• Déconfinement : Restez prudent !!

HP Lovecraft's Nécronomicon (de Christophe Gans)

Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn

Rubrique consacrée au mythe de Cthulhu et à l'oeuvre du célèbre écrivain Howard Phillips Lovecraft, romans, nouvelles, thématiques abordées, adaptations pour la TV, le cinéma...
N'hésitez pas aussi à visiter notre jeu de rôle entre forumeurs sur cet univers.
phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 342871
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

HP Lovecraft's Nécronomicon (de Christophe Gans)

Messagepar phoenlx » ven. févr. 04, 2011 1:27 am

Image

Image

Réalisé par :
Christophe Gans
Shusuke Kaneko
Brian Yuzna

Je viens enfin de voir ce film inspiré de l'oeuvre de Lovecraft ( Dans laquelle d'ailleurs l'acteur Jeffrey Combs joue le rôle même de l'écrivain ! oui car en fait Lovecraft l'écrivain lui-même est aussi un personnage du film et il y a une espèce de mise en abîme de ses histoires dans le film qui est assez sympathique :D )

Au début du film on voit donc Lovecraft lui-même se rendre dans une sorte de bibliothèque étrange, gardée par des moines tout aussi étranges et inquiétants, et il tombe sur un vieux grimoire qui semble magique, le nécronomicon, qui semble contenir des incantations mystérieuses et terrifiantes liées à toute sorte de monstruosités et de cultes occultes. Alors perso, ne connaissant pas trop l'oeuvre de Lovecraft moi-même ni ce livre auquel l'écrivain fait référence dans plusieurs de ses nouvelles, j'ai donc découvert ça avec le film et c'était plutôt plaisant, je serais curieux d'avoir l'avis des purs fans de Lovecraft.

Voici le nécronomicon tel qu'il est montré dans le film :D ( et l'acteur censé incarner lovecraft lui-même )
ImageImage

Dans le film, Lovecraft se met donc à lire ce livre mystérieux et, inspiré, il en retire 3 histoires, et c'est ensuite ces 3 petits scénario que le spectateur voit successivement à l'écran , chacun entrecoupé de scènes intermédiaires avec Lovecraft dans la bibliothèque. Voilà en gros pour la forme. Chacune des 3 histoires dure environ 25 minutes ( l'ensemble du film durant une heure et demi) , et chacune a été réalisée par un cinéaste différent mais il faut vraiment préciser que c'est un film unique qui se voit en continuité ; la première des 3 étant l'oeuvre de Christophe Gans, le réalisateur du pacte des loups et silent Hill entre autre ... c'était d'ailleurs son premier film et ses premiers tests de cinéaste, j'avoue qu'étant un grand fan de Gans c'est surtout pour ça que je voulais voir cette oeuvre. Voilà pour le concept, assez particulier et peu courant.

Alors mon impression à chaud justement est que j'hésite à le qualifier de divertissement sympathique ou de nanard ! Certains passages sont dignes de grands navets mais certains ont aussi un potentiel culte et peuvent plaire aux amateurs de films d'horreur un peu rétro notamment par leurs clin d'oeil, je le conseillerais vraiment à tous les amateurs du genre au moins pour la culture cinéphile !! A sa décharge il faut signaler d'entrée que ce film à chapitres a été réalisé avec de très faibles moyens et est d'abord le fruit du travail de trois passionnés du cinéma horrifique d'antan, par corollaire et même s'il est relativement récent ( 1993 ) , on peut pardonner certains effets spéciaux un peu vieillots ( même beaucoup parfois ) et même peut-être voir en certains une certaine forme d'hommage. On trouve par exemple plusieurs références tantôt à des films comme Evil dead, psychose ou dracula ( certains fans évoquent aussi des clin d'oeil à Creepshow mais je n'ai pas vu ce dernier ... )

Perso j'ai bien aimé l'atmosphère un peu gothique de la première histoire, qui contient des passages assez inquiétants dans une sorte de manoir. Elle met en scène un homme qui est fou de chagrin après la mort de sa femme et qui cherche à la rescussiter en invoquant des incantations du nécronomicon. Cette histoire est elle-même décomposée en plusieurs parties ( on a des flashbacks et l'histoire concerne en fait 2 groupes de personnages un peu reliés par le nécronomicon justement ; On se retrouve ainsi avec plusieurs "histoires dans l'histoire" dans ce film à tiroir et c'est aussi ce qui je trouve confère un certain charme assez unique au film , qui n'est pas linéaire, et si on aime pas trop une branche, il y en a très vite une autre où le spectateur peut se rattacher avec un autre scénario , même si l'ensemble est évidemment relié ... )

On y voit aussi apparaître le fameux monstre Cthulhu , monstre fameux récurrent dans les histoires lovecraftiennes (je ne connais pas assez les livres pour en parler, mais pour le peu que j'en sais ce qu'on peut dire c'est qu'il est sans doute plus impressionnant dans les bouquins, notamment par sa taille et la terreur qu'il inspire par suggestion. Les atmosphères de Lovecraft sont très spéciales, et sans doute difficiles à retranscrire en film, elles se ressentent souvent et ne reposent d'ailleurs pas forcément sur la vision EXPLICITE de monstres - ceux-ci sont suggérés - ni de scènes sanglantes et gore - qui sont souvent suggérées aussi. Dans ce film, on a beaucoup d'hémoglobine, des scènes avec des monstres organiques bien dégueu ( parfois même un peu risibles comme si c'était un film d'horreur des années 60 ) et cet aspect là du film est sans doute un peu critiquable , mais on a parfois aussi de très beaux décors et certaines références plus subtiles à l'écrivain , ou à d'autres films d'horreur qu'il faut savoir goûter en tant que cinéphile, c'est pourquoi je conseillerais ce film à un public un minimum averti et au moins aimant le genre - ou l'écrivain !

En fait même si elle ne vaut sans doute pas les descriptions de Chtulhu dans les livres, l'apparition du monstre dans le film est bien gore , malgré son côté rétro elle ne vous laissera pas indifférent, c'est assez dégueu et d'autres passages font assez flipper - ou sourire parfois c'est selon :lol:

Certaines scènes des trois séquences se rapprochent quand même parfois plus du nanard que du chef d'oeuvre mais dans le genre nanard sympatique à connaître. Ce que j'ai aimé c'est que chaque chapitre a son propre parfum ; par exemple le premier scénario, assez gothique, se déroule dans une vieille demeure inquiétante gothique comme je l'ai dis, tandis que le second se passe dans un immeuble du New York ancien où une jeune fille loue une chambre mais où elle va se retrouver face à des personnes bien étranges et inquiétantes notamment un curieux médecin qui, à cause d'une étrange maladie, doit vivre sans cesse dans un froid extrême mais qui semble défier la mort et vivre très longtemps. ( Pour l'anecdote ce perso du médecin est incarné par l'acteur David Warner, qui est aussi le majordome dans Titanic et qui je trouve a une forte présence à l'écran dans Nécronomicon .. ) La jeune fille va tomber amoureuse de lui .. Les autres acteurs ne sont pas toujours très bons mais tout l'intérêt réside surtout dans les ambiances) J'en dis pas plus sur la deuxième histoire mais je peux vous garantir qu'à certains moments, ça vire vraiment dans le bien gore :lol:

Et en parlant de gore et de scènes horrifiques bien monstrueuses, je ne parle même pas de la troisième histoire, qui se déroule dans un environnement encore très différent, plus moderne ( ça commence avec une course de voiture avec deux flics et un accident, ensuite le scénario sombre peu à peu dans une horreur totale jusqu'à un climax dont il est difficile de parler mais qui m'a vraiment laissé des frissons, et une belle impression de nausée.

L'intérêt des 3 histoires est qu'elles peuvent plaire à différents types de publics, selon les goûts de chacun. Je les aime bien toutes, mais la troisième est indéniablement la plus terrible et gore, à en faire des cauchemars :lol:

Voilà en gros. Perso ça m'a donné un peu envie de me plonger dans les oeuvres lovecraftiennes relatives au nécronomicon, notamment la dernière histoire même si le film a aussi pas mal de défauts, faute de moyens suffisants sans doute comme je disais. Je pense qu'on peut quand même applaudir l'initiative quand on connait un peu le contexte de sa création.

On peut noter que Christophe Gans aime bien Lovecraft, dans son adaptation récente du jeu vidéo Silent Hill il place aussi beaucoup de clin d'oeil à l'oeuvre de l'écrivain d'horreur, et l'ambiance est très lovecraftienne - peut-être plus d'ailleurs encore que dans le nécronomicon mais le film est réalisé aussi avec sans doute bien plus de moyens ...

On peut noter qu'un jeu vidéo existe aussi ( je le possède mais je l'ai pas encore trop testé)
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Doctor Jones
Les Havres du Lindon
Les Havres du Lindon
Avatar du membre
Messages : 16137
Enregistré le : sam. janv. 29, 2005 12:06 pm

Messagepar Doctor Jones » ven. févr. 04, 2011 12:24 pm

Le nécronomicon, je ne connait que la version dans Evil Dead. lol.

Ce film pourrait être sympa, Gans ne tourne pas souvent, mais quand il fait un film, il envoi du lourd.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 342871
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Messagepar phoenlx » ven. févr. 04, 2011 12:29 pm

pourquoi tu dis " ce film pourrait être sympa" c'est un film déjà réalisé hein ( pas un projet) il date de 93
Oui je te conseille de le voir ( je le conseille à bach93 aussi car je connais ses goûts !!)

Mais ceci dit ne t'attend pas à une réalisation aussi léchée que sur Crying freeman ou le pacte des loups ou même silent Hill ( qui comme je l'ai dis, selon moi, est plus "lovecraftien" dans l'atmosphère que Nécronomicon)

celui-là a été réalisé avec peu de moyens et ça se ressent, ya vraiment un côté rétro, faut aimer. Certains monstres sont vraiment réalisés un peu à l'arrache, ça se sent, mais ya aussi des scènes qui marquent si on est pas horrifié par ce côté un peu "ancien" dans la réalisation. En plus, Gans n'a réalisé que la première histoire ( les 2 suivantes ont été réalisées par 2 autres réalisateurs)

Je n'arrive toujours pas à me décider sur laquelle je préfère, chacune a ses forces, ses faiblesses, chacune a son parfum ; la dernière ceci dit m'a bien bien marqué et pourtant, à mon avis le contexte a été déplacé ( ça semble se passer à l'époque moderne, or c'est absurde, aucune histoire de lovecraft ne peut se dérouler à notre époque lol ça a du être transposé )
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Doctor Jones
Les Havres du Lindon
Les Havres du Lindon
Avatar du membre
Messages : 16137
Enregistré le : sam. janv. 29, 2005 12:06 pm

Messagepar Doctor Jones » ven. févr. 04, 2011 12:32 pm

phoenlx a écrit :pourquoi tu dis " ce film pourrait être sympa" c'est un film déjà réalisé hein ( pas un projet) il date de 93
Oui je te conseille de le voir ( je le conseille à bach93 aussi car je connais ses goûts !!)


J'ai mal lu, je pensais que ce film était un projet ( j'ai un peu survoler ton message^^)

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 342871
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Messagepar phoenlx » ven. févr. 04, 2011 12:40 pm

non non c'est un truc des années 90 lol
en fait c'était les galop d'essai de Christophe Gans en tant que cinéaste ( après son expérience à Starfix et autre) ils ont réalisé ce film avec des bouts de chandelle niveau moyen ce qui peut expliquer certains défauts ( si on ne le sait pas, je crois que ça peut déplaire, surtout si à la base on aime pas trop le genre horreur ! )

Mais ça m'a fait un peu le même effet que quand je revois certains films d'horreurs anciens genre fin des années 70 / début des 80 ; parfois on se dit : pinaise, c'est vieux, les moyens ont bien évolué depuis, mais on se prend quand même a aimer !! ça m'a fait un peu ça !

après je ne sais pas si c'est fidèlement retranscris de Lovecraft ( apparemment les purs lecteurs de Lovecraft qui connaissent bien l'écrivain, gueulent sur les forums donc je pense que ce n'est pas super fidèle, mais en tant que non lecteur - j'ai vraiment lu peu de choses de lui - moi ça m'a assez plu)
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 342871
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Messagepar phoenlx » ven. févr. 04, 2011 11:18 pm

En fait le nécronomicon est un ouvrage fictif inventé par Lovecraft mais il faut savoir que certains se sont amusé à répandre de fausses rumeurs, comme quoi le livre aurait réellement existé ( Lovecraft se serait inspiré d'un grimoire réel de sorcelerie et occultisme) ce qui est bien sûr faux, mais Lovecraft fait tout dans son oeuvre pour donner une impression de vraissemblance ( un peu comme Tolkien quand il s'amuse à dire qu'il relate le seigneur des anneaux d'après le livre rouge de la marche de l'ouest en gros .. )

Pour ceux qui veulent en savoir plus le nécronomicon apparaît pour la première fois dans une nouvelle lovecraftienne de 1921: La Cité sans nom. Le titre "nécronomicon" n'est pas cité explicitement mais il y a des allusions, notamment la citation des vers : « N'est pas mort ce qui à jamais dort, Et au cours des siècles peut mourir même la Mort »
( vers qu'on retrouve aussi dans le film de Gans .. )

Le nécronomicon apparaît véritablement et en tant que tel dans une nouvelle un peu plus tardive : Le Molosse ( 1924 )

Dans les histoires inventées par Lovecraft le nécronomicon aurait été rédigé pour la première fois par un arabe syrien dément : Abdul Al-Hazred ( j'ai posté ci-dessous un portrait :mrgreen: ) ; Certains évoquent l'idée qu'il pourrait être une sorte d'allégorie de Lovecraft lui-même car par certains côtés , il lui ressemble. On connait notamment la réputation de folie ou de bizarrerie de Lovecraft.

Après sa rédaction par ce syrien il y aurait eu plusieurs versions du nécronomicon en grec, espagnol, latin, souvent interdites par les papes et les gouvernements, brûlés mais certains exemplaires auraient continué à circuler ce qui explique leur présence dans certaines histoires racontées par Lovecraft ..

Image
Abdul Al-Hazred

Lovecraft détaille toute l'histoire du livre dans des écrits datant de 1927 et qui seront publiés après sa mort dans une nouvelle appelée "Histoire du Necronomicon" ( sans doute en l'écrivant cherchait-il à se forcer lui-même à suivre une espèce de cohérence à chaque fois qu'il y fait allusion dans ses nouvelles , ce qui explique que dans un premier temps il ne l'a pas fait publier mais s'en est surtout servi comme support personnel, et l'envoya à un groupe d'amis restreint ) Le nécronomicon apparaît dans 13 nouvelles en tout, notamment dans L'Abomination_de_Dunwich qui fait abondamment référence à l'ouvrage, et qui est reliée au mythe de Chtulhu.

Selon les divers textes de Lovecraft évoquant l'ouvrage, le Necronomicon, originellement nommé Kitab al Azif (littéralement « Livre du musicien ») aurait été écrit vers 730 à Damas par le poète Abdul al-Hazred, souvent surnommé « l'Arabe dément » par l'auteur. En arabe, al azif fait référence au bruit que produisent les insectes la nuit, ce qui dans cette culture se rapporte aux cris des djinns. Le manuscrit original en arabe aurait disparu

Il semblerait que Lovecraft se soit surtout inspiré d'un grimmoire de Arthur Edward Waite ( un occultiste britannique)

Pour ceux qui veulent en savoir plus, wikipédia est votre amie
Je poste aussi ce lien que je trouve très intéressant :
http://www.oeildusphinx.com/derby4-necro.html
Il y en a sans doute d'autres sur la toile mais je laisse éventuellement les purs connaisseurs de Lovecraft ( si yen a sur le forum) compléter un peu mes dires ..
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Chernabog
dieu scellé
dieu scellé
Avatar du membre
Messages : 8443
Enregistré le : mar. juin 16, 2009 6:22 pm

Re: HP Lovecraft's Nécronomicon ( par Christophe Gans )

Messagepar Chernabog » lun. févr. 10, 2014 7:34 pm

Sa version de "La Belle et la Bête" sortant dans deux petits jours, je me suis lancé dans une rétrospective "Christophe Gans" et c'est tout naturellement que je commence par ce curieux film que j'ai découvert aujourd'hui.


Je ne reviens pas sur le principe du long-métrage qui a très bien été résumé dans le premier post, je me contente donc de dire mon avis sur chaque segment :


The Library (les passages à la bibliothèque qui servent d'intermèdes), réalisé par Brian Yuzna


Logiquement pas les passages les plus intéressant du film car ne servant que d'enrobage, ils n'en restent pas moins plaisants grâce à une mise en scène qui plonge bien dans le suspens grandissant et Jeffrey Combs s'en titre plus que décemment sur le rôle de Lovecraft.


The Drowned, réalisé par Christophe Gans

Le segment qui m'a donné envie de découvrir le film ^^ Pour sa première réalisation, qui est plus est avec des moyens réduits, Gans montre déjà de belle façon ce qu'il sait faire et on perçoit déjà quelques "trucs" qu'on retrouvera dans ses autres films (dans certains mouvements de caméras et également l'utilisation des fondus enchainés et même d'un ralenti lors d'un plan de la maison).

L'histoire en elle-même se laisse suivre avec plaisir et Bruce Payne sert très bien son personnage. Déception en revanche pour Richard Lynch qui peine à convaincre (en témoigne ses cris d'horreurs complètement ratés à la fin du flash-back...) et qui ruine le potentiel émotionnel de son personnage de Jehtro, dommage.

Les effets spéciaux accusent le faible budget mais comme pour le reste du film, cela confère un certain charme "vieillot" sans doute en partie volontaire d'ailleurs (l’esthétique générale n'est pas sans rappeler les vieux films d'épouvante de la Hammer notamment). De plus, si la créature qui donne le livre à Jethro est trop grotesque pour vraiment effrayer, j'ai été bien plus saisi par le montre à tentacule de la fin (Cthulhu à priori) qui là mettait bien mal à l'aise.

Un bon passage donc et une belle curiosité pour ceux qui apprécient le réalisateur.


The Cold, réalisé par Shu Kanedo

Deuxième segment qui repose beaucoup sur la prestance quasi Draculienne de David Warner (le passage où il semble hiberner dans une sorte de sarcophage est même un clin d'oeil évident au Nosfertatu de Murnau) qui offre un Docteur très troublant, véritablement inquiétant mais qui dégage en même temps beaucoup de charme et de douceur. Sa partenaire Bess Meyer lui donne parfaitement la réplique et nous rend très attachante son personnage.

Bien qu'elle soit quand même très prévisible au final, l'intrigue reste plutôt bien faite et la réalisation plus "intimiste" que pour le reste du film (pas de gros monstre sortant du sous-sol ici) donne au segment une véritable identité même si les clins d’œil fusent (Dracula / Nosferatu comme dit plus haut, mais aussi Psychose notamment avec le passage du couteau).


Whispers, réalisa par Brian Yuzna


Le troisième segment rentre tout de suite dans le vif du sujet (ce qui n'est pas un mal vu qu'on a déjà suivi deux autres histoires en plus de la "principale" donc faut pas lâcher le spectateur ! ^^) et nous plonge d'office dans une ambiance horrifique plus marquée que jamais, parfaitement servie par la justesse de l'actrice Signy Coleman. A ses côtés, Don Calfa et Judith Drake forment un couple savoureusement barge.

Ce passage est clairement celui qui met le plus mal à l'aise, le réalisateur (et co-scénariste) ayant en plus l'intelligence d'inclure un faux répit avec la scène de l'hôpital qui rend le retour à l'horreur encore plus brutal. Là aussi, les effets spéciaux trahissent un peu leur artificialité mais sont suffisamment utilisés avec intelligence pour que cela ne nous sorte pas du film.



Au final, Necronomicon est un OVNI cinématographique qui m'a réellement séduit mais qui pourra rebuter certain de part son aspect un peu kitsch par moment (même s'il convient encore une fois de rappeler que le budget était très réduit), il faut rentrer dans le délire pour vraiment accrocher au style de ces trois segments, ayant tous une identité propre mais qui forment au final un tout très complémentaire.
Modifié en dernier par Chernabog le lun. févr. 10, 2014 11:47 pm, modifié 1 fois.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 342871
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: HP Lovecraft's Nécronomicon ( par Christophe Gans )

Messagepar phoenlx » lun. févr. 10, 2014 11:23 pm

Critique très intéressante ! ( et qui rejoint pas mal ma vision de ce film - qui en contient plusieurs en un d'ailleurs - Indéniablement pas mon meilleur Christophe Gans ( si on se réfère au morceau qu'il a réalisé ) mais bien sympathique et à connaître :D
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Somewhere
Almaren - Premier paradis
Almaren - Premier paradis
Avatar du membre
Messages : 65135
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: HP Lovecraft's Nécronomicon ( par Christophe Gans )

Messagepar Somewhere » mar. févr. 11, 2014 11:22 am

Ah oui tiens je le connais pas du tout ce film de Christophe Gans, je pensais que c'était Crying Freeman son premier film.
~ Vous qui entrez ici, abandonnez tout espoir ~

Mes tops et classements divers sur le forum :


phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 342871
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: HP Lovecraft's Nécronomicon ( par Christophe Gans )

Messagepar phoenlx » mar. févr. 11, 2014 11:46 am

Disons que ce projet ci est assez spécial car le film a été réalisé par Gans mais il y a en fait 3 mini films qui le composent ( + un 4ème avec la trâme principale si on veut ) et les 2 autres ont été faits par d'autres réalisateurs ( que j'ai indiqué ) ; c'est une réalisation collective :mrgreen: Crying Freeman est son premier gros film bien à lui réalisé complètement par lui et avec plus de moyens on va dire ( Nécronomicon comme j'ai dis, ça souffre un peu du peu de moyens parfois, bien que ce soit très sympa à voir ) ; Je pense qu'on peut un peu le considérer comme les premiers projets de Jackson si tu veux, qui sont cultes pour certains mais voilà quoi :mrgreen: Mais j'ai aimé
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Re-Van
Maison de la Balance
Maison de la Balance
Avatar du membre
Messages : 7262
Enregistré le : dim. déc. 29, 2013 11:05 am

Re: HP Lovecraft's Nécronomicon (par Christophe Gans)

Messagepar Re-Van » sam. déc. 12, 2015 11:58 pm

En me promenant a la fnac je suis tombé sur un énorme pavé qui portait ce nom mais y'avait pas de nom d'auteur sur la couverture.
C'est tiré du même film ?

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 342871
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: HP Lovecraft's Nécronomicon (par Christophe Gans)

Messagepar phoenlx » dim. déc. 13, 2015 12:00 am

alors pour ma part je ne sais pas du tout mais ça m'intrigue

normalement le nécronomicon c'est un livre dans l'univers de lovecraft, je ne savais pas qu'on pouvait le trouver à part, itikar qui est spécialiste de Lovecraft pourra sans doute mieux te répondre :super:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

itikar
Batailles pour Amon Sûl
Batailles pour Amon Sûl
Avatar du membre
Messages : 19965
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: HP Lovecraft's Nécronomicon (par Christophe Gans)

Messagepar itikar » dim. déc. 13, 2015 6:51 am

Le Necronomicon est une invention de HP Lovecraft.

Cette invention est tellement réaliste, comme toutes les fictions de Lovecraft, qu'un véritable culte s'est imposé autour de lui.

Le Necronomicon est devenu hors de contrôle, et il existe aujourd'hui sans doute des centaines d'ouvrages différents portant ce nom.

A noter :

* le Necronomicon original a été écrit il y a des siècles par l'arabe fou Abdul al-Hazred.
* Ses copies ont été copiées un grand nombre de fois
* Plusieurs éditions du Necronomicon ont été créés par des éditeurs ces dernières décennies, et toutes sont fausses.
* Culture populaire aidant, le Necronomicon est naturellement devenue un sujet récurrent du cinéma d'épouvante, de slasher etc....
* La culture geek a épousé le Nécronomicon depuis le très fameux film Evil Dead. Son succès ne s'est jamais démenti depuis bien au contraire.
* Qu'est-ce que le Necronomicon sensu stricto ?
Pour 80% de la culture pop, il s'agit ni plus ni moins du livre des morts, un livre maléfique et à pouvoir s'il en est.
Mais le 20% restant sait bien que le Necronomicon est l'ouvrage le plus connu qui prouve la réalité du Mythe ...

Ces dernières années, au moins trois Necronomicon différents ont été publiées. Aucun n'est le bon.


Image

Le Necronomicon ou NécronomiconN 1 est un ouvrage fictif inventé par l'écrivain américain H. P. Lovecraft.

Le Necronomicon est suggéré dans la nouvelle La Cité sans nom, achevée en 1921. Bien que le texte en lui-même ne donne pas le nom de l'ouvrage, il évoque pour la première fois son auteur fictionnel Abdul al-Hazred, ainsi que les vers : « That is not dead which can eternal lie / And with strange aeons even death may die »N 2. La nouvelle de 1923 Le Molosse utilise le titre pour la première fois. En 1927, Lovecraft détailla l'histoire fictive de cet ouvrage afin d'éviter les possibles futures incohérences entre ses nouvelles. En tout, le Necronomicon est évoqué dans treize de ses œuvres : parfois seulement le titre, une ou deux phrases ou un paragraphe complet. Diverses sources ont été utilisées par l'auteur afin de créer un ouvrage crédible. Si celles-ci sont assez faciles à déterminer (car Lovecraft a laissé de très abondantes notes de travail ainsi que des lettres), le contenu l'est moins. Les mentions en font parfois un livre de culte, un livre de magie ou une histoire des temps des « Grands Anciens ».

Très rapidement, le Necronomicon fut repris par les autres auteurs du cercle littéraire auquel appartenait Lovecraft, dans une émulation amicale. Ainsi, Robert E. Howard ou Robert Bloch évoquèrent le grimoire dans leurs œuvres. August Derleth fut cependant celui qui, hormis Lovecraft, développa le plus le mythe du Necronomicon en le liant au mythe de Cthulhu. Cette intertextualité croissante eut pour principale conséquence que certains lecteurs commencèrent à croire à l'existence réelle de l'ouvrage, puisque tant d'auteurs différents y faisaient référence. Les premiers canulars ne furent que des références à des livres inexistants proposés à la vente. Après la mort de Derleth et donc le relâchement de son contrôle sur l'héritage lovecraftien, les « vrais faux » Necronomicon commencèrent à paraître. Parmi ceux-ci, le Necronomicon Simon eut le plus de succès.

L'aura du Necronomicon est telle qu'il est régulièrement utilisé dans la culture populaire, symbole du livre maléfique par excellence : dans les films, d'horreur surtout, dans la musique, plutôt metal, mais aussi dans les jeux vidéo, la bande dessinée ou les feuilletons télévisés.



source
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 342871
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: HP Lovecraft's Nécronomicon (par Christophe Gans)

Messagepar phoenlx » dim. déc. 13, 2015 10:28 am

Tiens je ne me souvenais plus que ça apparaissait dans d'autres oeuvres que Lovecraft ( et ses adaptations )
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Re-Van
Maison de la Balance
Maison de la Balance
Avatar du membre
Messages : 7262
Enregistré le : dim. déc. 29, 2013 11:05 am

Re: HP Lovecraft's Nécronomicon (par Christophe Gans)

Messagepar Re-Van » dim. déc. 13, 2015 11:13 am

Oulah c'est compliqué tout ça :D
Merci pour les infos !

itikar
Batailles pour Amon Sûl
Batailles pour Amon Sûl
Avatar du membre
Messages : 19965
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: HP Lovecraft's Nécronomicon (par Christophe Gans)

Messagepar itikar » dim. déc. 13, 2015 6:26 pm

De rien, le phénomène Necronomicon réfléte bien la magie lovecraftienne : cet auteur a eu le coup de génie de mélanger fiction et réalité. Ainsi en est-il de nombreuses recherches archélogiques réalisées par ses personnages, emmêlant les faits avec les récits ajoutés.
Au final, le lecteur désirant prouver l'existence du mythe va alors faire ses propres recherches, voire voyages, et bel et bien prouver 70% de l'histoire ... Il n'y a qu'un pas pour estimer que les 30% restantes soient effectivement véridiques, juste pas encore mis à jour ...

C'est là la source du succès et du trouble autour de ses oeuvres et terribles révêlations.
Beaucoup y croient vraiment. La plupart se disent "peut-être que ...". Les autres restent cartésiens et se disent capables de faire la part du vrai et du faux.

Quant à la vérité ...

Elle est ailleurs comme d'habitude, quelque part .. à la fois loin et (bien trop) proche de nous.

Image
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 342871
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: HP Lovecraft's Nécronomicon (par Christophe Gans)

Messagepar phoenlx » dim. déc. 13, 2015 7:23 pm

c'est inspiré à ce point de faits réels les récits de Lovecraft ?
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

ANGELO
Maison du Sagittaire
Maison du Sagittaire
Avatar du membre
Messages : 1514
Enregistré le : sam. sept. 30, 2006 1:57 pm
Localisation : PARIS

Re: HP Lovecraft's Nécronomicon (de Christophe Gans)

Messagepar ANGELO » mar. oct. 04, 2016 4:35 pm

Film étrange que celui ci.. que je découvris vers la fin des années 90.. époque pas terrible où je m'ennuyais, et m'efforçais de trouver bien des films qui comme celui ci , direct to video étaient finalement plus que moyens en terme de qualité d'image, de scénario et d'effets spéciaux à gogo..

ici la mise en scène me rappelle celle gadgetisée de Mortal Kombat, une esthétique , presque kitch, avec des couleurs vives, tantôt rouges vives , criardes, crépusculaires , tantôt verts macabres.. des scènes exagérées, couchées sur une pellicule à la fois dense et ténue.. le son d'époque saturé pour forcer l'impact des voix prononçant des répliques académiques.. et un jeu toujours excessif d'acteurs qui caractérise le cinéma bisseux de Brian Yuzma à qui on doit le Retour des Morts Vivants 3... entre autre.. l'inspiration orientale des personnages, témoin d'un intérêt certain de l'époque pour la vague asiatique qui déferlait sur nous à l'époque de Crying Freeman avec un Christophe gans qui au mieux de sa forme, se targuait de vouloir réaliser un Mortal Kombat plus vrai que nature, et meilleur que celui que venait de pondre Paul Anderson, le futur papa des Resident Evil...

Néanmoins, je revois souvent ce film et me surprends à le trouver plus intéressant qu'il n'y parait, je dirais même qu'il gagne en intérêt à mesure qu'on le revoit..
car bien des choses qui apriori anodines échappaient aux premières visions , parviennent au bout d'un moment par retenir l'attention... Beaucoup moins bête qu'on ne l'imagine , le film expose des détails essentiels si infimes qu'ils passent inaperçus alors qu'en fait portent le stigmate essentiel de ce dont il parle.. tout d'abord le temple des prêtres où le personnage de Lovecraft vient trouver le Necronomicom, visuellement syncrétique, architecture à mi chemin entre style oriental , byzantin et art gothique, mi médiéval mi antique, à peu près aussi intemporel qu'incongru à ce trouver au milieu d'un cadre urbain à priori familier.. l'ordre des prêtres qui soit dit en passant ressemblent à des moines shaolins mâtinés d'exotisme arabe , si profondément mystérieux, révérencieux tout en étant des radicaux sectaires , qu'ils en sont insolites et en semblent surgir du fond des temps, nous adressent le fulmineux message que ce qui va nous être révélé tranche avec nos références et nos conventions en terme d'histoire fantastique...

A mon avis,
Le syncrétisme du temple des moines .. est reflet de celui dont Lovecraft usait pour définir ses personnages, ses histoires et son univers.. ce compris étrange , contradictoire, incongru entre le monde des morts et l'appartenance des monstres liés à celui ci , à des mondes amphibiens, ce raccourci incompréhensible entre mort vivant possédé et bêbête tentaculaire.. venu du fond des abysses... cette obsession des tentacules et des monstres géants , à la fois dieux anciens, créateurs du monde , créatures de l'enfer, maitres de l'espace et du temps et extraterrestres...
Quand l'Appel de Chtulu sort , on est en 1926, je crois, Lovecraft a déjà inventé les monstres géants dans la culture populaire, soit plus de 30 ans avant les premiers Godzilla. . a tel point que je ne suis pas sûr que les Nippons ne se soient inspirés que des effets de la bombe A , et des traumatismes d ' Hiroshima et Nagasaki pour faire leurs films de monstres.
Angelo du super ange

Persée aurait-il pris l'avion ?

Aries Phoenix
Le vieil homme saule
Le vieil homme saule
Avatar du membre
Messages : 24355
Enregistré le : mar. avr. 23, 2013 1:37 pm
Localisation : Jamir (Tibet), Au cœur du Volcan (Santa Lucia), Nivelles (Belgique)
Gender :

Re: HP Lovecraft's Nécronomicon (de Christophe Gans)

Messagepar Aries Phoenix » mar. oct. 04, 2016 5:55 pm

J'ignorais qu'il y avait u rapport entre la bombe A et les créatures gigantesques de la culture nippone :shock:
En tous cas, je ne suis pas certain que Chtulu les ai inspiré, étant donné leur véhémente haine des US d'après les événements...
Image

Le bonheur ne se poursuit pas, il se trouve

ANGELO
Maison du Sagittaire
Maison du Sagittaire
Avatar du membre
Messages : 1514
Enregistré le : sam. sept. 30, 2006 1:57 pm
Localisation : PARIS

Re: HP Lovecraft's Nécronomicon (de Christophe Gans)

Messagepar ANGELO » mar. oct. 04, 2016 5:58 pm

quoiqu'il en soit , la ressemblance de menaces pour l'humanité telles que Chtulu à celle des monstres géants des films Nippons reste marquante.
Angelo du super ange

Persée aurait-il pris l'avion ?

Aries Phoenix
Le vieil homme saule
Le vieil homme saule
Avatar du membre
Messages : 24355
Enregistré le : mar. avr. 23, 2013 1:37 pm
Localisation : Jamir (Tibet), Au cœur du Volcan (Santa Lucia), Nivelles (Belgique)
Gender :

Re: HP Lovecraft's Nécronomicon (de Christophe Gans)

Messagepar Aries Phoenix » mar. oct. 04, 2016 6:04 pm

C'est vrai, mais comme dans tant d'autres domaines, s'agit-il d'une conjoncture, ou d'un effet de cause à effet ? La menace d'un monstre géant est un archétype. A partir de là, qui peut dire qui a inspiré qui ?
Image

Le bonheur ne se poursuit pas, il se trouve

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 342871
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: HP Lovecraft's Nécronomicon (de Christophe Gans)

Messagepar phoenlx » mar. oct. 04, 2016 6:05 pm

Aries Phoenix a écrit :J'ignorais qu'il y avait u rapport entre la bombe A et les créatures gigantesques de la culture nippone :shock:
En tous cas, je ne suis pas certain que Chtulu les ai inspiré, étant donné leur véhémente haine des US d'après les événements...

si moi je le savais :D d'ailleurs je voulais prochainement lancer une rubrique sur le genre Kaiji au Japon (il faudra qu'on le fasse un de ces 4 ! je pense la mettre près de la rubrique des tokusatsu c'est un peu relié.. )
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Aries Phoenix
Le vieil homme saule
Le vieil homme saule
Avatar du membre
Messages : 24355
Enregistré le : mar. avr. 23, 2013 1:37 pm
Localisation : Jamir (Tibet), Au cœur du Volcan (Santa Lucia), Nivelles (Belgique)
Gender :

Re: HP Lovecraft's Nécronomicon (de Christophe Gans)

Messagepar Aries Phoenix » mar. oct. 04, 2016 6:10 pm

Exactement, on ne sait pas ce qui a inspiré les nippons. N'oublions pas qu'avant, il y a eu King-Kong. Mais leur ferveur de crainte envers les monstres gigantesques pose question. La radioactivité en est très certainement une cause, mais pas seulement je crois.
Image

Le bonheur ne se poursuit pas, il se trouve

ANGELO
Maison du Sagittaire
Maison du Sagittaire
Avatar du membre
Messages : 1514
Enregistré le : sam. sept. 30, 2006 1:57 pm
Localisation : PARIS

Re: HP Lovecraft's Nécronomicon (de Christophe Gans)

Messagepar ANGELO » mar. oct. 04, 2016 6:12 pm

King Kong est un exemple.

quant à la haine nippone envers les US, je ne vois pas spécialement en quoi elle aurait implicitement empêché les Nippons de s'être inspirés de Lovecraft pour créer en partie leurs monstres...

et puis.. le lapse couvert par les films de monstres au japon est relativement large.
peut être au début, n'était ce qu'une coincidence, mais peut on en être certains lorsque les films et les séries de sentai et de tokusatsu ont fait leurs apparitions dans les années 70.. ?
Angelo du super ange

Persée aurait-il pris l'avion ?

ANGELO
Maison du Sagittaire
Maison du Sagittaire
Avatar du membre
Messages : 1514
Enregistré le : sam. sept. 30, 2006 1:57 pm
Localisation : PARIS

Re: HP Lovecraft's Nécronomicon (de Christophe Gans)

Messagepar ANGELO » mar. oct. 04, 2016 6:13 pm

X-or se bien contre les mollusques , non?
Angelo du super ange

Persée aurait-il pris l'avion ?

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 342871
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: HP Lovecraft's Nécronomicon (de Christophe Gans)

Messagepar phoenlx » mar. oct. 04, 2016 6:14 pm

dans Xor il n'y a pas vraiment de monstres géants c'est plutôt dans les séries sentai comme bioman :mrgreen: Mais enfin tout ça c'est un peu relié
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

ANGELO
Maison du Sagittaire
Maison du Sagittaire
Avatar du membre
Messages : 1514
Enregistré le : sam. sept. 30, 2006 1:57 pm
Localisation : PARIS

Re: HP Lovecraft's Nécronomicon (de Christophe Gans)

Messagepar ANGELO » mar. oct. 04, 2016 6:15 pm

oui, mettons , les monstres du docteur gorille dans Spectreman..
Angelo du super ange

Persée aurait-il pris l'avion ?

ANGELO
Maison du Sagittaire
Maison du Sagittaire
Avatar du membre
Messages : 1514
Enregistré le : sam. sept. 30, 2006 1:57 pm
Localisation : PARIS

Re: HP Lovecraft's Nécronomicon (de Christophe Gans)

Messagepar ANGELO » mar. oct. 04, 2016 6:17 pm

Cela dit , une petite différence s'impose entre Chtulu et les monstres des films Nippons.
L'un est clairement une déité venant du cosmos, l'autre est la plupart du temps un monstre créé.. encore que...
Angelo du super ange

Persée aurait-il pris l'avion ?

Aries Phoenix
Le vieil homme saule
Le vieil homme saule
Avatar du membre
Messages : 24355
Enregistré le : mar. avr. 23, 2013 1:37 pm
Localisation : Jamir (Tibet), Au cœur du Volcan (Santa Lucia), Nivelles (Belgique)
Gender :

Re: HP Lovecraft's Nécronomicon (de Christophe Gans)

Messagepar Aries Phoenix » mar. oct. 04, 2016 6:21 pm

Je dirais créé au fil des expériences humaines désastreuses. Encore que parfois, ces monstres surgissent de profondeurs de l'océan sans cause apparente...
Image

Le bonheur ne se poursuit pas, il se trouve

ANGELO
Maison du Sagittaire
Maison du Sagittaire
Avatar du membre
Messages : 1514
Enregistré le : sam. sept. 30, 2006 1:57 pm
Localisation : PARIS

Re: HP Lovecraft's Nécronomicon (de Christophe Gans)

Messagepar ANGELO » mar. oct. 04, 2016 7:18 pm

Dans le cas des sentai, ils sont surtout créés ou manipulés à des fins de conquête du monde.. Rarement, ils se rebellent.. voire jamais..
Les monstres de Lovecraft sont autonomes et c'est surtout à eux que l'on voue des cultes...
Il serait marrant d'imaginer ce que Lovecraft en aurait pensé s'il avait visité le japon culturel des années 70...

N'aurait il pas écrit les plus grands scénarii pour les films de monstres de cette époque là ?

J'aime bien l'idée d'interdépendance entre ces deux genres et types d'œuvres..
Angelo du super ange

Persée aurait-il pris l'avion ?


Retourner vers « L'univers de H.P. Lovecraft »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité