Eternal Sunshine of a Spotless Mind (de Michel Gondry)

Tout sur le septième art et la télévison.
Kawouai
Le fleuve Léthé
Le fleuve Léthé
Avatar du membre
Messages : 5134
Enregistré le : mer. déc. 07, 2005 3:21 pm

Eternal Sunshine of a Spotless Mind (de Michel Gondry)

Messagepar Kawouai » mer. oct. 06, 2004 11:01 pm



Synopsis :

Joel et Clémentine effacent les souvenirs qu'ils ont de l'autre. Au fur et à mesure que ses souvenirs s'envolent, il redécouvre son amour pour elle.


Quel joli et superb film!
Original à souhait et ultra sensible, j'ai vraiment été absorbé et transporté.
Jim Carrey, épatant en tristounet de service, et Kate Winslet, pétillante, forment un couple convainquant!
C un véritable hymne à l'amour et ça fait plaisir de voir un film qui décrive aussi bien les douleurs et les plaisirs liés à ce sentiment.

Bien sûr, voir Kirsten Dunst en petite tenue a apporté un petit plus au film! Enfin, c'est pour ma part cette remarque! :oops:
Un petit bémol, c elijah wood. Frodon est à contre emploi à mon goût. Sa présence est le maillon faible du film.

Au final, c un film réussi et slpendidement interpreté. Si vous êtes romantique et croyez à fond à la magie de l'amour alors courez le voir.
Si vous voulez voir un film à la "resident evil" bah fo l'éviter.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 317912
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Messagepar phoenlx » jeu. oct. 07, 2004 9:53 am

comme tu t'en doutes kawouai mon avis sera plus bref !!

"j'allais m'endormir!!!"
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Kawouai
Le fleuve Léthé
Le fleuve Léthé
Avatar du membre
Messages : 5134
Enregistré le : mer. déc. 07, 2005 3:21 pm

Messagepar Kawouai » jeu. oct. 07, 2004 10:38 am

Pour resumer nos avis, voilà les fotos que j'ai prises de nous pendant le film!

Tout d' abord Phoenlx: Image puis Kawouai Image Bon, yapa foto! :P
Modifié en dernier par Kawouai le jeu. janv. 13, 2005 1:52 am, modifié 1 fois.

Invité

Messagepar Invité » jeu. oct. 07, 2004 2:46 pm

:lol: :lol:

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 317912
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Messagepar phoenlx » ven. déc. 17, 2004 10:39 am

Sinon Kawouai je crois que ta remarque sur Elijah Wood va pas encourager Neault à le voir :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

choufleure
Entrée des Gémeaux
Entrée des Gémeaux
Avatar du membre
Messages : 531
Enregistré le : jeu. févr. 17, 2011 7:53 pm

Re: Eternal sunshine of a spotless mind

Messagepar choufleure » lun. janv. 30, 2012 7:58 pm

un de mes films favoris ! pourtant la première fois que je l'ai vu j'ai pas aimé je me suis dis : " c'est quoi ce film ? on comprend rien " mais j'avais le sentiment de passé à coté de quelque chose alors je l'ai revu une fois puis deux puis que certaines scènes et j'ai adoré ! je pense que c'est un film qu'il faut vraiment voir deux fois pour se faire un avis !
" Si tu sais que tu ne sais pas , alors tu sauras . Mais si tu ne sais pas que tu ne sais pas , alors tu ne sauras jamais ! "

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 317912
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Eternal sunshine of a spotless mind

Messagepar phoenlx » lun. janv. 30, 2012 8:30 pm

Mince moi par contre j'en garde le souvenir d'un film somnifère incroyable ( et complètement fou en plus, j'avais rien compris non plus, j'avais sommeil, d'ailleurs j'étais avec kawouai du forum il avait bien aimé le film moi c'était le supplice, je me souviens de Kate Winslet avec des mèches bleu, de Elijah Wood ( l'ami frodon du seigneur des anneaux ) dans un rôle assez petit mais bien barj comme tous les autres personnages, si je suis passé à côté de quelque chose je devais être bien bien fatigué :lol: Pourtant ce film est très aimé par beaucoup, il est souvent cité dans les chef d'oeuvre
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

choufleure
Entrée des Gémeaux
Entrée des Gémeaux
Avatar du membre
Messages : 531
Enregistré le : jeu. févr. 17, 2011 7:53 pm

Re: Eternal sunshine of a spotless mind

Messagepar choufleure » lun. janv. 30, 2012 8:50 pm

oui c'est un film un peu fou il faut le dire ( le scénariste du film c'est Charlie Kaufman qui a également écrit : dans la peau de john malkovich , confession d'un homme dangereux et adaptation qui est l'un des films les plus fou que j'ai vu à ce jour eternal sunshine c'est de la rigolade à coté ! ) en ce qui concerne eternal sushine c'est vrai que le film est difficile a cerner du premier coup et il est évident qu'on ne peut pas aimer un film que l'on ne comprend pas .
" Si tu sais que tu ne sais pas , alors tu sauras . Mais si tu ne sais pas que tu ne sais pas , alors tu ne sauras jamais ! "

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 317912
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Eternal sunshine of a spotless mind

Messagepar phoenlx » lun. janv. 30, 2012 8:56 pm

En fait je crois que j'ai rien compris au film il faudrait que je le revois :lol:

Mais tu vois, il y a certains films auxquels je comprend rien parfois, comme Mulholland drive de Lynch ( première vision je me suis dis : c'est quoi ce délire ? j'avais rien capté du tout ) mais auxquels j'adhère quand même tout de suite car il y a une ambiance, une atmosphère, on "sent" qu'il y a un énorme truc qui nous échappe, ça donne envie de le revoir ( quoique j'ai pris le mauvais exemple j'ai mis 8 ans avant de revoir Mulholland drive et c'est les votes sur allociné ou il a été élu meilleur film de la décennie qui m'y ont encouragé, depuis je l'appréhende mieux et je l'adore lol )
Mais pour Eternal Sunshine j'ai bloqué grave quoi !! rien à faire, j'avais pas une once d'intérêt après le film, une de mes séances les plus ennuyeuses de ciné ces 10 dernières années lol peut-être que le concept m'a totalement échappé mdr
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

choufleure
Entrée des Gémeaux
Entrée des Gémeaux
Avatar du membre
Messages : 531
Enregistré le : jeu. févr. 17, 2011 7:53 pm

Re: Eternal sunshine of a spotless mind

Messagepar choufleure » lun. janv. 30, 2012 9:01 pm

ce que tu dis pour Mulholland drive c'est exactement ce que j'ai ressenti devant eternal sunshine of a spotless mind ! j'ai rien compris la première fois mais j'ai tout de suite adhérer au concept ! j'avais le sentiment que je devais le revoir ! bon bah rendez vous dans 8 ans pour voir ce que tu as pensé du film !!
" Si tu sais que tu ne sais pas , alors tu sauras . Mais si tu ne sais pas que tu ne sais pas , alors tu ne sauras jamais ! "

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 317912
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Eternal sunshine of a spotless mind

Messagepar phoenlx » lun. janv. 30, 2012 9:06 pm

pour Mulholland drive c'était PaleMan et les autres sur allociné, à force d'en parler ( pour certains c'est leur film préféré carrément ) à un moment je me suis dis c'est pas possible, faut que je le revois, j'ai du rater LE gros truc ! En plus j'avais aimé à l'époque ( mais bon, rien compris :lol: ) Le côté "j'avais aimé" ça m'a donné envie de le revoir , la deuxième vision fut un vrai choc en plus j'ai lu plein de sites web autour et tout est explicable et clair ( ou presque car il faut parfois je pense aussi se faire son propre avis ) mais la première fois un truc essentiel m'avait échappé dans ce film, il m'avait complètement perdu, mais néanmoins suffisamment happé par son atmosphère pour que j'en garde un souvenir vif même des années après ;

mais l'autre là, non c'était le somnifère j'ai failli dire à Kawouai " réveille moi après le film ne me laisse pas là " :PTDR:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 317912
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Eternal sunshine of a spotless mind

Messagepar phoenlx » lun. janv. 30, 2012 9:07 pm

Mais en fait c'est quoi le sens ?!!
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

choufleure
Entrée des Gémeaux
Entrée des Gémeaux
Avatar du membre
Messages : 531
Enregistré le : jeu. févr. 17, 2011 7:53 pm

Re: Eternal sunshine of a spotless mind

Messagepar choufleure » lun. janv. 30, 2012 9:38 pm

l'auteur utilise la narration non linéaire [ La narration non linéaire est le procédé narratif utilisé par un auteur lorsqu'il relate des évènements sans respecter leur chronologie. ] ça c'est le premier truc qu'il faut comprendre pour saisir le film !
Le film commence sur le personnage de Joel qui se réveil , il dit que ce matin il a voulu aller a Montauk mais il ignore pourquoi ! dans le train il fait la connaissance de clémentine ! après quoi ils se voient plusieurs fois . et on commence à comprendre qu'il y'a un truc louche lorsque Joel attend clémentine dans la voiture ! c'est alors qu'intervient le personnage de Patrick ( elijah wood ) qui semble surpris de le voir ici et qui lui demande si il n'a pas besoin d'aide ! après cela le générique commence et on peut voir Joel qui pleure dans sa voiture ! il apprend par ses amis que clémentine l'a effacé de sa mémoire grâce à la méthode lacuna qui permet d’effacer tout souvenirs désagréable . il décide donc de faire pareil ! la méthode efface les souvenirs des plus récents au plus anciens et au fil du temps Joel se rappel pourquoi il est tombé amoureux de clémentine et veut arrêté l’expérience mais il est endormi et la machine est déjà lancé ! il tente alors de caché clémentine dans son subconscient pour pouvoir se souvenir d'elle à son réveil ...mais ce qu'il faut comprendre c'est que le début c'est en fait la fin du film et lorsqu'ils se rencontrent dans le train il ne s'agit en fait pas de leurs premières rencontre ! en fait le moyen de se repérer dans l'histoire c'est justement la couleur des cheveux de Clémentine ! dans le présent elle a les cheveux bleus et dans les souvenirs ils sont oranges puis verts !
" Si tu sais que tu ne sais pas , alors tu sauras . Mais si tu ne sais pas que tu ne sais pas , alors tu ne sauras jamais ! "

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 317912
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Eternal sunshine of a spotless mind

Messagepar phoenlx » lun. janv. 30, 2012 9:42 pm

ah je vois ( mieux )
enfin vaguement car le film remonte mais si j'avais eu une explication comme ça je crois que j'aurais un peu plus été attentif, j'avais pas du tout capté à l'époque ça me semblait complètement ni queue ni tête

pourtant les films à narration non linéaire en général j'aime bien ( en tout cas c'est pas du tout un élément qui me bloque, d'ailleurs c'est le cas tu verras dans Mulholland drive si tu l'as pas vu, de Lynch, ou - alors là c'est un exemple extrême et complètement fou - dans Mémento de Nolan ; jamais vu un film raconté pareil .. )
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

choufleure
Entrée des Gémeaux
Entrée des Gémeaux
Avatar du membre
Messages : 531
Enregistré le : jeu. févr. 17, 2011 7:53 pm

Re: Eternal sunshine of a spotless mind

Messagepar choufleure » lun. janv. 30, 2012 10:16 pm

oui faut vraiment que je vois ces deux films d'urgence !! dans la catégorie films fou comme je l'ais dit tout à l'heure adaptation reste le gagnant pour le moment d'ailleurs faudrait que je le vois une seconde fois !!!
" Si tu sais que tu ne sais pas , alors tu sauras . Mais si tu ne sais pas que tu ne sais pas , alors tu ne sauras jamais ! "

Duramou
Maison du Verseau
Maison du Verseau
Messages : 1836
Enregistré le : mar. juin 14, 2011 12:48 am

Re: Eternal sunshine of a spotless mind

Messagepar Duramou » dim. mars 04, 2012 6:38 pm

La narration n'a pas totalement une chronologie inversée mais non linéaire. C'est ce qui fait qu'on peut décrocher facilement si on n'est pas super attentif et se perdre dans l'histoire.
Dans le film, le rôle que j'oublie à chaque fois c'est celui du pauvre Mark Ruffalo. :oops:
Un très grand film pour moi.
"L'art serait inutile si le monde était parfait."
Tarkovski

"La culture n'est pas un luxe, c'est une nécessité."
Gao Xinjiang

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 317912
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Eternal sunshine of a spotless mind

Messagepar phoenlx » dim. mars 04, 2012 6:40 pm

J'ai du vraiment rater un truc j'ai l'impression d'être le seul à d'être endormi devant ce film :lol:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Duramou
Maison du Verseau
Maison du Verseau
Messages : 1836
Enregistré le : mar. juin 14, 2011 12:48 am

Re: Eternal sunshine of a spotless mind

Messagepar Duramou » dim. mars 04, 2012 6:43 pm

Ca arrive !
Selon la période, l'état d'esprit, on ne reçoit pas un film comme on devrait. Après tu n'es pas forcé d'aimer le style ou le concept non plus hein :P :wink:
"L'art serait inutile si le monde était parfait."
Tarkovski

"La culture n'est pas un luxe, c'est une nécessité."
Gao Xinjiang

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 92188
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Eternal Sunshine of a Spotless Mind

Messagepar Scarabéaware » jeu. avr. 25, 2019 11:22 pm

Alors, alors, je viens de voir ce film :mrgreen:. J'ai plutôt bien aimé mais je trouve que ça mériterait complètement un remake en un épisode de Black Mirror pour porter bien comme il faut une bonne grosse dénonciation quand à la technologie d'effacement de la mémoire qu'on peut avoir là et nous donner quelque chose de plus sérieux. En plus quand on voit le synopsis sur le papier c'est totalement impeccable, y a totalement moyen de faire quelque chose, proposer encore une autre vision et de la déviance.

Enfin bref, passons sur l'idée d'un épisode de Black Mirror pour avant tout évoquer ce film. C'est plutôt bon, avec de quoi toucher quelque peu, faire une belle petite évocation quand à un amour ayant de sa forte réminiscence, les sentiments qui eux ne s'effacent pas et les petits restes qui peuvent exister et donner des petites résurgences. J'ai bien apprécié voir Jim Carrey dans ce rôle où il se trouve plus tristounet, pas forcément bien toujours enjoué, c'est plaisant de le voir dans une telle incarnation en duo avec Kate Winslet qui est plutôt très bien aussi :D. Il y a de quoi apprécier aussi pour Kirsten Dunst agréable à voir en petite tenue :lol: et c'est pas mal avec Elijah Wood le vil profiteur dans la situation et Mark Ruffalo. On évolue à se pencher sur ce couple que forment Jim Carrey et Kate Winslet, on y verrais presque de la boucle par ailleurs et il y a un peu de boucle justement, pour un peu on a presque du ruban de Moebius. Ils se trouvent, tissent leur relation, s'aiment et puis ça finit par devenir un amour déchu. Ainsi on a de quoi voir qu'elle opté pour la solution de l'effacement de ses souvenirs liés à Joel et lui va le découvrir et demander à procéder aussi à cette action. Sur le principe on peut pointer du doigt quelque chose avec cette effacement qui est plutôt critiquable, par contre il y avait probablement moyen de faire mieux au niveau de la machine, on pouvait avoir autre chose je pense. Mais bon après pourquoi pas, ça reste intéressant pour le procédé et ce qu'il permet qui pourrait tout à fait exister comme ce qu'on peut avoir dans certains épisodes de Black Mirror où là ça propose de masquer les gens qu'on ne veux plus fréquenter :siffle:. Terrible ça, cette fuite que ça donne.

Du coup quand à cette exploration nous sommes dans le fait que lui a beau demander, il ne le souhaite pas réellement et nous avons des souvenirs et on fait l'exploration de ce qui se produit en lui pendant l'opération, il nous oppose une résistance à finalement chercher à conserver en lui des images de sa bien aimée, Clémentine et ça nous donne quelques situations particulières, pour bien comprendre faut bien être concentré lol. Mais bon c'est assez clair somme toute, après c'est vrai que c'est assez particulier, mais ça se tiens d'une certaine manière ^^. C'est tout un marasme dans les souvenirs, c'est vraiment pas mal comme c'est fait. Par contre il faut dire ce qui est, nous avons un petit côté décalé sur lequel il est possible de tiquer et je trouve qu'on aurait pu aller dans du un peu plus sérieux quand au traitement de tout ceci, mais bon on est dans la comédie romantique avec de son drame. Un épisode de Black Mirror rendrait ça beaucoup plus déprimant et ferait une dénonciation comme il faut. Après là l'axe pris c'est aussi de montrer qu'on a des sentiments qui eux ont leur grande persistance et provoquent un effet aimant, c'est sympathique après quand à la fibre émotionnelle pour de l'histoire d'amour j'aurai tendance à préférer d'autres.

Mais bon voila en soit c'est somme toute très bien comme ça, c'est pas un film qu'il faut voir en étant fatigué :lol:.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 317912
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Eternal Sunshine of a Spotless Mind (de Michel Gondry)

Messagepar phoenlx » ven. avr. 26, 2019 11:50 am

ce film il faudra que je le revois une deuxième fois :lol:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 92188
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Eternal Sunshine of a Spotless Mind (de Michel Gondry)

Messagepar Scarabéaware » ven. avr. 26, 2019 5:38 pm

Ah ça oui faudrait franchement que tu le fasse plutôt que de rester sur une expérience en l'ayant vu endormi au point de rien comprendre du tout :mdr:. Ah c'est pas compliqué là, tout est clair, et puis bon y a un aspect technologique intéressant en plus de nous plonger dans cette histoire d'amour. Et moi comme je disais j'aimerais bien un petit traitement à la Black Mirror :D.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 317912
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Eternal Sunshine of a Spotless Mind (de Michel Gondry)

Messagepar phoenlx » sam. avr. 27, 2019 1:09 pm

je vais essayer de me le voir demain !
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !


Retourner vers « Télévision, cinéma, séries »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités