Los Angeles 2013 (de John Carpenter)

La Science-fiction au cinéma, en littérature, voire en BD : sagas futuristes, space opera, cyberpunk, dystopies, uchronies, récits post apocalyptiques ...
Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 94608
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Los Angeles 2013 (de John Carpenter)

Messagepar Scarabéaware » mar. sept. 10, 2019 12:27 pm

Image

Los Angeles 2013 sorti en 1996 est un film de John Carpenter qui fait suite à New York 1997. On y retrouve le personnage de Snake Plissken incarné par Kurt Russell. Dans le casting nous comptons ici la présence de Steve Buscemi, Georges Corraface, présence française qui incarne le Che Guevara de ce cloaque et nous avons aussi Pam Grier bien connue pour Jackie Brown de Tarantino :D.

Il s'agit d'une suite qui aurait pu sortir peu de temps après New York 1997, toutefois le projet est oublié un temps jusqu'en 1994 où un séisme ravive l'idée de la suite en plus des émeutes de 1992 à Los Angeles.

Synopsis :

Après un tremblement de terre survenu en 2000, la ville de Los Angeles s'est détachée du continent américain. En 2013, elle est devenue une île où le gouvernement, théocrate et ultra-puritain, exile tous les bannis de la société. Snake Plissken y est envoyé afin de barrer la route au maître des lieux, le révolutionnaire Cuervo Jones - membre du Sentier lumineux - qui menace de neutraliser toutes les sources d'énergie de la planète en prenant le contrôle d'un réseau de satellites militaires émettant des impulsions électromagnétiques que la propre fille du président lui a apporté en révolte contre son père et sa politique.




Je l'ai vu hier soir comptant bien découvrir ce que ça donnait quand à cette suite où l'on retrouve Kurt Russell une seconde fois dans le rôle du fameux Snake Plissken. Quand à le jouer à nouveau c'est pas déplaisant en soit de le retrouver dans la peau du personnage et dans l'ensemble on pourra dire que c'est pas trop mal mais on se retrouve en dessous de New York 1997 qui était bien meilleur. Cette suite est loin de vraiment se valoir, c'est à faire un peu différemment mais il aurait mieux valu rester plus proche de ce qui a été fait dans le premier film et quand à certaines étrangetés qu'elles puissent mieux s'insérer la dedans. Bon il est sur qu'on reprend le même principe que New York 1997 mais en moins bien.

Dans tous les cas on retrouve Snake Plissken obligé de repartir dans une telle mission, mission qu'il refuserait bien volontiers mais c'est sans compter sur le fait qu'on lui a inoculé un virus qui menace sa vie s'il ne prend pas en charge cette fameuse mission de récupérer un boitier à même de renvoyer l'humanité à l'âge de pierre :mrgreen:. Nous sommes là encore dans un contexte dystopique où les USA se sont bien radicalisés dans le puritanisme et quand à certaines mesures prises comme l'interdiction totale de consommer de la viande rouge sous peine de se retrouver déporté là aussi à Los Angeles.

On peut toujours prendre en compte les craintes de dérives mais bon, en soit on a pas vraiment quelque chose de bien convenable quand à ce que ça nous donne quand à se retrouver dans cet autre cloaque où l'on retrouve ruine complète et population gueuse. Après il est pas mal de voir George Corraface ici joué un révolutionnaire qui compte renverser le président mais on aura vu mieux dans le genre. Bon pis comme je disais y a des étrangetés dont on aurait pu se passer en fait. C'est bien gentil de pouvoir se faire un peu plaisir avec les effets spéciaux mais on se demande un peu où l'on est avec le surf sur la vague à un moment :siffle:. Ça c'est le genre de trucs qu'on aurait même pas du avoir là, il pouvait très bien être possible de s'y prendre autrement. Y a eu l'envie de la suite, une motivation et une inspiration qui ont relancé le projet mais il aurait mieux valu que ça ne se fasse pas même si ça reste pas trop mal ou alors que ça soit fait plus tôt que ça, on aurait peut être eu de la suite meilleure.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 322688
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Los Angeles 2013 (de John Carpenter)

Messagepar phoenlx » mar. sept. 10, 2019 12:31 pm

ah il faut que je le vois aussi ce film :super:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Somewhere
arène de dvergr
arène de dvergr
Avatar du membre
Messages : 61629
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Los Angeles 2013 (de John Carpenter)

Messagepar Somewhere » mar. sept. 10, 2019 1:17 pm

Il était fun ce film. :mdr:

Mais en effet il n'a pas réussi à faire quelque chose d'aussi bon que New York 1997.

Chernabog
Batailles sans fin
Batailles sans fin
Avatar du membre
Messages : 7987
Enregistré le : mar. juin 16, 2009 6:22 pm

Re: Los Angeles 2013 (de John Carpenter)

Messagepar Chernabog » mar. sept. 10, 2019 1:37 pm

Un dyptique qu'il faut que je vois absolument, ne serait-ce que parce que ça a inspiré le personnage de Solid Snake ! 8-)

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 94608
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Los Angeles 2013 (de John Carpenter)

Messagepar Scarabéaware » mar. sept. 10, 2019 1:57 pm

Somewhere a écrit :Il était fun ce film. :mdr:

Mais en effet il n'a pas réussi à faire quelque chose d'aussi bon que New York 1997.


Oh oui après il ne manque pas de fun c'est sur et encore moins de quelques jolies filles :lol:. Mais voila ça fait pas tout, il aurait fallu mieux le ficelé que ça et pas se reposer sur certains artifices.


Retourner vers « Science-fiction - Anticipation »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité