Chernobyl

Séries TV, émissions diverses du PAF, jeux, TV réalité, toute l'actualité du petit écran.
SauronGorthaur
Le printemps d'Aman
Le printemps d'Aman
Avatar du membre
Messages : 68192
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Chernobyl

Messagepar SauronGorthaur » lun. juin 03, 2019 6:59 pm

Image

Type de série : Mini-série
Genre : Drame, historique
Création : Craig Mazin
Production : Craig Mazin,Carolyn Strauss,Jane Featherstone,Chris Fry,Sanne Wohlenberg,Johan Renck
Acteurs principaux : Jared Harris, Stellan Skarsgård,Emily Watson
Musique : Hildur Guðnadóttir
Pays d'origine : États-Unis, Royaume-Uni
Chaîne d'origine : HBO,Sky Atlantic
Nb. de saisons : 1
Nb. d'épisodes : 5
Durée : 60-72 minutes
Site web : https://www.hbo.com/chernobyl

Chernobyl est une mini-série télévisée dramatique historique en cinq épisodes créée et écrite par Craig Mazin, réalisée par Johan Renck et issue d'une coproduction entre HBO et la chaîne de télévision britannique Sky. Elle décrit la catastrophe nucléaire de Tchernobyl survenue en avril 1986 en Union soviétique et les efforts de nettoyage sans précédent qui ont suivi.

La série a commencé sa diffusion le 6 mai 2019, et peut se targuer d'un casting intéressant, notamment des acteurs issus de Game of Thrones: Jared Harris, Stellan Skarsgård, EMily Watson, Donald Sumpter ...



Je n'ai vu aucun épisode pour l'heure, mais les critiques sont globalement très bonnes.

gold
Le champ de fleurs
Le champ de fleurs
Avatar du membre
Messages : 4088
Enregistré le : mer. déc. 04, 2013 2:36 pm

Re: Chernobyl (mini-série)

Messagepar gold » lun. juin 03, 2019 7:28 pm

La série a des critiques excellentes, en plus elle est courte je la regarderai dans un futur proche :super:

itikar
les Royaumes en Exil
les Royaumes en Exil
Avatar du membre
Messages : 18603
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Chernobyl

Messagepar itikar » lun. juin 03, 2019 7:43 pm

Construit comme une fresque chronologique anti hyperbolique, elle prend rapidement le parti de suivre la gestion de l'accident par les yeux et la vie de trois protagonistes principaux, parmi des dizaines de seconds rôles plus ou moins récurrents. Principalement un responsable du parti, assisté de deux scientifiques experts en nucléaire, un homme et une femme.

L'épisode 1 montre les circonstances immédiates du drame et sa portée méga catastrophique, mais aussi - et surtout ? - la manière dont l'état gère la situation et évolue en cela, passant d'une logique de minimisation (c'est russe donc c'est forcément parfait) à une logique de décision prise à la lumière des dernières recherches et actions scientifiques.

L'épisode 2 s'attache à montrer le mode opératoire notamment humain des premières mesures prises par l'état pour tenter d'écarter le danger résiduel - largage de sables et de bore pour éteindre l'incident, puis envoi d'homme pour fermer une vanne en terrain radioactif), mais aussi suit la destinée de plusieurs blessés et familles de blessés.

L'épisode 3 tout en suivant l'évacuation des civils de la zone et la trajectoire des pompiers blessés , notamment un et de sa femme qui va le veiller jusqu'à son enterrement jusqu'à ensuite en perdre peu après l'accouchement le bébé qu'elle attendait alors, s'intéresse aux mesures ayant suivi, c'est-à-dire la nécessité de recruter des mineurs pour creuser sous la centrale pour pouvoir éviter une fusion du cœur du réacteur dans la nappe phréatique. Là encore, ils nous exposent le risque extrême couru par ses courageux mineurs qui vont jusqu'à bosser tout nu pour résister à la chaleur torride que fait régner les radiations.

L'épisode 4 prend le parti de nous montrer le quotidien de soldats envoyés sur le site pour abattre tous les animaux familiers plus les mesures prises pour retirer sans trop de danger humain la matière hyper-radioactive disséminée sur le toit de la centrale, tellement dangereuse que les robots disjonctent en quelques secondes. La solution trouvée est d'envoyer des robots humaines, soit des ouvriers devant impérativement ne travailler que 90s avant de se faire remplacer. De plus, les protagonistes principaux sont attendus pour une conférence sur l'accident dans un pays étranger. Ils décident de ne pas mentir, prenant un grand risque pour leur propre sécurité.

L'épisode 5 devrait narrer cette conférence, la finalité de l'enquête, et la construction du premier sarcophage je pense.

La série a pour principal intérêt qu'elle tâche de narrer au mieux l'accident nucléaire le plus important ayant été rencontré et géré jusqu'à aujourd'hui. Elle a donc une réelle valeur à la fois scientifique et éducative , mais aussi historique.
Un autre objectif est de montrer sans rien cacher les risques nucléaires et les conséquences si une catastrophe arrive ainsi qu'une manière d'y faire face. En corollaire, la série prend le parti pris d'insister sur le fait que sans le génie des experts scientifiques, les circonstances auraient été plus dramatiques encore - risque évité de justesse de destruction de plusieurs pays -
Aussi, le contexte politique est également à l'honneur, ici pour montrer comment le régime a pu tantôt freiner tantôt plus ou moins bien géré la gestion de la catastrophe, dans les heures, jours, semaines, mois la suivant.
Enfin, la série s'attache à mettre en évidence le courage énorme des travailleurs, appelés liquidateurs, et ce que leur sacrifice a pu sauver.

Ce que j'en pense :

Il est nécessaire cependant de mettre tout de suite un gros bémol. Les détails historiques concernant l'accident sont plus que légions, et on peut rapidement dégager une évidence importante : il n'existe pas une version officielle de ce qu'il s'est réellement passé, mais des dizaines, voire des centaines (à ce sujet lire aussi ceci ) . Pour des raisons diverses, dont certainement la réticence de l'URSS à admettre tous ses torts, mais pas que, également le secret d'état que la gestion de l'accident était et est peut-être encore, et un problème très actuel celui-là, la guerre permanente entre les industriels et la science pour vraiment s'accorder sur la mesure à donner aux conséquences de tout accident industriel - pensez à Fukushima, autre accident nucléaire majeur. Par exemple, selon les sources, le bilan humain en décès provoqué par l'accident de Chernobyl a causé entre quelques milliers et quelques centaines de milliers de morts. Une source intermédiaire avance par exemple que, hormis les premiers jours hyper irradiés, la plupart des décès seraient dus à une augmentation de 5% du nombre de cancers.

Comme auraient dit Mulder et Scully, la vérité est certainement ailleurs, sans doute entre les deux.

Bref, tout ça pour dire - lisez le wikipedia sur l'accident pour en savoir plus - que la série Chernobyl n'est au mieux que le récit d'une des versions officielles ayant été avancées après l'accident. De fait, c'est un curieux objet-ovni de matière à la fois scientifique et fictive, ce qui est déjà grandement intéressant comme objet d'étude.

Avec cela bien présent dans la tête, il est possible de regarder et d'analyser Chernobyl comme un mélange entre du romancé et du véridique.

Le véridique, c'est un chronométrage précis à la seconde près à compter de l'heure fatidique de l'explosion et sur ce point la série est incroyablement voyeuriste, et se regarde comme un film catastrophe ou un documentaire. Rien ne nous sera épargné et il est à la fois logique et sidérant de constater que les premières heures, décisives, ont débouché sur le traitement d'un incident classique, avec des décisions et inutiles et on ne peut plus cruellement coûteuses en vie humaine.
Ainsi, des pompiers ont été appelés pour larguer inutilement de l'eau, envoyant ces jeunes hommes à une mort atroce - et alors complètement nouvelle - en quelques heures jours ou semaines. La série ne fait pas l'impasse sur les dégâts physiologiques causés par l'hyper radiation, et se regarde alors comme un film d'horreur ou un documentaire sur pire que des grands brûlés.

En ce qui concerne la série en tant qu'objet filmique, elle jouit d'un très bon casting - Stellan Skarsgård (Docteur Selvig dans le MCU, ou l’acolyte de Charlotte Gainsbourg dans Nymphomaniac) y est magistral - de son trio de tête, et d'une excellente gestion d'acteurs. De plus, la mise en scène est impeccable et tient véritablement en haleine le spectateur, donnant tout à fait l'envie de regarder la suite. On reste tout à fait accroché devant l’écran à ce qui nous attend. Bien sûr, le premier épisode est logiquement le plus scotchant, mais la suite ne démérite pas, d'autant qu'en parallèle aux événements centrés sur la gestion de la crise, on suit une enquête palpitante devant mener peu à peu à faire comprendre aux scientifiques ce qu'il s'est passé. En effet, jusqu'à l'épisode 4, leur sentiment unanime est que l'accident n'aurait pas du se produire, car le protocole d'éviction avait été correctement suivi par les opérateurs, hélas tous décédé alors à l'exception d'un, menacé d'exécution pour négligence.

Les rapports entre le responsable étatique joué par Stellan Skarsgard et l'expert principal oscille entre pouvoir hiérarchique et compréhension humaniste mutuelle, quasi amicale sans jamais franchir ce pas, ce qui est là aussi très fin et tout à fait passionnant à suivre. Tout deux étant hyper surveillés par le KGB, cela laisse du champ libre à la troisième scientifique pour enquêter un poil plus discrètement en tout cas jusqu'à l'épisode 3 où elle rencontre quelques soucis du genre prison.
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 94403
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Chernobyl (mini-série)

Messagepar Scarabéaware » lun. juin 03, 2019 9:22 pm

Petite fusion d'opérée avec le post de présentation de Sauron et la belle critique de Itikar :mrgreen:. Bon ben pareil je tacherai de la voir aussi d'ici quelque temps cette mini-série sur l'accident de Chernboyl, la critique de Itikar a de quoi donner bien envie et puis bon bien sur c'est à mettre en parallèle avec toutes les autres infos qu'on a dessus.

Somewhere
arène de dvergr
arène de dvergr
Avatar du membre
Messages : 61612
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Chernobyl (mini-série)

Messagepar Somewhere » sam. juin 08, 2019 7:01 pm

"Chernobyl" : face au succès de la série de HBO, Moscou prépare la riposte avec une contre-série

Image

La série anglo-saxonne sur la catastrophe de Tchernobyl fait un carton, ce qui ne plaît pas aux autorités russes. Leur parade, une autre série, proposant une tout autre lecture de l'histoire...

Lancée le 6 mai 2019, Chernobyl, la mini-série en cinq épisodes sur la catastrophe nucléaire de Tchernobyl survenue le 26 avril 1986 en Ukraine (alors en URSS) connaît un énorme succès. La série co-produite par la chaîne américaine HBO et la chaîne de télévision britannique Sky vient d'obtenir la meilleure note de tous les temps pour une série sur le site de référence IMDB, avec 9,7 sur 10. Mieux que Breaking Bad et Game of Thrones.

Chernobyl ne plaît pas au pouvoir russe

Si la mini-série créée par Craig Mazin et réalisée par Johan Renck contient certains éléments fictionnels, la reconstitution de ce drame est néanmoins minutieuse et très documentée dans le récit de cet accident nucléaire, le plus grave du XXe siècle. Le récit des faits, la fusion du coeur du réacteur, puis ses conséquences, en particulier le travail des sauveteurs soviétiques qui ont sacrifié leurs vies pour ralentir la contamination nucléaire, est saluée tant par la critique que par les spectateurs. Mais cela n'a pas l'heur de plaire en Russie. Au point que le Kremlin s'est engagé dans une croisade contre la série de HBO, croit savoir le journal indépendant Moscow Times (en anglais). Selon ce journal, le très populaire quotidien Komsomolskaya Pravda, pro-Kremlin, laisse entendre que la série Chernobyl a pour but de ternir l'image de la Russie en tant que puissance nucléaire. Un autre journal pro-pouvoir, Argumenty i Fakty, aurait qualifié la série de "caricature mensongère".

Moscou va tourner une série conspirationniste

Or, quoi de plus efficace qu'une série conspirationniste pour contrer une série déplaisante ? La chaîne russe NTV vient d'annoncer la production de sa propre contre-série, basée sur l'idée que la catastrophe de Tchernobyl était un acte de sabotage monté par des agents de la CIA. "Une théorie assure que des Américains avaient infiltré la centrale nucléaire de Tchernobyl et plusieurs historiens ne nient pas que le jour de l'explosion, un agent des services d'espionnage énnemis était présent dans la centrale", explique le réalisateur Alexei Muradov, qui s'est vu confier la série de NTV. Toujours selon le Moscow Times, les autorités russes estiment en outre que seuls les Russes ont le droit de parler de leur histoire. Quitte à laisser de côté l'incroyable héroisme de ses propres citoyens, notamment les mineurs qui ont creusé un tunnel en vue de refroidir le réacteur tout en étant conscients du danger (et que raconte la série de HBO). Des Soviétiques qui ont sacrifié leur santé et /ou leur vie pour en sauver des millions d'autres, y compris européennes...

https://www.francetvinfo.fr/culture/ser ... 79983.html

SauronGorthaur
Le printemps d'Aman
Le printemps d'Aman
Avatar du membre
Messages : 68192
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Chernobyl (mini-série)

Messagepar SauronGorthaur » sam. juin 08, 2019 7:02 pm

ça fait toujours autant chier le Kremlin qu'on leur présente la réalité de l'incompétence des dirigeants soviétiques :rire:
(En travaux)

Somewhere
arène de dvergr
arène de dvergr
Avatar du membre
Messages : 61612
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Chernobyl (mini-série)

Messagepar Somewhere » sam. juin 08, 2019 7:05 pm

Je suis étonné qu'ils n'aient pas fait encore fait des contre-remake de tous les James Bond anti-soviétiques. :rire:

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 94403
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Chernobyl (mini-série)

Messagepar Scarabéaware » sam. juin 08, 2019 7:12 pm

Ah ben merde, dingue à quel point ça peut les faire chier :lol:. Rien à foutre des héros, laissez nos politiques tranquilles, c'est tout la faute des ricains avec la CIA ouin bouh snif :mdr:.

Je crois que comme ça, ça va être parfait pour rendre la série encore plus populaire :siffle:.

SauronGorthaur
Le printemps d'Aman
Le printemps d'Aman
Avatar du membre
Messages : 68192
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Chernobyl (mini-série)

Messagepar SauronGorthaur » sam. juin 08, 2019 7:44 pm

Somewhere a écrit :Je suis étonné qu'ils n'aient pas fait encore fait des contre-remake de tous les James Bond anti-soviétiques. :rire:

c'est parce qu'en fait les James Bond sont pas si anti-soviétiques que ça, le SPECTRE est le réel antagoniste de la majorité des films, contrairement aux romans, et le KGB est en général représenté par le sympathie général Gogol
(En travaux)

itikar
les Royaumes en Exil
les Royaumes en Exil
Avatar du membre
Messages : 18603
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: Chernobyl (mini-série)

Messagepar itikar » dim. juin 09, 2019 4:29 am

En fait on a a quelques reprises des exactions russes mais toujours sans accord du kremlin et une répression russe des qu ils se sont rendus compte de la présence de nuisibles dans leurs rangs. Entre les lignes ca fait juste passer les russes pour des incompetents chargés de brebis galeuses mais c est finalement un fait très culturel chez eux de devoir trier sans cesse le bon vin de l ivraie donc ça passe crème d autant que la phase répressive montre qui contrôle toujours la situation... très malin de la part de la team Brocolli tout ça de faire en sorte de satisfaire tout a la fois le fantasme espion de l ennemi russe et son intégrité et sa légitimité finale ^^
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 322461
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Chernobyl (mini-série)

Messagepar phoenlx » sam. juin 15, 2019 8:57 pm

Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

itikar
les Royaumes en Exil
les Royaumes en Exil
Avatar du membre
Messages : 18603
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: Chernobyl (mini-série)

Messagepar itikar » mar. juin 18, 2019 9:21 am

Interview du créateur de la série Craig Mazin :

https://www.slate.fr/story/178467/chern ... e-urss?amp
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 322461
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Chernobyl (mini-série)

Messagepar phoenlx » mar. juin 18, 2019 9:48 am

La série co-produite par la chaîne américaine HBO et la chaîne de télévision britannique Sky vient d'obtenir la meilleure note de tous les temps pour une série sur le site de référence IMDB, avec 9,7 sur 10. Mieux que Breaking Bad et Game of Thrones.


à ce point là :shock: :shock:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

itikar
les Royaumes en Exil
les Royaumes en Exil
Avatar du membre
Messages : 18603
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: Chernobyl (mini-série)

Messagepar itikar » mar. juin 18, 2019 10:06 am

Ouais elle est très bien faite même si en ce moment je l ai rétrogradé derrière la saison 2 de Stranger Things pour moi et jusqu a l episode 4 exceptionnelle
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 322461
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Chernobyl (mini-série)

Messagepar phoenlx » mar. juin 18, 2019 10:09 am

ah oui c'est très bon stranger things, la saison 3 approche d'ailleurs
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 94403
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Chernobyl (mini-série)

Messagepar Scarabéaware » jeu. juin 27, 2019 7:49 pm

Petite critique par le Captain Popcorn :mrgreen:


Somewhere
arène de dvergr
arène de dvergr
Avatar du membre
Messages : 61612
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Chernobyl (mini-série)

Messagepar Somewhere » jeu. juin 27, 2019 8:34 pm

Je termine ma série en cours puis je fonce dessus. :mrgreen:

itikar
les Royaumes en Exil
les Royaumes en Exil
Avatar du membre
Messages : 18603
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: Chernobyl (mini-série)

Messagepar itikar » ven. juin 28, 2019 10:32 am

Passionnante analyse du capitaine :super:
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

Somewhere
arène de dvergr
arène de dvergr
Avatar du membre
Messages : 61612
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Chernobyl (mini-série)

Messagepar Somewhere » mar. juil. 09, 2019 10:08 pm

Vu le premier épisode.

On commence cash avec l'explosion, et oh bordel que c'est flippant de réalisme, j'ai rarement ressenti une tel sentiment de frayeur devant ce que je voyais, une ambiance apocalyptique, de fin de monde, je ne sais pas jusqu'à quel point c'est réaliste, mais j'avais le sang glacé par moment, encore plus en sachant que tout ça est arrivé et qu'on a été nous-même probablement touché. :shock:

Magistral ce premier épisode.

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 94403
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Chernobyl (mini-série)

Messagepar Scarabéaware » mar. juil. 09, 2019 11:12 pm

Oh c'est même pas probablement mais totalement certain en fait qu'on a été touchés :siffle:.

SauronGorthaur
Le printemps d'Aman
Le printemps d'Aman
Avatar du membre
Messages : 68192
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Chernobyl (mini-série)

Messagepar SauronGorthaur » lun. août 19, 2019 8:14 pm

2 premiers épisodes vus !

Hum je suis pas ultra fan en vrai, mais ça se laisse voir, c'est bien foutu, c'est bien réaliste et du coup oppressant!
(En travaux)

Somewhere
arène de dvergr
arène de dvergr
Avatar du membre
Messages : 61612
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Chernobyl (mini-série)

Messagepar Somewhere » lun. août 19, 2019 8:24 pm

Oui elle m'a beaucoup fait flipper cette série, très très réaliste en effet et très documenté.

Koga
Dans la paume de Bouddha
Dans la paume de Bouddha
Avatar du membre
Messages : 1058
Enregistré le : sam. déc. 01, 2018 4:53 pm

Re: Chernobyl (mini-série)

Messagepar Koga » ven. sept. 06, 2019 9:16 pm

Je suis curieux de voir ce que va raconter, si ça se fait, le remake russe... :siffle:

J'ai trouvé cette mini-série très prenante aussi, et instructive, donnant envie de chercher ailleurs les autres versions. J'ai aimé aussi, à la fin de la série, qu'ils mettent ce qui est arrivé réellement, par la suite, aux différents personnages de la série. Très instructif aussi.

APrès, je pense que cette série montre au-delà de simplement le cas de Tchernobyl. Ca n'a pas du tout eu le même impact évidemment, mais quand on voit que le gouvernement français aurait caché, si ça n'était pas sorti, les retombées néfastes de l'incendie de Notre Dame, on se pose des questions...
Quand on se souvient que les propos du gouvernement français, lors de l'accident de Tchernobyl,n c'était en gros "nan mais en fait le nuage nucléiare a contourné nos frontières, vous z'inquiétez pas les gens"... je pense que cette mini-série offre une réflexion plus élargie sur le fonctionnement des politiques que simplement le cas russe sur ce chaos.

Maintenant la série en elle-même est très bien réalisée je trouve et très prenante. ANgoissante à souhait, sans voyeurisme mais qui montre sans concessions les conséquences sur la santé d'un tel drame...

Une expérience troublante, angoissante certes mais qui, je pense, doit faire réfléchir plus globalement. :)

Aries Phoenix
Retour du nécromancien
Retour du nécromancien
Avatar du membre
Messages : 21818
Enregistré le : mar. avr. 23, 2013 1:37 pm
Localisation : Jamir (Tibet), Au cœur du Volcan (Santa Lucia), Nivelles (Belgique)
Gender :

Re: Chernobyl (mini-série)

Messagepar Aries Phoenix » sam. sept. 07, 2019 3:06 am

Le nuage de tchernobil a bien traversé la France, c'est un fait. Maintenant, pourquoi les politiciennes de l''époque l'ont-ils masqué à la population ? Sans doutes par oeur de provoquer une peur massive. Mais c'était lâche de leur part je trouve... D’autant plus que leur crainte a propagé un nuage radioactif sur toute la France ! C’étaient des cons, voilà tout...
Image

Le bonheur ne se poursuit pas, il se trouve

Somewhere
arène de dvergr
arène de dvergr
Avatar du membre
Messages : 61612
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Chernobyl (mini-série)

Messagepar Somewhere » mer. sept. 11, 2019 8:16 am

Aries Phoenix a écrit :Le nuage de tchernobil a bien traversé la France, c'est un fait.



Koga
Dans la paume de Bouddha
Dans la paume de Bouddha
Avatar du membre
Messages : 1058
Enregistré le : sam. déc. 01, 2018 4:53 pm

Re: Chernobyl (mini-série)

Messagepar Koga » sam. sept. 14, 2019 9:05 pm

Mais pfff, c'est du pipeau, c'est une théorie du complot! Le nuage de Tchernobyl N'A PAS TOUCHE la France! On avait de trop bons douaniers à l'époque!!




Voyez bien? Ce N'EST PAS POSSIBLE que le ce nuage ait pu toucher la France, la météo était bien trop favorable! En plus comme le spécialiste l'a dit durant le JT de l'époque, de toute façon, même pour les pays touchés, ce n'est pas grave un nuage nucléaire de cette ampleur, c'est du catastrophisme!

Ayeeeeez confiaaaaaaance!!



Le pire je pense, dans tout ça, c'est qu'en 2019, dans une catastrophe de carrément moindre ampleur, ben on recommence le même foutage de gueule!
https://www.ouest-france.fr/faits-divers/incendie/incendie-de-notre-dame-de-paris/incendie-de-notre-dame-pas-de-risques-de-pollution-de-l-air-cause-des-retombees-de-plomb-6342698

Ben ouais, pareil, y'avait un "anticyclone dépressionnaire" qui a fait que le nuage de fumée de l'incendie a juste fait retomber le plomb juste tout à côté de Notre-Dame, impossible qu'il ait pu aller ailleurs. en plus le carrée Jupiterne-Saturne-PLuton-Uranus fait que le saturnisme reste au même endroit, il n'a pas d'envie de voyage, coup de bol!.... :sleep2:

Náin
combats urbains
combats urbains
Avatar du membre
Messages : 61204
Enregistré le : mar. févr. 07, 2012 8:02 pm
Localisation : Les grandes salles de la cité des nains de Cavenain

Re: Chernobyl

Messagepar Náin » dim. nov. 10, 2019 5:05 pm

Cette série est brillante. Elle accroche dès le début et nous lâche pas jusqu'au dernier épisode qui fait un retour en arrière pour raconter la version de la série . Traitée volontairement par moments comme un film d'horreur zombie, la mise en scène s'applique méticuleusement à installer une ambiance glaçante sur la catastrophe aux dimensions surréalistes dont il est question. Une ambiance de fin du monde et d'apocalypse tellement bien installée qu'elle balaie même d'un revers de la main toute réflexion rassurante qui pourrait venir au spectateur. A savoir "oui mais on est en 2019, je vis bien, c'est bon, ils ont beau dire que ça va continuer pendant 50 000 ans on est toujours là" qui est renvoyé par le simple argument de la politique de l"autruche, dont beaucoup de personnages, avant de réaliser enfin la réalité, sont eux aussi victimes. Non, clairement, les conséquences de Tchernobyl sont encore loin d'êtres terminées. Et c'est ce simple fait qui rend vraiment l'ambiance de la série terrifiante. D'abord en rétablissant la vérité sur les conséquences démentielles de ce cataclysme (le mot me paraît plus approprié que catastrophe) et ensuite en nous rappelant que c'est un événement bien réel, que les personnes aux allures de zombies ont réellement vécues ça, que la fission de l'atome et la technologie qui en découle est réellement destructrice à une échelle incommensurables. Et malgré ça il y a un dernier point encore plus glaçant que tout le reste. C'est de savoir que l'on a été capable un jour de balancer un truc pareil sur nos semblables.

En dehors de ça le casting est lui aussi cinq étoiles, avec un Jared Harris qui me rend encore plus admiratif à mesure que je le vois, et un Stellan Skarsgard excellent dans une relation qui plus est avec le premier extrêmement bien écrite. le défaut viendrait surtout non pas du jeu, mais de l'écriture du personnage d'Emily Watson qui, bien qu'un peu plus subtile, reste sur une intrigue dont les bases sont les classique des héros de films catastrophe. A savoir le scientifique qui s'invite par ruse dans une réunion de hauts diplomates/militaires et dont la présence ne choque personne.

Bon le reste il n'a rien à dire c'est vraiment de la très haute qualité. Avec une mise en scène non seulement maîtrisée mais également innovante.

A part ça ça m'a donné envie de revoir star trek VI
Oyez Elfes, vous tous, oyez ! Qu'on ne dise plus jamais des Nains qu'ils sont cupides et désobligeants ! Galadriel
Puisqu'ils ne sont pas blancs, ils sont forcément méchants ! Pocahontas
Et savez-vous ce que le nain réponds à cela ? : Ishkhaqwi ai durugnul !
I am a dwarf and i'm digging a hole, diggy diggy hole, diggy diggy hole !

Somewhere
arène de dvergr
arène de dvergr
Avatar du membre
Messages : 61612
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Chernobyl

Messagepar Somewhere » dim. nov. 10, 2019 5:42 pm

Náin a écrit : le défaut viendrait surtout non pas du jeu, mais de l'écriture du personnage d'Emily Watson qui, bien qu'un peu plus subtile, reste sur une intrigue dont les bases sont les classique des héros de films catastrophe. A savoir le scientifique qui s'invite par ruse dans une réunion de hauts diplomates/militaires et dont la présence ne choque personne.


Et c'est comme par hasard le seul personnage inventé de la série.

A part ça ça m'a donné envie de revoir star trek VI


Why ?

Náin
combats urbains
combats urbains
Avatar du membre
Messages : 61204
Enregistré le : mar. févr. 07, 2012 8:02 pm
Localisation : Les grandes salles de la cité des nains de Cavenain

Re: Chernobyl

Messagepar Náin » dim. nov. 10, 2019 5:59 pm

Somewhere a écrit :
A part ça ça m'a donné envie de revoir star trek VI


Why ?

Parce que l'histoire de Star Trek VI c'est l'étoile principale de l'empire Klingon qui explose suite aux forages qu'elle subissait et qui se met à polluer tout l'espace klingon qui n'a plus d'autre choix que de faire la paix avec son ennemi de toujours pour pouvoir survivre.

Quand on sait que les klingons ont toujours été une métaphore de l'URSS c'est pas anodin.
Oyez Elfes, vous tous, oyez ! Qu'on ne dise plus jamais des Nains qu'ils sont cupides et désobligeants ! Galadriel
Puisqu'ils ne sont pas blancs, ils sont forcément méchants ! Pocahontas
Et savez-vous ce que le nain réponds à cela ? : Ishkhaqwi ai durugnul !
I am a dwarf and i'm digging a hole, diggy diggy hole, diggy diggy hole !

Somewhere
arène de dvergr
arène de dvergr
Avatar du membre
Messages : 61612
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Chernobyl

Messagepar Somewhere » dim. nov. 10, 2019 7:44 pm

Si tu as l'occasion de voir cet épisode de la série originale aussi :

viewtopic.php?f=155&t=20658&start=60#p1228274


Retourner vers « Emissions et séries TV »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité