Cyborg 009

Sujets sur les dessins animés, films d'animation et les mangas (et diverses BD asiatiques)
Ici sont abordés la japanimation au sens large et les sujets reliés : musiques d'animes, mangakas, etc. Plusieurs univers (ci-dessous) sont mis à l'honneur avec des grosses sections dédiées :
Meleor
Les Havres des falathrim
Les Havres des falathrim
Avatar du membre
Messages : 11069
Enregistré le : mer. janv. 23, 2013 11:01 am
Localisation : Dijon

Cyborg 009

Messagepar Meleor » mar. août 14, 2018 3:39 am

Image

Cyborg 009 est un manga de Shōtarō Ishinomori dessiné en 1963. En France, l'édition Glénat publie le premier volume en mars 2009.
Il a reçu le Prix du manga pour enfant Kōdansha en 1966.

Synopsis:

Dans le but de conquérir la planète, la puissante organisation mafieuse Black Ghost enlève 9 humains afin de les transformer en cyborgs dévolus à leurs terribles desseins. Chacun vient d'un pays différent, chacun est doté d'un pouvoir particulier. Mais les 9 se rebellent contre l'organisation et vouent alors leur destinée à détruire toutes les créations diaboliques de Black Ghost.


Adaptation:

Cyborg 009 : Film de 60 min de 芹川有吾 par Toei Animation Co., Ltd le 21 juillet 1966. Diffusé en France entre le 26 avril 1967 et le 7 février 1967 dans l'Éclair-Journal des Actualités Pathé
Cyborg 009: Kaiju Sensô (littéralement La guerre des monstres) : Film de 60 min de 芹川有吾 par Toei Animation Co., Ltd, le 19 mars 1967. Diffusé en France entre le 14 février 1968 et le 27 novembre 1968 dans l'Éclair-Journal des Actualités Pathé.
Notes pour ces deux films : informations réunies grâce au site Gaumont Pathé Archives.
Cyborg 009 : Série télévisée de 26 épisodes par Kosugi Taichiro (旗野義文) et Toei Production, le 5 avril au 27 septembre 1968.
Cyborg 009 : Série télévisée de 50 épisodes par Riyousuke Takahashi (高橋良輔) et Toei, le 6 mars, 1979 au 25 mars 1980.
Cyborg 009, la Légende des super-galactiques : Film de 130 min par Masayuki ratio Ming (明比正行) et Toei, 20 décembre 1980. Édité en VHS chez Scherzo en 1987 sous le titre Cyborg.
Cyborg 009 : Jeu vidéo par Riot, 1993.
Cyborg 009, The Cyborg Soldier : Série de 51 épisodes de Makoto Kawagoe (川越淳) et TV Tokyo, diffusée entre le 14 octobre 2001 et le 13 octobre 2002. Elle est arrivée en France fin septembre 2008 chez Columbia Tristar.
009 Re:Cyborg : Film sorti en 2012.
Cyborg 009 : Anime annoncé pour les 50 ans du manga en 2015.

Bon allez je crée ce sujet car déjà c'est le moment à cause de ma lecture des chroniques de Player one mais je vais y revenir plus tard et aussi car à cause du fait que ça m'a intrigué ce manga vintage culte au Japon mais inconnu chez nous d'un héritier de Tezuka et qui est en plus le maitre de Go Nagai, j'ai voulu en savoir plus et en plus le héros est mignon et ressemble à Seiya! :D :love: :heart: :saute: :saute: :saute: :saute: :saute: :saute: :saute: :saute: :saute: Et sinon dans mon livre sur l'Histoire des Mangas ils disent "Si Tezuka est le dieu des mangas, Shotaro Ishimori en est le roi."

Et j'ai fais mon curieux de découvreur qui veut sortir des sentiers battus par rapport à notre vision déformée en France de l'Histoire du manga, j'ai acheté le tome 1 en manga et le coffret dvd de la série de 2001!

Image

Présentation de l'éditeur:

Dans le but de conquérir la planète, la puissante organisation mafieuse Black Ghost enlève 9 humains afin de les transformer en cyborgs dévolus à leurs terribles desseins. Chacun vient d’un pays différent, chacun est doté d’un pouvoir particulier.Mais les 9 se rebellent contre l’organisation et vouent alors leur destinée à détruire toutes les créations diaboliques de Black Ghost.Aventure, action, science fi ction, Cyborg 009 fut le must du shônen des années 60, où toutes les fantaisies étaient permises pour la plus grande distraction des jeunes lecteurs.Véritable témoignage graphique et narratif d’une époque glorieuse marquée par l’influence du maître Tezuka, la créativité des mises en pages et le dynamisme des séquences d’action n’ont pas pris une ride. Cyborg 009 fut la première série d’équipe de super-héros créé au Japon, en 1964. Shotaro Ishinomori ne s’est enfi n pas privé de glisser nombre de clins d’oeil notamment au cinéma de son époque, de Françoise Arnoult à l’agent secret 007 bien connu…


Revue de presse:

En voilà, une histoire connue de longue date par les aficionados du manga. Série découverte par le biais du film d’animation par quelques amateurs éclairés, il y a plus de 30 ans, cyborg 009 nous parvient enfin en manga.
Shotaro Ishinomori qui a déjà été publié a plusieurs occasions (les aventures de sabu et ichi dans le « cri qui tue » et « le vent du nord… » Ainsi que récemment dans une bio de la vie de Musashi Miyamoto) nous revient ici avec un de ses nombreux personnages à succès.
Le cyborg 009 et les 8 précédant tous construits par black ghost sur des humains remarquables kidnappés aux 4 coins du monde se rebellent contre leur créateur pour faire régner la justice et lutter contre les fabricants d’armes, « les vendeurs de mort ».
Le style graphique est très inspiré de Tezuka et pour cause puisque Shotaro Ishinmori est un des premiers assistants du maitre. Mais son style va se singulariser au fil des histoires. Modelé sur le principe du groupe des x-men, mutants crée par Stan Lee et Jack Kirby aux usa, chaque cyborg possède des pouvoirs uniques.
Une excellente initiative de la part de glenat qui mérite d’être défendue et une très bonne qualité d’édition pour une série qui, nous l’espérons, sera publiée de bout en bout

néun11septembre
(Critique de http://www.manga-news.com)


Sinon les vaisseaux en couv font penser à Goldorak!


Tiens Mathieu Pinon a fait un article sur le site d'Animeland:

https://animeland.fr/2018/06/21/tbt-cyborg-009

#TBT : Cyborg 009
ar Matthieu Pinon le 21 juin 2018
#TBT, News

Fruit de son époque, Cyborg 009 a pourtant bouleversé les codes de la science-fiction pour rester encore d’actualité aujourd’hui, cinquante ans après la diffusion de sa série animée.
Lancé en 1964, le manga de Shotaro Ishinomori (surnommé « Roi du manga » et également créateur des séries tokusatsu comme Kamen Rider ou les sentai) est résumé dans son titre : une équipe de neuf cyborgs numérotés de 001 à 009, venus de neuf pays différents, lutte contre l’organisation Black Ghost qui les avait robotisés. A leur tête, Cyborg 009, alias Joe Shimamura le Japonais, fera tout pour empêcher le leader terroriste Skull d’arriver à ses fins.
A priori peu original dans la forme (le concept de cyborg avait été popularisé par Astro le petit robot, l’intrigue rappelle celle de Kamen Rider), Cyborg 009 délivre un message qui parle directement à la jeune génération qui n’a pas vécu la seconde guerre mondiale. On trouve dans l’équipe un Russe, un Américain, une Française, un Allemand et un Anglais qui unissent leurs forces, alors que ces pays s’entredéchiraient deux décennies plus tôt ! Accueillant également un Chinois et un Kenyan, Cyborg 009 s’impose comme le premier manga international.
Rapidement adapté en films (1966 et 1967), le manga est suffisamment étoffé pour être transposé en série TV en 1968. 26 épisodes entrés dans la légende, au point de devoir attendre 1979 pour qu’une équipe ose proposer une suite ! Depuis, la licence n’a cessé de revenir sur le devant de la scène, avec notamment une trilogie cinéma en 2016 pour célébrer les 50 ans du premier film… diffusée sur Netflix, plate-forme globale !  Un jubilé TV serait bienvenu : la dernière série remontant (déjà) à 2001, Cyborg Soldier, avait pâti du changement de studio (Shaft vers Brain’s Base) à mi-chemin.


Image

Image

Image

Image

Mon dvd:

Image

Bande-annonce du manga:



Le sujet du nyusu show:


yoko
Premier lever de Soleil
Premier lever de Soleil
Avatar du membre
Messages : 12620
Enregistré le : mer. juil. 19, 2017 9:53 am
Gender :

Re: Cyborg 009

Messagepar yoko » mar. août 14, 2018 9:46 am

J'aime bien le graphisme de ce manga, il me rappelle celui de Tezuka, dont il s'est fortement inspiré, bonne idée de topic
ImageImage

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 342942
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Cyborg 009

Messagepar phoenlx » mar. août 14, 2018 10:07 am

Oui excellente idée de topic , c'est très connu je crois. Moi la première fois que j'ai entendu parler d'Ishinomori c'est pour les mangas et scénarii de séries tokusatsu qui sont de lui il a eu un rôle très important dans le développement du genre .. il faudrait que je plonge dans des mangas

C'est cool que Glénat edite enfin ce titre :D
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 106096
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Cyborg 009

Messagepar Scarabéaware » mar. août 14, 2018 12:27 pm

On sent bien l'inspiration du style Tezuka avec le graphisme des personnages. Voila encore du manga à explorer et y a pas mal à voir entre les animes et les films, ça a l'air pas mal tout ça :mrgreen:. Après, pour la dernière sortie en date, dommage qu'ils soient allés sur tout en CGI, quand tu vois dans le reportage du Nyusu Show c'est clair que ça semble pas forcément bien maitrisé :siffle:
Lao Tseu a dit il faut "couper la tête" de tous les esclaves pour leur faire "trouver la voie".

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 342942
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Cyborg 009

Messagepar phoenlx » mar. août 14, 2018 12:37 pm

maintenant ils ne jurent plus que par les CGI. les petites vidéos je les regarderai en rentrant là je vais éviter ; en tout cas très chouette topic. Il faudra qu'on regarde les deux films d'animation tirée de cette oeuvre
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Meleor
Les Havres des falathrim
Les Havres des falathrim
Avatar du membre
Messages : 11069
Enregistré le : mer. janv. 23, 2013 11:01 am
Localisation : Dijon

Re: Cyborg 009

Messagepar Meleor » lun. juil. 06, 2020 5:38 am

phoenlx a écrit :Oui excellente idée de topic , c'est très connu je crois. Moi la première fois que j'ai entendu parler d'Ishinomori c'est pour les mangas et scénarii de séries tokusatsu qui sont de lui il a eu un rôle très important dans le développement du genre .. il faudrait que je plonge dans des mangas

C'est cool que Glénat edite enfin ce titre :D


Le manga a commencé à être édité en 2009 mais son prix a augmenté de façon énorme du jour au lendemain ayant moins de 300 lecteurs! :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :transpire: :transpire: :transpire: :transpire: :transpire: :transpire: :transpire: :transpire: :PTDR: :PTDR: :PTDR: :PTDR: Il y a moi mais en occasion! 8-) :lol: :mrgreen: Mais il n'a été du coup publié que jusqu'au vol 17 les japonais ayant refusé le compromis de publier en gros volumes plus rentables!

https://www.manga-news.com/index.php/ac ... e-la-serie

Manga
Cyborg 009 - Hausse du prix de la série

Mercredi, 26 Janvier 2011 à 10h35 - Source :Glénat

A partir du cinquième volume (qui sort aujourd'hui dans toutes les bonnes librairies), la série Cyborg 009 verra son prix augmenter de 10.55€ à 14.95€.

Une hausse considérable, qui s'explique peut-être par les faibles ventes du titre, malgré la qualité indiscutable du récit de Shôtarô Ishinomori.

A noter que les autres séries de la collection Vintage des éditions Glénat ne sont pas concernées par cette augmentation.



Je me permets de relayer certains éclaircissements qui a été faites par "Stef", des éditions Glénat, concernant cette augmentation, sur le forum mangaverse.
Je remercie Freeway de manga sanctuary pour l'avoir mis en évidence sur ce même forum.

"bon, les ventes de Ashita sont meilleures que le reste, car le titre est plus accessible. le thème est plus universel, le dessin est également plus facile à aborder que par exemple sur les premiers tomes de Cyborg 009. Ceci étant dit, la vérité reste que cela ne suffit pas pour que Ashita couvre ses frais. Jadis j'avais lu un post qui disait que comme ces oeuvres étaient ancienne elles ne devaient pas couter cher. c'est tout le contraire, on ne brade pas des chefs d'oeuvre, au Japon comme en France, donc ce sont des titres plus couteux qu'un manga actuel (hors les bombes bien entendu).
tant qu'à parler des Vintage, j'en profitte pour répondre à une question non encore posée (mais ça va pas tarder) et qui concerne l'augmentation de prix de Cyborg 009. Comme je ne veut pas arrêter de titres en cours, cette augmentation était inévitable. nous avons de fait déjà renoncé à équilibrer un tel titre, qui connait moins de 300 lecteurs (c'est choquant mais c'est comme ça). on fait donc des calculs pour arriver à au moins payer les coûts de print sur la mise en place, ce qui nous amène à augmenter le titre.
vous me direz : mais en augmentant le prix, vous allez avoir moins de lecteurs ? certes, mais le calcul ne se fait plus ici sur la "vie" d'un volume sur l'année (vu qu'il n'y a pas de reassort au final), mais sur la "vie" d'un volume ex nihilo, donc toutes années confondues. nous auront certes moins de lecteurs immédiats, mais de toute manière ils ne suffisent, ou ne suffiraient pas à faire vivre le titre, même si leur nombre doublait ou triplait. par contre je pense que ce type d'oeuvre doit aller à son terme, et se vendra, petit à petit, sur une très longue période de plusieurs années.
on a bien pensé à faire de grosses intégrales, plus facile à équilibrer puisque l'érosion des ventes tomes après tome est limittée (plus gros tomes = moins de volumes = une érosion moins longue). Nous l'avons fait pour Golgo 13 par exemple. mais cette décision ne nous appartient pas, et l'éditeur original ne le souhaitait pas"


De Derkomai, le 01 Février 2011 à 17h14


Une critique du Tome 1:

https://www.babelio.com/livres/Ishinomo ... e-1/257822

Alfaric 28 mai 2015
★★★★★


« Au mépris des volontés pacifistes venant du monde entier, aujourd’hui encore, quelque part, des coups de feu retentissent, le sang coule et des hommes meurent. Et certains se délectent de ces bruits, s’abreuvent de ce sang et se nourrissent de ces morts afin d’engraisser encore et encore : les marchands de morts… C’est pour les vaincre que j’ai créé Cyborg 009 et ses huit compagnons. »
Et il a bien fait, créant ainsi un shonen humaniste qui en plus de son époque a marqué plusieurs générations de lecteurs/spectateurs.
Shotaro Ishinomori est un monstre sacré de la planète manga : fils spirituel d’Osamu Tezuka, auquel il a beaucoup emprunté, et père spirituel de Go Nagai, qu’il lui a beaucoup emprunté, il est l’auteur de pas moins de 770 œuvres dont les légendaires "Cyborg 009", "Kamen Rider" et "San Ku Kaï " (vous savez, le "Starwars" nippon ^^)… S’il est le père fondateur de toutes les séries live tokusatsus, il est aussi l’auteur d’une formidable histoire du Japon en 55 tomes.
"Cyborg 009" raconte l’histoire de 9 jeunes gens venant de pays différents qui vont être doté de pouvoirs différents par un syndicat industriel et financier chapeauté par l’organisation mafieuse Black Ghost et présidé par le mystérieux Skull. Prototypes d’une nouvelle génération d’armes de destruction, c’est sous la houlette du professeur Gilmore qu’ils vont se rebeller contre leurs créateurs pour se mettre au service de l’humanité.
001 : à Ivan Whisky l’enfant russe la super intelligence et les pouvoirs psychiques
002 : à Jet Link, le voyou du West Side new-yorkais (remember la comédie musicale culte ^^), la super vitesse et le vol
003 : à Françoise Arnoul (hommage à l’actrice du même nom) l’étudiante française, les super sens (c’est Super Jaimie 15 ans avant l’heure ! ^^)
004 : à Albert Heinrich, qui a perdu sa fiancée en passant le Mur de Berlin, les armes à feu et les armes blanches intégrées
005 : à Geronimo Jr, le fier amérindien qui veut défendre les siens, la super force et la super résistance
006 : Chang Changku, le paysan chinois ruiné par le Grand Bond en Avant, la maîtrise du feu
007 : à Great Britain (forcément ! ^^), l’acteur anglais cabossé par la vie, le pouvoir de polymorphie
008 : à Pyunma, le rebelle kenyan écologiste, la maîtrise du milieu aquatique (un Namor black quoi ! ^^)
009 : à Joe Shimamura, le métis japonais rejeté par les siens, les capacités de combat améliorés de ses camarades (dans l’anime culte des seventies "Gatchaman", il y a un héros métisse qui s’appelle Joe aussi : cela ne doit pas trop être fortuit ! ^^)
Si la série emprunte à Amazing Stories pour le côté SF et à James Bond pour côté intrigue (ben oui, les matricules double zéro viennent de là ! ^^), le mangaka possède 10 ans d’avance sur "L’Homme qui valait 3 milliards" et les fabuleux "X-Men" de Chris Claremont ! A bord de leur sous-marin refuge, ces cyborgs vont sillonner le monde entier pour lutter contre les courtiers du chaos, les rentiers du néant et toutes les Bêtes Immondes issues de leurs créations… Le Capitaine Nemo de Jules Verne peut reposer en paix, Shotaro Ishinomori lui a offert de courageux héritiers !
A la même époque, chez DC et Marvel les superhéros milliardaires luttaient encore contre les super braqueurs de banque, mais ça c’était avant que le rêve américain ne soit euthanasier par les forces occultes de la crevardise…
Après artistiquement, difficile d’échapper à l’influence d’Ozamu Tezuka le père fondateur du manga, et on sent très rapidement le style cartoon et ses guimmicks des premières œuvres d’Hergé ("Tintin"), de Carl Barks ("Picsou") ou d’E. C. Segar ("Popeye")… C’est finalement aussi la voie que suivra plus tard Akira Toriyama en puissant à fond dans les œuvres de Tex Avery et Chuck Jones. Il n’empêche qu’il y a pas mal de planches mettant en scènes les super pouvoirs de 009 qui sont d’une belle modernité, annonçant les œuvres de Go Nagai qui ont révolutionné la planète manga dans les années 1970. Bien sûr, si vous êtes allergiques aux dessins vintage, passez votre chemin hein car je ne vous oblige à rien ! Personnellement, je ne remercierai jamais assez Glénat d’avoir offert à ce manga culte et humaniste une belle réédition dans sa collection Vintage.

Dans un prologue digne d’un James Bond des années 1960, l’auteur nous montre les marchands de morts, industriels et banquiers, réunis par Skull pour exposer les plans de Black Ghost concernant l’avenir de la guerre. Puis nous avons une plaisante suite de scénettes qui sont autant de phases de recrutement pour Black Ghost qui collecte les cobayes de son grand projet, ce qui nous permet d’entrevoir qui était les personnages avant de devenir cyborg. Puis le récit se coule dans les pas de Joe qui se réveille dans un lieu inconnu où sont testées ses nouvelles capacités surhumaines / super héroïques… Prenant tout juste conscience de ce qu’il est devenu, Joe est vite confronté à un choix crucial : rejoindre ses créateurs ou ses frères d’armes… Cette partie du manga est très réussie et on pourrait très facilement l’adapter à l’écran tellement c’est bien fait.
Après avoir pris sa décision, Joe rejoint ceux qui vont devenir ses amis pour la vie et s’enfuit avec eux aux Îles Galápagos, mais Black Ghost lance ses troupes à leurs trousses : au fils des combats et de moult péripéties jamesbondiennes nous nous familiarisons avec les personnages et leurs pouvoirs avant qu’ils ne décident de couper le mal à la racine en retournant à la base de Black Ghost pour la détruire. Skull parvient à s’enfuir mais Joe découvre son terrible secret : il est lui-même un puissant cyborg…
L’équipe des cyborgs se rend ensuite au Japon pour se réfugier chez le professeur Kozumi, mais elle ne dispose d’aucun répit puisque Skull leur envoie ses meilleurs assassins pour se débarrasser d’eux :
0010 l’homme électrique (bon combat, bien mis scène, avec un découpage ultra moderne pour l’époque !)
0011 la machine de guerre arachnoïde qui doit vaincre les cyborgs pour retrouver un corps humain…


Retourner vers « Japanimation, Mangas (et diverses BD d'Asie) »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités