Notre Dame de Paris (Delannoy,1956)

Tout sur le septième art et la télévison.
Cerca Trova
Retour du nécromancien
Retour du nécromancien
Avatar du membre
Messages : 21833
Enregistré le : dim. nov. 13, 2016 8:08 pm
Localisation : En plein vol de mouette, reine des vagues écumantes
Gender :
Contact :

Notre Dame de Paris (Delannoy,1956)

Messagepar Cerca Trova » ven. avr. 19, 2019 1:35 pm

on présente plus la cathédrale (ou ce qu'il en reste… :siffle: ), ni même le chef d'œuvre de Victor Hugo, qui a participé à faire l'âme de notre capitale. mais autrement, voilà du petit topic pour la version la plus connue ou l'une des plus connues : une co-production franco-italienne, de 1956, réalisé par Jean Delannoy, entre autre réalisateur de la princesse des clèves (au début des années 1960) et de sa propre version des évènements de Mayerling avec le secret de Mayerling dans les années 1940.
bref, pour cette version de Notre Dame et les personnages principaux: on a Gina Lollobrigida pour incarner mon personnage préféré la Esméralda , Anthony Quinn dans le rôle de Quasimodo , Alain Cuny pour le rôle de Frollo , Robert Hirsch pour le poète Gringoire , Jean Danet pour le capitaine Phoebus

Image

Je mets le synopsis minimal de SensCritique , histoire de ne pas trop spolier :mdr:
À Paris, sous le règne de Louis XI, la belle bohémienne Esméralda, qui danse sur le parvis de Notre-Dame, fait tourner la tête à Claude Frollo, le sinistre alchimiste, à Quasimodo, le sonneur bossu des cloches de la cathédrale, à Gringoire, le poète et à Phœbus, le capitaine des archers




Cette version met non seulement superbement en images le roman mais qu'en plus, il le magnifie. autrement, on pourrait juste lui reprocher de zapper quelques passages (certes, pas forcément essentiel pour la compréhension globale de l'histoire et son atmosphère générale et plutôt secondaires mais bon … ou, dans mes souvenirs un peu flous pour ce qui concerne la succession précise des évènements dans le livre au-delà de la trame générale, de mettre des passages un peu mis dans un autre ordre que le livre (donc je conseillerais plutôt d'avoir lu le roman avant pour combler les trous), mais c'est des défauts très pardonnable. il garde ce qui est l'essence du roman le moteur et l'inspiration du roman : la fameuse inscription en grec sur la cathédrale (ANAYKH , à lire "anankè", c'est à dire le destin ou la fatalité et, aussi la divinité qui la personnifie chez les Grecs anciens) , qu'on voit, d'ailleurs, en ouverture du film. On pouvait pas être plus précis sur le fait que cette histoire n'est pas sensée se terminer bien et, c'est là, une des raisons qui me fait râler pour un happy end sur cette histoire j'exlcus de ce reproche la version Disney ,que j'ai envie de pardonner, étant donné que c'est pour les petits n'enfants donc on a forcément du lissage et pas que sur la fin tragique, d'ailleurs, mais aussi sur le personnage de Phoebus et sa relation avec Esméralda, avec qui il est, en réalité, un beau salaud (ça n’engage que moi) libertin et sans morale :mrgreen: (ceux qui connaissent le livre voit tout à fait ce dont je parle) donc rien qui soit romantique, du tout, mais bon, quand Disney passe par là lol … autrement, le happy end c'est surtout un de mes reproches contre la version de 1939 (c'est à dire Quasimodo de William Dieterle). mais c'est pas le sujet … en fait, ce film est surtout la preuve qu'on est capable de faire des magnifiques fresques historiques même en France, enfin à cette époque (pour ceux qui en douterait, encore … ) comme à Hollywood et avec des fonds moins importants, en général. on retrouve bien le paris médiéval de la cours des miracles, de Notre Dame au temps de sa splendeur et, si j'ai bien vu sur les plans plus rapprochés, une tentative de reconstituer la polychromie de la cathédrale, ce qui ne peut que faire plaisir à l'apprentie historienne du patrimoine et historienne de l'art que je suis. mais c'est pas ça, le plus important : la cathédrale est clairement un des personnages principaux du film, comme du roman, d'ailleurs, et c'est un des traits de génie de Hugo. on a aussi une légère petite "modification" si on peut appeler ça comme concernant Frollo pour que le film passe chez les grands puritains que son les US et encore sous le coup du Code Hays, pour pas arranger les choses : il n'était pas possible de désigner verbalement Frollo comme ecclésiastique. Mais Prévert se joue habilement de la censure en suggérant à maintes reprises, dans les dialogues, que Frollo est bien un homme d'Église. Là non plus ça ne change pas le sens du roman et des sentiments fatals entre Esméralda , Frollo , Quasimodo, Phoebus , Gringoire et Fleur de Lys , qui nous font de la belle brochette avec en tête l'excellente Gina Lollobrigida pour qui le rôle de Esméralda est incontestablement taillé sur mesure (en plus, de son charmant accent italien dans son français très correct , qui donne plus de crédibilité au personnage, au contraire, de ce que j'ai souvent lu. même si, certes, étant donné qu'elle est gitane, un accent espagnol aurait été plus approprié mais je marche plus que d'entendre Esméralda parler un français sans accent ou anglais dans le cas de la version de 1939, même si Maureen O'hara était convaincante) et un merveilleux Anthony Quinn, émouvant dans le rôle de Quasimodo.
Image


Du Adler, dort hoch auf den Bergen,
Dir schickt die Möwe der See
Einen Gruß von schäumenden Wogen
Hinauf zum ewigen Schnee


- Vom Kaiserin Elisabeth von Österreich-Ungarn zum König Ludwig II von Bayern

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 315125
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Notre Dame de Paris (Delannoy,1956)

Messagepar phoenlx » ven. avr. 19, 2019 1:54 pm

ah voilà un film bien d'actualité !
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

SauronGorthaur
Les naugrim
Les naugrim
Avatar du membre
Messages : 67382
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Notre Dame de Paris (Delannoy,1956)

Messagepar SauronGorthaur » ven. avr. 19, 2019 5:30 pm

même si Maureen O'hara était convaincante

niveau jeu oui, par contre chercher une irlandaise pour jouer une bohémienne/gitanne, de nos jours, se serait plus possible :mdr:
Image

Cerca Trova
Retour du nécromancien
Retour du nécromancien
Avatar du membre
Messages : 21833
Enregistré le : dim. nov. 13, 2016 8:08 pm
Localisation : En plein vol de mouette, reine des vagues écumantes
Gender :
Contact :

Re: Notre Dame de Paris (Delannoy,1956)

Messagepar Cerca Trova » ven. avr. 19, 2019 6:09 pm

oui, je parlais niveau jeu.
Autrement on est d’accord qu’il y a comme un problème de crédibilité pour le fait qu’elle soit Irlandaise et la Esméralda gitane :mdr:
Image


Du Adler, dort hoch auf den Bergen,
Dir schickt die Möwe der See
Einen Gruß von schäumenden Wogen
Hinauf zum ewigen Schnee


- Vom Kaiserin Elisabeth von Österreich-Ungarn zum König Ludwig II von Bayern

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 91486
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Notre Dame de Paris (Delannoy,1956)

Messagepar Scarabéaware » ven. avr. 19, 2019 6:59 pm

SauronGorthaur a écrit :
même si Maureen O'hara était convaincante

niveau jeu oui, par contre chercher une irlandaise pour jouer une bohémienne/gitanne, de nos jours, se serait plus possible :mdr:


Ah ça c'est sur qu'on aurait une horde sauvagement déchainée pour crier au crime abominable :mdr:.

En tout cas dans cette version ça fait que ça aura été une italienne avec Gina Lollobrigida mais tiens, si cette adaptation avait été faite quelques années plus tard il aurait pu être pas mal aussi d'avoir Claudia Cardinale dans le rôle :mrgreen:. Je crois qu'elle aurait fait une très bonne Esméralda :love:.

Enfin bref, faudra vraiment que je tente cette version où le tragique semble bien respecté :mrgreen:.

Cerca Trova
Retour du nécromancien
Retour du nécromancien
Avatar du membre
Messages : 21833
Enregistré le : dim. nov. 13, 2016 8:08 pm
Localisation : En plein vol de mouette, reine des vagues écumantes
Gender :
Contact :

Re: Notre Dame de Paris (Delannoy,1956)

Messagepar Cerca Trova » ven. avr. 19, 2019 7:16 pm

:mdr:

en tous cas, le rôle de la Esméralda, je crois que ça aura bien valsé en termes de nationalité : on a eu aussi une version avec Mélanie Thierry mais le film ne m'inspire pas trop, a priori :siffle: pis y a eu une version avec Salma Hayek aussi, tiens.
hum pourquoi pas Claudia Cardinale : elle parle français aussi, en plus :mrgreen:
Image


Du Adler, dort hoch auf den Bergen,
Dir schickt die Möwe der See
Einen Gruß von schäumenden Wogen
Hinauf zum ewigen Schnee


- Vom Kaiserin Elisabeth von Österreich-Ungarn zum König Ludwig II von Bayern

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 91486
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Notre Dame de Paris (Delannoy,1956)

Messagepar Scarabéaware » ven. avr. 19, 2019 8:56 pm

Euh oui alors la version avec Mélanie Thierry, machin avec Timsit, j'ai jamais vu mais je me souviens de la bande annonce, c'est totalement à foutre au feu ça, ce film n'existe pas :siffle:. Par contre avec Salma Hayek c'est tentant tiens ^^.

Chernabog
bataille contre Saturne
bataille contre Saturne
Avatar du membre
Messages : 7908
Enregistré le : mar. juin 16, 2009 6:22 pm

Re: Notre Dame de Paris (Delannoy,1956)

Messagepar Chernabog » ven. avr. 19, 2019 9:21 pm

Elle est très bien la version de Timsit...

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 91486
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Notre Dame de Paris (Delannoy,1956)

Messagepar Scarabéaware » ven. avr. 19, 2019 9:25 pm

Tu le penses sérieusement ou t'es ironique ? :mrgreen:

Chernabog
bataille contre Saturne
bataille contre Saturne
Avatar du membre
Messages : 7908
Enregistré le : mar. juin 16, 2009 6:22 pm

Re: Notre Dame de Paris (Delannoy,1956)

Messagepar Chernabog » ven. avr. 19, 2019 9:30 pm

Je suis tout à fait sérieux ! Dans le genre parodie décomplexée, je trouve le résultat particulièrement jouissif ! Et le Frollo de Richard Berry est juste génial (toit comme le Phoebus de Vincent Elbaz) !

Donc bref, avant de jeter des films au feu, ce serait bien de les voir avant...

SauronGorthaur
Les naugrim
Les naugrim
Avatar du membre
Messages : 67382
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Notre Dame de Paris (Delannoy,1956)

Messagepar SauronGorthaur » ven. avr. 19, 2019 9:34 pm

j'ai vu le film avec Timsit, il m'a pas laissé un grand souvenir car j'étais gosse, mais Frollo/Richard Berry portait une bonne partie du film, et c'était une parodie plutôt drôle de ce que je m'en souviens, c'est bien évidemment pas à prendre au sérieux :lol:
Image

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 91486
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Notre Dame de Paris (Delannoy,1956)

Messagepar Scarabéaware » ven. avr. 19, 2019 9:38 pm

Oui bon d'accord, désolé :mdr:, on dira qu'en tant que parodie c'est du bon alors :mrgreen:.


Retourner vers « Télévision, cinéma, séries »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités