Soleil Vert (de Richard Fleischer, 1973)

La Science-fiction au cinéma, en littérature, voire en BD : sagas futuristes, space opera, cyberpunk, dystopies, uchronies, récits post apocalyptiques ...
Cerca Trova
Azanulbizar
Azanulbizar
Avatar du membre
Messages : 22593
Enregistré le : dim. nov. 13, 2016 8:08 pm
Localisation : En plein vol de mouette, reine des vagues écumantes
Gender :
Contact :

Soleil Vert (de Richard Fleischer, 1973)

Messagepar Cerca Trova » jeu. janv. 11, 2018 9:14 am

du petit topic pour ce petit film d'anticipation/science-fiction réalisé par le réal' du fameux 20 000 lieues sous les mers live de Disney (1954), encore à partir d'un roman mais de Harry Harrison, cette fois, et qui se nomme Make Room ! Make Room ! en VO ou Soleil Vert, comme le film, en VF. le titre VO du film étant Soylent Green. il a obtenu le grand prix du festival du film fantastique d'Avoriaz en 1974 et le Saturn Award 1975 du meilleur film de SF
avec Charlton Heston, principalement.

Image

Synopsis AlloCiné

En 2022, les hommes ont épuisé les ressources naturelles. Seul le soleil vert, sorte de pastille, parvient à nourrir une population miséreuse qui ne sait pas comment créer de tels aliments. Omniprésente et terriblement répressive, la police assure l'ordre. Accompagné de son fidèle ami, un policier va découvrir, au péril de sa vie, l'effroyable réalité de cette société inhumaine.




vais peut-être le voir ce soir, si le DVD que j'ai emprunté marche... :siffle:
Modifié en dernier par Cerca Trova le jeu. janv. 11, 2018 9:25 pm, modifié 1 fois.
Image


Du Adler, dort hoch auf den Bergen,
Dir schickt die Möwe der See
Einen Gruß von schäumenden Wogen
Hinauf zum ewigen Schnee


- Vom Kaiserin Elisabeth von Österreich-Ungarn zum König Ludwig II von Bayern

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 320839
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Soleil Vert (de Richard Fleischer, 1973)

Messagepar phoenlx » jeu. janv. 11, 2018 9:53 am

Je l'avais vu ce film, mais il y a très longtemps quand j'étais petit, sans savoir qu'il était culte à l'époque, il fait partie des grands classiques de la Science-fiction (ancienne) Il faudra que je le revois aussi dans l'année, il y a une scène particulièrement vers la fin qui m'avait marqué et assez bouleversante je me demande si elle me fera toujours le même effet ...
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Cerca Trova
Azanulbizar
Azanulbizar
Avatar du membre
Messages : 22593
Enregistré le : dim. nov. 13, 2016 8:08 pm
Localisation : En plein vol de mouette, reine des vagues écumantes
Gender :
Contact :

Re: Soleil Vert (de Richard Fleischer, 1973)

Messagepar Cerca Trova » jeu. janv. 11, 2018 10:43 am

tu me le rediras quand je l'aurais vu :mdr:
Image


Du Adler, dort hoch auf den Bergen,
Dir schickt die Möwe der See
Einen Gruß von schäumenden Wogen
Hinauf zum ewigen Schnee


- Vom Kaiserin Elisabeth von Österreich-Ungarn zum König Ludwig II von Bayern

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 93633
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Soleil Vert (de Richard Fleischer, 1973)

Messagepar Scarabéaware » jeu. janv. 11, 2018 12:21 pm

Faudra que je m'occupe de le voir aussi celui là :mrgreen-noel:, bon pis ça forcément on retrouve bien de la répression :mdr:.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 320839
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Soleil Vert (de Richard Fleischer, 1973)

Messagepar phoenlx » jeu. janv. 11, 2018 12:57 pm

je me le fais ce soir :super:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Cerca Trova
Azanulbizar
Azanulbizar
Avatar du membre
Messages : 22593
Enregistré le : dim. nov. 13, 2016 8:08 pm
Localisation : En plein vol de mouette, reine des vagues écumantes
Gender :
Contact :

Re: Soleil Vert (de Richard Fleischer, 1973)

Messagepar Cerca Trova » jeu. janv. 11, 2018 1:31 pm

Moi aussi tiens :rire:
Image


Du Adler, dort hoch auf den Bergen,
Dir schickt die Möwe der See
Einen Gruß von schäumenden Wogen
Hinauf zum ewigen Schnee


- Vom Kaiserin Elisabeth von Österreich-Ungarn zum König Ludwig II von Bayern

Cerca Trova
Azanulbizar
Azanulbizar
Avatar du membre
Messages : 22593
Enregistré le : dim. nov. 13, 2016 8:08 pm
Localisation : En plein vol de mouette, reine des vagues écumantes
Gender :
Contact :

Re: Soleil Vert (de Richard Fleischer, 1973)

Messagepar Cerca Trova » ven. janv. 12, 2018 9:42 am

Une intrigue policière assez classique mais qui va très bien avec le côte anticipation du film et lui donne une autre dimension. Laquelle anticipation faut déjà assez froid dans le dos en pensant que c'est pas si loin de nous dans le temps (2022, une année qui m'émeut déjá mais une toute autre raison..) et qu'en plus les problèmes évoqués sont en partie ceux de notre époque mais amplifiés. Simple mais très efficace! Avec un Charlton Heston magnifique dans ce rôle et encore plus sur la fin quand il découvre de quoi est réellement fait le Soleil Vert, qui sert de seule nourriture pour la plus grande partie des gens... Et ca fait réellement froid dans le dos (je spoile pas) mais très effrayemment visionnaire : 1984 ne trainerait-t-il pas une nouvelle fois par là, grand classique de l'anticipation qu''il est?

16,8/20
Image


Du Adler, dort hoch auf den Bergen,
Dir schickt die Möwe der See
Einen Gruß von schäumenden Wogen
Hinauf zum ewigen Schnee


- Vom Kaiserin Elisabeth von Österreich-Ungarn zum König Ludwig II von Bayern

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 320839
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Soleil Vert (de Richard Fleischer, 1973)

Messagepar phoenlx » ven. janv. 12, 2018 10:15 am

je voulais le voir hier soir mais j'ai perdu mon film :cry: Je me fais un devoir de remettre la main dessus aujourd'hui.
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Cerca Trova
Azanulbizar
Azanulbizar
Avatar du membre
Messages : 22593
Enregistré le : dim. nov. 13, 2016 8:08 pm
Localisation : En plein vol de mouette, reine des vagues écumantes
Gender :
Contact :

Re: Soleil Vert (de Richard Fleischer, 1973)

Messagepar Cerca Trova » ven. janv. 12, 2018 10:26 am

Ah dommage...
Image


Du Adler, dort hoch auf den Bergen,
Dir schickt die Möwe der See
Einen Gruß von schäumenden Wogen
Hinauf zum ewigen Schnee


- Vom Kaiserin Elisabeth von Österreich-Ungarn zum König Ludwig II von Bayern

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 93633
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Soleil Vert (de Richard Fleischer, 1973)

Messagepar Scarabéaware » ven. janv. 12, 2018 11:35 am

Je t'ai envoyé un MP à propos Pho du coup vu l'extrême complication de ne pas arriver à le retrouver :siffle: :tire-langue:.

Bon pis Cerca oui moi je doute de la façon dont elle t'émeut d'avance particulièrement l'année 2022 :?. Et allez je vais m'occuper de voir ça lundi hop :D

Cerca Trova
Azanulbizar
Azanulbizar
Avatar du membre
Messages : 22593
Enregistré le : dim. nov. 13, 2016 8:08 pm
Localisation : En plein vol de mouette, reine des vagues écumantes
Gender :
Contact :

Re: Soleil Vert (de Richard Fleischer, 1973)

Messagepar Cerca Trova » ven. janv. 12, 2018 12:41 pm

Je suppose que tu as réussi à le trouver quelque part non ?
parce qu’en DVD mise à part celui que j’ai emprunté, pas encore mis la main dessus :mdr:
Image


Du Adler, dort hoch auf den Bergen,
Dir schickt die Möwe der See
Einen Gruß von schäumenden Wogen
Hinauf zum ewigen Schnee


- Vom Kaiserin Elisabeth von Österreich-Ungarn zum König Ludwig II von Bayern

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 93633
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Soleil Vert (de Richard Fleischer, 1973)

Messagepar Scarabéaware » ven. janv. 12, 2018 1:16 pm

Oui j'ai trouvé et je ferai peut être de la récup en brocante :mrgreen-noel:

Cerca Trova
Azanulbizar
Azanulbizar
Avatar du membre
Messages : 22593
Enregistré le : dim. nov. 13, 2016 8:08 pm
Localisation : En plein vol de mouette, reine des vagues écumantes
Gender :
Contact :

Re: Soleil Vert (de Richard Fleischer, 1973)

Messagepar Cerca Trova » ven. janv. 12, 2018 5:10 pm

ah d'accord :mdr:
bon pis moi, je vais retester plus tard pour le trouver en DVD avec un peu de chance, il va y être, quand je le cherche pas... :lol-noel:
Image


Du Adler, dort hoch auf den Bergen,
Dir schickt die Möwe der See
Einen Gruß von schäumenden Wogen
Hinauf zum ewigen Schnee


- Vom Kaiserin Elisabeth von Österreich-Ungarn zum König Ludwig II von Bayern

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 320839
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Soleil Vert (de Richard Fleischer, 1973)

Messagepar phoenlx » dim. janv. 14, 2018 1:57 am

Bon je viens de le revoir !

J'avais souvenir que c'était un très bon film mais j'avais peur du passage du temps (il commence à dater tout de même et pour de la science-fiction c'est parfois problématique) mais j'ai pris un plaisir renouvelé à voir ce film, on peut même dire que je l'ai apprécié davantage qu'à ma toute première vision (car j'étais très jeune)

Un film très sombre, dystopique et déprimant, avant-gardiste et visionnaire sur les multiples problèmes du monde actuel qui risquent bien de s'amplifier et nous faire évoluer vers un tel monde marqué par l'épuisement des ressources de la planète, la surpopulation, l'extinction des espèces animales, le recul de la végétation, le manque de viande, tout ça fait froid dans le dos. Je ne spoilerai pas la fin pour ceux qui ne l'ont pas vu, mais elle fait bien frémir.

J'avais gardé d'ailleurs de ce film ancrée dans ma tête la dernière demi heure (le reste était plus flou, mais ça m'a fait plaisir de le revoir, notamment pour les points plus égayants, la présence de la belle actrice Leigh Taylor Young :super: Je n'avais plus souvenir d'elle mais à cette revision j'étais carrément sous le charme :mrgreen: A part elle, le duo d'acteurs formé par Charlton Heston et Edward G. Robinson est très bon, surtout le second d'ailleurs, la dernière scène avec ce dernier était l'image la plus forte qui me restait de ce film
ces images d'une Terre belle et généreuse qui défilent sous ses yeux avant de mourir accompagné par la symphonie pastorale de Beethoven (la 6ème) que c'est beau et percutant :cry:


Parmi les bémols du film (mais c'est pardonnable vu l'époque) on notera des scènes de baston pas toujours très réaliste avec les faux coup de poings trop visibles et autres procédés qui font un peu rire aujourd'hui mais présents dans tous les films de l'époque, heureusement, vu le thème fort du film et le jeu des acteurs ainsi que les dialogues ça ne gâche pas le visionnage. Très bon film et dont le thème loin d'être démodé pourrait bien se rapprocher de plus en plus de la réalité au train où vont les choses :siffle:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Cerca Trova
Azanulbizar
Azanulbizar
Avatar du membre
Messages : 22593
Enregistré le : dim. nov. 13, 2016 8:08 pm
Localisation : En plein vol de mouette, reine des vagues écumantes
Gender :
Contact :

Re: Soleil Vert (de Richard Fleischer, 1973)

Messagepar Cerca Trova » dim. janv. 14, 2018 8:21 am

Oui. Plus il vieilli, plus il devient efficace pour son thème.... :siffle:
Image


Du Adler, dort hoch auf den Bergen,
Dir schickt die Möwe der See
Einen Gruß von schäumenden Wogen
Hinauf zum ewigen Schnee


- Vom Kaiserin Elisabeth von Österreich-Ungarn zum König Ludwig II von Bayern

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 93633
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Soleil Vert (de Richard Fleischer, 1973)

Messagepar Scarabéaware » dim. janv. 14, 2018 11:51 am

Plus que 4 ans avant 2022 :mdr:. Bon en tout cas c'est le film qui ne vieilli pas tant il reste encore d'actualité ça. Moi je vais me le voir demain, ce soir je vais regarder Enemy, mais Pho, t'as donc préféré Edward G. Robinson à Charlton Heston ? :mrgreen:

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 320839
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Soleil Vert (de Richard Fleischer, 1973)

Messagepar phoenlx » dim. janv. 14, 2018 12:19 pm

j'aime bien les deux dans le film
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Saruman
le Lost Canvas
le Lost Canvas
Avatar du membre
Messages : 6209
Enregistré le : ven. mai 15, 2015 3:19 pm
Localisation : Isengard, tour d'Orthanc.
Gender :

Re: Soleil Vert (de Richard Fleischer, 1973)

Messagepar Saruman » dim. janv. 14, 2018 1:28 pm

j'avais vu ce film y'a quelques années j'avais pas trop trop aimé moi. D'autant plus que le film a mal vieilli je trouve

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 320839
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Soleil Vert (de Richard Fleischer, 1973)

Messagepar phoenlx » dim. janv. 14, 2018 1:33 pm

c'est sûr que ce genre de vieux films, au niveau des effets spéciaux, scènes d'action et autre ça a de quoi faire tiquer !! Moi c'est aussi pour ça que je regarde assez peu de films de cette époque (en tout cas pour ce qui est des films orientés action / sf et autre) quand je le fais c'est surtout pour la culture historique cinéphilique :mrgreen: mais certains sont marquants à leur manière, déjà en tant que pionniers du genre, et il y a parfois un bon jeu d'acteur. Ici le film est surtout intéressant pour les thèmes sombres qu'il aborde, et malheureusement de plus en plus d'actualité : paupérisation d'une partie de la population, épuisement des ressources avec toutes les conséquences que ça risque d'entrainer, émeutes, famines etc
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Cerca Trova
Azanulbizar
Azanulbizar
Avatar du membre
Messages : 22593
Enregistré le : dim. nov. 13, 2016 8:08 pm
Localisation : En plein vol de mouette, reine des vagues écumantes
Gender :
Contact :

Re: Soleil Vert (de Richard Fleischer, 1973)

Messagepar Cerca Trova » lun. janv. 15, 2018 12:38 pm

Scarabéaware a écrit :Plus que 4 ans avant 2022 :mdr:. Bon en tout cas c'est le film qui ne vieilli pas tant il reste encore d'actualité ça.


:(
Oui peut être pour ça que j’ai envie de lui pardonner ses défauts au niveau effets spéciaux. Surtout que pour ced films dystopiques, je ne le vois pas comme primordial. Puis je ne suis pas non plus fan de trop d’effets spéciaux version blockbusters actuels :mdr:


phoenlx a écrit :c'est sûr que ce genre de vieux films, au niveau des effets spéciaux, scènes d'action et autre ça a de quoi faire tiquer !! Moi c'est aussi pour ça que je regarde assez peu de films de cette époque (en tout cas pour ce qui est des films orientés action / sf et autre) quand je le fais c'est surtout pour la culture historique cinéphilique :mrgreen: mais certains sont marquants à leur manière, déjà en tant que pionniers du genre, et il y a parfois un bon jeu d'acteur. Ici le film est surtout intéressant pour les thèmes sombres qu'il aborde, et malheureusement de plus en plus d'actualité : paupérisation d'une partie de la population, épuisement des ressources avec toutes les conséquences que ça risque d'entrainer, émeutes, famines etc


Oui. Mais comme je le disais plus haut ça me gêne moins parce que scènes d’action et effets spéciaux, ce n’est pas ce que je fais passer en premier dans ce genre de films. Je les préfère avec un bon jeu d’acteurs et des thèmes marquants. Les vieux films SF,anticipation / dystopie me bloquent moins, du coup, et même je les préfère au. Plus récents pour ce genre de raisons. Ils ont du charme, certes, un petit charme qui peut être désuet. :mrgreen:
Modifié en dernier par Cerca Trova le lun. janv. 15, 2018 1:43 pm, modifié 1 fois.
Image


Du Adler, dort hoch auf den Bergen,
Dir schickt die Möwe der See
Einen Gruß von schäumenden Wogen
Hinauf zum ewigen Schnee


- Vom Kaiserin Elisabeth von Österreich-Ungarn zum König Ludwig II von Bayern

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 320839
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Soleil Vert (de Richard Fleischer, 1973)

Messagepar phoenlx » lun. janv. 15, 2018 12:55 pm

exact !
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 93633
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Soleil Vert (de Richard Fleischer, 1973)

Messagepar Scarabéaware » lun. janv. 15, 2018 11:16 pm

Je viens de me le voir, assurément il ne fait que largement rester d'actualité et d'être assez impeccable dans le fond avec ce monde si pauvre et si misérable à ce que ce soit de la survie comme cela est possible dans un contexte à nous faire froid dans le dos, que d'entassement et de paupérisation là où avoir son propre habitat c'est tout de même déjà du luxe. Celui qui est flic il a une chance incroyable à pouvoir avec ses enquêtes récupérer de très précieuses denrées qui deviennent de véritables trésors qui ont de quoi donner du baume au cœur à celui qui sait combien il a énormément perdu :siffle:.

Bref, c'est guère brillant tout ça, mais bon on a tout de même de quoi sourire un brin à voir un certain bonheur s'afficher de la part du vieil homme qu'incarne Edward G. Robinson. Sol Roth l'ancien lui aussi précieux au policier qu'incarne Charlton Heston, et tous les deux sont vraiment bon, même si c'est pas forcément la que le second est le mieux mais on a du bon duo. On a aussi de l'agréable avec Leigh Taylor Young, tout à fait charmante comme les autres filles que nous voyons en sa compagnie à un moment :D. Mais punaise, faut le dire quand même, non seulement on à l'horreur d'un monde complètement ravagé mais alors la place de la femme, y a de quoi faire avoir une crise cardiaque à certaines :mdr:. C'est marquant aussi ça :lol:. Enfin voila, en partant d'une enquête nous sommes menés à connaître le terrible secret qui entoure cet incroyable produit qu'est Soleil Vert, qui a de quoi rendre fou la population qui même si à côté il y a Soleil Jaune et d'autres aliments disponibles, provoque de l'émeute dans sa convoitise complètement tournée vers le précieux tout vert :gollum:. La aussi ça fait choc.

Bon pis la fin a son caractère bien poignant surtout quand Sol Roth prend cette terrible décision d'aller au Foyer...avec une cérémonie qui a de quoi laisser toute une sacré impression.

En tout cas j'ai apprécié découvrir ce film qui marque toute une grande anxiété quand à l'avenir très sombre qui peut nous attendre et appelle à protéger cette magnifique Terre qui a de quoi encore nous émerveiller et si bien nous nourrir tant qu'on le peux. Ah c'est de l'anticipation qui aura frappé, frappe encore et continuera encore à frapper un moment.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 320839
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Soleil Vert (de Richard Fleischer, 1973)

Messagepar phoenlx » lun. janv. 15, 2018 11:36 pm

oui j'avais oublié de le dire dans mon commentaire, mais c'est dingue aussi la place de la femme dans ce film :shock: :shock:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 93633
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Soleil Vert (de Richard Fleischer, 1973)

Messagepar Scarabéaware » mar. juin 19, 2018 8:21 pm

Je commence à me dire, c'est triste de voir à quel point nous sommes de plus en plus proche de la réalité de ce film en fait :siffle:

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 320839
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Soleil Vert (de Richard Fleischer, 1973)

Messagepar phoenlx » mar. juin 19, 2018 8:25 pm

oui et bientôt ce sera soleil rouge quand on sera tous morts pour la gloire de nos élites :siffle:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 93633
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Soleil Vert (de Richard Fleischer, 1973)

Messagepar Scarabéaware » mar. juin 19, 2018 8:28 pm

Oh oui aussi tiens :siffle:.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 320839
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Soleil Vert (de Richard Fleischer, 1973)

Messagepar phoenlx » lun. nov. 12, 2018 6:29 pm

une conférence "que mangerons nous demain", en parallèle avec le film Soleil Vert
(conférence du grand salon des Utopiales de Nantes, salon sur la science et la science-fiction parrainé et animé par Roland Lehoucq et qui s'est déroulé il y a quelques jours .. )

Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 93633
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Soleil Vert (de Richard Fleischer, 1973)

Messagepar Scarabéaware » lun. nov. 12, 2018 7:07 pm

Bon ben faudra vraiment que je vois cette conférence, en tout cas je crois que le cannibalisme conscient ou inconscient (comme dans Soleil Vert) à de l'avenir :siffle:.

yoko
Durin Trompe la mort
Durin Trompe la mort
Avatar du membre
Messages : 10960
Enregistré le : mer. juil. 19, 2017 9:53 am
Gender :

Re: Soleil Vert (de Richard Fleischer, 1973)

Messagepar yoko » lun. nov. 12, 2018 8:20 pm

Je l'ai revu sur la télé d'Orange, ce film est vraiment chiant et déprimant c'est pas très funky, c'est paradoxal dans les années 70 il y avait le disco mais les films étaient sinistres
Image

"Ne pas être anarchiste à 16 ans, c'est manquer de cœur. L'être encore à quarante ans, c'est manquer de tête" G.Bernard Shaw

« Les écolos nous polluent l’existence »

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 320839
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Soleil Vert (de Richard Fleischer, 1973)

Messagepar phoenlx » lun. nov. 12, 2018 8:24 pm

déprimant mais malheureusement assez visionnaire sous certains côtés :(
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !


Retourner vers « Science-fiction - Anticipation »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité