare-brise de sa voiture): on est certes en terrain connu mais le sens du dialogue comme la spontanéité de Delpy et Hawke sautent aux yeux. La suite est plus gênante, avec sa maison façon Casa Buitoni transbahutée en Grèce, à deux pas semble t-il des plages de Mamma Mia. Mais cette ombre toc est vite dissipée par la nouvelle réussite de ce qui n'est pas l'épisode de trop.

A quarante balais passés, où en sont Céline et Jesse ? Des problèmes de gosses, des problèmes d'ex-femme, des concessions de couple. Les ingrédients d'une sinistre comédie française générationnelle ne sont pas si éloignés mais on en est pourtant, et heureusement, à des milliers de kilomètres. Que reste t-il des amours de Sunset et Sunrise ? Du romantisme exacerbé qui date d'il y a des années ? Ce n'est pas un hasard si Céline et Jesse visitent un endroit éternel et des chapelles qui ont mille ans. On compte combien les grands-parents ont passé de temps ensemble. On s'y compare, on guette le coucher du soleil en redoutant une fin inéluctable. Au désir à fleur de peau d'un Before Sunset (la montée de l'escalier, le fondu final) répondent les doutes de Before Midnight. Écrits et interprétés avec cette véracité qui transperce déjà les premiers volets. Comment réinventer et recommencer ? Before Midnight n'est ni angélique, ni fataliste, mais quelque part entre deux où la vie se faufile. Première bonne surprise.



Deuxième bonne surprise, un dénouement qui tient presque du décrochage et qui lorgne ouvertement du côté de Woody Allen. Une comparaison généralement mise à toutes les sauces (et souvent n'importe lesquelles), mais on sait l'amour que porte Julie Delpy au cinéaste américain. Cette longue engueulade vacharde, cette atmosphère goofy, cet humour teinté d'amertume rappellent le meilleur de ce qu'Allen a pu produire, tout en étant autre chose. On craignait la redite, Céline et Jesse vivent plus que jamais. La toute fin, splendide, est plus qu'à la hauteur de cette trilogie unique et enchanteresse.

par Nicolas Bardot

Note : 5 étoilesImage
"L'art serait inutile si le monde était parfait."
Tarkovski

"La culture n'est pas un luxe, c'est une nécessité."
Gao Xinjiang


Retourner vers « Télévision, cinéma, séries »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité