Saint Seiya (Présentation de l'univers pour les novices)

Bienvenue au Sanctuaire d'Athéna ! Ici sont abordés les sujets sur Saint Seiya (les Chevaliers du Zodiaque en français) le célèbre manga de Masami Kurumada ! Plongez dans une autre dimension avec Saga, Seiya, Shiryu, Hyoga, Aiolia et les autres Chevaliers sacrés !!
phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 308056
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Saint Seiya (Présentation de l'univers pour les novices)

Messagepar phoenlx » sam. mars 13, 2004 7:49 pm

On raconte qu'il y a bien longtemps un groupe de jeunes adolescents se sont regroupés autour de la déesse Athéna pour combattre le Mal. lIs possédaient une force surhumaine et pouvaient d'un revers de la main entrouvrir le sol et détruire des montagnes ! On les appelait les saints ou chevaliers sacrés d'Athéna et ils combattaient toujours sans armes. Aujourd'hui, un nouveau groupe de chevaliers sacrés est apparu sur la Terre ...

Image

Qui ne connait pas aujourd'hui Saint Seiya (ou si vous préférez : Les chevaliers du zodiaque, dans la version française) ; série mythique qui fut diffusée entre 1988 et 1991 dans la fameuse émission Club Dorothée , durant cette époque reine pour la japanimation caractérisée par la déferlante de bon nombres de séries cultes venues du Japon en France ; Saint Seiya parmi d'autres séries a d'ailleurs beaucoup contribué au succès de l'émission.

Cette série est en général bien connue (même si beaucoup de gens ne connaissent pas tous les chapitres de l'oeuvre, et en sont parfois restés au début, je m'en rend compte souvent en discutant sur les forums) ; Certains, en particulier les plus jeunes, ignorent parfois carrément la série malgré les revival récents ; A la décharge des plus jeunes, ou de ceux qui auraient bien connu la série à l'époque de sa première difussion mais qui ne seraient plus " dans le coup " , il faut avouer qu'avec les années cet univers est devenu une véritable jungle avec bon nombre de séries dérivées, des suites, des préquelles, des interquel, qui parfois se contredisent ..

Ce topic vise en particulier à jouer le rôle de fil d'Ariane pour tous ceux qui arrivent sur le forum et ne connaissent rien (ou presque) à l'univers Saint Seiya et désirent s'y plonger au moins un peu, par exemple pour pouvoir participer à certaines discussions du forum, voire mieux : regarder la série et peut-être, plus tard, devenir fans ^^ Il est destiné aussi à se repérer un peu dans toutes les séries récentes car il y a de quoi s'y perdre. Ne me dites donc pas que cette présentation est trop longue , ou que je "tartine" et ne me demandez pas la version courte, car c'EST la version courte !!! :mrgreen: Parler de cet univers, j'ai presqu'envie de parler de la "matière Saint Seiya" comme on pourrait parler de la "matière de Tolkien" ou de la "matière de Bretagne" toutes proportions gardées, c'est forcément, accepter de se perdre un peu dans les méandres de toutes les adaptations, de tous les mangas ( les auteurs n'étant pas les mêmes , pour compliquer les choses, et certains se contredisant ) sans parler des supports autres comme les jeux vidéo, romans ( tel le roman Gigantomachie ) ; Nous évoquerons bien sûr aussi les diffusions françaises, et les doublages chez nous ( à elle seule cette histoire est en elle-même bien chaotique !!! ). Malgré ses apparences de longueur ce topic constitue donc bel et bien un résumé de la franchise, un petit aperçu en une page que vous pourrez consulter de temps à autre si vous êtes perdus, la version courte en somme !! La version longue quant à elle c'est un peu tout le reste des topics, ce sont toutes nos discussions sur le forum, l'univers Saint Seiya est très riche , très vaste, long à appréhender, surtout quand on considère tous ses chapitres, l'anime, le manga, et toutes les préquelles et oeuvres annexes qui sortent depuis quelques années et qui l'étoffent toujours plus. C'est toute cette matière que j'essai de résumer ici en une page (et c'est pas simple) ; j'aurai atteint mon but si vous arrivez à tout lire sans trop vous perdre, en ayant ensuite envie de vagabonder ailleurs sur le forum et d'en savoir plus ! Si vous arrivez à comprendre la structure du forum qui s'est elle-même compliquée avec les années ( quand Les ailes immortelles furent créées en 2004 tout était encore bien plus simple que maintenant ) , C'est aussi un topic destiné aux fans comme pense bête pourquoi pas !! C'est parti !

Image

Saint Seiya, de quoi est-ce que ça parle ? ( en gros !! )

Image

Pour rafraîchir la mémoire de ceux qui auraient oublié de quoi on parle, ou remuer des sacrés souvenirs aux autres, souvenez-vous !! L'histoire de Saint Seiya raconte les épreuves pleines de tragédie de jeunes orphelins regroupés autour de la déesse Athéna, laquelle se réincarne sur la Terre à chaque fois que cette dernière est menacée par des dieux qui veulent s'en emparer !

Les héros sont au nombre de 5 : Il y a Seiya (Seiyar dans la version française) , chevalier de bronze de pégase fougueux et intrépide qui s'est entrainé en Grèce pour ramener son armure, il est toujours prêt à risquer sa vie pour Athéna, il y a Shun chevalier de bronze d'Andromède, l'androgyne au coeur pur, pacifiste naïf qui a horreur de faire souffrir les autres et qui se met toujours dans des pétrins démentiels à cause de sa répulsion des combats, il y a Ikki son frère dont le tempérament est inverse du sien, chevalier de bronze du phoenix , c'est un peu le rebelle du groupe, il est doté d'un caractère bien trempé , loup solitaire dont les méthodes de combat ne sont pas toujours consensuelles mais terriblement efficaces ! Il y a aussi Hyoga, chevalier de bronze du cygne, l'émotif hanté par l'image de sa mère laquelle fut noyée jadis dans un naufrage. Hyoga s'est entrainé en Sibérie sous la houlette du chevalier d'or du verseau Camus ( sous la houlette de Seigneur cristal, lui-même élève de Camus dans la version animée), et il y a enfin Shiryu, chevalier de bronze du dragon, qui a subi un entrainement rigoureux mais très efficace aux 5 anciens pics de Rozan, en Chine, après avoir été entrainé par le vieux Dokko, chevalier d'or de la Balance et survivant de la dernière guerre sainte ! Shiryu est un peu le sage du groupe et a pour "manie" de souvent terminer ses combats aveugle, ce qui est loin d'être un handicap chez lui bien au contraire !!

Tous vont s'unir progressivement autour d'Athéna et accepter leur destin tragique en s'efforçant de mettre leur vie au service de l'humanité menacée, et en commençant par ramener la paix dans le sanctuaire d'Athéna, où un tyran (le grand pope) a pris le commandement.

Aux 5 héros viennent s'ajouter d'autres chevaliers de bronze "secondaires" qui ont un rôle moindre dans le récit (Jabu de la licorne, Hichi de l'hydre femelle, Ban du petit lion, Nachi du loup et Geki de la Grande ourse ) ainsi que tout un tas de protagonistes qui entrent en scène progressivement, en général de plus en plus puissants : des chevaliers d'argent et des chevaliers d'or... Tous portent des armures ( Cloth ) associées aux 88 constellations dans le ciel, les 12 chevaliers d'or du zodiaque possédant les armures les plus puissantes , correspondant aux signes de l'écliptique (Bélier , Taureau, Gémeaux etc !)

Image

A cet égard, le titre français de cette série ( les chevaliers du zodiaque ) est un contresens puisque les chevaliers du zodiaque correspondraient davantage aux chevaliers d'or et non aux héros de bronze ! Et le titre japonais est évidement le VRAI titre à considérer : Saint Seiya, Seiya le saint ( saint = chevalier sacré) , mettant d'ailleurs en avant le fait que le héros principal est Seiya, chevalier de bronze de pégase (plus encore que les 4 autres compagnons d'arme qui l'accompagnent !! )

Points forts et raisons d'une fascination profonde
( plusieurs bonnes raisons de s'intéresser à Saint Seiya)


1. Les thèmes abordés

Pourquoi cette série m'a séduite ? pour mille raisons, à commencer par les grandes valeurs qu'elle met en avant, et qui ne peuvent laisser personne indifférent : l'amitié, le sens du sacrifice et du dépassement de soi, le courage, la réflexion sur la guerre et la destinée , les réactions des hommes lorsque ces derniers sont plongés dans des situations contre nature et dramatiques ; autant de thèmes abordés qui peuvent s'appliquer au monde actuel, l'allégorie n'est jamais loin mais la magie de la série réside aussi dans sa subtilité et le fait que chacun, selon son propre vécu et son expérience, peut considérer "son" propre Saint Seiya et s'identifier à tel ou tel perso , en retirer quelque chose POUR SOI, comparer avec certaines situations de la réalité etc. Pour moi en tout cas c'est clairement le cas. En plus du message pacifiste et humaniste récurrent, la série comporte même à bien des égards un message écologiste fort : les dieux qui cherchent à détruire l'humanité à travers des catastrophes (comme le déluge que veut déclencher Poséidon, qui n'est pas sans rappeler le déluge biblique ) ne sont en fait que l'allégorie des catastrophes que l'homme provoque par son inconscience. Les défauts de l'Humanité sont d'ailleurs sans cesse rappelés , martelés , et Athéna , qui est la protectrice des hommes dans la série, en est d'ailleurs la première consciente mais elle les aime malgré ça et là réside toute sa miséricorde (presque christique d'un point de vue parabolique) Le pardon est d'ailleurs un autre des thèmes centraux de la série et est mis en avant à travers de multiples "histoires dans l'histoire" comme à travers les destins du chevalier d'or des Gemeaux (Saga) , de son frère Kanon, ou encore de Ikki du phoenix ; tous ayant versés dans le Mal avant d'être pardonnés par la déesse et de se racheter en la servant fidèlement ensuite.

Image

2. la profondeur de certains personnages et l'aspect "tragédie grecque"

Les personnages de Saint Seiya sont en général très fouillés et charismatiques ! souvent très humains , déchirés par leurs sentiments, complexes à souhait, en proie aux doutes et aux erreurs mais sans être jamais fondamentalement parfaits ni vraiment maléfiques, ils ne réagissent pas du tout selon les stéréotypes courants de certains autres dessins animés, à tel point qu'on finit souvent par s'attacher aux "pseudo-méchants" de la série ; particulièrement dans le chapitre Asgard, empli de mélancolie alors qu'on voit tomber de jeunes adversaires de nos héros pris comme eux dans une guerre qu'ils n'ont pas souhaité.

Je pense que c'est l'un des moteurs du succès de cet anime. Il est question de guerres sacrées où l'on se bat pour des raisons comme le Bien et la Justice sur Terre, la série pourrait donc paraitre très manichéenne mais c'est tout l'opposé si on creuse un peu. C'est pour moi une série mythique qui mérite d'être non seulement regardée par tout le monde, jeunes, adultes, mais aussi et surtout d'être revue d'un oeil neuf lorsque l'on est justement devenu adulte (la lecture de Saint Seiya quand on est encore enfant ou adolescent nous fait malheureusement passer à côté de bien des détails ... Mais comme elle est assez fascinante aussi pour tout un tas de raisons plus "prosaïques" , il s'avère qu'on l'adore dès qu'on est jeune ! Et c'est peut être le grand paradoxe : certains restent "bloqués" à cette vision. Des supers combats , de belles armures étincelantes, oui mais après ? Après justement : un tas de choses , qu'à 8 ou 12 ans on ne peut pas percevoir ! ou pas de la même manière !

Un air de gravité et de tragédie souffle en permanence sur l'histoire (Saint Seiya se regarde avec des mouchoirs !) mais la série comporte aussi quelques moments comiques par ci par là !

3. Paraboles et clin d'oeil à l'astronomie, l'astrologie, la littérature, la mythologie, les religions, l'architecture ..

Parmi les autres richesses indéniables , on trouve aussi une foultitude de paraboles et de clin d'oeil à toutes les grandes mythologies et philosophies religieuses du monde, en particulier la mythologie gréco romaine qui est omniprésente, mais aussi le bouddhisme, l'hindouisme, la mythologie nordique voire égyptienne (cette dernière est beaucoup moins présente mais il existe tout de même quelques petites allusions ^^

Les saints (ou chevaliers sacrés) étant par ailleurs associés à des constellations (ou à des étoiles de la Grande Ourse dans le cas des guerriers divins d'Asgard) la série comporte nombre de références à l'astronomie , notamment à travers certains noms de personnages ou d'attaques (Aldébaran , chevalier d'or du Taureau, porte le nom de la super géante rouge de la constellation du Taureau, et Milo, chevalier d'or du scorpion , projète une attaque basée sur 15 piqures mortelles représentant les 15 étoiles principales de la constellation du scorpion, le coup final étant appelé Antarès, du nom de la géante rouge au coeur de sa constellation. Ce sont des exemples !) voir ce topic pour approfondir ce thème

ci-dessous : Un fanwork de biggreenpepper( deviant-art )

Image

Inutile de préciser aussi que la série comprend bien des clins d'oeil à l'astrologie (à travers les 12 chevaliers d'or du zodiaque) , voire à la littérature (les romans asiatiques célèbres comme Au bord de l'eau , le roi des singes ; ou encore la divine comédie de Dante voire Albert Camus dans le cas précis d'un personnage - le chevalier d'or du Verseau et maître de Hyoga- qui est un clin d'oeil à l'étranger.. Mais à travers ces scènes on retrouve des allusions au mythe d'Oedipe, à la psychanalyse etc)

Tout ça, et bien d'autres choses encore font la richesse thématique, allégorique et parabolique de saint Seiya. Il s'agit aussi d'une oeuvre qui se décrypte parfois comme un jeu de piste, y compris en ce qui concerne les décors qui émaillent la série (souvent d'inspiration grecque antique) , la plupart du temps inspirés de lieux réels. Certains sites web comme le scribe du sanctuaire, se sont amusés à faire des études très complètes sur les nombreux parallélismes.

C'est un peu toute cette matière qui est fascinante lorsque l'on sait en tirer partie ! J'avoue que cette série est pour moi souvent un prétexte pour m'ouvrir à d'autres choses et en général, pour qui sait se laisser bercer par elle , pour qui y met le pied sans à priori négatif, c'est souvent un voyage vertigineux qui commence et qui dure très longtemps , un peu à l'image des quêtes des chevaliers ! Elle résume pour moi à elle seule ce qui fait la richesse de la japanimation , ses concepts forts, l'aspect émotionnel, non manichéen, fascinant , le dépaysement, les personnages fouillés. Mais du fait qu'elle est justement PLUS que simplement celà , elle en devient à mon sens unique par sa richesse.

Image

La série est en permanence une invitation à gouter l'atmosphère de la Grèce antique, de par son atmosphère, ses décors à base de temples et de Collisées, le parlé laconique de certains personnages , petit clin d'oeil probable aux spartiates, et bien sûr toute la mythologie sous-jacente, même si cette dernière est fortement modifiée à la sauce de l'auteur pour servir le scénario.

Quand l'auteur de Saint Seiya fait mumuse

Les clin d'oeil à la mythologie sont parfois pertinents, mais lorsqu'ils sont modifiés à la sauce de l'auteur, ça peut parfois surprendre (voire choquer !!) Kurumada l'auteur de saint seiya aime bien s'amuser et mélanger toutes les références pour en faire quelque chose d'unique à travers un synchrétisme parfois étrange mais qui fait aussi le charme de la série. Les allusions au christianisme se mélangent à la mythologie grecque, au bouddhisme, à la divine comédie de Dante ou aux romans chinois, le procédé (pour un résultat totalement différent) est un peu similaire à celui des films matrix, pour ceux qui connaissent : Plein de références mixées, et au final un mélange fascinant ( et qui prend admirablement, sauf si on est de très mauvaise foi pour ne pas le reconnaître ) , l'ensemble dépassant la somme des parties, le fond sublimant la forme et l'inverse , la dépassant .. Le fan service est souvent présent ( il faut aussi le reconnaître ) mais c'est à mon sens du bon fan service, qui sert souvent paradoxalement aussi l'histoire , la renforce, la sublime, tout en rendant plus cool certaines scènes et plus attrayantes.

Certains noms d'attaques ou de personnages, derrière les clin d'oeil sont plutôt cocasses. On a par exemple un des guerriers (spectres) de l'armée du dieu des enfers Hadès, dont l'attaque s'appèle Greatest the Perestroïka (La perestroïka est la plus grande !). D'autres références existent , tantôt au nazisme ( un chien associé au retour du dieu des enfers sur Terre s'appèle Adolf) au judaïsme ( Isaac et Jacob, persos sibériens amis de Hyoga ; le premier possédant une personalité très "loi du talion" peut-être pas entièrement fortuite ; On a encore le mur des lamentations, qui dans Saint Seiya est tout autre chose puisque c'est un mur qui sépare les enfers, le tartare ou le Meikai en fait, des champs élysées, autrement dit du paradis , ou Elision !!! Plus troublant, des gravures inspirées des anciennes religions iraniennes et du zoroastrisme existent dans saint seiya sur ce mur ) Ce joyeux méchoui est l'exemple même de la "marque Saint Seiya" et de la manière de fonctionner de l'auteur pour les inclusions de références.


Le concept de cosmo-énergie ou cosmos

Image

N'as-tu jamais ressenti la cosmo-énergie qui est en toi ? En chacun de nous sommeille une cosmo-énergie et chacun de nous développe ses propres "aptitudes". Ces aptitudes conditionnent une "aura"; plus cette aura est grande, plus les actes que nous accomplirons seront nobles. Mais plus elle est faible, plus notre vie prendra la route de la médiocrité. Toutes les grandes figures de l'Histoire avaient probablement des aptitudes supérieures à la moyenne et leur cosmo-énergie était certainement telle une braise incandescente. Alors, toi aussi, fais exploser le cosmos en toi !!!" Masami Kurumada (l'auteur du manga)

En pensant à Saint Seiya on pense tout de suite aux concepts de cosmos et de 7ème sens, cette espèce d'énergie cosmique interne (liée aux constellations) que les saints peuvent quasiment élever à l'infinie à condition de le vouloir très fort ! Une notion qui rappelle un peu le chi chinois.

Le 7ème sens (ultime cosmos), le 8ème sens (arayashiki), le 9ème sens ( Big Will) autant de notions qui peuvent paraître un peu "amusantes" à un esprit rationnel mais qui loin d'être dérisoires sont le symbole du dépassement de soi pour atteindre des sommets. Toujours croire en soi, ne jamais abandonner, tel est le grand message qui nous est dispensé sans cesse, parfois même tellement martelé , jusqu'à la surabondance et la redondance de certaines répliques, que ça finit par faire un peu sourire !! Des petits orphelins marqués par un destin tragique vont finir par vaincre des dieux égoïstes grâce à la seule force de l'Amour. L'image est très forte (et en même temps tellement abracadabrantesque..)

Les cosmos (aura de force) des chevaliers et des dieux sont une manière de matérialiser en quelque sorte les grands sentiments, comme l'amitié , l'amour, la haine, comme-ci tout celà jaillissait et prenait une couleur précise , une température , comme ci la personalité des gens rayonnait autour d'eux dans l'espace sous formes d'auras , capable d'être ressentie par d'autres personnes ayant l'acuité adéquate ! C'est un peu l'idée résumée par la petite phrase de Kurumada plus haut ! On voit notamment certains personnages changer de personalité au contact d'un cosmos comme celui d'Athéna , qui parvient à communiquer son harmonie et sa pureté d'âme même aux animaux (les corbeaux de Jamian) .. Voir ce topic consacré à la cosmo-énergie pour en savoir plus !

Le dépassement de soi est aussi symbolisé par ces armures (Cloth) que portent les saints , qui évoluent pour épouser leur corps , et qui deviennent plus puissantes à mesure que les aptitudes de leurs possesseurs s'accroissent. Les armures évoluent aussi lorsqu'elles reçoivent beaucoup de sang , ce sont des objets presque vivants, capables de reconnaître la valeur d'un chevalier et sa pureté d'âme. Et pour un même chevalier on a ainsi de nombreuses versions pour sa même armure tout au long de la série, cette dernière commençant à un état un peu basique pour évoluer , se renforcer, changer de forme au cours des combats et de l'expérience acquise ;

Pour terminer avec les points forts de Saint Seiya , je vous redirige vers un topic qui contient plusieurs séries d'émission audio avec divers fans qui discutent de la série, notamment le fameux Archangel Eddy ( animateur de Generation manga ) , qui en parle très bien et évoque aussi les points forts :
--> Rendez-vous ici : http://www.les-ailes-immortelles.net/fo ... 134&t=7979

A voir aussi, ce topic, qui contient des vidéo toujours avec Archangel et Némo, un autre fan, qui nous parlent du chapitre Asgard et de toutes les allusions aux mythologies nordiques : http://www.les-ailes-immortelles.net/fo ... 166&t=8160



Le staff du dessin animé

Image
Seiji Yokoyama, compositeur des musiques

Saint Seiya en dessin animé a été produit par la société japonaise TOEI animation.
Quelques mots à propos des membres les plus éminents du staff , toutes ces personnes qui sont derrière la série animée et qui méritent qu'on s'y attarde, certains méritent bien des louanges pour le formidable travail qu'ils ont produit ; Ils font aussi partie de la petite histoire de Saint Seiya et je tenais à leur rendre hommage.

Pour commencer, difficile d'oublier notamment les musiques fabuleuses composées par Seiji Yokoyama qui donnent énormément de relief aux situations dramatiques dont l'oeuvre est bourrée. Très variées à l'image des différences d'atmosphères de chaque saison, musiques sans cesse renouvelées au fil des arcs et chapitres, utilisant un panel d'instruments assez large, ces compositions sont tantôt mélancoliques, tantôt dramatiques, tantôt inquiétantes tantôt épiques, tantôt rythmées sur des airs un peu rock et modernes à la guitare électrique ou au contraire rappelant souvent plutôt la musique classique, elles sont parfois accompagnées de mélopées magnifiques (la chanteuse étant Kazuko Kawashima ) Ces musiques méritent d'être écoutées à elles seules (indépendamment de la série ) , chose que je fais assez souvent, elles caressent l'âme et sont le plus magnifique déstressant qui soit ! N'hésitez pas à visiter le topic sur les musiques de la série. S'il y a bien un point fort très marquant à propos de Saint Seiya, c'est sa BO, Yokoyama a vraiment effectué un travail sublime et le succès du dessin animé lui doit beaucoup.

ImageImage

Autres membres éminents du staff, Shingo Araki et Michi Himeno, (ci-dessus) : Il s'agit des character designer de génie qui sont derrière la plupart des épisodes, autrement dit les artistes chargés des dessins , du style graphique et de l'animation. Deux noms illustres adulés et respectés par les fans ( Shingo Araki malheureusement décédé en 2011 est vraiment devenu un mythe parmi les fans de la série. Son style a été maintes fois copié dans certains fanarts - même si certains dessinateurs amateurs exposant leurs oeuvres sur internet et dans les salons se sont aussi parfois amusé à transgresser le style Araki / Himeno et ce n'est pas toujours désagréable, mais nous en reparlerons dans la section Fanworks !

Bien que l'animé soit ancien et date des années 80 , les techniques d'animation ayant beaucoup changé depuis - on le voit à travers certaines oeuvres récentes dont la beauté graphique est à couper le souffle-, beaucoup d'épisodes de Saint Seiya anciens n'ont pas à rougir et sont loin d'être obsolètes , n'ayant rien perdu de leur superbe et le trait s'améliore au fil des chapitres, les épisodes les pires ( pardonnable vu l'époque de création ) était plutôt vers le début de l'oeuvre ... La série est donc toujours très actuelle même pour l'aspect graphique, et ce d'autant plus d'ailleurs si on considère la qualité graphique des nouveaux épisodes ( OAV) sortis entre 2003 et 2008 pour adapter le chapitre Hadès, qualité qui confine parfois au sublime avec certains visuels à ravir (malheureusement ces épisodes récents comportent d'autres défauts qui ternissent un peu cette belle image j'y reviendrai ! Ils ont été réalisés en 3D et à titre perso je ne plébiscite pas ce choix )


Saint Seiya est avant tout un manga en 28 volumes

Image
Image

Saint Seiya est à la base un manga décliné en 28 volumes créé dans les années 1980 par Masami Kurumada (ci-dessus) auteur également de Ring ni kakero, BT'X et Fuma no Kojiro entre autres. Voir ce topic consacré à l'auteur.

Le manga Saint Seiya fut édité dans les magazines Shonen Jump. Le manga papier ( les BD ) est plus populaire au pays du soleil levant que chez nous et certains fans français le délaissent même en préférant le dessin animé, ce du fait du style de dessins et du character design des personnages qui est assez différent du style adopté par la Toei Animation dans l'adaptation en dessin animé, le fameux style "Araki / Himeno" notamment. Il faut dire aussi que certaines armures sont totalement différentes dans le premier chapitre ! Mais il faut surtout dire que le trait graphique de Kurumada n'est pas toujours réputé très joli ( et comporte de nombreuses faiblesses ) la force de son manga tenant plus au scénario et à l'oeuvre en elle-même, son fond, ses paraboles, sa richesse thématique. Mais perso je trouve qu'il sait très bien retranscrire certaines atmosphères et certains décors notamment grecs ( son problème tient plus dans certaines représentations de personnages, les effets de perspective et certains mangas dérivés de saint seiya plus récents, faits par d'autres auteurs, sont beaucoup plus beaux au niveau des dessins. Mais on dira quand même que Kurumada s'est amélioré au fil des 28 volumes et que son trait est bien meilleur sur la fin, vers le chapitre Hadès.


Le manga Saint Seiya est divisé en 3 "saisons" ou chapitres fondamentaux :

:arrow: le chapitre Sanctuaire (Volume 1 à 13 )
:arrow: le chapitre Poseidon (Volumes 14 à 18 )
:arrow: le chapitre Hadès (Volume 19 à 28 ) lui-même subdivisé en trois grands arcs :
--> Hadès Junikyu Hen ou Hadès sanctuary (19 à 22 )
--> Hadès Meikai hen ou Inferno ( chapitre des enfers ) (23 à 26 )
--> Hadès Elision Hen (27 - 28 )

( hen voulant dire " chapitre " , en gros ^^ )

Entre le chapitre sanctuaire et Poséidon se situe en fait un mini chapitre d'un demi volume : Cygnus story ( qui comme son nom l'indique met en vedette Hyoga le chevalier du cygne ) ; Chapitre se déroulant dans le grand nord et qui révèle l'existence du royaume de Blue Graad et des Blue Warior, qui sont des chevaliers des glaces dont la nature est approfondie dans un texte ( l'Hypermythe ) que nous aborderons plus tard dans la présentation... Mais ce chapitre est très court et de peu d'importance dans le scénario global , il impacte peu le reste et son existence au milieu des chapitres sanctuaire et Poséidon est même assez étrange, mais il tient lieu de respiration et a au moins le mérite d'avoir inspiré le chapitre Asgard du dessin animé, inédit en manga ... ) Ceci m'amène à parler du découpage du dessin animé, qui suit en gros celui du manga à quelques gros détails près.

L'anime

Le dessin animé a été produit par la TOEI (début de la diffusion en 1986 eu Japon et en 1988 en France) et il reprend cette structure chronologique tout en rajoutant un chapitre intermédiaire entre le sanctuaire et Poséidon : le chapitre Asgard (qui fait 26 épisodes). L'anime Saint Seiya se découpe ainsi en :

:arrow: Chapitre sanctuaire (Episodes 1 à 73)
:arrow: Chapitre Asgard (Episodes 74 à 99)
:arrow: Chapitre Poséidon (Episodes 100 à 114)

Le chapitre Hadès (dernier chapitre du manga) est longtemps resté inédit en animation. En 2003 , la série renait de ses cendres avec 13 nouveaux OAV couvrant le sous-chapitre Junikyu (les 12 maisons) ; Entre 2005 et 2007, c'est au tour du sous-chapitre Meikai Hen (les enfers) d'être adapté, avec à nouveau 12 OAV , que l'on sépare en général en deux arcs distincts mais l'histoire s'enchaine sans rupture :
* Le Meikai Hen zenshô ( OAV 1 à 6 du Meikai)
* le Meikai Hen Koshô ( OAV 7 à 12 du Meikai)

Puis l'année suivante sortent 6 nouveaux OAV adaptant le sous-chapitre Hadès Elision ( dernier arc du chapitre Hadès mettant en scène des combats dans Elision, équivalent des champs élysées ( le paradis de la mythologie grecque ) ; Ces épisodes clôturent ainsi l'histoire et parachèvent l'adaptation en animé du manga Saint Seiya en 28 volumes.

La couverture totale des 28 volumes du manga a donc été très longue à se faire ( de 1986 à 2008 ) , alors même que paradoxalement des projets de suite existaient depuis un moment : Non seulement en animation (le film Tenkai sorti en 2004 et qui se déroule APRES Hadès) mais aussi concernant le manga : Masami Kurumada qui avait pendant longtemps pour projet d'écrire une suite aux 28 volumes : le Zeus chapter (ou Chapitre des cieux, ou chapitre de l'Olympe, Tenkai Hen en japonais) s'est lancé dans l'écriture de ce nouveau manga vers 2006, manga qui est devenu Saint Seiya Next Dimension, mais c'est compliqué car cette oeuvre parle aussi du lointain passé de la guerre sainte de 1743 , il y a plus de 250 ans, et relie un peu les deux trâmes ( Via un voyage dans le temps qui fait passer du futur au passé , c'est donc en même temps une sorte de préquelle ) ; Nous en reparlerons par la suite.

Le film sorti en 2004 ( le Tenkai hen joso overture .. ) était censé être une introduction au chapitre Zeus, mais Kurumada l'auteur des manga l'a renié et il semble bien qu'il n'y aura jamais de suite à cette version alternative.


Pour compléter la présentation , on signalera aussi l'existence de 4 autres films, indépendants de la trame scénaristique de l'anime et du manga Saint Seiya, films sortis dans les années 1980 et qui se nomment respectivement :
:arrow: Eris, la pomme d'or ;
:arrow: La guerre des dieux (film se déroulant à Asgard et qui a aussi inspiré la saison Asgard inédite ) ;
:arrow: Abel ;
:arrow: et Lucifer.



L'univers de Saint Seiya et l'Hypermythe ou grande mythologie sous-jacente
( en résumé )


Voir aussi le topic sur l'Hypermythe

Avant toute chose et de passer à la suite ( où je vais tenter de vous raconter brièvement les différents chapitres et arcs narratifs par ordre chronologique ) , nous allons voir en résumé ce qu'est l'essence profonde de l’univers de Saint Seiya, autrement dit, le cadre et contexte mythologique et historique de l'histoire au sein duquel les évênements de l'histoire principaux s'inscrivent ; ce cadre est décrit plus en détail dans l'Hypermythe :

L'Hypermythe , qu'est-ce que c'est que ce machin ?!


Image

L'hypermythe est un récit illustré paru dans le databook Cosmo special (shuesheia) en 1988 ; Il n'a pas été écrit par Kurumada mais a eu son accord et peut donc être considéré comme faisant partie du canon de Saint Seiya. Il décrit toute la mythologie de Saint Seiya et le passé de l'histoire, depuis la création du monde et le Big Bang jusqu'au début de l'histoire proprement dite.

Ce récit est d'une importance capitale et doit être connu par tout fan digne de ce nom car il éclaire bien des points qui sont abordés dans l'histoire notamment :

---> l'origine des armures des saints d'Athéna
---> l'origine de l'île de la mort où s'est entrainé phoenix, et l'origine des chevaliers noirs
---> le détail des guerres sacrées qui ont eu lieu dans le passé entre Athéna et Poséidon ; Athéna et Arès (dieu de la guerre) et Athéna et Hadès.
---> le récit de la disparition de l'Atlantide (siège ancestral de l'empire de Poséidon) et du continent de Mu (siège ancestral de l'empire d'Athéna)
---> l'explication du concept de cosmos ou cosmo-énergie (très important dans la série)
---> l'origine du sanctuaire d'Athéna
---> l'origine des Blue Warior (qui ont inspiré les gueriers divins de l'anime)
---> l'origine de la fonction de grand pope,
etc etc ..

En gros l'hypermythe , un peu comme le silmarillion de Tolkien par rapport au seigneur des anneaux pour ceux qui connaissent, est la mythologie de Saint Seiya : C'est un texte qui permet de mieux apprécier et appréhender la série, en apportant bon nombre d'éléments éclairants et en donnant plus de relief à certains personnages comme Ikki du phoenix, Mu du bélier ( descendant des habitants du continent de Mu, continent mythique détruit justement à l'époque mythologique, et dont la destruction est racontée dans ce texte )
D'autres personnages comme Seiya de Pégase, Athéna bien sûr ou encore Poseidon s'en trouvent creusés davantage grâce à maints petits détails et en les replaçant dans un contexte plus vaste et par rapport à leurs ancêtres ou incarnations du passé.
Plus de détails sur Burning Blood : le site d'Arion, grand fan de la série.
Voir aussi ce topic du forum
Ainsi que le topic sur l'artbook Cosmo Special

Ce qui va suivre est un résumé à ma sauce de l'Hypermythe raconté très brièvement ; pour plus de détails , voir le long résumé de l'Hypermythe que j'ai posté poste plus bas ( --> la version de Tishrek, plus loin dans le topic)

Ce que nous raconte l'Hypermythe ( en résumé ) :

Au commencement il y eut ce qu’on appelle le Big bang. Il sera suivi du Big will, la volonté divine: des éclairs de lumière se répandent à travers tout le cosmos et confèrent une âme à tout ce qu’ils touchent! Tout homme qui réussit à unir son esprit avec le «big will» devient un Dieu. Ainsi Zeus, Hadès et Poséidon sont les premiers humains à s’éveiller au big will et à être vénéré comme des divinités. Leurs âmes sont immortelles mais pas leurs corps, ainsi ils doivent se réincarner par cycle.

Les guerres saintes opposent les Dieux pour la conquête de la Terre. La première qui a lieu oppose Poséidon à Athéna. Ce dernier choisit ses sept plus grands guerriers et les équipe d’armures d’orichalques (issues d’un météorite tombée sur l’Atlantide). Athéna perd la bataille et tous les hommes sont vaincus, il ne reste plus que des adolescents. Elle décide de leur forger des armures (voilà pourquoi se sont des adolescents qui les portent encore aujourd’hui) s’inspirant des 88 constellations du ciel: 12 armures d’or au sommet de la hiérarchie, 24 armures d’argent et 48 de bronzes (+ 4 de nature inconnue). L’ordre des Saints (traduits aléatoirement par Chevaliers en Français) est créé! Athéna lance alors ses chevaliers contre les troupes de Poséidon. Ce dernier sera finalement vaincu et son âme enfermée.

Sept générations plus tard, Athéna fait ériger douze temples: le sanctuaire en Grèce. De nouvelles guerres saintes ont lieu, opposants les chevaliers d'Athéna aux Titans, puis à Ares et ses puissants Berserkers. Lors de ce conflit Athéna autorise pour la première fois ses chevaliers à utiliser des armes (celles de l’armure de la Balance).

Au 18ème siècle Hadès apparaît sur Terre et les 79 chevaliers d’Athéna présents entrent en conflit (7 armures n'avaient alors aucun possesseur). 77 chevaliers mourront, seuls 2 chevaliers d’or en réchappent : Sion du Bélier et Dohko de la Balance… l’un d’eux devient grand Pope, seigneur des Saints d’Athéna, quand au second il se voit confié une mission de la plus haute importance…

250 ans plus tard, notre histoire commence … On va pouvoir ainsi parler maintenant des différentes saisons proprement dites ( voir posts suivants et description des chapitres et arcs narratifs ).
Modifié en dernier par phoenlx le jeu. oct. 21, 2010 2:55 pm, modifié 2 fois.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 308056
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Saint Seiya pour les nuls et origine de ma passion !

Messagepar phoenlx » sam. mars 13, 2004 7:49 pm

Les différents arcs narratifs de la série originelle de Saint Seiya
( résumé de l'histoire )

Passé ce petit descriptif (peut être un peu lourd à retenir et à comprendre pour les gens qui ne sont pas à fond dans Saint Seiya) je me propose donc d'entrer un peu plus avant dans chaque "saison" et arcs narratifs, et de parler brièvement de chaque chapitre dans l'animé ; Attention , ce qui suit peut contenir certains éléments qui dévoilent une partie du scénario.


CHAPITRE SANCTUAIRE
Volumes 1 à 13
épisodes 1 à 73


Image

Il y a 13 ans un japonais , le vieux professeur Mitsumassa Kido en visite en Grèce, tombe par hasard sur un saint en train d'agoniser dans un renfoncement au milieu des ruines: Aiolos. Ce dernier tient fermement dans ses bras un bébé dont il affirme être la réincarnation de la déesse Athéna, et près de lui repose une armure d'or : celle du Sagittaire. Il confie avant de mourir et l'enfant, et l'armure, et une mission capitale au vieillard.

Aiolos prévient le vieil homme d'un terrible danger planant sur le sanctuaire d'Athéna et sur le petit être : celui qui est censé être le représentant d'Athéna sur Terre et dans son sanctuaire : le grand pope, est un usurpateur ; De jeunes garçons courageux au coeur pur devront s'unir autour de la déesse une fois celle-ci devenue plus agée, pour renverser cet homme et purifier le sanctuaire. Aiolos rend alors l'âme et Mitsumasa Kido deviendra ainsi plus tard malgré lui l'instrument du destin en tentant avant sa propre mort -qui surviendra quelques années après-, de préparer l'accomplissement des dernieres volontés du saint d'or du sagittaire :

Il fait passer Athéna pour sa petite fille : Saori Kido, et envoit plusieurs jeunes orphelins aux 4 coins du monde dans des camps d'entrainements pour y subir des épreuves draconiennes, et ramener leurs cloth (armures).

Aujourd'hui (au moment où l'histoire commence, ce qui précède nous étant dévoilé sous forme de flashbacks) 10 de ces jeunes gens sont revenus, s'apprêtant à se mesurer dans un tournoi télévisé afin de désigner le futur possesseur de l'armure d'or. L'histoire commence sur le récit de cette manifestation sportive à Tockyo. Mais Ikki, le saint du phoenix, trahira tout le monde en volant l'armure d'or. Après plusieurs combats on apprend que c'est l'entrainement tragique qu'il a vécu sur l'Ile de la reine morte qui l'a poussé à haïr la Terre entière, y compris son propre frère Shun qu'il tentera de tuer par esprit de vengeance.

Ikki est finalement ramené sur le droit chemin avant de mourir tragiquement (et provisoirement car il est comme le phoenix) Mais le sanctuaire d'Athéna gronde sous la menace de l'imposteur qu'est le grand pope : ce dernier , censé être une personne sainte, juste , droite, miséricordieuse, est bizarrement devenu un tyran démoniaque assoiffé de pouvoir.

Le chapitre sanctuaire de Saint Seiya raconte comment 5 courageux saints d'Athéna : Seiya de pégase, Shiryu du dragon, Hyoga du cygne, Shun d'Andromède, et Ikki du phoenix vont s'unir autour de la jeune Saori pour purifier le sanctuaire au prix de maints sacrifices, et après nombre de combats contre des saints qui sont trahis par le pope et qui pensent faire le Bien en le servant fidèlement ; et comment Saori appréhendera peu à peu son destin de protectrice de l'Humanité.

Les épisodes 40 à 73 décrivent ainsi l'ultime bataille de purification du sanctuaire, et mettent en scène des combats dantesques entre les saints de bronze et les terribles chevaliers d'or dont la force -incroyablement supérieure à la leur- n'a d'égale que leur charisme impressionnant (Pour tout vous dire il m'arrive de penser que si j'aime énormément Saint Seiya c'est sans doute bien plus pour la personalité des Golds que des 5 héros proprement dits !)

La bataille du sanctuaire reste pour moi le sommet de Saint Seiya , et pour beaucoup de fans, elle reste cette partie cultissime inoubliable qui - ironie du sort et revers de la médaille- a peut être sonné par la suite le glas de la série en animation (dont la production cessa avant son terme par rapport au scénairo manga) car forcément, la barre ayant été fixée d'entrée très haut, la suite souffrit parfois de la comparaison.

Image

Les 5 saints de bronze doivent traverser successivement en moins de 12 heures les 12 maisons du zodiaque gardées chacune par l'un des 12 Gold Saints (chevaliers d'or), afin de sauver Athéna/Saorie dont le coeur est percé d'une flèche. Au menu de ce sous-chapitre culte (qui dure également 12 heures en animation - 33 épisodes- des torrents de larmes lors de certains combats tragiques , des rebondissements à gogo jusqu'au climax : l'arrivée dans la chambre funéraire du grand pope qui réserve une surprise à faire tomber par terre, des combats d'anthologie, une salve de répliques cultissimes, et énormément de grands thèmes abordés. L'astrologie y est à l'honneur, chaque chevalier d'or correspondant à l'un des 12 signes, je me souviens encore de mon attente fébrile du passage dans la maison du capricorne! Beaucoup de fans ont du réagir un peu comme moi par rapport à leurs signes respectifs je suppose.

Mais le sanctuaire n'est en fait que le prélude à une histoire beaucoup plus énorme qui est développée dans les chapitres suivants et on s'aperçoit assez vite que ce n'était que l'apéritif ! Car plus tard les dieux Poséidon puis Hadès chercheront à s'emparer de la Terre en effaçant les humains qu'ils exècrent, afin d'instaurer une nouvelle ère divine sur une Terre purifiée du Mal apporté par l'humanité. Une nouvelle guerre sacrée, comme celles qui ont eu lieu à plusieurs reprises dans un lointain passé, va commencer. Saint Seiya est le récit de cette guerre sainte et de ses nombreux exploits et tragédies!


CHAPITRE ASGARD
(Chapitre inédit dans le manga, gros prélude au chapitre suivant Poséidon )
épisodes 74 à 99

Le sanctuaire s'achève avec l'épisode 73, et la mort du chevalier d'or des Gémeaux, Saga : c'était sa schyzophrénie qui l'avait poussé à tuer l'ancien pope (Shion), à usurper sa place, et à tenter de tuer la véritable Athéna en provoquant cette terrible bataille. Il se suicide en se repentant de ses crimes, laissant une Athéna bien triste et ses saints en piteux état.

Image

On apprend donc ensuite que tout ceci n'était que le début d'une nouvelle guerre sacrée comme celles ayant déjà eu lieu aux âges mythologiques et plus récemment en 1743 : en effet le dieu de la mer Poséidon décide de frapper un grand coup et de prendre le contrôle de la Terre.

Pour ce faire, il va utiliser la jeune et belle prêtresse d'Odin à Asgard : Hilda de Polaris, ainsi que ses fidèles protecteurs : les God Warior (guerriers divins) afin d'accomplir ses desseins : attaquer le sanctuaire et enclencher un cataclysme sans précédents via la fonte des glaces polaires.

Le rôle d'Hilda est normalement d'invoquer la miséricorde du dieu Odin de la mythologie nordique, afin d'empêcher la fonte des glaces du pôle nord par ses prières. Elle et son peuple sont donc les garants de la stabilité du monde. Alors qu'elle effectue ses traditionelles oraisons, un puissant cosmos se manifeste depuis la mer, une voix s'élève au milieu de la tempête (on apprendra bien plus tard que c'est celle de Poséidon). Le dieu exhorte Hilda et son peuple à quitter cette terre ingrate et à lancer les guerriers divins d'Asgard en croisade contre le sanctuaire d'Athéna.

Devant le refus d'obtempérer de la part d'Hilda, outragé, le dieu des océans la force à accomplir sa volonté en lui plaçant l'anneau des Nibelungen au doigt, ce qui va la corrompre et à travers elle ses guerriers protecteurs. La guerre entre les God Warrior et les saints d'Athéna est alors inévitable : Ainsi commence pour nos héros à peine rétablis de leurs terribles combats au sanctuaire contre les chevaliers d'or, la bataille d'Asgard , au grand nord au milieu du blizzard dans les steppes gelées, et les combats contre les 7 guerriers divins, sans doute les plus tragiques de toute la série car ils combattent malgré eux, trompés qu'ils sont par Hilda, elle même dominée par Poséidon via l'anneau. Chaque combat inonde le spectateur de tristesse car on ne souhaite pas du tout voir mourir les adversaire, les guerriers divins ayant tous une raison de se battre, qui est mise en exergue au travers de nombreux flashbacks sur leur vie parsemant cette saga. Les musiques très tristes de cette partie contribuant d'autant plus à sa mélancolie profonde. La mythologie scandinave y est omniprésente et les noms et histoires des guerriers divins font échos aux grands mythes nordiques : Siegfried, Hagen, Alberich, Mime, Thor, Fenrir, Hilda (référence à Brunnhilde). Les formes totémiques des armures aussi (le dragon Fafner , le serpent Jormungand de Midgard, le loup Fenrir, le cheval Slepnir d'Odin ..)

La bataille d'Asgard n'existe pas dans le manga et fait partie des (très rares) ajouts de la version animée qu'il faille applaudir, le reste du temps les changements par rapport à la version manga s'étant fait en dépit du bon sens. Elle est quand même inspirée par le très court chapitre des Blue Warriors dans le volume 13, et par le 2ème film Saint Seiya : La guerre des dieux. Elle a été un peu boudée au Japon alors qu'à l'inverse en Europe c'est parfois la partie préférée des fans, la personnalité très marquante des guerriers divins y étant pour beaucoup.
Je vous recommande la lecture de la critique de Morgoth Bauglir, l'un de nos membres, sur ce chapitre : Cliquez ici


CHAPITRE POSEIDON
Volumes 14 à 18
Episodes 100 à 114


Image

Dans la 3ème saison (Poséidon), le dieu des océans tente d'engloutir lui-même la Terre par un raz de marée, Athéna décidant de se sacrifier pour l'Humanité en recevant les pluies du déluge à la place. Pour la délivrer et mettre fin aux espoirs du dieu fou, les bronze saints devront affronter 7 généraux des mers (mariners) recouverts d'armures en orichalque appelées scales. La bataille se déroule sous la surface de l'eau dans le sanctuaire sous-marin de Poséidon. L'un des mariner s'avérera être l'homme de l'ombre machiavélique qui a tout manigancé depuis le début en réveillant Poséidon il y a 13 ans : Dragon des mers, alias Kanon , le frère jumeau de Saga des Gémeaux et ancien grand pope.


CHAPITRE HADES

Premier arc : Hadès Junikyu Hen ou Hadès Sanctuary (les 12 maisons)
Volume 19 à 22
OAV 1 à 13

Image

Dans l'ultime chapitre (Hadès) , à certains égards le plus beau de tous, le plus profond et le plus long et diversifié aussi (lui-même divisé en 3 parties) apparaissent les réponses à bon nombre de questions qu'on se posait dans les chapitres précédents ; On y apprend pourquoi le vieux maître de Shiryu et chevalier d'or de la balance (Dokko) restait sur place assis sans bouger des journées entières aux 5 pics de Chine : Il était chargé de surveiller le retour sur Terre d'Hadès l'empereur des enfers, et de ses 108 guerriers appelés spectres et son vieillissement n'était que simulé grâce à un pouvoir spécial que lui confia Athéna : le misopétaménos.

C'est exactement ce qui arrive dans ce chapitre : Hadès et son armée reviennent à la vie se décident d'éradiquer Athéna et ses saints pour faire régner l'enfer sur Terre. Dokko est un survivant de l'époque de la dernière guerre sacrée contre Hadès qui eut lieu en l'an 1743, et fait partie de la générations de saints d'Athéna du passé. Il retrouve dans ce chapitre son corps de ses 20 ans et revêt à nouveau l'armure d'or de Libra pour affronter Shion son ancien compagnon d'arme d'alors : Shion a été rescussité par Hadès pour prendre la vie d'Athéna, il est non seulement le maître de Mu du Bélier mais aussi l'ancien grand pope du sanctuaire: celui que Saga avait tué pour prendre sa place ....

Dans ce chapitre Junikyu, Hadès décide dans un premier temps de se servir d'anciens chevaliers d'or d'Athéna morts , qu'il rescussite pour accomplir ses basses besognes (Saga, Shura , Camus, Shion, Masque de Mort et Aphrodite) , leur ordonnant de prendre la tête de la déesse, ce qui donne lieu à une nouvelle bataille des 12 maisons , mais cette fois-ci les combats opposent des chevaliers d'or entre eux , entre les renégats au service d'hadès ressucités d'une part et les défenseurs fidèles du sanctuaire encore vivants! Les bronze saints ont un rôle moindre.

Kanon des Gémeaux (le frère de Saga et traitre qui avait réveillé Poseidon) se repent de ses actes et grace à la miséricorde d'Athéna il devient un de ses fidèles serviteurs et revêt l'armure d'or des Gemeaux de son frère saga passé à l'ennemi.


En réalité les chevaliers d'or renégats n'ont pas cessé de servir Athéna et jouent un double jeu, la servant fidèlement même par delà la mort sans le montrer ouvertement, et cherchant à l'avertir d'un secret concernant son armure mythologique ; le chapitre se termine par leur deuxième mort atroce, alors que Seiya et ses amis tentent de prendre leur relêve en allant affronter Hadès lui-même et ses spectres jusqu'en enfer (ce sera l'objet du sous chapitre meikai qui suit).

Plusieurs spectres d'Hadès participent à cette bataille du Junikyu, envoyés par Radamanthis, l'un des 3 Juges des enfers et puissant lieutenant de l'armée d'Hadès. On fait aussi la connaissance avec une femme harpiste habillée de noir nommée Pandore, qui commande l'armée d'Hadès pour les opérations sur Terre, et qui rejoint les enfers à la fin de ce chapitre.. C'est elle qui jadis réveilla par mégarde le dieu des enfers et permit aux 108 étoiles maléfiques (les futurs esprits des spectres) de revenir à la vie, en ouvrant par curiosité une petite boite qui lui était défendue.

Dans le cours de cette bataille tragique, Athéna perd la vie, ainsi que le chevalier d'or du signe de la Vierge , Shaka, mais on les retrouvera en enfer en train de se battre avec les autres.
Image
Saga des Gémeaux et Athéna


Deuxième arc : Hadès Meikai Hen ou Inferno (chapitre des enfers)
Volumes 23 à 25
OAV 14 à 25
Image

La bataille contre Hadès continue de plus belle. Dans le chapitre Meikai (les enfers) , les chevaliers de bronze , ainsi que Kanon des Gémeaux, Dokko de la Balance, Athéna et Shaka, ont tous réussi à gagner les enfers en restant en vie grace au 8ème sens, ou arayashiki, un pouvoir permettant de transcender la mort et de ne pas subir la loi du maître du lieu. Mais Athéna et Shaka étant arrivés beaucoup trop tôt et partis combattre Hadès, la mission de Seiya et des autres est de porter de toute urgence à la déesse son armure mythologique sans laquelle elle n'a aucune chance.

Pour celà ils doivent traverser des enfers divisés en prisons, sphères, malebolges et vallées diverses (et dont le plan est inspiré des enfers de dante dans la divine comédie) ; Chaque prison est gardée par un spectre et correspond à des morts ayant commis tel ou tel péché.

Une fois passés par l'arche de l'enfer, sur laquelle est gravée une phrase bien sombre et déprimante ("celui qui franchit ce seuil perdra tout espoir"), nos héros vont ainsi traverser le fleuve Achéron et affronter son passeur (Charon), puis mener des combats acharnés dans les prisons suivantes pour rejoindre Athéna partie avec Shaka combattre Hadès sans son armure, le trône d'Hadès se situant dans l'ultime sphère : la Giudeca.

Beaucoup d'émotions émaillent cette partie, notamment des passages où nos saints se retrouvent face au couple célèbre Orphée et Eurydice. Kanon des Gemeaux est particulièrement à l'honneur dans ce chapitre mais le personnage central est Shun, chevalier d'Andromède, qui s'avère être la personne qu'Hadès a choisi pour se réincarner, et contre lequel ses amis vont devoir se battre. Le chapitre se termine alors que Shun parvient à se libérer de l'esprit du dieu, mais Athéna se retrouve piégée de l'autre côté du mur des lamentations (un mur indestructible séparant l'enfer et le paradis) , et l'esprit mythologique d'Hadès l'a suivi.

Pour permettre aux bronze de franchir ce mur, les chevaliers d'or se sacrifient tous afin de créer une brèche. De l'autre côté se trouve Elision (les champs elysées) et il incombe aux bronze saints, seuls rescapés de ce massacre tragique , de succéder à leurs brillants maîtres pour livrer l'ultime combat (= chapitre Elision qui suit)

A la fin du chapitre Meikai on assiste aussi à la mort tragique de Kanon , se sacrifiant pour emporter dans la mort avec lui le Juge Radamanthe. Ainsi qu'à la rédemption de Pandore, qui regrette d'avoir servi un dieu aussi maléfique qu'Hadès mais qui est aussitôt punie de mort par Thanatos, le dieu de la mort, qui la frappe à distance.

Voir aussi mon topic spécifique du forum sur le chapitre meikai hen en OAV : http://www.clan-takeda.com/forum/viewtopic.php?t=1911
et pour ceux que ça intéresse cette petite étude (postée sur mon propre forum) sur les lieux du meikai : viewtopic.php?t=4030


Troisième arc : Hadès Elision Hen (les champs elysées, le paradis)
(chapitre ultime)
Volumes 27- 28 )
OAV 26 à 31


Image

Dans ce chapitre Seiya, Shiryu, Hyoga, Shun et Ikki se retrouvent en Elision , affrontant deux terribles dieux jumeaux : Thanatos et Hypnos, qu'ils finissent par vaincre à force de courage et d'efforts, leurs armures de bronze , grâce au sang d'Athéna, mutant pour devenir de magnifiques armures ressemblant aux Kamui, les armures des dieux.

Image

En parallèle on apprend enfin la réalité sur la soeur mystérieuse que Seiya recherche depuis le début de la série (Seika).
L'esprit d'Hadès investi finalement son corps mythologique et jaillit tout armé et en kamui pour l'ultime combat, alors qu'Athéna elle-même est finalement recouverte de son armure divine que Seiya était venu lui porter. Le chapitre Hadès se termine par un miracle : la défaite du dieu des enfers impuissant à venir à bout de la force de l' Amour dégagé par la déesse et ses saints, mais ( attention gros spoiler ) Seiya meurt lui-même tragiquement en voulant faire obstacle de son corps pour sauver sa déesse; La Terre est finalement sauvée de la Grande eclipse éternelle qu'Hadès voulait utiliser pour l'assombrir à jamais, et les enfers sont détuits , mais Athéna et ses saints sont bien tristes d'avoir perdu le chevalier de pégase, lequel semblait être - d'après les scènes finales- la réincarnation d'un chevalier de pégase d'une ancienne guerre sainte, ayant déjà blessé Hadès, jadis.

Ainsi se termine le manga Saint Seiya dans sa version actuelle (les projets de suite étant encore flous), alors même que dans ces scènes finales la série prend véritablement une tournure mythique, et s'inscrit dans une histoire mythologique beaucoup plus vaste, que met en avant l'Hypermyth (voir mon paragraphe dédié, un peu plus bas ^^ )
Modifié en dernier par phoenlx le jeu. oct. 21, 2010 2:55 pm, modifié 2 fois.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 308056
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Saint Seiya pour les nuls et origine de ma passion !

Messagepar phoenlx » sam. mars 13, 2004 7:49 pm

LES SUITES, PREQUELS ET SERIES DERIVEES DE SAINT SEIYA

A l'époque du revival Saint Seiya dans les années 2000 et alors que l'adaptation du dernier chapitre ( Hadès ) battait son plein, de nombreuses suites et préquelles en manga et en animation ont aussi vu le jour en parallèle, dont certaines se poursuivent jusqu'à aujourd'hui ( 2014 ) . Mais avant d'aborder les oeuvres dérivées assez récentes j'aimerais faire un retour en arrière au début des années 2000, à l'époque, une préquelle commence à voir le jour sous la forme d'un nouveau manga : L'épisode G.

SAINT SEIYA - EPISODE G
(préquelle de l'oeuvre - 7 ans avant )


Image

L'épisode G est une préquelle à Saint Seiya en manga et est censé se dérouler 7 ans avant les évènements de l'épisode 1 de la série. Le manga a commencé à paraître en 2004 soit peu après le revival adaptant le chapitre Hadès, et surfant un peu sur cette vague. Il n'est toujours pas bouclé en 2014 à l'heure actuelle et les mangas continuent de paraître à un rythme plus lent. C'est la première série dérivée prolongeant l'univers de Saint Seiya à paraître dans les années 2000 et comme on le verra par la suite, il y en a eu ensuite bien d'autres, creusant non seulement le futur de l'oeuvre mais aussi son passé.

L'auteur de l'épisode G n'est pas Kurumada, il s'agit de Megumu Okada, auteur par ailleurs du manga Shadow Skill (entre autre). Kurumada supervise cependant un peu ses travaux ! Pour tout vous avouer je ne suis pas du tout fan de son style graphique , et les fans sont partagés vis à vis de cette préquelle, y compris par rapport à certains éléments scénaristiques un peu "délires" ajoutés dans les pages mais cette histoire a aussi ses nombreux adeptes fanatiques et une profondeur épique certaine ^^

Dans l'épisode G (G comme Gold) les chevaliers d'or (Gold Saints) sont à l'honneur, et ce manga raconte en fait leur jeunesse , à une époque où ils durent déjà mener une bataille contre les puissants Titans et Cronos ; le principal héros de ce manga est Aiolia, le chevalier d'or du Lion (c'est un peu l'équivalent de ce qu'est Seiya pour les mangas classiques, mais pour le G ! ).

Pour plus de détails je vous renvoie au site http://gokiburichan.free.fr
( site web référence sur l'épisode G et l'univers déjà bien fourni de ce manga, qui en est au 20ème tome au moment où j'écris - 2014 )

_____________________________________________________

Vers la même époque où commençait à paraître le manga prequel Episode G , soit au début des années 2000, des projets de suite à Saint Seiya commençaient aussi à se répandre comme de vagues rumeurs : Il était question que Masami Kurumada ( l'auteur des mangas ) souhaitait entamer une nouvelle histoire qui ferait suite au chapitre Hadès, et qui mélangerait d'autres dieux de l'Olympe. Apparemment, il voulait se lancer dans cette histoire depuis bien longtemps et les années 90, bien qu'il ait précipité la fin de son manga à l'époque. C'est donc une vieille idée lui tenant à coeur qu'il ressort de sous le tapis. Le nom qui commence à circuler est le Chapitre de l'Olympe, ou Chapitre Zeus, ou encore chapitre des cieux ( Tenkai Hen en japonais ) ;

Très vite, on parle non pas d'un manga mais d'un film qui serait en préparation au Japon. Et finalement, ce film sort sur les écrans nippons en 2004 ( à l'occasion de la saint valentin, détail qui a son importance ^^ ) : Il s'agit du film Tenkai Hen joso overture ( Ouverture au Tenkai Hen )

Le film Tenkai
( Titre exact : Tenkai hen joso overture / Ouverture au chapitre des cieux )

Image

Avant de détailler le scénario de ce film il convient d'expliquer que ce film, sorti donc en février 2004, était censé introduire un chapitre beaucoup plus gros : le chapitre des cieux ( d'où le nom : ouverture au chapitre des cieux ) ; Il fait donc suite aux 28 volumes des mangas Kurumada et donc, s'articule comme suite directe des évênements d'Elision.

Synopsis :
Dans ce film, on retrouve Seiya, qui a en fait survécu à l'épée d'Hadès à la fin du chapitre précédent mais qui est dans le coma, immobile dans un fauteuil roulant, frappé par une malédiction. Les enfers d'Hadès ont été détruits, et les dieux de l'Olympe ont décidé de punir Athéna et ses saints. Ainsi, Artémis la déesse de la Chasse et de la Lune, cherche à investir le sanctuaire d'Athéna , lui-même détruit pendant l'arc Junikyu, et elle envoie trois guerriers Célestes (Odysseus, Theseus, et Toma), afin de tuer définitivement Seiya mais Athena le sauve en acceptant de céder son trône à Artémis, perdant ses pouvoirs de déesse. Saori, ayant préféré sauver la vie de Seiya doit verser son sang dans la fontaine de redemption et Seiya ne ressentant plus son cosmos, reussit à bouger et se dirige vers le Sanctuaire. Bien sûr, Hyôga, Shiryu, Shun ainsi que Ikki le sentent et prennent la même direction ...

Les bronze saints arriveront avec leur courage légendaire à vaincre deux des trois anges célestes, mais finalement Seiya se retrouve seul à affronter Toma. Ce dernier s'avère être le frère que Marine a toujours cherché, et se repent , touché par la miséricorde et la bonté du cosmos d'Athéna. Toma se sacrifie finalement pour sauver la déesse d'une flèche d'Artémis.

On assiste alors à une scène étrange pour le final du film où le dieu de la lumière, Apollon, apparaît, gigantesque, devant Athéna et Seiya nus et minuscules, s'apprêtant à les détruire. Mais Seiya concentre ses dernières forces pour réveiller son cosmos et frapper le dieu ..

Image

Lorsque je disais que ce film était sorti à l'occasion de la saint Valentin, ce détail n'est pas anodin car il est très centré sur la relation entre Saori et Seiya.

La suite de ce film qui aurait du exister ( sans doute sous forme d'autres films , l'ensemble constituant le chapitre Tenkai ) n'est finalement jamais venue car le producteur du film, Shigeyasu Yamauchi, qui était aussi le réalisateur historique de la série, s'est retrouvé évincé de tous les projets à venir, la raison étant que l'auteur des mangas Saint Seiya, Masami Kurumada, n'avait pas du tout aimé le film, estimant qu'il trahissait l'essence de son histoire et que le studio ( la Toei ) avait pris beaucoup trop de libertés. Ce film est pourtant très apprécié par certains fans pour son côté plus intimiste et ses ambiances contemplatives qui tranchent avec le reste de la série Saint Seiya. L'histoire de ce film est assez complexe et je vous renvoi vers le topic du film et ma petite critique préliminaire : --> Cliquez ici

Mais comme nous allons le voir un peu plus loin Kurumada a finalement développé par la suite son propre scénario de Tenkai et ses propres idées, différentes de celles du film ( mais avec certains points et personnages communs ) accouchèrent d'un nouveau manga : Saint Seiya Next Dimension , dont les premiers chapitres sont révélés en 2006 ( et dont nous reparlerons un peu plus bas )


Les Zeus chapter alternatifs (fait par des fans)

A ce stade il est bon aussi de signaler que vers 2003-2004 émergèrent des projets de suite alternatifs ( films et AMV faits par des fans ) autour de ce même thème du Zeus Chapter. Des mangas de fans donc non officiels existèrent aussi. Je ne voudrais pas vous embrouiller longtemps avec ces oeuvres qui ne sont pas officielles mais je voulais tout de même vous parlez brièvement du petit projet évoqué dans le paragraphe suivant, qui avait marqué les fans à l'époque : Le Zeus chapter réalisé par la Zeus Team ( l'image ci-dessous est un patchwork personnel de captures de leur projet , assez évocateur de ce qu'on trouve dedans ) .

Image

Les captures qui précèdent sont en effet issues de l'excellent trailer pour ce projet, réalisé par l'équipe de la Zeus Team, ( parmi ses membres on peut citer Terabalios et d'autres) : Ils sont aussi les auteurs du site web Zeus Chapter où vous pouvez découvrir leurs vidéos qui ont été dévoilées dans certaines conventions comme la Japan expo 2006 : http://zeuschapter.terabalios.com/accueil.php. N'hésitez pas à aller voir leur projet.

Il faut savoir que la première vidéo et le lancement de ce projet ont été réalisé AVANT la sortie du film numéro 5 (Tenkai hen overture, évoqué plus haut) et ça ne tient donc pas compte de certains paramètres du scénario propres au film , c'est vraiment une histoire à part ; on y voit plusieurs petites scènes intéressantes, alors que les bronze sont encore en Elision, revêtus de leurs armures divines, après la bataille contre Hadès, le dieu des enfers étant mort , Seiya aussi, Athéna pleurant sur sa dépouille ...

On y voit aussi des flashbacks dans le Meikai avec le sacrifice de Kanon des Gémeaux emportant Rhadamanthis avec lui, Mitsumasa Kido arrivant en Elision avec l'armure de Zeus ( Ainsi donc le vieil homme qui a élevé Saori, si important dans le scénario de Saint Seiya, et qui serait mort d'après l'anime peu avant le début de l'histoire, serait donc d'après cette hypothèse de fans la réincarnation du maître de l'Olympe ^ ^ Il s'agit d'une idée élégante et qui a pas mal d'adeptes sur les forums de discussion même si elle fait débat : L'idée que Mitsumasa Kido puisse être Zeus, et encore vivant quelque part est une idée qui moi le premier me séduit, mais qui a aussi ses gros détracteurs parmi les fans ! En tout cas, le projet de la Zeus Team évoqué ici intégrait cette idée ). Dans le trailer de la Zeus Team on peut voir aussi Athéna pleurant de joie en revoyant ce grand père qu'elle croyait mort ; puis un peu plus tard le trailer enchaine avec quelques scènes au sanctuaire (sur Terre) Kanon ainsi que Shaka (cf la capture) sont revenu des enfers, ce dernier annonçant aux bronze saints "secondaires" (Jabu , Ichi, Nachi , Ban et Geki ) qu'il est venu les préparer à l'ultime bataille ou ils devront faire face sans les chevaliers d'or : le kortoz.

Le kortoz est le nom d'une fanfic réalisée par Pegasus, l'administrateur du site saint seiya.com et du forum des sites saint seiya ( http://www.saintseiyaforum.com/ ) et le trailer s'inspire donc de sa fanfic , qui était très populaire à l'époque ... Plusieurs des grands thèmes musicaux plein d'émotion de la série Saint Seiya accompagnent les scènes de ce trailer fanwork. Pour ma part j'aime beaucoup leur travail ( Même si aujourd'hui en 2014 il peut paraître un peu dépassé par toutes les séries et suites officielles qui sont parues depuis.

On doit la réalisation d e ce trailer à Terabalios, et aux excellents dessinateurs Rachius, Raven, Antarès, et bien d'autres , et ça dure 13 minutes.

Retrouvez tous les détails sur leur site sur le zeus chapter : http://zeuschapter.terabalios.com/accueil.php
N'hésitez pas à leur mailer si vous voulez l'acquérir.


________________________________

SAINT SEIYA NEXT DIMENSION et SAINT SEIYA LOST CANVAS
(préquelles de Saint Seiya en 1743)


Image Image

Quelques années après la sortie du manga préquel Episode G ( début de la parution en 2004 ) et la sortie du film Tenkai ( 2004 aussi, film renié par Kurumada ) , de nouvelles suites et préquelles voient le jour en manga.
Kurumada ayant renié le film Tenkai se lance dans sa propre histoire , qui deviendra le manga Saint Seiya Next Dimension ( Début en 2006 )
Cette histoire est donc une suite directe au chapitre Hadès , mais en réalité , il s'agit aussi d'une sorte de préquel car en faisant intervenir Chronos dieu du temps dans le scénario, l'auteur opère un voyage temporel vers le passé ( 18ème siècle, 1743 très précisément ) , soit un passé encore beaucoup plus lointain que celui du manga Episode G, un passé relatif à l'époque de l'ancienne Guerre sainte entre les forces d'Athéna et l'armée d'Hadès ; Conflit dont il est vaguement question sous forme de flashbacks dans le manga classique ( On sait que les chevaliers Dohko et Shion ont vécu cette époque, et sont les seuls survivants à l'époque moderne de ce vieux conflit ; Comme vous vous en doutez, ces deux là seront des protagonistes importants de ce nouveau manga.

Mais ce n'est pas tout ! En plus du manga Saint Seiya Next Dimension, un autre manga commence à voir le jour à la même époque, développé par une autre mangaka très talentueuse : Shiori Teshirogi : Il s'agit de Saint Seiya - Lost Canvas. Ce manga est une pure préquelle et se déroule aussi au 18ème siècle, lors de l'ancienne Guerre sainte contre Hadès. Si je parle des deux nouveaux manga dans le même paragraphe c'est parceque Next Dimension et Lost Canvas sont reliés et se complètent l'un l'autre : En effet certains personnages sont communs aux deux oeuvres même si pas tous , et leur époque est la même, même si les scénarii diffèrent et ne se recoupent pas, et que l'on doit la réalisation du premier à Masami Kurumada lui-même , l'auteur du manga classique saint Seiya ( et que donc, Next Dimension doit être considéré comme canonique ) , alors que le second réalisé par Teshirogi est officiel mais non canonique. A noter cependant que Kurumada supervise le travail de Shiori. La parution commence pour les deux manga en Aout 2006.


Image
Une capture d'une image-annonce de Next Dimension

Image
Une couverture d'un des mangas Lost canvas ( édition française )

Les personnages de ces deux oeuvres sont donc complètement différents de notre série puisqu'il s'agit des chevaliers et de l'Athéna du 18ème siècle, soit l'ancienne incarnation de la déesse (à part Shion du Bélier et Dohko de la Balance que l'on retrouve à l'époque de leur jeunesse) .. Le concept et les scénarii de toutes ces préquelles sont intéressants en soi puisque tout ça contribue à étoffer la vaste matière proposée par l'Hypermythe de la série ( voir plus haut et plus bas , les posts de ma présentation relatifs à l'Hypermythe ).

Ces deux manga mettent notamment en scène Alone (un jeune homme passionné de peinture, très pur et naïf un peu comme Shun) qui correspond à l'individu qu'Hadès a choisi à l'époque pour se réincarner, l'autre personnage central étant Tenma, le chevalier de Pégase de l'époque, sosie craché de notre Seiya. Lost Canvas est le plus psychologique des deux manga et s'attache notamment à la relation d'amitié Tenma / Alone. Son style graphique est assez particulier, emprunt d'un certain parfum gothique et parfois très vaguement kawai, il rappelle un peu des mangas comme Angel Sanctuary et on sent la patte féminine sur l'oeuvre.

Ci-dessous : Shiori Teshirogi : La mangaka auteur de Lost Canvas

Image

Lost Canvas gagna rapidement en popularité et sut s'attirer de nombreux adeptes, et après plusieurs années et un bon nombre de volumes parus, une adaptation en dessin animé commença à voir le jour fin 2009. Les épisodes sont au passage très beaux à voir , respectant magnifiquement le manga, le sublimant même souvent). Voir la rubrique du forum entièrement consacrée à l'univers Lost Canvas


Le manga Next Dimension en revanche, réalisé par Kurumada lui-même, rappelle plus l'esprit et les dessins ( parfois décriés) du manga d'origine, et il fut beaucoup plus critiqué par certains fans, certaines incohérences l'émaillant malheureusement sans parler d'un scénario inégalement inspiré selon les chapitres. Kurumada réalise ce manga très lentement, contrairement à Lost Canvas qui s'enchaina vite, et à ce jour en 2014 par exemple seuls 5 tomes sont édités en France ( pour un manga sorti en 2006 on peut dire que Kurumada prend son temps , faisant souvent de longues pauses de plusieurs mois entre les chapitres !

On ne sait pas encore trop où cette histoire de voyage dans le temps va nous conduire, les deux trames, passé et futur, étant reliées .. Wait and see.

Les deux mangas ( Next Dimension et Lost canvas) font la part belle à Dokko et Shion les chevaliers d'or de la Balance et du Bélier , les seuls persos communs avec le Saint Seiya classique de l'époque moderne , et à faire le pont entre le passé et le présent.
Plus de détails sur l'univers Next Dimension : Voir la rubrique dédiée du forum

Ci-dessous : Une capture d'Alone dans l'anime Saint Seiya Lost Canvas :
Image

EDIT 2014 : A cette heure les deux premières saisons de 13 épisodes de l'anime Lost Canvas sont sorties, doublées en français et en vente pour ceux qui les cherchent. Parmi les doubleurs français quelques uns parmi les doubleurs historiques de la série originelle ont prêté à nouveau leurs voix sur certains personnages, comme Eric Legrand et Serge Bourrier , voix emblématiques du doublage de la série des années 80, ce qui est un plus appréciable. En revanche aucune nouvelle de la production des saisons suivantes de Lost Canvas pour le moment, il semblerait malheureusement qu'après 2 saisons, le dessin animé soit abandonné ( par contre le manga est achevé, en 25 volumes, édité en France chez Kurokawa ).

Concernant le manga Next Dimension il n'y a pour l'instant pas d'adaptation en anime ( peut-être dans le futur mais il faudrait sans doute que le manga s'accélère )

Lost Canvas Chronicles
( Gaiden )


En plus des 25 volumes du manga Lost Canvas, Shiori Teshirogi commença à réaliser en 2011 un nouveau manga, dérivé de Lost Canvas : Il s'agit de Lost Canvas Chronicles. 12 volumes sont prévus, chacun développant le background de l'un des 12 chevaliers d'or du manga Lost Canvas. Le tome 1 paru en 2011 est ainsi consacré à Albafica, chevalier d'or des poissons ; Le tome 2 à Kardia du scorpion etc. Le manga a été d'abord prépublié dans le magazine hebdomadaire Weekly Shōnen Champion entre mai 2011 et avril 2012, et est actuellement prépublié dans le mensuel Bessatsu Shōnen Champion depuis le 12 juin 2012.
( A l'heure actuelle où j'écris, 2014, quatre de ces Gaiden sont sortis en France, édités bien sûr chez Kurokawa comme pour les mangas Lost Canvas " normaux", alors que 7 tomes sont sortis au Japon sur les 12 prévus )
Voici pour exemple le tome 3 consacré à Degel, le chevalier d'or du Verseau ( et dont l'action se passe en France ! )

Image


SAINT SEIYA OMEGA
( suite alternative ; nouvelle série animée , 2012 )

Image

Nous avons déjà vu qu'il existe deux suites différentes à Saint Seiya ( et donc au chapitre ultime du "kurumanga" ) :
- Le film Tenkai ( qui était censé introduire d'autres films ou série développant une sorte de gros chapitre des cieux, mais finalement, il n'y a jamais eu de suites et il est resté "orphelin" )
- et le manga Next Dimension qui est à la fois une suite mais qui par le biais d'un voyage dans le passé est en même temps une sorte de préquelle interférant avec les évènements de la guerre sainte du 18ème siècle, ce qui en fait aussi un scénario parallèle à celui de Saint Seiya Lost Canvas, autre manga développant cette même guerre sainte , avec d'autres personnages, même si certains sont communs.

Un peu compliqué tout ça. Et pour en rajouter une couche un nouvel anime ( suite du chapitre Hadès lui aussi mais complètement différent dans le scénario des deux autres ) est produit à partir de 2012 : Il s'agit de Saint Seiya Omega , qui est toujours en cours en 2014 mais qui va sur sa fin après 2 saisons d'une cinquantaine d'épisodes. Le design des personnages de cette nouvelle série s'écarte de celui de la série originale avec des look vaguement plus kawai ( même s'il est encore assez différent de celui de Lost Canvas )

L'histoire se déroule plusieurs années après le manga original. Seiya, devenu le Chevalier d'Or du Sagittaire, sauve un jeune bébé nommé Kōga. Recueilli et élevé par Saori, Kōga devient quelques années plus tard le nouveau Chevalier de bronze de Pégase. Kōga est un jeune garçon de 13 ans, rebelle et ne supportant pas l'injustice. Accompagné de Sōma, Chevalier de bronze du Petit Lion (Lionet), Yuna, Chevalier de bronze de l'Aigle, Ryūhō, Chevalier de bronze du Dragon et Haruto, Chevalier de bronze du Loup, ils devront faire face à un nouvel ennemi, Mars, qui souhaite dominer le monde à l'aide de ses sbires dont Eden, Chevalier de bronze d'Orion. Pour atteindre ses objectifs, Mars kidnappe Saori qui est la réincarnation de la déesse Athéna, protectrice de la Terre. Dans leur quête, les Chevaliers de Bronze font la connaissance d'une jeune fille nommée Alia...

En 2013 le doublage et la diffusion de cette série démarre en version française VF ! Avis aux fans
( La rubrique du forum sur cette série est ici : http://www.les-ailes-immortelles.net/fo ... .php?f=202 )
A noter que depuis peu Saint Seiya Omega commence aussi à exister en version papier ( manga ) : http://www.les-ailes-immortelles.net/fo ... 02&t=10796



SAINT SEIYA SAINTIA SHÔ
( nouveau manga, interquel, 2013 )

Image

Il s'agit encore d'un nouveau manga qui démarre en Juillet 2013 ( prépublié dans le magazine Champion RED )
Ce nouveau manga est encore une fois l'oeuvre d'une dessinatrice : Chimaki Kuori et il s'agit non plus d'une préquelle ni d'une suite mais d'une interquel à l'oeuvre originelle ( Les évènements sont censés se dérouler entre le chapitre sanctuaire des mangas Kurumada, et le chapitre Poséidon, en gros , ou avant Asgard si on considère l'anime )
La publication n'est toujours pas effective en France ( en Février 2014 ) mais ne saurait tarder. Pour info, la rubrique du forum entièrement consacrée à ce nouveau manga se trouve ici

L'histoire du manga Saintia Shô

L’histoire de Saint Seiya - Saintia Shô narre les péripéties des "saintias" (des jeunes femmes chevaliers qui ont juré fidélité et obéissance à Athéna). Les saintias constituent également la garde rapprochée de la divinité de la guerre. Le scénario est principalement centré sur le personnage de Shô, une jeune adolescente qui a décidé de rejoindre les rangs des saintias pour sauver l'âme de sa sœur Kyôko.

Grâce à l’intervention des chevaliers de bronze, la bataille du Sanctuaire a pris fin. Le monde est désormais en paix et coule des jours heureux. Mais cette période de félicité est une nouvelle fois menacée par les affres de la guerre. En effet, le retour de la comète Répulse est synonyme d’un mauvais présage : la déesse Eris et son armée se préparent à s'opposer à Athéna et ses saintias. Alertée par ce sombre présage, Saori Kido a prévenu ses troupes.

Depuis le passage de la comète Répulse, Shôko, une adolescente énergique et sportive, fait des rêves étranges où elle est constamment attaquée par une entité démoniaque qui désire s’emparer de son corps. Ce mystérieux rêve s’achève toujours de la même manière : un chevalier en armure dorée fait son apparition pour terrasser l’ignoble créature du mal. Bien que ce rêve l’inquiète énormément, Shôko croque chaque jour la vie à pleine dents.

Son quotidien bascule le jour où le campus de son lycée est pris d’assaut par une servante démoniaque de la déesse Eris. Cette dernière est venue à l’établissement "Météore" dans l’unique but de s’emparer du corps de Shôko, afin d’en faire le réceptacle qui accueillera l’âme de la déesse Eris.
Prise au piège par d’innombrables fleurs, Shôko se résigne donc à disparaitre mais est sauvée in-extremis par sa sœur aînée Kyôko, qui revêt l’armure du petit cheval (Equuleus saintia). Mais le combat tourne court et Kyôko se sacrifie en devenant le réceptacle de la déesse Eris.

Afin de sauver l’âme de sa sœur et honorer sa mémoire, Shôko décidera alors de rejoindre les rangs de l’armée d’Athéna en devenant la nouvelle "Equuleus saintia". Une nouvelle guerre ainsi qu’une nouvelle épopée est sur le point de débuter !!
C'est cette bataille que raconte ce nouveau manga.
( résumé issu du site nautiljon.com )


SAINT SEIYA - SOUL OF GOLD
( nouvelle série d'animation, suite du chapitre Hadès, diffusion à partir d'Avril 2015 )

Image Image

Saint Seiya Soul of Gold est un nouvel animé qui débute au printemps 2015 et qui fait suite au chapitre Hadès. L'histoire prend place après la destruction du mur des lamentations : Les chevaliers d'or sont projetés dans un autre espace-temps, au royaume d'Asgard qui fait face à un nouveau péril, alors que le nouveau grand prêtre, Andréas a recréé l'arbre Ygdrasil et qu'une nouvelle série de guerriers divins l'entourent. Les chevaliers d'or sont les héros de cette histoire et devront s'opposer à ses plans. Plusieurs mois avant la sortie de cet anime ( qui est en cours au moment où j'écris ) des images d'Aiolia circulaient, et de son armure d'or avec une forme nouvelle, munie d'ailes, donc sous sa forme divine ; Dans cet anime les armures des Gold Saints évoluent en effet en armures divines ( comme celles des chevaliers de bronze le font dans le chapitre Elision ). De nouvelles figurines Myth Cloth sortent à cette occasion , qui font sensation sur les salons asiatiques ( voir images ci-dessus )
En attendant plus d'infos et que l'anime soit terminé, n'hésitez pas à vous rendre sur le topic de cette nouvelle série pour suivre les annonces, trailers et autre : cliquez ici
Je signale aussi le topic consacré au jeu vidéo Saint Seiya Soldiers' soul, qui est un peu reliable à la série et qui sort dans son contexte ( prévu pour l'automne 2015 ).

HEROE OF HEROES
( Nouveau manga 2014 qui fête les 40 ans de carrière de Kurumada )

Image

Heroes of heroes est un nouveau manga prépublié dans le magazine Shonen Jump depuis Décembre 2013 ( révélation du prologue ) et Mars 2014 ( premier chapitre ) ; Il s'agit d'un crossover qui mélange plusieurs personnages des divers mangas de Masami Kurumada : Ainsi aux persos de Saint Seiya tels Saori, Seiya, Hyoga, Shiryu, Isaac du Kraken se mêlent Kojiro ( du manga Fuma No Kojiro ) ainsi que des personnages du manga Ring ni Kakero et d'autres !

Ce manga est destiné à fêter les 40 ans de carrière de Kurumada ;
Voir le topic dédié : Cliquez ici
Voir aussi le topic sur les 40 ans de carrière de Masami Kurumada : Cliquez ici

______________________________________________________________

LES FILMS

Image

Parlons un peu des films annexes à la série. Mis à part le 5ème film et plus récent (le Tenkai) dont il a été question plus haut, et qui est censé s'inclure dans la trame chronologique de l'histoire du manga (et de l'anime), les 4 autres films (Eris, la guerre des dieux, Abel et Lucifer) sont complètement indépendants au niveau scénario.

Dans ces 4 oeuvres, le meilleur côtoie parfois le pire malheureusement : des combats tellement raccourcis ( ce qui est pardonnable vue la durée impartie) que certaines scènes virent souvent au ridicule, contrastant radicalement avec l'esprit du reste de la série. En ce qui concerne la VF en outre, les films sont les champions des erreurs de traduction et de doublage et comportent à eux seuls 75 % du bêtisier de saint seiya! (même si ce problème est un énorme problème relatif à tout l'anime : la série a parfois été doublée en dépit du bon sens, avec des erreurs grossières comme l'attribution de doubleurs masculins pour des persos féminins et vis versa, des doubleurs changeant d'un épisode à l'autre pour un perso unique etc, sans parler des problèmes de traduction des répliques, parfois bien bidonnesques.

Pour en revenir aux 4 films : Les personnages y sont souvent caricaturés par rapport à l'anime : Ikki du phoenix arrive par exemple souvent sans se presser en plein milieu des combats déjà commencés, toujours pour sauver son frère Shun en difficulté, avant de le rappeler à l'ordre pour sa trop grande naïveté : shéma classique récurrent dans l'anime mais qui tourne au grotesque dans les films.

Au niveau du scénario, l'aspect répétitif que l'on reproche parfois à certains chapitres de la série est ici repris de façon assez ridicule (surtout dans le film 4 : Lucifer): Athéna se met en danger, ses bronze saints viennent la sauver au péril de leur vie, un dieu maléfique veut s'emparer du sanctuaire en envoyant ses guerriers .. Bon pas très glorieux tout ça.

En revanche gros point fort : l'ambiance propre à certains films est sublime : on citera par exemple le 3ème : Abel , par ses magnifiques musiques, ses graphismes à couper le souffle, certaines situations très émouvantes qui rappellent les grands moments propres à la série même si tout est expédié très vite faute de temps. Bonne note aussi au 2ème film (la guerre des dieux) dont le scénario et les personnages ont inspiré la saison Asgard de l'anime et les fameux guerriers divins. Le 4ème film (Lucifer) est le plus pauvre et sent le réchauffé: Il n'a sans doute pas joué pour rien dans l'abandon de la série en 1990 : son audience fut malheureusement assez faible. On citera quand même comme point fort encore une fois certaines musiques , et la mise en scène de décors (le pandémonium), de guerriers ( anges destructeurs ) dont les noms sont inspirés de l'angiologie et de la démonologie judéo-chrétienne. (Astaroth de Kerubim, Beelzebub de Seraphim, Eligor de Virtue, Moa de Throne)


LEGEND OF SANCTUARY ( La légende du sanctuaire )
( Film en images de synthèse, Juin 2014
sortie française dans les cinéma : Février 2015)


Image

Pour compléter la présentation des films annexes aux différentes séries, il faut parler du film en CGI sorti en Juin 2014 : Legend of sanctuary. Le scénario correspond à une réadaptation en images de synthèse ( computer graphic ) de la fameuse bataille des 12 maisons du dessin animé des années 80. Le film produit par la TOEI marque les 25 ans de la diffusion de Saint Seiya et les 40 ans de carrière de Kurumada. voir le topic

Ci-dessous : une des Images promotionnelles de ce film parmi les toutes premières qui avaient été diffusées, représentant Seiya en CGI, et extraite du tout premier trailer de ce film.
Image

Pour plus de détails et pour lire nos critiques, je vous invite à vous rendre dans le topic à propos de ce film sur le forum : cliquez ici
Modifié en dernier par phoenlx le jeu. oct. 21, 2010 2:55 pm, modifié 2 fois.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 308056
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Saint Seiya pour les nuls et origine de ma passion !

Messagepar phoenlx » sam. mars 13, 2004 7:49 pm

Annexe : Saint Seiya Hadès special ( L'épisode " spécial" )

Image

Pour faire bien complet j'évoquerai le Saint Seiya Hadès Special ; Il s'agit d'un épisode unique (qui dure 25 minutes) et qui fait la jonction entre le chapitre Poséidon et le chapitre Hadès de l'anime classique. Il ne se passe rien, c'est juste un gros résumé de 25 minutes tout ce qui se passe jusqu'à la fin du chapitre Poséidon. On retrouve en voix off le même narrateur qui commente les épisodes précédents dans les intros de chaque épisode de la série. C'est assez sympa et on peut retrouver cet épisode spécial sur le premier DVD des OAV Hadès Junikyu (en plus des OAV 1 et 2) ...

On revoit ainsi les scènes phares de l'histoire :
---> Kanon et Saga au Cap sounion,
---> Saga assassinant Shion
---> Aiolos sauvant Athéna et s'échappant avant d'affronter Shura du capricorne
---> puis confiant Athéna et l'armure du sagittaire a Kido
---> les orphelins envoyés dans leur camps d'entrainement, les adieux entre Seiya et sa soeur
---> le grand tournoi, phoenix qui vole l'armure d'or
---> le pope envoyant des assassins, les combats contre les silver saints
---> l'ultime bataille du sanctuaire
---> Le réveil de Poseidon par Kanon , la bataille d'Asgard
---> la bataille de Poséidon etc ..

L'intérêt principal de cet épisode-résumé est que l'histoire est racontée en détail et dans l'ordre chronologique véritable (et non vraiment dans l'ordre des épisodes) autrement dit, les flashbacks sont racontés d'abord, ce qui permet d'avoir une vision globale intéressante de l'histoire pour ceux qui auraient perdu le fil 8-)

Pour ceux qui veulent le visionner (mais en qualité réduite) il est présent sur You Tube en 3 parties : Cliquez ici

______________________________________________



Taizen, cosmo special et autres artbooks et databooks

Image

Soufflons deux mots sur les principaux artbooks sur l'Univers saint Seiya. J'ai déjà un peu parlé du Cosmo Special qui date de 1988 et qui contient entre autre l'Hypermythe, autrement dit le récit mythologique des évènements se déroulant entre la création de l'univers et le début de l'histoire ! voir ce topic

Image

Comme autre artbooks, on peut citer aussi les magnifiques artbooks Hitari et Sora qui contiennent pas mal d'illustrations et croquis de toute beauté.

Un autre ouvrage célèbre, sorti en 1996 est Burning Blood (littéralement : "sang brûlant", expression qui revient parfois dans la série notamment pour caractériser les chevaliers d'or lors de leur sacrifice ..) Cet artbook au nom si emblématique est sorti pour le 23ème anniversaire de la carrière de Kurumada et contient des illustrations des différentes œuvres de l'auteur.

Autres ouvrages à connaitre : les anime comics et les pamphlets sur les films ( plus de détails sur ce topic du forum signé yoko)

Autre parution célèbre : le Saint Seiya Taizen ou encyclopédie saint seiya ; ouvrage sorti le 22 août 2001. Il s’agit d’une encyclopédie relative au manga. Fiches descriptives, exposés thématiques, le tout encore et toujours exclusivement en japonais. A noter à l'intérieur la présentation des totems de trois armures inédites : l'Armure de Bronze du Burin, ainsi que les Armures d'Argent de l'Autel et de la Coupe.
Voir le topic du forum
De plus, Cliquez sur ce site pour accéder à une traduction en français (faite par des fans)

Les trois outside stories

ImageImageImage

Les magazines Shonen Jump ont également sorti 3 récits ( Saint Seiya anime special ou outside stories ) qui sont censés compléter la série animée en donnant certaines explications sur des mystères qui l'émaillent - mais des mystères qui sont en fait à la base plutôt des incohérences de l'anime par rapport au manga... Comme par exemple l'explication du nom de Arès pour le grand pope.
Plus de détails sur la side story 1 ( à propos de Ikki et Shun ) : viewtopic.php?f=134&t=13730
La site story 2 ( à propos de Saga ) : viewtopic.php?f=134&t=7844
La side story 3 ( le grand amour d'Athéna ) : Topic à venir ( mais je vous redirige vers le forum animecdz qui en parle : cliquez ici )
Image




_____________________________________________________________________



Le roman Gigantomachie

Image

Il s'agit de deux livres récents que je ne connais pas trop , n'hésitez pas à demander à d'autres fans sur le forum pour plus de détails (les traductions en français par des fans arrivent un peu au compte goutte) mais pour plus de détail je vous renvoi sur ce topic assez détaillé

_____________________________________________


Quelques mots sur le merchandising autour de Saint Seiya

Dans ce dernier paragraphe je vais vous parler très succintement d'une de mes passions liées à la série (de plus en plus envahissante et coûteuse à vrai dire !) : celle pour les figurines de collection !!!

Si jamais des gens s'intéressent un peu à tout ça , sachez en gros qu'il existe plusieurs types de figurines dans le commerce, depuis les figurines vintage éditées par Bandai datant des années 80 (et qui n'étaient pas toujours des plus ressemblantes mais que les fans exhibent souvent très fièrement pour l'aspect affectif et nostalgique encore maintenant !! ) jusqu'aux figurines avec des mini diorama, en passant par les petites figurines gashapons sorties il y a quelques années, petites, peu onéreuses, mais bien sympathiques. Jugez plutôt ( voir aussi ce topic )
Image
Autre gamme (plus récente) digne d'intérêt dans les figurines relativement petites et pas très chères : les agaruma : En voici quelques unes : Image

Les gammes de figurines Saint Seiya sont nombreuses, d'intérêt variable, mais les plus belles figurines sont les fameuses Myth Cloth qui sortent depuis 2003 et encore à l'heure actuelle (le nombre de personnages de la série étant vraiment très grand , il se peut que le calendrier de sorties soit chargé jusqu'en 2012 au moins, nombre de persos étant encore à prévoir. Ayant commencé personnellement par Shura du Capricorne (Ben oui, il me fallait avoir mon signe ^^ ) j'en possède désormais beaucoup ( ---> voir ma collection)

Elles coùtent malheureusement assez cher et je ne fais pas partie des fous qui les collectionnent toutes, car j'aime garder mon argent aussi pour vivre à côté ( ^ ^ ) comptez entre 30 et 100 euros par personnages, si vous multipliez par la bonne centaine de persos voire plus avec les différentes déclinaisons d'armures ça finit par faire un sacré trou dans le porte monnaie !! mais quand on aime on ne compte pas me direz-vous !!

Quelques images pour montrer à quoi elles ressemblent :
ImageImageImage

Je signale aussi l'existence des pandora box ou " boîtes de Pandore", qui représentent les fameux coffres (en bronze, argent et or dans la série) dans lesquels les saints rangent leurs armures, et à l'intérieur desquelles les cloth sont protégées et se régénèrent. Elles sont aussi vendues dans les magasins spécialisés. Voici par exemple une photo de celle qui contient la cloth des gémeaux puis une photo de groupe avec les 12 et l'armure d'or du Sagittaire d'Aiolos ..

Image
Image

Il existe bien sûr beaucoup d'autres objets de collection que je ne détaillerai pas ici, et qui valent sacrément le détour.

Je terminerai en vous signalant deux sites web sur les figurines et les décors : Le forum dreamcloth et le site et forum Ma déesse que je recommande plus que chaudement ( Plus d'explications ---> voir plus bas où je donne pas mal de liens incontournables)

N'hésitez pas aussi à visiter la section Merchandizing des ailes.

_________________________________________________

LES EDITIONS DVD DE SAINT SEIYA

Les anciens DVD ( à éviter ) : Censure, ou plutôt massacre à la tronçonneuse ...

"C'est tout simplement une honte de vendre de tels produits sur le marché. C'est comme si vous achetiez un pantalon avec une seule jambe !
(un acheteur des DVD saint seiya à la FNAC)

"Il y a les mauvais films avec une bonne fin, les bons films avec une mauvaise fin et il y a St Seiya qui est passé sous les ciseaux de la censure"
(un autre acheteur de la FNAC)

etc etc !! Ces commentaires de fans sont représentatifs de ces coffrets DVD édités par AB qui ont circulé durant pas mal d'années , on pourrait remplir tout le forum en commentaires de ce genre. ces DVD par leur censure représentait un véritable cauchemar pour tous les fans ; Ils ont circulé jusqu'en 2007 soit assez récemment , avec des épisodes littéralement hachés par une censure honteuse ( qui existait déjà à l'époque des premières diffusions de la série TV en France à l'époque du Club Dorothée malheureusement, mais en pire ) ; Ainsi bon nombre de scènes de violence dans les épisodes sont enlevées ( pire : le montage musical s'en ressent , en plus de la charge émotionnelle qui s'en trouve amputée et dénatrée ) ; En outre, les belles chansons présentes dans les versions japonaises ont été pour la plupart enlevées ce qui est aussi fort dommage. Attention donc de ne pas acheter ces versions anciennes si vous les trouvez d'autant qu'elles circulent encore je crois et vous risquez de les trouver sur les sites d'occasion : Proscrivez-les !
On ne parlera même pas de la qualité par ailleurs lamentable de ces DVD sortis à la fin des années 90 / début des années 2000, tant ils furent mauvais au niveau sonore, et par une absence quasi totale de bonus etc, bref à oublier et peu de choses pour les rattraper, si ce n'est qu'ils avaient de belles jaquettes ( normal, un sacré dessinateur s'y était collé puisqu'il s'agissait des réalisations de Jérôme Alquie ! ).

La série fut tellement dénaturée en DVD (et lors des nombreuses rediffusions sur les chaines du câble et du satellite) que pas mal de fans la boycottèrent et firent pression sur AB par le biais de pétitions et autre en espérant une éventuelle réédition un jour de meilleure facture, sans censure. Un doux rêve. Mais contre toute attente ce dernier a finit par se réaliser et AB a finit par ressortir des coffrets DVD remasterisés de très bonne facture, ceux qui auraient du sortir depuis le début, non censurés, et avec la VF accompagnée de la VO comme toute édition DVD digne de ce nom. Si vous achetez la série, c'est bien sûr ces derniers qu'il faut prendre!!

Les coffrets DVDs récents : C'est ceux là qu'il faut prendre !!! -->

Image

Depuis 2009 donc c'est tout récent, ces coffrets Saint Seiya dignes de la série existent donc enfin en France ( Même si on peut regretter le peu de bonus matériels et vidéos, à noter tout de même des petits livrets et cartes fournis avec). Ceci a pris du temps mais les fans peuvent se réjouir d'avoir enfin après tant d'années des coffrets DVD acceptables, ce qui fut sans doute rendu possible à certaines pétitions qui ont permis de faire bouger les choses et si vous découvrez la série aujourd'hui avec du retard, sachez donc que vous avez de la chance de pouvoir enfin acheter ces produits, beaucoup de fans historiques ne l'ont pas eu pendant longtemps !!

Voir aussi ce topic pour plus de détail sur le contenu de ces coffrets : viewtopic.php?f=95&t=7997

Concrètement, il existe donc désormais 5 coffrets, qui couvrent les épisodes de la série jusqu'au chapitre Poséidon, ainsi qu'un coffret regroupant les 4 premiers films. Voici à quoi ressemble le premier box ( sur 5 ) avec l'illustration de Seiya ( coffret qui se nomme fort logiquement Pegasus Box et qui contient les 24 premiers épisodes, sur les 114 de la série classique ) ; les autres box représentant les quatre autres chevaliers de bronze principaux de l'histoire ( Shiryu, Hyoga, Shun et Ikki ).

Image Image

Ci-dessus : l'image de droite correspond à une ressortie encore plus récente ( Pour ma part pour info je possède les coffrets dans le style de gauche et ils sont plus complets car ils contiennent en plus des petits livrets , en tout cas les deux premiers, je le signale juste pour ceux qui seraient tentés de prendre les plus récents, ce n'est pas forcément une bonne idée mais je ne sais pas si les autres sont encore facilement trouvables .. )


Les coffrets DVD du chapitre Hadès
(partie ultime de l'oeuvre, au-delà de l'épisode 114 , correspondant au revival récent)


A noter qu'il existe aussi des coffrets ( avec la VF + la VO et non censurés, heureusement ) correspondant aussi aux chapitres plus récents : Hadès Jûnikyû , et Hadès Meikai ( Inferno ) / Elision. Malheureusement ils ne sont pas dans le même aspect.

1. Coffrets DVD, chapitre Hadès partie 1 (Hadès Junikyu)

Voici à quoi ressemble le coffret ( VO + VF ) rassemblant les 13 épisodes (OAV) de la partie Hadès sanctuary (Hadès Junikyu) --> c'est celui-là que je vous conseille de prendre évidemment pour le début du chapitre Hadès.

Image

Pour ce qui est de cette partie, ils avaient sorti auparavant des coffrets multiples contenant seulement 2 épisodes chacun , avec uniquement la VF, ce que je trouve un peu abusé, et je conseille donc de les éviter : ça revient plus cher l'ensemble, et il n'y a que la langue française et pas la VO
( ils ressemblaient à ceci ) :

Image Image Image Image Image Image

D'autres coffrets étaient également parus pour le chapitre Hadès Sanctuary ( que je vous déconseille aussi car comme les 6 box précédents, ils ne contiennent que la version française, mais au moins l'ensemble est regroupé en deux box DVD ) :

Image Image

2. Coffrets DVD, chapitre Hadès partie 2 et 3 (Hadès Meikai et Hadès Elision)

Voici à présent à quoi correspondent respectivement, le coffret DVD du chapitre Hadès Inferno ( ou Hadès Meikai ) , qui contient 12 OAVs,
et le coffret du chapitre Hadès Elision , qui contient 6 OAVs

Image Image
( Ces coffrets contiennent bien évidemment la VO et la VF réunies )
A noter que d'autres coffrets sont aussi sortis regroupant chacun uniquement 2 épisodes , et donc plus nombreux. Je vous conseillerais d'éviter.


Doublage français : Bilan complexe
( âneries et choses mémorables )


Conservez quand même à l'esprit que même abstraction faite de la censure massacrante qui dénaturait toute la série, la VF de Saint Seiya contient basiquement bon nombre de bêtises assez hallucinantes : certaines répliques mal traduites du japonais, parfois de manière tellement grotesque qu'on se demande si c'était pas voulu ( exemple : "Par la corne du lion ! " pour désigner l'attaque du chevalier d'or du lion ). ça prête à sourire. Certaines phrases qui n'ont ni queue ni tête ou contenant des erreurs sur les noms des personnages et autre. Ou encore : le doublage de certains personnages masculins par des femmes et autres délires. Les comédiens de doublage de la série jusqu'à Poséidon ne sont pas en cause, ils ont fait un excellent travail qu'il faut saluer, et ont su magnifiquement faire ressortir la charge émotionnelle de la série ( contrairement à mes yeux aux doublages plus récents correspondant au chapitre Hadès Jûnikyû que j'aime beaucoup moins ) mais le problème c'est que les comédiens de doublage étaient peu nombreux à travailler sur la série au regard du nombre énorme de personnages et des épisodes qui s'enchainaient chaque semaine, si bien qu'ils avaient souvent très peu de temps pour préparer leur travail - il faut se replacer dans le contexte du Club Dorothée qui importait des tonnes d'animes japonais, en plus de Saint Seiya les mêmes comédiens oeuvraient parfois sur d'autres séries hebdomadaires .. De plus, les répliques qu'on leur donnait étaient quant à elles pour le coup pleines d'erreurs, parfois d'énormes âneries mais ce sont les traducteurs qu'il faut ici blâmer. Certains résumés d'intro des épisodes ne veulent souvent rien dire etc etc (on pourrait remplir un topic entier avec un bêtisier sur la version française de Saint Seiya et d'ailleurs il doit en exister un sur le forum, ça fait parler au moins). Ce n'est donc pas les comédiens de doublage qu'il faut incriminer encore une fois et je tiens à dire que je trouve leur travail magnifique et mémorable, et qu'à titre personnel j'ai découvert et aimé la série en VF et j'ai encore du mal aujourd'hui à me faire à la version japonaise donc quelque part pour moi, le pari de doublage est réussi à merveille malgré tous ces "problèmes" de traduction à l'arrachée + un autre problème que je n'ai pas évoqué comme l'attribution de certains doublages féminins sur des persos masculins et certains changements de comédiens pour un même personnage d'un épisode à l'autre ; mais tout un contexte dans lequel ils travaillaient à l'époque des premières diffusions de la série l'explique à cause notamment du flux tendu donc un gros bravo à ces personnes qui d'ailleurs aujourd'hui sont souvent devenues cultes parmi certains fans !

Emotionnellement je suis pour ma part très attaché à la VF de la série classique (et à vrai dire je me visionne très peu souvent la série en VO, je bloque un peu sur certaines voix, l'habitude sans doute) : les voix de certains doublages français étant inoubliables, avis partagé par beaucoup de fans.

On pense notamment à Eric Legrand (ci-dessous à gauche) qui double Seiya le héros (et pas mal d'autres persos comme Shaka, Mime, Sorento etc) ou Henri Djanik (ci-dessous à droite) l'excellent et regretté comédien qui faisait la voix de Ikki, de Dokko et du grand pope ^^ (EDIT : Djanik malheureusement décédé récemment, paix à lui, mais si le cosmos de Djanik s'est éteint la voix de phénix est éternelle n'est-ce pas ^^ )

ImageImage

En revanche pour ce qui est des doublages en VF du chapitre Hadès j'aime beaucoup moins même si j'ai une petite préférence pour les doublages de la partie Meikai, d'ailleurs tous récents ( j'édite ce post en 2013 car ce chapitre a été doublé il y a 2 ans et après ma déception du chapitre Jûnikyû j'avoue que ça a été plutôt une belle surprise ) !

Attention aussi pour ceux qui souhaitent découvrir la série à travers les DVD en VO pure ( il existe de nombreuses versions pirates sous-titrées lamentablement en anglais qui circulent sur certains sites comme E Bay .. La qualité des traductions est pourrie)

Petit détail terminologique pour terminer : Il faut dire "comédien de doublage" et non pas "doubleur" ce n'est pas la même chose ( j'avais souvent tendance à faire l'erreur moi aussi il y a plusieurs années donc si vous me voyez écrire doubleur dans des vieux posts du forum , corrigez-vous même et ne répétez pas la bourde. ca m'arrive même encore de le faire par abus de langage ou pour écrire plus vite dans le feu de l'action d'une conversation mais il faut dire "comédien de doublage", d'ailleurs ces personnes y tiennent ^^

Le topic du forum sur les doublages VF Saint Seiya : viewtopic.php?f=134&t=1376

_________________________________________________
Modifié en dernier par phoenlx le jeu. oct. 21, 2010 2:55 pm, modifié 2 fois.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 308056
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Saint Seiya pour les nuls et origine de ma passion !

Messagepar phoenlx » sam. mars 13, 2004 7:49 pm

LIENS VERS D'AUTRES SITES ET FORUMS DE LA TOILE

Image

Pour conclure sur l'Univers Saint Seiya et vous encourager à ne pas vous arrêter en chemin , je donne quelques liens intéressants pour les gens qui aiment lire :

Sites généralistes sur Saint Seiya

:arrow: http://www.guiasaintseiya.tk/
Le guide de Saint Seiya : Il s'agit d'un site récent franco-espagnol réalisé par un ami à moi du forum Saint Seiya, Michael Romeo et un ami à lui : Tauro Aldebaran. Un site qui se veut (à terme) être une synthèse sur la série et un site portail résumant un peu tout ce qui se fait sur le web français. je participe très très modestement à ce vaste projet en apportant quelques idées de temps en temps ^^

:arrow: le scribe du sanctuaire : le site de Vincent sans pseudo , très beau site bourré de dossiers et d'études très instructifs.
http://scribe.seiya.free.fr/

:arrow: animecdz un site référence très complet, véritable base de donnée sur la série (avec un forum très sympatique et complet) :
http://www.animecdz.com

:arrow: Saint Seiya Database : autre site incontournable et au contenu impressionnant (et également doté d'un des forums les plus fréquentés)
http://www.saintseiya.tv

:arrow: Destination Saint Seiya : troisième gros gros site à connaître, exhaustif pour ses infos :
http://www.destinationsaintseiya.fr.st/

:arrow: Le site et forum Saint Seiya manga
http://saintseiyamanga.fr/
Découvert récemment, j'ai connu l'un des admins (Poussin) via Dailymotion où on avait échangé sur ma vidéo Hypermythe, le site est bien foutu, l'ambiance sympatique, et malgré tout, semble tirée vers le haut, un site à la fois sérieux et au coeur de l'actualité saint seiya (Lost canvas, les Myth cloth, le merchandizing, la série, il est généraliste et aborde tous les sujets ; Il semble très peu connu des fans bizarrement )

:arrow: Le site de Naoki cyna.net et son ancienne version (Cyber Namida) : un must , considéré par beaucoup comme LA référence , consacré aussi à d'autres choses ( Il est doté d'un forum avec une sacré communauté de fans ) :
http://cyna.net
http://namida.cyna.net
http://ex.cyna.net

:arrow: Burning Blood, le site d'Arion
http://www.chez.com/burningblood

( A noter que Cyber namida et Burning Blood, Naoki et Arion, ont aujourd'hui fusionné)

:arrow: seiclad
http://www.seiclad.com/
Celui-ci est excellent pour les news, très à jour, avec en plus un design refait agréable et une belle musique en écoute .. à voir avec les haut parleur allumés sur la première page. Un des sites référence. Il est aussi consacré à l'univers Final Fantasy.

:arrow: Le projet Saintseiyapedia
http://saintseiyapedia.com/wiki/Accueil
C'est relativement récent, je me devais d'en parler aussi, le projet saint seiya pedia comme son nom le laisse penser est un projet de site à participation multiple destiné à faire une espèce de synthèse exhaustive sur l'univers saint seiya, un peu comme les fiches wikipédia pour les sujets plus généraux, dont ça reprend d'ailleurs l'aspect des pages.
Voici le forum associé : http://forum.saintseiyapedia.com/index.php

:arrow: un site très riche que j'aime beaucoup aussi , celui de Frankoiz :
http://deathmask.free.fr/

:arrow: In nomine Luther
http://perso.wanadoo.fr/luther/
Le site de Luther, un grand fan de la série et co-admin du forum Saint Seiya ; site très complet, agréable à parcourir, qui comporte beaucoup d'humour dans sa rédaction, et qui est notamment une des références pour les infos sur l'épisode G dont l'auteur est féru

:arrow: SaintSeiya fanblog :
Un très bon blog, avec notamment beaucoup d'infos sur l'actualité du manga préquelle Lost Canvas (et de l'anime) ; des fansubs , des fiches persos etc Contient aussi entre autre une traduction du taizen en français par des fans ( dans un français très approximatif cependant :? mais il faut s'en contenter )
http://saintseiyafanblog.kazeo.com

:arrow: le forum des sites saint seiya géré par Pegasus(Peg) et Luther. Je fréquente (plus ou moins régulièrement) plusieurs forums sur la série. Celui-ci est sans doute celui que je préfèrais pour la qualité et la richesse des posts, le genre de forums - un peu comme celui des takeda en fait - ou le niveau était sans cesse "encouragé à aller vers le haut", coin des purs passionnés ; etc. Ya juste un binz : Depuis pas mal de mois un nouveau groupe de jeunes incultes prétentieux a progressivement infesté la modération et pris le pouvoir si bien que l'esprit du forum a bien changé (pendant que même sa richesse est retombée, les sujets discutés étant à mon sens beaucoup moins intéressants que dans le temps) Bref je le conseillerais plus trop, ou alors avec beaucoup de réserve. Surtout pour le coin Fanwork des fanartistes, où on a de beaux talents .. Je le met quand même car c'est un de ceux que j'ai (historiquement) le plus fréquenté
http://www.saintseiyaforum.com/

:arrow: Moerucosmo (dit : "la morue" !! ^ ^ ) un site surtout excellent par rapport à certaines fiches personnages, références par leur contenu , malheureusement il ne semble plus être mis à jour :
http://www.chez.com/moerucosmo/

:arrow: Saint Seiya France site portail notamment sur les figurines, avec un lien vers l'excellent site ma déesse A consulter avec les haut parleurs allumés !
http://www.saintseiya-fr.com/

:arrow: http://the-lost-canvas.kazeo.com/
Très bon site centré sur l'univers du manga préquel Lost Canvas ( avec aussi des news diverses notamment sur les figurines Myth Cloth )

:arrow: Gold Saint Sanctuary
http://www.goldsaint-sanctuary.fr/
Autre site général sur la série, avec pas mal de news sur : à la fois l'actualité des figurines, l'actualité de la série en OAV, en manga ..

:arrow: saint-seiya-hades.com
Site centré sur la partie Hadès de l'histoire ainsi que les préquelles (notamment Lost canvas) avec aussi des infos sur les figurines

:arrow: Le forum de Ikki63
( un grand fan de la série ! )

:arrow: Et Dieu créa Léa un bien joli site réalisé en SPIP, qui contient beaucoup de choses (pas seulement du Saint Seiya mais je vous encourage évidement à consulter les rubriques dédiées qui sont très riches et intéressantes) :
http://www.etdieucrealea.com/


Sites orientés fanworks ; Divers

:arrow: Le pharao website
http://www.pharaonwebsite.com
Site au très beau design égyptien : le spectre Pharao du Sphinx du chapitre Hadès est à l'honneur - sans doute parceque l'auteur en est très fan - mais le site n'est pas aussi restrictif, il est consacré aux créations de fans (Artwork) Vous pourrez retrouver dessus certaines des plus belles illustrations de chevaliers, armures et autres faites par des amateurs ainsi que des images de décors , des fanBD (fangas) ou petites BD sur les chevaliers faites par des fans etc etc ..

:arrow: Zeus chapter : le site sur le projet Zeus chapter, dont j'ai parlé dans le cours du topic plus haut :
http://zeuschapter.terabalios.com/

:arrow: Le site du studio Takehoshi, un groupe de filles dessinatrices bien cool et sympatiques (parfois présentes dans les expo de Japanim ! ) , auteurs du fanzine Zéro absolu, une petite BD humoristique sur Saint Seiya. Certains de leurs dessins sont sur le site
http://studiotakehoshi.chez-alice.fr/


Quelques sites en japonais (ou autre langue) essentiels

:arrow: http://hk.myblog.yahoo.com/iam-trevor/article?mid=8629
Le blog de trevor ; Contient souvent les dernières news

:arrow: Taizen blogger : un site réalisé par des brésiliens (Perseus et Nicol) assez hallucinant par son contenu , seul binz il faut évidement lire le portugais (ce qui n'est pas mon cas mais j'imagine que c'est le cas de certains d'entre vous) :
http://www.taizen.blogger.com.br/

:arrow: http://www.ssforum.com.br/
Un forum brésilien intéressant ; Il faut savoir que Saint Seiya a beaucoup de succès dans certains pays d'Amérique du Sud tels le Brésil , où les communautés de fans sont très importantes, et les sites web et forum aussi.

:arrow: http://saintseiyafan.com/
Un site sur la franchise en anglais

:arrow: http://www.clothmythbrasil.com/
Un site et forum brésilien sur les Myth Cloth


Sites orientés figurines et décors

Avec le temps les forums qui suivent sont devenus un peu mes préférés , à mesure que ma passion pour les figurines a pris de l'ampleur, et aussi que d'autres parmi ceux qui précèdent m'ont un peu déçu (comme le forum des sites Saint Seiya.. ) Les URL qui suivent sont donc des URL que je recommande beaucoup , notamment à ceux qui sont intéressés par l'univers des figurines mais plus généralement aux fans de Saint Seiya au sens large. Ou de création de décors , ou passionnés de collectionnites diverses au sens élargi.

:arrow: http://dreamcloth.free.fr/
Le forum et site dreamcloth qui est une référence ; Beaucoup de ses membres réalisent eux-même leurs décors , sont passionnés de figurines et échangent sur leur hobby et leurs méthodes de réalisations. C'est vraiment passionnant. Par contre il ne semble plus trop mis à jour et fréquenté depuis quelque temps c'est dommage

:arrow: http://www.ma-deesse.com
http://www.ma-deesse.com/forum
Le site et le forum Ma déesse
Portail également largement consacré à l'univers des figurines, des décors, ainsi que des customs (figurines customisées) ; Comme dreamcloth, les membres du forum Ma déesse sont surtout des passionnés par les collectionnites d'objets divers autour de l'univers Saint Seiya. Beaucoup réalisent leurs propres décors , et les exposent parfois dans des salons (par exemple les membres de la capucin team, dont voici le site : http://capucinteam.net/ )
Ma déesse est devenu ces derniers temps mon forum de référence sur Saint Seiya, on peut y discuter aussi plus généralement de la série, et de l'actualité (les préquelles Lost Canvas, Next Dimension etc) Je le recommande assez chaudement en tant que l'un des meilleurs sites pour passionnés de cet univers.

:arrow: Je signale aussi, dans la même veine, l'excellent forum Saint Seiya generation ( http://ss-generation.xooit.fr/index.php )
Je le fréquente moins mais il est très bon aussi, et fréquenté parfois par les mêmes membres que le précédent ^^
Il s'agit en fait de la version rénovée de l'ancien myth-cloth.forumactif ( http://myth-cloth.forumactif.com )

:arrow: Saint Seiya Myth dreams
http://ss-myth-cloth.superforum.fr/
Il serait long de lister tous les bons forums actuels autour des Myth Cloth , ces figurines Saint Seiya articulées fort belles dont la gamme existe depuis 2003 et qui continuent à sortir régulièrement. Elles font fureur chez les fans et cette effervescence se retrouve sur la toile ; Ma liste de site sera forcément exhaustive mais je cite quand même ce très bon forum - bien que perso je fréquente davantage ma déesse.

:arrow: Le forum White Zeta
http://www.whitezeta.com/forum/
Je signale aussi ce forum pas mal orienté figurines / goodies que je fréquente peu mais bien sympa aussi

:arrow: http://sanctuary-of-myth.actifforum.com
Un autre

:arrow: Perfect-custom
http://perfect-custom.team-forum.net
Perfect-custom est une association de fans qui réalise des décors. J'ai connu leur existence à la Japan Expo 2006 ( où ils avaient un stand, avec des magnifiques temples du zodiaque) ; Voici l'adresse de leur forum ..

:arrow: La "team des capucins" ( Capucin team ! )
http://capucinteam.net/
Encore une association de fans qui réalisent des décors autour de Saint Seiya (mais pas seulement) ; Certains membres de l'asso sont présents sur le forum Ma déesse ( Poilos, Voras .. ) ; Ils sont parfois présents dans les conventions et grands salons comme la Japan Expo ; En 2008 ils exposaient - entre autres choses - un très impressionnant château asgardien, ou walhalla, à l'échelle des Myth, en 2009 ils étaient présents aussi. J'adore ce qu'ils font, ils sont incontournables .. N'hésitez pas à vous rendre aussi sur le forum Ma déesse pour voir le reste de leur travail ou échanger sur leurs réalisations.
Ainsi que sur le site suivant :

:arrow: Destroy the temple crew
( http://destroythetemplecrew.blog4ever.com/blog/index-179376.html )
Et attention les yeux !!!

:arrow: Je signale aussi parceque j'adore ce qu'il fait le site d'Athenodros : http://alexandrionptolemee.blog4ever.com/blog/index-5001.html
Réalisateur de décors Saint Seiya fort beaux aussi (et présent aussi sur Ma déesse)

:arrow: Ainsi que le blog de David , un ami rencontré sur skyblog et qui m'a réalisé mon petit décor enneigé pour Fenrir et la meute de loup ( voir ma collection )
http://decor-saint-seiya.skyrock.com/

:arrow: Le site d'Akua, grand créateur de décors pour figurines ( il ne fait pas que du saint seiya ) : Excellent site à connaître
http://www.akua.fr/

:arrow: sans oublier le site de Miketigra, très grand collectionneur de Myth Cloth, qui possède d'ailleurs lui-même des décors réalisés par Akua ( cf lien précédent ) : http://miketigra.blogspot.fr


Enfin : je signale des sites langue étrangère, tout d'abord pour ceux qui comprennent la langue ces 2 sites en espagnol :

:arrow: saint seiya gallery
http://www.saintseiyagallery.com/
Site avec pas mal de news sur l'actualité Myth Cloth / merchandizing

:arrow: et saint seiya toys
http://www.saintseiyatoys.com/

:arrow: ainsi que ce site en japonais
http://hk.myblog.yahoo.com/elljay-besttoy/index?l=f&id=9
Il a comme particularité ( pour moi qui comprend rien à la langue mais qui en reste aux images) de contenir des photos de Myth Cloth de très très grande qualité, sous toutes les poses et configurations possibles .. Un must pour ceux qui veulent se faire une idée vraie sur ces figurines. Le site aborde aussi bien d'autres figurines.

:arrow: La boutique du vieux maître
http://laboutiqueduvieuxmaitre.votreboutiquepro.com/
Un site parmi d'autres de vente d'articles et figurines

:arrow: Enfin le site mythcloth.info
http://www.mythcloth.info/
( site en anglais)

Quelques sites de créateurs de décors

:arrow: Le site Akua

Sites de fansubs

:arrow: Le blog de Hiei
http://www.hiei-tf.fr/blog/index.html
Les meilleurs fansubs à mon sens concernant les OAV Hadès , Lost Canvas et autre.

:arrow: Les traductions d'Archange
http://forum.saintseiyapedia.com/index.php
Autres fansubs à connaître pour leur grande qualité et que vous pouvez retrouver (et discuter) sur ce forum, qui est le forum du site saint seiya pedia en fait ( encyclopédie wikipédia de saint seiya)


Sites plus généraux
(univers Saint Seiya et animation en général)


:arrow: http://sandrockk.free.fr/
Site avec des fiches et présentations d'animes, notamment de certains shonen comme naruto, Ken. L'univers saint seiya est plutôt bien développé "en résumé"


Voilà pour les principaux .. Plus de sites web ---> Voir mon topic consacré aux liens


La rubrique Saint Seiya du forum, découpage et ordonnancement

Image

Quelques mots pour vous expliquer comment s'articule la rubrique Saint Seiya du forum, si vous êtes un peu perdus dans la jungle des sujets.
Tout d'abord je tiens à dire que ces explications seront peut-être dépassées dans quelques mois, car la rubrique évolue beaucoup, au fil de l'actualité, des nouvelles séries et autre ^^ Quand le forum fut créé tout était beaucoup plus simple, il n'y avait qu'une rubrique Saint Seiya un peu fourre tout ici , mêlant tous les topics. Puis nous avons rajouté autant de sous-rubriques que de chapitres, de séries dérivées, ainsi que des sections spéciales sur le Merchandizing, les Fanworks.

:arrow: La section Agora est la section générale pour discuter de la série, qui contient aussi la Taverne pour les sujets plus légers ou humoristiques. Si vous ne savez pas où créer un topic où discuter d'un sujet, lancez-le ici, et au pire on le déplacera !
:arrow: La section Les chapitres.
Il s'agit des chapitres du dessin animé des années 80, donc la série Saint Seiya dite " classique " ou originelle, avant que ne sortent toutes les suites et spin of plus récents. Il y a ainsi autant de sous-rubriques que de chapitres : une pour le gros chapitre du sanctuaire, une pour Asgard, une pour Poséidon et une pour le gros chapitre Hadès.
:arrow: La section des séries dérivées
Elle correspond à toutes les séries, les mangas comme séries animées qui sont parues grosso modo dans les années 2000 et depuis, autrement dit bien après l'anime des années 80. Les diverses suites et préquelles récentes comme le manga épisode G, le manga Next Dimension, Lost Canvas, Saintia Sho, la série Omega .. Cette section du forum est également consacrée aux divers films annexes à la série comme le Tenkai ( 2004 ) mais aussi les films plus anciens des années 80.
:arrow: La section Encyclopédie des personnages
Je vous invite à visiter cette section pour partir à la découverte de personnages précis, il y en a malheureusement énormément et nous en avons traité très peu à l'heure où j'écris. C'est un travail permanent et nous recherchons des rédacteurs et créateurs de fiches, avis aux intéressés s'il y en a parmi vous ^^
Dans chaque topic-fiche, nous nous efforçons d'analyser le personnage sous toutes ses coutures, à savoir ses interventions et son articulation dans le récit, son rapport éventuel à la mythologie, analyse du nom, armure, présentation de fanworks, cosplays, avis personnel éventuellement, comédiens de doublage VF, japonais etc.
:arrow: La section Fanworks
Rubrique consacrée aux illustrations, images de fans, mais aussi aux fanfics ( petites histoires écrites ) ainsi qu'aux décors réalisés par des fans, figurines customisées etc.
:arrow: La section Goodies
Contient tous les sujets sur le merchandizing officiel, les figurines, les décors, tee shirts, voire DVDs et autres produits. Les DVD et Blu Ray sont aussi discutés parfois dans les sections propres aux oeuvres ( si vous ne trouvez pas un topic à un endroit cherchez le à l'autre ^^ )
Cette section comporte aussi une très grosse rubrique sur les figurines fameuses Myth Cloth, les plus prisées à l'heure actuelle. Vous y trouverez notamment un index pour retrouver chaque figurine qui a son propre topic ( et il en sort sans cesse de nouvelles ) ainsi qu'un calendrier des sorties du passé et futures.

:idea: En dehors de la rubrique Saint Seiya.
Nous discutons aussi beaucoup de l'univers Saint Seiya en dehors de cette rubrique, sur le reste du forum. Si vous êtes à l'affût de cosplays, d'évênements, de photos de conventions ou autre, n'hésitez pas à visiter aussi la rubrique des conventions consacrée aux divers salons et festivals ( de la région parisienne, et du reste de la France ) où ont lieu souvent des évênements en rapport avec Saint Seiya. J'y poste souvent mes propres photos quand j'y vais !


Liens vers des topics importants et qui peuvent être sympa à lire du forum ( Les ailes ) : Synthèses, études, gros débats etc

* Commentaires des épisodes du chapitre Hadès
* Le topic du chapitre Elysion
* Les lieux traversés du Meikai ( paraboles, clin d'oeil, analyse)
* Visite du sanctuaire, montons les marches !
* Les musiques de la série, le topic de Seiji Yokoyama ( voir aussi le topic sur les génériques )
( * sujet connexe : Le projet Ragen Blue - produit par MegaGG du forum saint seiya )
* Liste ordonnée des 108 spectres et surplis
* L'épisode G, le manga préquelle
* Next Dimension ( le manga préquelle ) - A propos du premier volume
* Next Dimension ( volumes 2 et suivants ) : Tenkai ---> 1743
* Le topic du Tenkai hen joso overture ( film)
* Les chevaliers du zodiaque sur PS2
* Les équipes de doublage de la Version française
* Le guide de Saint Seiya ( site web de Michael Romeo / Tauro Aldebaran)
* A propos de l'Hypermythe en vidéo ( un ptit projet de vidéo que je tente de réaliser )
* Discussion sur la chronologie des évênements
* Questions / réponses sur Saint Seiya

------- Saint Seiya - fanwork
* Topic sur les fanarts ( général)
* Colorisations et créations - personnages et totem ( topic par Michael Romeo )

------- Saint seiya, Humour, divers
* Les chevaliers d'or passent le permis de conduire !
* Analyse humoristique de la série ( par Regnak ! )

_____________________________________________________
Modifié en dernier par phoenlx le jeu. oct. 21, 2010 2:55 pm, modifié 2 fois.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 308056
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Saint Seiya pour les nuls et origine de ma passion !

Messagepar phoenlx » sam. mars 13, 2004 7:49 pm

Pour terminer , peut-être le texte le plus important !

Je décide d'en terminer pour compléter cette synthèse avec un récit du fameux Hypermyth (dont j'ai parlé en résumé dans un paragraphe plus haut) : autrement dit cette vaste mythologie qui relate les évênements entre la création de l'Univers et l'origine de l'histoire. Pour celà, je copie colle la version d'un fan : Tishrek, présente sur ce site web. Je trouve ce résumé bien foutu et bien rédigé. Je vous conseille de lire aussi les versions de l'Hypermythe présentes sur le site saintseiya.com et cyna.net.


[Saint Seiya] - Hypermyth,
par Ti'shrek


Tout le monde connaît plus ou moins « Les Chevaliers du Zodiaque ». L’ambition de cette rubrique sera donc de faire en sorte que la balance penche d’avantage du côté du « plus » que du « moins ».


Avant d’en arriver à l’histoire racontée dans l’animé et dans le manga, attardons-nous tout d’abord sur les origines de Saint Seiya, à savoir le tout début de l’histoire. Kurumada avait appelé ce récit « l’hypermyth ». Je ne vais pas retracer dans les détails cet hypermyth (ça prendrait un bon nombre de pages), mais je vais m’attacher à en dépeindre les grandes lignes.


Kurumada a fait débuter l’hypermyth avec le Big Bang (sans toutefois parler du monde existant avant ce Big Bang). La naissance de l’univers serait liée à la volonté du Dieu du Temps CHRONOS : le Big Will. Passons sur la naissance de la Terre et de la Vie pour en arriver à la première étape importante : l’ère des Dieux !

Si enflammer son cosmos à son paroxysme passe par la maîtrise du 7ème sens, il faut savoir que maîtriser le 8ème et le 9ème sens permet de s’éveiller au Big Will. A l’aube de l’humanité, 3 hommes ont réussi cet exploit. Ils prirent les noms de Zeus, Hadès et Poséidon et furent considérés par les autres humains comme des Dieux. A ce titre, ils développèrent chacun le territoire qu’on leur connaît.

Athéna, quand à elle, est née (selon la mythologie grecque) de la tête de Zeus, brandissant armes et armure. Zeus lui confia la protection de la Terre avant de disparaître mystérieusement dans les cieux (nul ne sait vraiment où, il est dit que le véritable hypermyth apparaîtra quand cette énigme sera résolue).

La disparition soudaine de Zeus hâtisa la convoitise de Poséidon qui rêve de s’emparer du royaume de la Surface. Il réunit une armée composée de Marinas venus des 7 mers, et se lance à l’invasion de la Terre, Hadès se contentant d’observer les évènements du fin fond de son royaume. La bataille fit rage entre les Marinas et les soldats d’Athéna. Poséidon avait équipé ses guerriers de Scales (écailles ultra-résistantes protégeant leurs corps), mais Athéna refusant tout autre forme de combat que la lutte à mains nues envoya ses hommes sans protections ni armes. L’avancée de Poséidon fut donc très rapide, si bien qu’il fit construire une base en plein océan Atlantique qu’il appela ATLANTIS. Cette base était si énorme qu’on la confondait avec un continent.

Les troupes d’Athéna étant décimées par les victoires de Poséidon, il ne restait pour défendre la Terre que des jeunes et des enfants (la tradition veut depuis que ce soit eux qui protègent la Terre des envahisseurs). Athéna dû se résoudre à les envoyer combattre mais elle leur fit confectionner des Cloths pour les protéger. Elle confia cette tâche aux puissants alchimistes de l’île de Mù qui utilisèrent de l’orichalque, du gammanion et de la poussière d’étoile pour les créer. Ces armures avaient un double pouvoir : une protection extrême et un grand pouvoir de régénération (régénération favorisée quand les armures se trouvent dans leur box). Les alchimistes se servirent des 88 constellations comme plans pour leurs armures et en firent de différentes natures : 12 armures d’or, 24 armures d’argent, 48 armure de bronze, et 4 armures mystérieuses.

Ainsi équipés, les nouveaux Saints d’Athéna, capables de pourfendre le ciel de leurs poings et d’entre-ouvrire la terre de leurs pieds, repoussèrent rapidement l’armée de Poséidon derrière les remparts d’Atlantis. Poséidon, de l’intérieur de sa forteresse, déclencha alors un flot de séismes et de raz-de-marée. Seul Noé et son arche survécurent à cette catastrophe, ce qui força Athéna à envoyer 8 Saints sur Atlantis pour couler le continent. L’âme de Poséidon fut enfermée dans une urne et conduite au Pôle Nord sous la protection de 4 Saints dont les descendants sont appelés les Blue Warriors.

Ainsi prit fin la première Guerre Sainte (comprenez par là « guerre entre 2 entités éveillées au Big Will »).

Plusieurs Guerres Saintes eurent ainsi lieu, chacune d’entre elles étant une nouvelle victoire d’Athéna. Puis vint le tour d’une invasion peu commune : celle des Géants. La force de ces Géants dépassaient de loin celle des Saints d’Athéna, nul ne sait vraiment d’où ils proviennent (ils sont certainement issus du monde précédent le Big Bang). Une nouvelle guerre commença : la Gigantomachie. Le courage des Saints vint difficilement à bout des Géants, après avoir essuyé de lourdes pertes.

C’est à la même époque que le continent de Mù fut englouti de façon mystérieuse au fond des océans, causant la perte d’un grand nombre de Cloth et d’alchimistes, qui emportaient avec eux le secret de fabrication des armures.

La Guerre Sainte suivante opposa les Saints aux Berserkers (guerriers fous) du Dieu de la Guerre Arès. Ce fut une guerre très dure pour les Saints. Une idée veut que ce soit Hadès qui « manipule » Arès afin qu’il mène cette croisade dont chaque victime vient grossir son Royaume des Morts. La violence des Berserkers fit tomber bon nombre des 58 Saints prenant part à cette guerre. Athéna autorisa alors les Saints d’Or à utiliser les armes de la Balance, et ils éliminèrent dès lors les Berserkers en une fraction de seconde, ne laissant à Arès d’autre choix que de se réfugier au Royaume d’Hadès.

Quelques temps plus tard, une découverte fut faite par hasard sur une île inconnue : un Saint trouva plusieurs ClothBox ne ressemblant pas aux autres. Il s’avéra que l’île en question était un vestige du continent de Mù que l’on appela Death Queen Island. Les ClothBox mystérieuses renfermaient en réalité des Black Cloth (armures noires). Les Saints se refusèrent à endosser ces Cloth, mais ce ne fut pas le cas des guerriers rejetés par Athéna. Ceux-ci avaient été reconnus trop faibles ou superficiels pour être dignes d’appartenir aux Saints. Ils se réunirent sur Death Queen Island et revêtirent les Black Cloth. Athéna jeta un sceau enfermant les Black Saints sur l’île. La seule façon pour eux d’en sortir était de vaincre un Saint à la force incommensurable envoyé sur l’île à cause de sa cruauté et qui devait se battre sans relâche le visage caché derrière un masque. Ce Saint prit le nom basique de Guilty.

Le temps est arrivé pour la dernière Guerre Sainte de l’histoire. 79 Saints (nombre record de Saints participant à une Guerre Sainte) s’opposèrent aux 108 spectres d’Hadès. La bataille fut terrible, et il n’y eut que 2 survivants : Dokho de la Balance et Shion du Bélier. Athéna leur confia à chacun une mission. Dokho fut chargé de veiller sur le sceau enfermant les 108 spectres d’Hadès aux Cinq Pics du Rozan, tandis que Shion se vit confier la haute responsabilité de Grand Pope.

En prévision de la prochaine Guerre Sainte que chacun pressent comme imminente, le Sanctuaire se reforme autour du nouveau Grand Pope, et les nouveaux chevaliers commencent leur formation. Plusieurs années passent et l’heure est déjà à la détermination du successeur au Grand Pope. Deux candidats sont appelés dans la salle du Pope pour entendre le verdict. Devant Ayoros du Sagittaire et Saga des Gémeaux, Shion annonce alors que son choix s’est finalement porté sur Ayoros, plus enclin selon lui à assumer ce lourd rôle. Saga, dont l’esprit est certainement possédé par Arès, profite d’un moment de méditation du Pope au sommet du Mont Etoilé pour le terrasser dans un assaut extrêmement violent et se substituer à lui sans que personne n’en sache rien.

Peu de temps après, à la tombée de la nuit, il tente de poignarder Athéna réincarnée dans un bébé. Seule l’intervention ferme et courageuse d’Ayoros sauve Athéna de la mort qui lui était promise, et le Saint du Sagittaire s’enfuit avec elle sous les cris d’alarme du Pope rameutant ses soldats contre celui qu’il dit être un traître. Dans sa fuite, Ayoros se trouve confronté à Shura du Capricorne. Le combat s’engage entre les deux Gold Saints, mais les blessures infligées par Saga empêchent Ayoros de donner la pleine mesure de ses pouvoirs. Shura parvient alors à le blesser gravement et il le laisse pour mort au fond d’un ravin, ne faisant que peu de cas de ce bébé seul condamné selon lui à une mort certaine. Mais le Saint du Sagittaire trouve en lui la force de se relever et de terminer sa fuite avec Athéna.

Sur le point de succomber à ses trop nombreuses blessures, il confie Athéna et la Gold Cloth du Sagittaire à un touriste étranger du nom de Mitsumasa Kido qui promet solennellement devant le mourrant de prendre soin de ce double don inattendu. La réincarnation d’Athéna portera donc le nom de Saori Kido.

************************************************

Voilà, j'espère par ce petit topo vous avoir un peu donné gout à cette série que j'adore et j'espère que vous apprécierez cette petite synthèse !! Je l'ai bien complété pour que vous puissiez vous y retrouver , notamment si vous cherchez des liens importants et autre, comme les grands sites web sur cet univers présentés à la fin que je conseille vraiment pour bien "entrer dedans" et tâter l'ambiance de la communauté des fans Saint Seiya qui à elle seule est un sacré truc !!
Puisse cette rubrique sur Saint Seiya vivre longtemps grâce à la passion de tous les fans actuels et potentiels qui (j'espère) seront convertis à la magie de la série dans le futur.

Bon ce topic était à la base un topic que j'avais fais pour un autre forum ; je trouve que c'est pas mal pour introduire un peu tout le monde à l'univers de la série pour ceux qui connaissent pas :o
Modifié en dernier par phoenlx le jeu. oct. 21, 2010 2:55 pm, modifié 2 fois.

Nimrodel
Centre d'entraînement
Centre d'entraînement
Avatar du membre
Messages : 42
Enregistré le : mar. mars 23, 2004 9:56 am
Localisation : Genêve
Contact :

Messagepar Nimrodel » ven. avr. 23, 2004 6:12 pm

Il faudrait que j'essaie de regarder, j'ai un peu honte de mon ignorance absolue en matière de mangas... J'ai quand même etendu une fois le générique: leeees chevaliers du zodiaaaaaaque contre les forces démoniaaaaaaaques, ils ont toujours au fond de leur coeur le courage des vainqueurs!! Ouaou je l'ai même retenu lol.

Ca passe sur quelle chaîne et à quelle heure? Et je risque de comprendre quelque chose en regardant un épisode isolé?
Il était jadis une vierge elfique,
Etoile brillant de jour :
Son blanc manteau était d' or bordé,
Ses chaussures gris d' argent.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 308056
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Messagepar phoenlx » ven. avr. 23, 2004 8:58 pm

c'est clair c'est un must saint seiya ...

Tu remarqueras d'ailleurs que je dis Saint Seiya et non les chevaliers du zodiaque , qui est le titre français qui nous est tous familier mais qui fait partie des nombreuses et honteuses erreurs de traductions ( comme expliqué plus haut ) ..

Les saints (traduits par chevaliers ce qui est bof) correspondent aux 88 constellations du ciel et non aux seules 12 constellations du zodiaque (auxquelles correspondent les spécifiques chevaliers d'or ou Gold Saint) .. Mais bon passons encore , c'est clair regarde les, par contre attention aux versions que tu aura à disposition, la censure a effectué un travail de coupe déplorable et il est très dur aujourd'hui de trouver des versions intactes sans censure.. Les DVD qu'on trouve dans le commerce notamment sont yper censurés , idem des épisodes qu'on a l'occasion de revoir lors des diffusions sur AB, la chaine manga de tps ou autre ...
EDIT 2013 pour ceux qui lisent ce vieux post n'en tenez plus compte, les versions non censurées sont évidemment sorties depuis ( voir la synthèse que j'ai édité , plus haut )

__________________________________________________________________________________

Sinon quelques précisions Nimrodel si tu veux les regarder .. je crois qu'ils repassent en ce moment le soir sur la chaine AB1..

Pour ta question : Est-ce que tu peux visionner un épisode isolé et comprendre le scénario la réponse est non : il faut voir l'histoire d'un bout a l'autre car les épisodes se suivent .. Le seul truc c'est que ça peut te donner une idée de la série d'en voir un au hasard ( parfum, atmosphère ) .. mais tu comprendras pas grand chose si tu regardes pas depuis le début

Quelques remarques --> lire ceci

Il faut savoir qu'a l'époque "club Dorothée" 114 épisodes ont été diffusés , qui couvrent 3 grandes parties scénaristiques : la partie Sanctuaire, la partie Asgard et la partie Poséidon..
On a tous cru (les fans) à l'époque que c'était la totalité de l'histoire, mais en fait il n'en était rien ! ils avaient arrêté la série au 114ème épisodes pour des raisons de baisse d'audience préjudiciable au Japon, mais dans le manga, la fin de Poséidon (episode 114) correspond au volume 18, or il existe 10 volumes (19 a 28 ) qui suivent (la partie Hadès, avec notamment une nouvelle bataille du sanctuaire et une bataille dans les enfers ..)

Pendant 15 ans les fans ont attendu cette suite , qui est resté une utopie dans les coeurs ... Des gens comme le dessinateur français Jérôme Alquié (Mazal Tov des gens comme ça existent sur Terre que Dieu le bénisse !!!) se sont démené notamment pour tenter de convaincre les japonais a reprendre la série , à grand coup de trailers et autres ..

Finalement le rêve s'est concretisé .. La TOEI a décidé d'adapter les 10 derniers volumes du manga (la partie HADES)

ça a donné :
---> 13 nouveaux OAV (des episodes de 25 mn) avec deux nouveaux génériques de début et de fin , diffusés sur les TV japonaises l'an passé, et qu'en France qu'on a eu la chance de voir récemment (on peut les acheter dans le commerce). Mais ce n'est toujours pas fini, seule 25% du scénario d'hadès est couvert ..
--> 13 ou 26 nouveaux OAV sont donc en préparation , sans doute pour etre diffusés au Japon a l'horizon fin 2004 début 2005 bref faut pas trop être pressé ....

Il faut savoir aussi qu'en marge de la "vieille série" 4 films au scénario indépendant avaient été lancés :
--> la pomme d'or (eris)
--> la guerre des dieux (film sur asgard qui a ensuite pas mal inspiré la partie asgard de la série proprement dite, le film venant avant ..)
--> Abel
--> Lucifer

un 5ème film est sorti au Japon le 14 Février dernier (l'ouverture au fameux Tenkai Hen, qui constituera le chapitre ultime de la série, le Zeus Chapter ou chapitre de l'olympe avec en gros tous les dieux de l'olympe..) Le binz c'est qu'on en a toujours pas vu la couleur en France ........... donc patience a ce niveau là aussi ..

En attendant toutes ces échéances Nimrodel (le zeus chapter en manga, le film tenkai hen, les futures oav Hadès/mekai) tu peux dans l'ordre essayer de :

--> acheter les DVD qui existent dans le commerce en sachant 1 qu'ils sont yper censurés et 2 que seule 50% de la vieille série est couverte
--> essayer en parallèle de chopper des épisodes moins censurés sur le net et d'avoir ainsi la totalité de la série .. (oui j'incite au piratage et alors !!!!! qui y voit qqch a redire ?!!!!!!!)
--> te procurer les 4 films "anciens" en DVD dans le commerce (ceux la sont peu censurés je pense au regard du reste )
--> N'hésite pas a écouter les magnifiques Bandes originales de Seiji Yokohama , qui constituent les plus beaux morceaux de musique jamais composées pour moi ! et c'est pas exagéré :mrgreen:
---> et pour les oav Hadès (les 13 déjà paru, en attendant les prochains) .. ils sont facilement trouvables dans le commerce et sur le net ..

voilou


EDIT 2013
ce vieux post est bien sûr obsolète : --> lire la synthèse plus haut
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 308056
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Messagepar phoenlx » ven. avr. 23, 2004 8:58 pm

Je signale pour compléter un peu ce topic d'introduction à l'univers ce lien :

http://www.mad-movies.com/forums/index. ... =9942&st=0

avec notamment l'analyse de Rom1 (qu'on peut retrouver aussi sur le site animecdz en fait. Le texte est assez ancien) Il a fait vraiment une étude synthétique assez riche du rapport de l'oeuvre à la mythologie et à l'esprit des grandes tragédies de l'Antiquité c'est passionnant.

Allez je le recopie pour plus de lisibilité (sinon personne lira :D )

Rom1 a écrit :
Saint Seiya / Les Chevaliers du Zodiaque
ou la ré appropriation du récit épique par le manga




Masami Kurumada, dessinateur de mangas - « mangaka » - oeuvrant depuis le milieu des années 70, est un passionné de mythologies, fasciné en particulier par les légendes grecques. Ses premiers mangas marquants, Ring ni Kakero et Fuma no Kojiro, étaient déjà fortement imprégnés de cette influence. C’est pourtant en 1986 que Kurumada va livrer son chef d’œuvre, un manga intégrant toutes les composantes du récit épique de l’antiquité, compliqué d’éléments tragiques, sur un fond mythologique affirmé.

Avant-Propos

Saint Seiya - appelons-le ainsi car il s’agit du titre original - est un manga en 28 volumes, s’étalant de 1986 à 1991 et composé de 3 sagas. Il narre l’histoire de 5 jeunes gens (Seiya, Shiryu, Hyoga, Shun et Ikki) aux pouvoirs fabuleux qui se battent contre des ennemis de plus en plus puissants pour faire triompher le bien et la justice. Présenté ainsi, Saint Seiya parait caractéristique du modèle classique du shonen manga : dans ce type de manga formaté pour un public de jeunes adolescents, des jeunes combattants qui doivent constamment se surpasser pour vaincre des obstacles de plus en plus dangereux et faire triompher leur cause (généralement : amitié, justice, amour…).
Ce type de récit plait beaucoup au jeune public et les éditeurs pressent les jeunes mangaka de lui en fournir sa dose. D’où les succès de ce genre dans les années 80 avec notamment Hokuto no Ken, Captain Tsubasa, Yu Yu Hakusho, Dragon Ball, etc., et à nouveau à la fin des années 90, où le genre se renouvelle intelligemment en apportant une touche d’humour et de fraîcheur (Hunter X Hunter, Shaman King, Naruto, etc.). Le shonen manga, tel qu’il fleurit au Japon, possède donc une structure classique avec plusieurs étapes obligées et une ligne directrice respectant les codes établis.

Afin de se démarquer des autres, Saint Seiya devait donc parvenir, au sein de ce carcan, à trouver sa marque, à faire preuve d’une originalité bienvenue afin de se démarquer des autres manga du même type. C’est en y intégrant de nombreux éléments originaux, et surtout en structurant son récit comme une tragédie antique, que Masami Kurumada va parvenir à en faire un hit, un manga qui aura marqué toute une génération : utilisant sa passion pour la mythologie, il décida de mettre en scène des affrontements de guerriers mythologiques dirigés par des Dieux, des guerriers caractérisés par des armures et attaques personnalisées. Cela le poussa à s’écarter légèrement des codes du shonen manga, puisqu’il calqua de nombreux éléments de sa trame sur les œuvres épiques de l’antiquité (Iliade, Odyssée, les 12 Travaux d’Hercule…) ou plus récentes (le Cycle Arthurien). La mythologie grecque, les thèmes épiques et un esprit tragique, conjugués à la trame du shonen manga, allaient conférer à Saint Seiya un charme bien particulier qui allait être le gage d’un succès jamais démenti.


La caractérisation des personnages : l’esprit épique

L’épopée a pour principe d’utiliser des personnages situés entre histoire et légende, et à la limite du surnaturel : vrai et faux s’y mélangent. Poèmes épiques et légendes se fondent sur une très forte caractérisation des héros mythologiques, qui passe par plusieurs éléments.

La qualité surhumaine

Les héros de l’antiquité possèdent pour la plupart des attributs qui les rendent supérieurs au commun des mortels. Cette nature surhumaine est indispensable à l’économie du récit : voués à vivre des aventures dangereuses, il leur faut la puissance nécessaire pour de faire face aux nombreux obstacles qui ne manqueront pas de se dresser sur leur route.
Achille est depuis son enfance invulnérable, et nulle arme ne peut le blesser. Persée est doté d’un courage infaillible, qui lui permet d’affronter sans craintes tous les dangers. Hercule est réputé l’homme le plus fort du monde. Etc.

Ainsi dans Saint Seiya, les chevaliers sont-ils supposés déchirer le ciel d’un seul coup de poing, et entrouvrir la terre d’un simple coup de pied. La source de cette puissance, Masami Kurumada la place dans le cosmos, une énergie que chaque homme possède, mais que bien peu savent utiliser. Cette énergie permet de réaliser des prouesses, au sens littéral, et elle donne aux chevaliers le pouvoir d’écraser les étoiles. Ici, Kurumada utilisera le mythe indien des neuf états de conscience comme étant la source de ce cosmos, élément qu’il développera au travers de sa saga par le biais du 7ème Sens, de l’Arayashiki et de l’accès à la divinité.

La caractérisation du héros : la constellation stellaire matérialisation de l’épithète homérique

La plupart des grands héros ou demi-dieux de l’antiquité sont définis par un ou plusieurs qualificatifs accolés à leur nom, soulignant un trait de caractère particulier. Cela permettait de cerner immédiatement leur tempérament, de les identifier immédiatement dans le récit, et de préciser leur rôle. Cela évitait aussi une énumération fastidieuse des motivations des parfois nombreux personnages des épopées : un adjectif bien placé permettait souvent d’en dire plus que tous les développements du monde.

Achille l’invincible était « semblable aux Dieux », Ulysse le rusé « l’homme aux mille tours », Hélène « la beauté insurpassable » et le noble Agamemnon le symbole absolu de la royauté et de la noblesse.
De même pour les Dieux, qui n’étaient autres que les héros des premiers mythes fondateurs : Héphaïstos le boiteux, Hermès le rusé, l’infidèle Zeus et la jalouse Héra, Athéna aux yeux pers…

Cet « épithète homérique », expression du principe de caractérisation des personnages, sera réutilisé dans la plupart des récits épiques plus tardifs, comme la Quête du Graal ou même la Chanson de Roland : Lancelot est « le plus preux chevalier de Bretagne », Charlemagne « l’Empereur à la Barbe Fleurie »… Toujours dans l’esprit de brosser un portrait rapide au sein d’un récit souvent foisonnant.

C’est ce premier point que Masami Kurumada eut l’intelligence de récupérer, et de façon plutôt brillante.
En effet, dans Saint Seiya, les personnages, héros comme adversaires, sont placés sous la protection d’une constellation ou d’une étoile qui serviront de référents pour brosser le caractère du personnage placé sous leur patronage. Kurumada fera pour cela de nombreuses recherches afin que chaque personnage soit bien en adéquation avec la légende propre à chaque constellation. Cela sera bien sûr facilité par le fait qu’il ne choisira que des constellations issues des mythes grecs et du bestiaire fabuleux de l’antiquité, à quelques entorses près (Cf. plus loin).

Seiya, chevalier de Pégase, représente ainsi le jeune héros fougueux et fonceur, le héros au sens noble. Pouvait-il en être autrement puisqu’il est placé sous le signe de la monture des héros les plus preux ? Le jeune Shun, sous le patronage d’Andromède, la princesse qui se sacrifia pour sauver son peuple de la colère de Poséidon, est un garçon sensible, détestant la violence mais forcé de se battre tout de même. Conformément à son étoile, il sera celui qui se sacrifiera le plus, tant pour les autres que par rapport à lui-même et à son pacifisme. Le Phénix est l’oiseau solitaire par excellence, immortel car renaissant sans cesse de ses cendres. Ikki, placé sous cette constellation, est ainsi le plus solitaire des chevaliers, le plus acharné et le plus « dur à cuire » également.
Ce traitement est élargi à tous les personnages. Mis à part quelques adversaires sans importance (comme la majorité des chevaliers d’argent par exemple), les autres opposants seront eux aussi fortement marqués par l’influence de leur constellation. Un travail très intéressant sera fourni pour définir les chevaliers d’or en particulier.
Ainsi, ce n’est pas par hasard que le chevalier d’or du Bélier, Mu, soit celui qui répare les armures. En astrologie, le Bélier est le premier signe du zodiaque, et il est supposé posséder des vertus régénératrices. Dans la mythologie, c’est la fameuse toison d’or convoitée par Jason qui garantissait l’immortalité à son porteur. De même le Chevalier des Gémeaux, qui représente la fusion de deux mythes : Castor et Pollux, les jumeaux fils de Zeus et de Léda et fameux guerriers – soit Saga et Kanon, les jumeaux portant ce titre dans le manga ; et Janus, le dieu latin à deux visages : le casque de l’armure symbolise la double personnalité de Saga l’usurpateur.
Les autres adversaires, tels les Généraux de Poséidon et les Spectres d’Hadès (et les Guerriers divins d’Asgard dans la série animée) seront tous ainsi caractérisés, de façon plus ou moins marquée selon leur importance dans le manga.

Les armes

L’un des autres éléments de caractérisation du personnage de récit épique est les armes ou objets possédés et utilisés par ce personnage. Ces accessoires, souvent magiques ou maudits, donnent un autre éclairage sur la personnalité du héros, le montrant sous un jour plus héroïque ou funeste, marqué par un destin tragique. Elles jouent bien souvent un rôle essentiel.
Ulysse, « l’homme aux mille tours », est également le seul archer au monde à pouvoir tendre son arc, élément déterminant pour son retour sur le trône d’Ithaque et l’élimination des prétendants. Roland de Roncevaux, porteur de Durandal, refusera que son épée tombe aux mains des Sarrasins et tentera de la briser sur un rocher. Mais c’est le rocher qui sera fendu, créant ainsi une légende durable. Persée utilisera son bouclier pour décapiter Méduse, Ariane guidera Thésée au travers du labyrinthe du Minotaure grâce à son fil, Arthur sera sacré roi après avoir retiré Excalibur du rocher, etc.

Dans Saint Seiya, cet aspect est illustré par deux éléments essentiels.

- Les armures
Les personnages sont dotées d’armures mythiques, directement reliées aux constellations des personnages qui les portent. Partie intégrante de la caractérisation des protagonistes, elles ne peuvent être portées que par les personnes dépendant des constellations qu’elles représentent.
Elles possèdent de plus de nombreuses particularités permettant de définir encore mieux la personnalité de leurs porteurs.
L’armure d’Andromède possède ainsi des chaînes ayant une puissante fonction défensive, accentuant le côté non agressif de Shun. L’amure du Dragon est réputée la plus solide, possédant de surcroît un bouclier invincible, ce qui permet de donner à Shiryu l’aura du Long chinois, dragon puissant et invulnérable. L’armure de la balance contient les armes qu’Athéna distribue à ses chevaliers quand la justice est menacée…
Présentées comme vivantes, elles jugent leurs porteurs, n’hésitant pas à les abandonner si ceux-ci se montrent indignes de leur rang de chevalier sacré d’Athéna.
Ainsi, durant la bataille des douze Maisons du Zodiaque, le chevalier du Cancer se comporta de façon si cruelle que son armure le quitta, le laissant aux prises avec un Shiryu fou furieux. L’armure du Sagittaire a souvent protégé Seiya, le jugeant digne par son courage de cet honneur.
Ce lien chevalier / armure est d’ailleurs si présent que lorsqu’une armure meurt (c’est à dire est détruite au-delà de ses facultés de régénération), il lui faut le sang d’un chevalier pour retrouver la vie. Mieux encore, plus le chevalier qui donne son sang est puissant, plus l’armure ressuscitera belle et puissante.
Après la bataille des douze Maisons du Zodiaque, ce sont les chevaliers d’or survivants qui donnèrent leur sang pour rendre la vie aux armures des chevaliers de bronze. Celles-ci devinrent plus puissantes, imprégnées de l’âme des plus grands guerriers d’Athéna, et protégèrent les cinq héros durant la guerre contre Poséidon.

- L’attaque stellaire
L’autre « arme » que possèdent les chevaliers est leur attaque. Il s’agit de la technique spéciale qu’ils peuvent déclencher en puisant dans leur cosmos, cette puissance qui est en chacun de nous et qui fait référence au chi. Cette (ou ces) attaque est propre à chaque chevalier, qui possède ainsi sa botte secrète.
Elle est liée à la constellation du chevalier (voire même à son armure). Lorsqu’un chevalier lance son attaque, il en hurle le nom, gimmick hérité du célèbre Mazinger de Go Nagai (qui s’était lui-même inspiré des spectacles de catch japonais). Là encore, Masami Kurumada fit de nombreuses recherches, allant même jusqu’à donner des noms dans divers langues à ces techniques, pour en marquer l’origine.

A ce propos, attardons nous ici un instant sur les capacités de dessinateur de Kurumada-san. Celui-ci est en effet un mangaka de la vieille école, et son style, en plus d’être désuet même durant les années 80, n’est pas toujours très bien maîtrisé : erreurs de perspectives ou de proportions sont fréquentes dans Saint Seiya. Pourtant, malgré cela, force est de constater que Masami Kurumada possède un sens aigu de la mise en page. Agencement des cases, implication des onomatopées dans l’action, rendu du mouvement et de la vitesse, il a parfaitement assimilé toutes ces particularités de mise en scène qui sont l’apanage du manga.
Ainsi lorsqu’un chevalier déclenche une attaque, Masami Kurumada n’hésite pas à utiliser une pleine page (voire une double page) pour en souligner l’impact. Ses personnages prennent des poses improbables, scandant le nom de leur coup alors qu’ils sont entourés d’énergie et que leur symbole apparaît derrière eux afin de rappeler leur affiliation. Ces cases puissantes jouent certainement un grand rôle dans la caractérisation des personnages, de par leur répétitivité graphique en premier lieu, mais aussi car elles montrent concrètement la manifestation de « l’arme » du personnage.

Comme on le voit, Masami Kurumada, en se réappropriant le principe de la caractérisation des œuvres épiques et en le couplant à ses propres idées et recherches, a pu se permettre de brosser un portrait rapide de ses personnages, laissant ainsi toute la place au développement de son récit en faisant confiance à l’intelligence ou à la curiosité de ses lecteurs pour comprendre les caractères et personnalités des protagonistes de son manga.


La structure du récit : le shonen manga envahi par la transcendance, outre le modèle épique, apparition d’un schéma tragique

Une fois les personnages brossés grâce à des procédés utilisant les codes du récit épique, Masami Kurumada peut s’attaquer au déroulement de son scénario. Là encore, le mangaka s’inspirera grandement des œuvres de l’antiquité, mêlant à la progression du récit épique le ressort de la tragédie.

Vaincre les obstacles

Dans la plupart des mythes antiques, le but pour le héros est de triompher des nombreux obstacles que les dieux ou le destin feront se dresser sur sa route. Cette structure narrative fut exposée par Campbell dans son monomythe. Le héros doit :
- soit juste triompher de ces obstacles afin de gagner une récompense,
- soit reprendre une place qui lui est due et qui a été usurpée par d’autres.
Hercule, à l’issue de ses douze travaux, sera emmené en Olympe par Zeus. Persée obtiendra la main d’Andromède après avoir vaincu Méduse et le monstre marin auquel la jeune princesse devait être sacrifiée. Jason conquiert la toison d’or pour redevenir roi et Ulysse, à l’issue de son Odyssée, se rassoit sur le trône d’Ithaque.
Parfois, les héros ne se battent pas pour eux-mêmes, mais pour un but plus élevé. Ils donnent leur vie pour faire triompher une cause qui les dépasse.
Le cas le plus célèbre en est l’histoire largement romancée de la bataille des Thermopyles, au cours de laquelle une poignée de Spartiates, au prix de leur vie, retarda l’armée perse afin de laisser le temps à l’armée grecque de se rassembler. De même, l’arrière-garde de l’armée de Charlemagne, menée par Roland ,se battit jusqu’au dernier homme afin que le gros des troupes puisse se mettre en sûreté.
Le récit épique s’accorde bien en cela avec le shonen manga, où les héros doivent progresser en affrontant des adversaires de plus en plus puissants, qui représentent autant d’obstacles dans leur quête.

Dans Saint Seiya, cet aspect est poussé à son paroxysme, et s’inspire des modèles antiques et moyenâgeux. Les chevaliers ne se battent pas pour eux, ils sont au service d’un Dieu qui les guide. Athéna dirige les chevaliers du zodiaque, Poséidon possède ses Généraux, Hadès ses Spectres. Ces guerriers sacrés doivent donner leur vie pour la cause que décidera de défendre leur Dieu : Elle les dépasse, eux qui ne sont que des hommes. Ainsi les chevaliers de bronze, héros de la saga, auront à affronter des adversaires des millions de fois plus puissants qu’eux, ils souffriront mille morts, se sacrifieront, verront leurs proches mourir mais jamais ils ne renonceront, car en effet, ils se battent pour une cause élevée, aux ordres d’une déesse.
Les Chevaliers d’or, réputés invincibles, sont ainsi autant d’obstacles apparemment insurmontables sur la route menant les chevaliers de bronze à leur but : sauver Athéna et purifier le Sanctuaire.
Là encore, le talent graphique de Masami Kurumada fera des merveilles : les armures des héros sont brisées, fendillées de toutes parts, leurs vêtements sont en lambeaux, le sang coule par une douzaine de plaies, et nos héros versent des larmes pour chaque ami qui se sacrifie. Mais ils continuent inlassablement.

L’opposition de deux camps admirables

L’Iliade nous conte la guerre que se livrèrent Grecs et Troyens, chacun se battant pour sa cause. Chaque camp possède ses nobles héros, ses qualités et sa raison de se battre. Pour le spectateur de cette guerre, neutre par essence, il est bien difficile de prendre partie tant les deux camps lui paraissent également admirables. Après tout, cette guerre n’a-t-elle pas été orchestrée par les dieux ? Les mortels n’ont ici pas le choix, ils se battent entre eux sans qu’aucun des deux camps n’apparaisse comme vil et méritant de perdre.

Il faut croire que cet aspect a particulièrement marqué Masami Kurumada, puisque le premier chapitre de sa saga verra l’affrontement de deux camps aux motivations égales. D’un côté, les chevaliers de bronze savent qu’ils se battent pour Athéna et que le Sanctuaire est gangrené par le mal. De l’autre, les chevaliers du Sanctuaire, dont les chevaliers d’or, n’ont pas conscience d’avoir un usurpateur à leur tête et pensent devoir châtier des rebelles. Les affrontements qui en résulteront seront particulièrement dramatiques, de nombreux chevaliers mourant pour une cause viciée, prenant conscience de leur erreur en rendant leur dernier souffle. Ici, grâce à la caractérisation de ses personnages, Masami Kurumada ne facilite pas la prise de partie du lecteur : si les chevaliers de bronze sont indubitablement les héros, les chevaliers d’or se battent également pour une cause qui leur parait juste, et ils possèdent une classe telle que de nombreux fans du manga en vinrent à les préférer aux cinq jeunes héros.
Les deux autres chapitres du manga mettent cet aspect un peu entre parenthèses. Si en effet Poséidon a un point de vue qui se défend (purifier la terre de l’humanité qui ne la mérite pas), Hadès lui désire juste le pouvoir pour le pouvoir. Ces deux chapitres se distingueront par d’autres éléments empruntés au registre de la tragédie.
C’est du côté de la série animée, et de sa saison Asgard, qu’il faut regarder pour retrouver cet aspect d’opposition de valeurs. Nous y reviendrons.

Dilemmes cornéliens et destinées tragiques

Eléments essentiels de la tragédie, qu’elle soit antique ou non, le dilemme du héros et son destin sont constamment mis en avant. Le héros doit en effet souvent faire un choix, dont aucune des issues n’est satisfaisante. Ceci s’accompagne souvent de parricides, de conflits fraternels, de perte d’un amour, etc. Le destin est toujours tragique, et inéluctable malgré les efforts faits pour y échapper.
C’est ainsi que Œdipe finira par tuer son père et épouser sa mère, comme l’avait annoncé la prophétie qu’avaient tenté de déjouer ses parents à sa naissance. Mordred, le fils incestueux d’Arthur, sera également amené à tuer son père.

Là encore, Saint Seiya prend modèle sur les grands drames antiques. Souvent, les chevaliers sont amenés à suivre une destinée qu’ils n’ont pas choisie, faisant fi de la vie insouciante qu’ils auraient pu avoir. Ce destin les mettra face à des dilemmes insolubles, et le choix qu’ils feront blessera leur âme autant que leur corps.
Hyoga, le Chevalier du Cygne, est sans doute le plus marqué par cette fatalité. Obligé à deux reprises de tuer ses proches pour faire triompher sa cause, il n’en ressortira pas intact. Ainsi, durant la bataille des douze Maisons, il devra tuer son maître, son « père », le chevalier d’or du Verseau qui lui a tout appris. Puis pendant la guerre contre Poséidon, c’est son ancien compagnon d’entraînement, son « frère » à qui il doit la vie, qu’il sera amené à affronter et à tuer.

Durant cette même bataille, les chevaliers d’or doivent eux aussi faire des choix : laisser passer ces jeunes chevaliers qui semblent si décidés, au risque de passer pour un traître, ou les abattre sur place, risquant de ne jamais voir se dissiper le doute sur leurs paroles…
Mais c’est durant le dernier chapitre, Hadès, que la fatalité du destin et le dilemme cornélien se posent de la façon la plus cruelle. Ressuscités par Hadès, les chevaliers d’or morts durant la bataille des douze Maisons ont ordre d’aller tuer Athéna. Faisant semblant d’obéir en surface, ils ont en fait l’intention de rejoindre leur déesse pour lui donner les secrets de son ennemi. Hélas, surveillés par les Spectres, ils ne peuvent dévoiler la raison de leur présence au Sanctuaire sous peine de voir leur éphémère vie prendre fin selon la volonté du dieu des Enfers. Ils seront donc obligés de combattre leurs anciens frères d’arme, qui les prennent pour des traîtres. Les combats fratricides qui en résultent feront de nombreuses victimes inutiles, tragiques.
Ce côté tragique culminera dans les dernières pages du manga : Seiya, après s’être sacrifié mille fois pour la sauvegarde du monde, ne survivra pas à la dernière bataille. Il mourra dans les bras de sa déesse, et ne profitera pas de la paix restaurée.


L’utilisation des mythologies

Une inspiration, mais pas une copie


L’univers de Masami Kurumada est imprégné de toute évidence des mythes grecs, on l’a vu.
Ainsi, il peut utiliser à plusieurs reprises des personnages et situations directement issus des mythes dont il s’inspire. Cela est particulièrement patent lorsqu’il fait intervenir les différents dieux, tels Poséidon, Athéna ou Hadès, guides des guerriers sacrés qui s’affrontent en leur nom.

Mais il n’hésite pas non plus à piocher dans le fabuleux catalogue des héros antiques pour les insérer quasiment tels quels dans son récit. Dans le chapitre Hadès, nous ferons ainsi la connaissance d’Orphée, le chevalier d’argent de la Lyre, qui connut le même destin que son modèle. D’autres protagonistes mythologiques parsèment le manga, ayant un rôle plus ou moins marqué : Charon, Pandore, les juges des Enfers, etc. Ces apparitions sont comme autant de clins d’œil à l’adresse du lecteur féru de mythologie.

Plus subtil, plusieurs situations sont fortement inspirées de légendes bien précises, la situation se résolvant de la même façon que la légende qu’elle copie.
Par exemple, lors de son combat contre le chevalier d’or du Taureau, Seiya voit celui-ci abandonner le combat après qu’il lui a tranché une corne de son casque. Dans la mythologie, Hercule dut affronter un géant pour obtenir la main de Déjanire. Polymorphe, le géant prit l’apparence d’un taureau. Le saisissant puissamment, Hercule lui arracha une corne, ce qui poussa le géant à abandonner le combat. Comme on le voit, ces deux situations sont identiques : même déroulement, et quasiment mêmes protagonistes (le chevalier du Taureau est un géant et Seiya, du fait qu’il doit traverses les douze Maisons / accomplir douze travaux, peut être assimilé à Hercule dans ce cas précis).
On peut faire la même analyse pour le combat opposant Shiryu au chevalier de Persée, détenteur du bouclier de la Méduse, affrontement qui se déroulera quasiment de la même façon que celui qui opposa le Persée mythologique à Méduse.
En quelque sorte, la réutilisation de ces situations ou personnages directement issus des légendes antiques permet de renforcer la coloration mythologique de Saint Seiya.

Un univers développé et élargi

Les légendes grecques s’inscrivent dans un univers mythologique plus ou moins cohérent et développé, et prenant ses racines dans une genèse des plus épiques. Les mêmes personnages, principalement les dieux de l’Olympe, sont réutilisés et jouent de nombreux rôles dans maintes légendes, ce qui donne une impression de cohérence et de réalité d’un univers totalement fictif.
En outre, s’y mêle le propre imaginaire de l’auteur, et notamment le monde asiatique, par discrètes touches : Shiryu est ainsi placé sous le signe du Dragon, mais Kurumada choisira un dragon asiatique plutôt que d’exploiter la légende du dragon gardien du jardin des Hespérides…

Masami Kurumada a lui aussi développé l’univers de son manga, en s’affranchissant des limites de ce média. Il a ainsi écrit plusieurs nouvelles consacrées aux Chevaliers d’or, posé le synopsis d’un roman en deux tomes, donné les grandes lignes d’un manga prequel du sien (Saint Seiya G)… Mais surtout, il a écrit une genèse de son univers, créant toute une cosmologie intéressante, et donnant une toute autre ampleur à son manga : l’ « Hypermyth. »

Si le début du manga semble bien ancré dans un monde contemporain, plus le récit avancera, plus il prendra un aspect fantasy, hors du temps. Les conditions de vie au Sanctuaire sont identiques à celles de la Grèce antique, les gens y sont vêtus de toges et de capes gracieuses, etc. Bref, à mesure que nos chevaliers livrent des combats de plus en plus importants, ils passent dans une sorte de réalité parallèle, dans laquelle des guerriers sacrifient anonymement leur vie pour la sauvegarde d’un monde qui ignore leur existence.

Toutefois, Kurumada garde avec humour l’indépendance de son inspiration : au milieu de l’utilisation des mythes grecs, il rend hommage à l’écrivain anglais Tolkien par le biais d’un Spectre du Balrog (ce Spectre affrontera un chevalier sur un pont et sera vaincu en tombant dans les abysses, comme dans le roman du Seigneur des Anneaux) et à l’auteur américain H.P. Lovecraft toujours pas l’intermédiaire d’un Spectre, celui du Profond cette fois.

Conclusion

Masami Kurumada a donc fait plus que s’inspirer superficiellement des mythes qu’il affectionne pour concevoir Saint Seiya. Grâce à une réutilisation intelligente et pertinente des codes du récit épique, il s’affranchit du carcan imposé par le genre shonen manga pour faire de son œuvre la digne héritière à la fois des grandes épopées et des plus nobles tragédies. L’actuel retour de l’engouement pour Saint Seiya nous prouve que, loin de n’être qu’un effet de mode, ce manga possède de réelles qualités à même de fédérer un large public issu du monde entier.


Annexe : l’adaptation animée

Comme bien des mangas rencontrant le succès, Saint Seiya fut rapidement adapté en dessin animé, trop rapidement comme nous allons le voir.
Si le début respecte assez fidèlement la trame du manga, avec le tournoi galactique et le combat contre les Chevaliers Noirs, la diffusion hebdomadaire de la série va vite rattraper le manga. Les scénaristes seront ainsi obligés de rajouter de nombreux éléments afin de rallonger le récit et de laisser le mangaka prendre de l’avance. Et c’est là que la bât blesse : alors que Masami Kurumada a conçu un univers cohérent, les scénaristes de la série n’en tiennent pas compte.
Ils créent ainsi moult chevaliers ne s’inscrivant pas dans la logique de Saint Seiya, car sans constellation ou ordre permettant de les identifier. Ce seront le pitoyable Docrates ou le chevalier des flammes, et les honteux Chevaliers des Abysses… Pire que tout, Bandaï, producteur de la série, décide de l’utiliser comme vitrine publicitaire pour ses jouets. Sont ainsi créés de toute pièce les ridicules Chevaliers d’Acier, qui ne feront que quelques brèves apparitions avant de disparaître sans explication, au mépris de toute logique narrative. Pire encore, alors que dans le manga le Grand Pope, Saga, nous est présenté comme un schizophrène dont la personnalité essaie de limiter les débordements de son côté maléfique, la série animée nous le montre comme un méchant Bondien, entouré de sous-fifres veules et orchestrant coups d’état et détournements de pétroliers (!)…
C’est également durant cette période que de nombreux épisodes sous-traités à des studios coréens feront baisser considérablement la qualité technique de la série.
Pourtant, dès le début de la bataille des Douze Maisons (et la disparition des pénibles et inutiles chevaliers d’acier), les choses rentrent dans l’ordre. Le design atteint des sommets grâce au duo Shingo Araki et Michi Himeno (qui s’est déjà illustré sur des séries prestigieuses comme Albator 84, Lady Oscar, la dernière saison de Goldorak…), l’animation rentre dans les normes d’une série de l’époque et la musique, composée par Seiji Yokohama, atteindra des sommets de qualité.
Puis à nouveau, la série rattrape le manga, qui vient de débuter son deuxième chapitre. Les scénaristes de la série doivent à nouveau innover. Mais cette fois, ils intégreront tous les codes du manga et iront chercher leur inspiration du côté des mythes nordiques. C’est ainsi que naît Asgard, la partie la plus intéressante de la série. Ici, le drame, la tragédie et le côté hors du temps de Saint Seiya (Asgard est une contrée moyenâgeuse totalement anachronique) atteignent des sommets. Les adversaires de nos héros ont tous un passé, une personnalité, une raison d’agir, qui nous seront dévoilés au cours d’intenses combats au pathos surdéveloppé. Réalisation technique et musique sont également de haute tenue et concourent à faire de Asgard sans doute la meilleure saison de la série animée.
Puis, au grand dam des fans, la série se conclut sur le chapitre Poséidon, le moins intéressant de la saga et le chapitre Hadès, qui voit la résolution de nombreuses sous-intrigues, ne sera pas adapté, donnant un goût d’inachevé à la série. Heureusement, plus de dix ans après la fin de la série, cette véritable fin du manga est enfin adaptée sous la forme d’OAV qui ne tarderont sans doute pas à atteindre nos contrées.
Malgré ses défauts, touchant principalement les premiers épisodes, la série Saint Seiya peut être considérée comme une réussite, une bonne adaptation d’un excellent manga, possédant des qualités visuelles et musicales au dessus des standards de l’époque et parvenant à rendre tout le pathos de l’œuvre originale de Masami Kurumada.


Touchons également un mot des quatre films qui furent tirés de la série. Plutôt bien réalisés, ils pèchent malheureusement par des scénarios terriblement répétitifs, reprenant les pires poncifs de l’œuvre originale (Shun secouru par Ikki, Seiya protégé l’armure du Sagittaire…) et, à cause d’une durée limitée, sans développements intéressants : on peut aisément s’en dispenser.




Ce texte pourrait aussi constituer une magnifique pub pour faire découvrir l'oeuvre, n'hésitez pas à le faire circuler à vos connaissances !!
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 308056
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Messagepar phoenlx » ven. avr. 23, 2004 9:50 pm

Les principales dates de l'actualité Saint Seiya !!!

( post édité début 2014 )

Je vais brosser ici et rappèler les grandes étapes de Saint Seiya ( série animée, mangas, évênements autour de la série et de l'univers aussi bien au Japon qu'en France ! ) On pourra compléter (et éditer) ce post si j'ai oublié des choses, et n'hésitez pas à commenter bien sûr , si je fais des erreurs ou autre !! 24 ans tout de même et une actualité toujours très riche malgré des hauts et des bas ( le Meikai .. )



1974 : Le mangaka Masami Kurumada fait ses débuts chez Shûeisha, l'éditeur de Jump

1977-1981 ---> Réalisation de son premier grand manga Ring ni kakero, manga de boxe. A noter qu'à partir du volume 17 des personnages entrent en scène qui sont inspirés des légendes et qui rappèleront beaucoup certains du futur manga saint seiya créé plus tard, Kurumada étant un passionné de mythologies il distille plusieurs allusions dans son oeuvre.

1982-1983 : création de son second manga : Fûma no Kojirô ( adapté en animation après 1989 ) avec encore une fois des personnages et situations qui rappèlent le futur saint seiya.

1984 : son 3ème manga : Otokozaka, manga anecdotique en 2 volumes mais qui popularise le concept de cosmo-énergie, ensuite repris dans Saint Seiya. Après ce manga il fait une pause pour préparer Saint Seiya pendant pas mal de mois, et à ce titre, étudier la genêse de cette future oeuvre qui nous intéresse est intéressant, je vous laisse lire (en spoiler) ce que raconte Naoki sur son site Cyber Namida
Venons-en à la création de Saint Seiya en lui-même. Après son Otokozaka, Kurumada s'accorde une petite période de repos qu'il met à profit pour jeter les bases de sa nouvelle série. Quelques idées farfelues lui viennent d'abord à l'esprit : il imagine ainsi un jeune homme revenant dans le dôjô de son père pour constater avec effroi l'assassinat de celui-ci. Il partira ensuite à la poursuite de ses meurtriers. Puis il pense à mettre en scène une colonie de vacances partie dans les montagnes japonaises (comme dans Fûma no Kojirô), et dont le chef de la section de karaté découvre dans un endroit isolé un garçon blessé lors de son entraînement dans un endroit secret de la montagne. On retrouvera par ailleurs en partie cette idée dans les toutes premières pages de Saint Seiya...

Kurumada, pourtant grand amateur de mythologie, hésitera un peu avant de placer le cadre de son manga en Grèce, sachant le peu de succès qu'avaient rencontré jusque là les mangas se déroulant hors du Japon. Il cherche d'abord à développer encore plus les effets spéciaux par rapport à ses précédants mangas, et imagine des personnages se battant à mains nues en concentrant leur énergie vitale. Il leur ajoute des armures à la Bioman pour les protéger de l'impact potentiel de ces attaques surpuissantes, puis les remodèle en fonction du nouveau cadre choisi, la Grèce. C'est ainsi que naissent les Cloth (à l'origine appelées kesa, ou étoles en français), qui auront d'ailleurs un look un peu trop futuriste dans les premiers volumes du manga, problème que corrigeront les animateurs dans la série TV puis Kurumada en donnant de nouvelles armures à ses chevaliers. Il appelle ces derniers seisenshi (guerriers sacrés), puis Seitôshi (combattants sacrés), et enfin Saints, qui se prononce un peu de la même façon en japonais (Seinto).

Le coordinateur de Kurumada auprès de la Shûeisha lui propose alors l'idée de transformer l'armure de son héros en cheval quand il ne la porte pas. L'auteur fait le rapprochement avec Pégase et c'est ainsi que nait dans son esprit tout le concept des constellations protectrices. Tout naturellement, il appelle son manga Ginga no Rin, ou Rin de la voie lactée. On suppose que Rin était le nom du héros à ce moment précis. Il deviendra Seiya par la suite, ce qui signifie flèche sacrée, puis en changeant l'écriture du premier kanji (il trouvait que ça faisait trop de sacralisation ?), la flèche stellaire.

Les bases sont jetées. Il ne reste plus à Kurumada qu'à écrire un scénario potable. C'est là que son travail sera exceptionnel : après avoir compulsé des dizaines de livres érudits sur les diverses mythologies grecque, nordique et chinoise, il arrive à mélanger toutes ces légendes pour en tirer une histoire globalement tout à fait viable. Ainsi, on retrouve par exemple dans le vieux maître de Shiryû un personnage qui aurait réellement été cité dans une légende de la région des Cinq Pics ! Et celui-ci aurait également camouflé un corps jeune et plein de vigueur sous une enveloppe faussement vieillie...

Les premiers volumes du manga restent à peu près du niveau des précédentes séries de l'auteur. Graphiquement, on sent très nettement l'influence de cette fameuse vieille école qui marqua les années 70. La suite sur cette page




1986 : Ainsi, les bases étant posées, le grand mythe peut commencer ! 1986 est la sortie de Saint Seiya en manga au Japon , une aventure en plusieurs tomes que le mangaka ( Masami Kurumada) poursuivra plusieurs années et 28 volumes)

11 octobre 1986 : Début de la diffusion de la série animée saint seiya (adaptée du manga et produite par la Toei) sur la chaine japonaise TV asahi.

1986 - 1987 : début de la production d'une série de figurines vintage représentant les personnages de l'histoire.

18 juillet 1987 : sortie au Japon du premier film ( Eris, la légende de la pomme d'or)

12 mars 1988 : sortie en salle au Japon du 2ème film : La guerre des dieux

6 avril 1988 : début de la diffusion en France sous le nom "Les chevaliers du zodiaque" diffusion qui s'étalera sur plus de 3 ans dans la fameuse émission "Club Dorothée" sur TF1.

23 Juillet 1988 : sortie en salle au Japon du 3ème film : Les guerriers d'Abel

18 mars 1989 : sortie en salle au Japon du 4ème film : Lucifer

Au Japon la diffusion de la série s'étale jusqu'au 1er avril 1989 ( 114ème épisode, dernier du chapitre Poseidon, la série s'arrête avant l'adaptation du dernier chapitre du manga : Hadès)

Automne 1990 : Diffusion du dernier épisode des chevaliers du zodiaque en France. Masami Kurumada interviewé dans le club Dorothée ( à distance depuis le Japon) évoque la perspective d'une suite .. Si la série animée s'arrête avec Poséidon, l'aventure des chevaliers continue dans le manga avec le chapitre Hadès.

En France dans les années qui suivent la série sera rediffusée plusieurs fois notamment dans les dernières années de l'émission Club Dorothée, permettant à des télespectateurs plus jeunes de découvrir la série.

1990-1992 : Au Japon, la série sort en cassettes VHS, qui seront rééditées en 1995

Mars 1996 : Alors qu'on vit les grands débuts de l'ère internet en France, René Gilles Debert alias Naoki alias Nao, un jeune journaliste japonisant passionné de mangas et de Saint Seiya et auteur d'un fanzine ( Namida) crée son site web comme complément du support papier : Cyber Namida (qui deviendra plus tard le fameux site et forum cyna.net) A travers lui il fait connaître aux fans français de saint seiya le scénario de l'ultime chapitre du manga ( celui jamais adapté) : le chapitre Hadès, dont il écrit de longs résumés détaillés des chapitres. Il faut se rappeler qu'à cette époque et bien qu'on soit déjà pas mal d'années après les premières diffusions de la série, le manga saint Seiya en volume papier n'est pas encore édité en France et pratiquement personne à part sans doute quelques passionnés de langue japonaise capables de lire les mangas dans la langue originale, ne connaissent ce dernier chapitre de l'histoire, beaucoup ignorent même son existence.
Pour ma part, je l'ai découvert sur le site Cyber Namida de Naoki en 1998, c'est pourquoi j'indique cet évênement comme une date très importante qui je pense a compté pour d'autres aussi.

Mars 1997 : Début de la publication des mangas Kurumada en France (aux éditions Kana) : parution du volume 1

Mai 97 ---> volume 2 etc

1999 : Rediffusion de la série Saint Seiya, cette fois-ci sur la chaine Mangas du satellite ( émission " Génération Albator" )

2000 : alors là je n'ai pas les dates exactes mais c'est grosso modo à cette époque que les premiers DVD saint Seiya sortent en France, une édition catastrophique à cause de la censure et d'une unique piste audio (la VF n'étant pas accompagnée par la VO)

Décembre 2000 ---> fin de l'édition en France des mangas Kana avec le volume 28 ( dernier du chapitre Hadès ) A l'occasion de la parution des 10 derniers volumes les français découvrent enfin l'ultime chapitre de l'histoire en manga, jamais adapté pour la télévision : le chapitre Hadès divisé en 3 sous parties ( Junikyu / Meikai et Elision ) un scénario riche et à multiples rebondissements qui donne une profondeur encore bien plus grande à l'oeuvre. Beaucoup se prennent à rêver d'une adaptation. Sur le net, les sites web et forums sur Saint Seiya se multiplient

27-->29 avril 2001 : en France : salon Cartoonist 2001 à Toulon et une grande date puisque c'est à cette occasion qu'un illustrateur amateur, Jérôme Alquie, présente son fameux trailer Hadès ( sorte de bande annonce destinée à promouvoir une adaptation hypothétique du chapitre Hadès du manga en anime, que tous les fans rêvent de voir. Le japonais Shingo Araki ( character designer de Saint Seiya) assiste à l'évênement : Est-ce que lui et les japonais ont été influencés par l'enthousiasme des fans français pour la suite et le futur revival de la série ? Le débat est ouvert. En tout cas dans les mois et années qui suivent Jérôme Alquie acquière une grande notoriété et réputation auprès des fans de la série.


9 Novembre 2002 : Une date très importante puisque c'est le revival de la série en animation ! Diffusion au Japon du premier OAV du chapitre Hadès ( sous chapitre Junikyu )
Grâce à internet les OAV vont circuler peu de temps après en France et être connu des fans reliés à la toile, avant la future sortie en DVD ...

Décembre 2002 : diffusion au Japon des OAV 3 et 4 du chapitre Hadès / Junikyu (et ainsi de suite , je n'indique pas toutes les dates)

19 décembre 2002 : au Japon, sortie d'un nouveau manga préquel : Saint Seiya Episode G ( par un autre mangaka : Megumu Okada , mais supervisé par Kurumada)

12 avril 2003 : Diffusion au Japon du 13ème et dernier OAV du sous-chapitre Junikyu ( Hadès premiere partie)
Ces 13 OAV adaptant le début du chapitre Hadès et marquant le revival de la série feront date ! Ils ont eu un succès énorme auprès des fans, de par leur qualité, exploitant les nouvelles techniques de l'animation, et par ailleurs ils contribuent à faire découvrir la série à des fans plus jeunes

Décembre 2003 : Début de la production des figurines Myth Cloth par la société Bandai ( sortie de Seiya et Shiryu en armure V2 ) Cette gamme de figurine est lancée par Bandai pour accompagner la renaissance de la série en animation. Par la même occasion : réédition de certaines figurines vintage des années 80 ( qui s'arrachent à prix d'or parmi les fans )

Janvier / février 2004 : Figurines Myth Cloth de Hyoga et Shun V2
dans les mois qui viennent ( jusqu'à aujourd'hui) les différents personnages de la série continuent de sortir régulièrement. Début 2004 les fans français découvrent ces figurines notamment dans certains salons comme la Japan Expo 2004 ( Je me souviens d'une affluence dingue autour ! )

14 février 2004 : sortie en salle au Japon du 5ème film : le fameux Tenkai hen overture ( censé introduire le chapitre suivant Hadès) Il n'aura malheureusement jamais de suite car Kurumada le renie, ce qui entraîne l'éviction de Shigeyasu Yamauchi, le producteur de Saint Seiya , de tous les futurs projets, il sera plus tard remplacé par KATSUMATA Tomoharu pour les OAV du Meikai à partir de 2006. Pour beaucoup de fans de la série c'est un coup dur et le début d'une baisse de popularité de Kurumada ..

Mars 2004 :
juste pour la petite histoire : création de notre forum les ailes immortelles ^^ et depuis bien des discuts sur notre série culte au rythme de l'actualité ! Paradoxalement les années 2004 et 2005 sont des années où il se passera beaucoup moins de choses , tous les fans attendent la suite du chapitre Hadès en animé sous forme d'OAVs qui tarde énormément à venir


Septembre 2004 : Le manga préquel Saint Seiya Episode G ( de Megumu Okada) commence à être édité en France par Panini comics ( parution du tome 1 )

Début 2005 : grande date pour ma propre collectionnite puisque je commence à collectionner les figurines Myth Cloth avec ma toute première : celle du Capricorne qui vient de sortir :mrgreen:


Janvier 2005 : Parution française chez Panini du tome 2 du manga Episode G ( par Megumu Okada )
et ainsi de suite, je n'indique pas les autres dates pour les tome suivants, qui se poursuivent ensuite plus ou moins régulièrement.

17 Décembre 2005 : Diffusion au Japon des deux premiers OAV du sous-chapitre Meikai ( Hadès deuxième partie)

12 Janvier 2006 : Diffusion au japon des OAV 3 et 4 du Meikai

18 Février 2006 : Diffusion au Japon des OAV 5 et 6 du Meikai
( les OAV du Meikai décoivent les fans par leur qualité médiocre , et notamment l'animation souvent beaucoup trop statique)

Mi Aout 2006 : La femme mangaka Shiori Teshirogi commence à travailler à un nouveau manga ( préquel de Saint Seiya, sous la supervision de Masami Kurumada ) : Ainsi débute Saint Seiya Lost Canvas ; Les premiers chapitres se font connaitre dans les semaines et mois qui suivent,

Printemps - Eté 2006 : Parallèlement à Lost canvas, Kurumada lui-même cette fois commence à travailler à un nouveau manga qui s'avère être à la fois une suite et une préquelle à l'histoire classique ( par le biais d'un voyage dans le temps) : Saint Seiya Next Dimension est né !. Il développe un scénario parallèle à Lost Canvas

17 septembre 2006 : En France, début de la diffusion en VF sur la chaine NT1 pour la première fois des OAV Hadès / Junikyu le dimanche vers 11 heures du matin. Les comédiens de doublage des années 80 n'ont pas été repris et une nouvelle équipe s'en charge. Les chansons des génériques Pegasus Fantasy et Blue Dream ont été remplacées par une chanson en anglais.

Décembre 2006 : sortie Japonaise du premier volume de Saint Seiya Lost Canvas

15 décembre 2006 : Diffusion au Japon des OAV 7 et 8 du Meikai

19 Janvier 2007 : Diffusion au Japon des OAV 9 et 10 du Meikai

6 Février 2007 : Diffusion au Japon des OAV 11 et 12 du Meikai (et fin du sous-chapitre Hadès / Meikai)

2007 : Bandai continue à sortir régulièrement de nouvelles figurines Myth Cloth et l'année 2007 correspond à la sortie de persos comme Kanon du dragon des mers, Shion du Bélier, Ikki du Phénix (armure V3) , sorento de la sirène, krishna de Chrysaor, Sid de Mizar, Hagen de Mairak .. devant la supprématie des Myth Cloth les vieilles figurines vintage des années 80 perdent de plus en plus de terrain et ne résistent pas à la vague , le marché Vintage en est alors chamboulé, seuls quelques poignées de collectionneurs restent fidèles aux "vrais" vintages, ce qui a pour effet de faire baisser les prix.

Mars 2007 : sortie japonaise du 2ème volume du manga Saint Seiya lost canvas par shiori teshirogi
( etc je n'indique pas les autres dates, l'édition se poursuit jusqu'en 2011 au Japon et après pour les volumes additionnels, gaiden .. )
On dira juste que ce nouveau manga a beaucoup de succès auprès de certains fans notamment en France ..

6 septembre 2007 : en France les deux premiers volumes de l’édition DVD française du Jûnikyû-Hen sont disponibles à la vente. Chaque volume comprend deux OAVs, uniquement en version française.

Vers 2006 - 2007 : nombreuses pétitions de fans pour encourager la société française AB à ressortir les DVD de la série classique en version française remasterisés sans censure.

6 décembre 2007 : Sortie du premier coffret DVD "collector" VF/ VOST avec les épisodes de la série classique ( années 80 ) remasterisés ( édités par AB ) ; Je met cette news en rouge car elle marque une date vraiment heureuse pour tous les fans qui ont du attendre si longtemps avant d'avoir des DVD de saint seiya de qualités avec les deux langues, pas de censure ( les ventes de l'ensemble des box pour les 114 épisodes de la série, soit 5 box, seront étalées jusqu'en 2009 .. )

24 Janvier 2008 : au terme d'un rythme de travail et de parution aléatoire Kurumada termine enfin le premier volume de son nouveau manga (suite/préquel) : Saint Seiya Next dimension. Il fait ensuite une pause jusqu'en 2009 :D

21 Février 2008 : en France, sortie du deuxième coffret DVD collector VF/VOST remasterisé

7 Mars 2008 : Diffusion au Japon des OAV 1 et 2 du sous-chapitre Hadès / Elision

2 mai 2008 : Diffusion au Japon des OAV 3 et 4 du sous-chapitre Hadès / Elision

20 Mai 2008 : Publication au Japon du tome 0 du manga Episode G ( de Megumu Okada ) ; tome spécial centré sur Aiolos et une histoire en Egypte.

26 Juin 2008 : En France : début de l'édition du manga préquel Saint Seiya Lost Canvas (par la société Kurokawa) et sortie des tomes 1 et 2.

1 Aout 2008 : Diffusion au Japon des OAV 5 et 6 Hadès / Elision ( à ce stade les 28 volumes du manga classique de Kurumada sont enfin couverts en animation)

Octobre 2008 : en France : Nouvelle édition DVD du chapitre Jûnikyû-Hen et mise en vente ; Cette fois-ci la VOSTF accompagne la VF et l'ensemble des 13 OAV est groupé dans un coffret collector.

8 octobre 2008 : En France : édition du tome 2 du manga saint seiya Lost Canvas
(et ainsi de suite. Je n'indique pas les autres dates, l'édition se poursuit jusqu'en 2012 et après pour les Gaiden - volumes additionnels )

16 octobre 2008 : en France : troisième coffret DVD collector VF / VOST remasterisé

Février 2009 ----> Juin 2010 : En France, diffusion sur la chaine Manga du satellite des épisodes remasterisés

5 février 2009 : en France quatrième coffret collector de la série classique VF / VOST remasterisé

Même date : au Japon Kurumada reprend son manga (préquel/suite) saint Seiya Next Dimension et travaille sur les chapitres du second volume
De plus, sortie au Japon le 6 Février 2009 du tome 1 de Saint Seiya Next dimension ( autrement dit le tome 1 sort au Japon presque 3 ans après l'élaboration des premiers chapitres et pages par Kurumada ! )

2 avril 2009 : En France, 5ème et dernier coffret collector remasterisé ( à ce stade la série "classique" jusqu'à Poséidon est couverte )

24 Juin 2009 : Au Japon , début de la diffusion des OAV Saint Seiya Lost canvas ( nouvelle série d'animation adaptée du manga préquel du même nom ) : diffusion des OAV 1 et 2

printemps été 2009 : Bandai lance une série parallèle de figurines Myth Cloth consacrées à l'univers Lost Canvas, et commence par le héros Tenma de pégase, présenté dans quelques salons ( en France : Le proto est présent à la Japan expo 2009 ) Aout 2009 : Tenma sort en Myth Cloth.

1er Juillet 2009 : Publication française chez Panini comics du tome 0 du manga Episode G ( de Megumu Okada ) ; tome spécial centré sur Aiolos et une histoire en Egypte.

21 Aout 2009 : au Japon, diffusion des OAV 3 et 4 Saint Seiya Lost canvas

23 Octobre 2009 : au Japon diffusion des OAV 5 et 6 Saint Seiya Lost Canvas

Novembre 2009 : Parallèlement aux personnages de la série classique Bandai poursuit l'édition de figurines Myth Cloth sur l'univers Lost canvas avec la sortie de Kagaho du benou, mais ce seront les seuls en fait ( la série de Myth sur Lost Canvas ne semble pas devoir aller plus loin, et par la suite les autres Myth parues concernèrent à nouveau les persos du manga classique.

23 Décembre 2009 : au Japon diffusion des OAV 7 et 8 Saint Seiya Lost Canvas

24 Février 2010 : au Japon diffusion des OAV 9 et 10 Saint Seiya Lost Canvas

8 Mars 2010 : Publication au Japon du tome 2 de Saint Seiya Next Dimension par Masami Kurumada

21 avril 2010 : au Japon diffusion des OAV 11 - 12 et 13 de saint seiya lost canvas
( et fin de la saison 1 )

10 Novembre 2010 : On assiste enfin au début de la publication en France du manga de Kurumada : Saint Seiya Next Dimension, avec le tome 1.

8 Décembre 2010 : Publication japonaise du tome 3 du manga Saint Seiya Next Dimension ( de Kurumada )

22 Décembre 2010 : Début du doublage en français de la saison 1 de Saint Seiya Lost Canvas ; Diffusion du premier épisode en France sur la chaîne Mangas

23 Février 2011 : Diffusion au Japon du début de la saison 2 de Saint Seiya Lost Canvas

16 Mars 2011 : Diffusion en France de l'épisode 13 ( et dernier ) de la saison 1 de Saint Seiya Lost Canvas sur Mangas.

1er Mai 2011 : Publication française ( chez Panini toujours ) du tome 2 du manga Saint Seiya Next Dimension ( par Kurumada )

6 Mai 2011 : Parution au Japon du 25ème ( et dernier ) tome du manga Saint Seiya Lost canvas. Avec ce tome Shiori Teshirogi boucle son manga, alors que dans le même temps l'adaptation télévisuelle de la saison 2 continue ..

20 Juillet 2011 : Diffusion du dernier épisode de la saison 2 de l'anime Saint Seiya Lost Canvas. Malheureusement l'adaptation s'arrêtera là ( et la fin du manga n'est pas adaptée à l'heure où j'écris, projet sans doute abandonné )

19 Aout 2011 : Publication au Japon du tome 18 du manga Episode G ( par Megumu Okada ) ;
Okada poursuit donc toujours son manga commencé en 2004 avec un rythme de publication plus espacé, et ce tome intervient après une longue pause de 2 ans depuis le 17 ..

7 Octobre 2011 : Parution au Japon du premier tome d'une série de Gaiden ( mangas dérivés ) du manga Saint Seiya Lost Canvas, par Shiori Teshirogi. Ce premier tome est consacré à Albafica, chevalier d'or des poissons. 12 tomes sont pour la suite prévus consacrés chacun à l'un des 12 chevaliers d'or du zodiaque.

8 Décembre 2011 : Parution au Japon du tome 2 des Gaiden de Lost Canvas, par Shiori Teshirogi ( consacré à Kardia du scorpion )
Même date : Parution au Japon du tome 4 du manga Saint Seiya Next Dimension ( par Masami Kurumada )

21 Septembre 2011 : Publication en France chez Panini du tome 3 du manga Saint Seiya Next Dimension ( par Kurumada )

8 Février 2012 : Parution au Japon du tome 3 des Gaiden de Lost Canvas par Shiori Teshirogi ( consacré à Degel du Verseau )

1er Avril 2012 : Au Japon : Diffusion sur la chaine TV Asahi du premier épisode d'une nouvelle série animée ( suite ) : Saint Seiya Omega

6 Avril 2012 : Parution au Japon du tome 4 des Gaiden de Lost Canvas par Shiori Teshirogi ( consacré à Manigoldo du Cancer )
Même date : Parution au Japon du tome 5 du manga Saint Seiya Next Dimension ( par Masami Kurumada )

6 Juillet 2012 : Parution au Japon du tome 5 des Gaiden de Lost Canvas par Shiori Teshirogi ( consacré à El Cid du Capricorne )

26 Septembre 2012 : Diffusion en France ( sur la chaine Mangas ) du premier épisode de la saison 2 de Saint Seiya Lost Canvas ( doublage français )

7 décembre 2012 : Parution au Japon du tome 6 des Gaiden de Lost Canvas par Siori Teshirogi ( consacré à Dohko de la Balance )
Même date : Parution au Japon du tome 6 du manga Saint Seiya Next Dimension ( par Masami Kurumada )

19 Décembre 2012 : Diffusion française du dernier épisode de la saison 2 de Saint Seiya Lost Canvas sur Mangas

13 Mars 2013 : Début de la diffusion française ( doublée ) de la série Saint Seiya Omega : Diffusion du premier épisode sur la chaine Canal J

31 Mars 2013 : Diffusion au Japon du dernier épisode de la première saison de Saint Seiya Omega ( épisode 51 )

8 Avril 2013 : Parution au Japon du tome 7 des Gaiden de Lost Canvas par Shiori Teshirogi ( consacré à Régulus du Lion )

8 Mai 2013 : Publication en France chez Panini du tome 4 du manga Saint Seiya Next Dimension ( par Kurumada )

3 Juillet 2013 : Publication en France chez Panini du tome 5 du manga Saint Seiya Next Dimension ( par Masami Kurumada )

19 Juillet 2013 : Début d'un nouveau manga autour de l'univers Saint Seiya au Japon : Saint Seiya Saintia Shô ( par la mangaka Chimaki Kuori ) ; L'histoire est une interquel qui se déroule entre le chapitre sanctuaire et Poséidon du manga classique
Début de la publication dans le magazine Champion RED

8 Aout 2013 : Parution au Japon du tome 8 des Gaiden de Lost Canvas par Shiori Teshirogi ( consacré à Asmita de la Vierge )
Même date : Parution au Japon du tome 7 du manga Saint Seiya Next Dimension ( par Masami Kurumada )

16 Octobre 2013 : Parution en France chez Panini du tome 6 du manga Saint Seiya Next Dimension ( par Masami Kurumada )

6 Décembre 2013 : Parution au Japon du tome 9 des Gaiden de Lost canvas par Shiori Teshirogi ( consacré à Rasgado du Taureau )
Même date : Parution au Japon du tome 8 du manga Saint Seiya Next Dimension ( par Masami Kurumada )
Même date : Parution au Japon du tome 20 du manga Episode G ( par Megumu Okada )
Même date : Parution au Japon du tome 1 du nouveau manga Saintia Sho ( par Chimaki Kuori )

Février 2014 ( au moment où j'édite ) à l'heure actuelle :
* Un film en CGI est prévu pour l'été 2014
* La diffusion de la saison 2 de l'anime Saint Seiya Omega au Japon bat son plein ( diffusion de l'épisode 93 ) mais il semblerait que la série aille sur sa fin ( et s'arrêterait bientôt sans saison 3 )
* Kurumada continue de bosser ( doucement le matin pas trop vite l'après midi) à son manga préquel / suite Saint Seiya Next Dimension dont on attend t toujours la parution des derniers volumes parachevés en France ..
* Les figurines Myth Cloth continuent à être éditées très régulièrement depuis 2004 par la société Bandai, mais à noter cependant qu'après les Myth " Classiques" Bandai s'est lancé dans une nouvelle série de Myth Cloth ( les "Ex" ) un peu plus grandes et belles. La gamme 2004 semble progressivement en phase d'abandon, supplantée par la nouvelle ( avec apparemment une ressortie progressive de tous les persos ) ce qui fait le bonheur de certains fans et polémique chez d'autres.
* rumeurs ( vagues ) depuis quelques années d'adaptation du manga Next Dimension en animation ( série ou film d'animation ) ; également des rumeurs de réadaptation pour le futur de la série classique ( remake ) mais à prendre avec des pincettes
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

ayoros13.
Centre d'entraînement
Centre d'entraînement
Avatar du membre
Messages : 33
Enregistré le : lun. oct. 23, 2006 5:21 pm

Messagepar ayoros13. » dim. oct. 29, 2006 8:12 pm

Pas mal, pas mal , mais trop longue ! :wink:
Le meilleur moyen pour faire connaittre SS à quelqun c'est de lui faire lire les manga ou voire les épisode !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 308056
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Messagepar phoenlx » dim. oct. 29, 2006 8:18 pm

Ben oui ça c'est clair mais c'est justement une présentation pour les personnes qui n'ont PAS lu les manga et pas vu les épisodes (et censée un peu les pousser à le faire , ou pas d'ailleurs, je le vois aussi un peu comme une introduction à la rubrique du forum ; après tout elle n'est pas destinée qu'aux fans mais pour les autres il est bon de savoir de quoi l'on parle avant.) et on ne peut pas résumer Saint Seiya en quelques phrases, la série comporte plein de facettes et de parfums, au niveau thémathiques, paraboliques etc

Tain par contre ce qui m'énerve ce sont les images qui s'affichent plus (toujours énervant ces liens morts !! )
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Melian
pilier de l'océan indien
pilier de l'océan indien
Avatar du membre
Messages : 3019
Enregistré le : mer. oct. 26, 2005 11:09 am
Localisation : ici, là , ailleurs...

Messagepar Melian » ven. juin 08, 2007 7:17 pm

Bon, j'ai pas encore visionné les épisodes que tu m'as filé :o , mais je la trouve bien cette présentation.
Ca m'a fait remonté plein de souvenirs et quelques détails d'il y a ouuuuuuuuuuuhhh bien longtemps :lol:
Pour l'instant que je ne suis allée que jusqu'au bout de ta présentation du chapitre Sanctuaire :wink:
Je lirai la suite quand j'aurais vu ces épisodes là déjà ! :D
Mais ça donne bien envie de se replonger dedans !

J'avais réussi à avoir le tout 1er épisodes y'a plusieurs mois, mais je n'étais pas allée au bout :? , j'aurais bien aimé le revoir (en entier cette fois) avant de me lancer dedans :wink: .

C'est quoi le titre ?
keep your eyes on the stars and your feet on the ground

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 308056
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Messagepar phoenlx » ven. juin 08, 2007 7:25 pm

De quoi le premier épisode de la série ?
Le titre je sais plus trop (les chevaliers d'une nouvelle époque jecrois ou un titre dans le genre, je ne connais pas trop les titres ! ) C'est celui ou Seiya acquiert son armure de Pégase en Grèce en tout cas .. Tout commence par son combat contre Cassios au colliséum (cassios nommé Coros dans la VF d'ailleurs mais c'est une erreur de doublage, rattrapée par la suite , comme il y en a beaucoup :roll: )

je te laisse les mater , c'est vrai que ma présentation contient des spoiler, il vaut mieux éventuellement ne pas lire jusqu'au bout sinon ça gache un peu le suspiiiinse !!
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Melian
pilier de l'océan indien
pilier de l'océan indien
Avatar du membre
Messages : 3019
Enregistré le : mer. oct. 26, 2005 11:09 am
Localisation : ici, là , ailleurs...

Messagepar Melian » ven. juin 08, 2007 7:39 pm

oui oui, le tout premier de la saga :wink:

je me souviens seulement de gamins dans une cour de récré en train d'observer Seya (mémoire de poisson rouge :mrgreen:)
keep your eyes on the stars and your feet on the ground

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 308056
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Messagepar phoenlx » ven. juin 08, 2007 7:42 pm

heu les scènes avec les orphelins c'est un peu plus tard normalement ça

Il y a pas mal de flashbacks qui émaillent la série .. Sinon les gamins observant seiya je cherche ce que ça peut être .. peut être l'épisode 2 , alors que Seiya revient au Japon (et rencontrant Milène / Miho à l'orphelinat et les petits orphelins Makoto, Tetsuo et Akira .. ) mais on a plusieurs scènes similaires dans la série, en général comme intermèdes entre les grosses scènes de combat, où Seiya pour se ressourcerun peu vient rendre visite à Milène et aux enfants .. (notamment juste avant la bataille du sanctuaire ! )
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Melian
pilier de l'océan indien
pilier de l'océan indien
Avatar du membre
Messages : 3019
Enregistré le : mer. oct. 26, 2005 11:09 am
Localisation : ici, là , ailleurs...

Messagepar Melian » ven. juin 08, 2007 7:47 pm

euh.... je sais po :lol:

(nouvel avatar au passage :mrgreen:, ié fé ma crâneuse :P )

Je viens de me trouver les épisodes 1 à 43...... à 3,77 Go bien sûr !
:lol:
J'arrive pas à trouver le 1er tout seul :cry:

Je vaincrai !! :twisted:
keep your eyes on the stars and your feet on the ground

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 308056
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Messagepar phoenlx » ven. juin 08, 2007 8:12 pm

Pas mal le nouvel avatar !
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Melian
pilier de l'océan indien
pilier de l'océan indien
Avatar du membre
Messages : 3019
Enregistré le : mer. oct. 26, 2005 11:09 am
Localisation : ici, là , ailleurs...

Messagepar Melian » ven. juin 08, 2007 8:21 pm

:mrgreen:
keep your eyes on the stars and your feet on the ground

Melian
pilier de l'océan indien
pilier de l'océan indien
Avatar du membre
Messages : 3019
Enregistré le : mer. oct. 26, 2005 11:09 am
Localisation : ici, là , ailleurs...

Messagepar Melian » dim. juil. 15, 2007 7:15 pm

c'était sa schyzophrénie qui l'avait poussé à tuer l'ancien pope (Shion), à usurper sa place,


c'est pas ce que j'avais compris :PTDR:
J'ai compris que c'était une seule et même personne :shock: , malheureusement schizophrène, dont la personnalité maléfique a finalement pris le dessus :(
Rassure-moi, c'est ce que tu voulais dire dans ta phrase ? :mrgreen:
keep your eyes on the stars and your feet on the ground

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 308056
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Messagepar phoenlx » dim. juil. 15, 2007 7:23 pm

En fait avant il y avait un autre pope ( son nom est Shion mais on l'apprend beaucoup plus tard dans le chapitre Hadès , t'es pas arrivé là) ) ;

13 ans avant que l'histoire ne commence , le chevalier d'or des gemeaux (Saga) , qui lui est schizo , le tue , et prend sa place , et devient donc le nouveau grand pope, usurpateur de la fonction certes mais c'est le pope qu'on voit tout le long de la série (y compris dans l'épisode 1 lorsqu'il est bon et qu'il remet l'armure de pégase à Seiya)

comme il est schizo il est tantôt bienfaisant tantôt maléfique ; bon c'est un taré quoi :D (comme on le voit clairement lorsqu'il se parle à lui même ou a son miroire dans plusieurs passages du sanctuaire)

mais l'ancien pope et lui c'est bien sûr pas le même, le vrai pope, celui qu'il a assassiné, c'est celui dont on voit la dépouille dans l'épisode 71 lorsque Marine explique à shaina qu'avant de venir au sanctuaire elle s'est rendue sur le mont étoilé (Star Hill )

Image

Image

Saga avait caché son corps à cet endroit là , étant donné que c'est l'endroit le plus sacré du sanctuaire, où personne n'a le droit d'aller à part le pope ..

T'avais pas compris ça?
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Melian
pilier de l'océan indien
pilier de l'océan indien
Avatar du membre
Messages : 3019
Enregistré le : mer. oct. 26, 2005 11:09 am
Localisation : ici, là , ailleurs...

Messagepar Melian » mar. juil. 17, 2007 6:25 pm

nan :PTDR: :PTDR:
keep your eyes on the stars and your feet on the ground

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 308056
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Messagepar phoenlx » mar. juil. 17, 2007 7:22 pm

en fait le pope qu'on voit tout le long de la série c'est une seule personne c'est saga (schizo)

mais yavait un autre pope avant (qu'il a assassiné pour prendre sa place) : shion !

la c'est plus clair je pense !
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 308056
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Messagepar phoenlx » sam. oct. 02, 2010 6:16 pm

J'ai édité la synthèse avec les principales dates de l'actualité saint seiya, n'hésitez pas à dire si vous voyez des erreurs :

Les principales dates de l'actualité Saint Seiya !!!

Je vais brosser et rappèler les grandes étapes de Saint Seiya ( série animée, mangas, évênements autour de la série et de l'univers aussi bien au Japon qu'en France ! ) On pourra compléter (et éditer) ce post si j'ai oublié des choses, et n'hésitez pas à commenter bien sûr , si je fais des erreurs ou autre !! 24 ans tout de même et une actualité toujours très riche malgré des hauts et des bas ( le Meikai .. )



1974 : Le mangaka Masami Kurumada fait ses débuts chez Shûeisha, l'éditeur de Jump

1977-1981 ---> Réalisation de son premier grand manga Ring ni kakero, manga de boxe. A noter qu'à partir du volume 17 des personnages entrent en scène qui sont inspirés des légendes et qui rappèleront beaucoup certains du futur manga saint seiya créé plus tard, Kurumada étant un passionné de mythologies il distille plusieurs allusions dans son oeuvre.

1982-1983 : création de son second manga : Fûma no Kojirô ( adapté en animation après 1989 ) avec encore une fois des personnages et situations qui rappèlent le futur saint seiya.

1984 : son 3ème manga : Otokozaka, manga anecdotique en 2 volumes mais qui popularise le concept de cosmo-énergie, ensuite repris dans Saint Seiya. Après ce manga il fait une pause pour préparer Saint Seiya pendant pas mal de mois, et à ce titre, étudier la genêse de cette future oeuvre qui nous intéresse est intéressant, je vous laisse lire (en spoiler) ce que raconte Naoki sur son site Cyber Namida
spoiler Venons-en à la création de Saint Seiya en lui-même. Après son Otokozaka, Kurumada s'accorde une petite période de repos qu'il met à profit pour jeter les bases de sa nouvelle série. Quelques idées farfelues lui viennent d'abord à l'esprit : il imagine ainsi un jeune homme revenant dans le dôjô de son père pour constater avec effroi l'assassinat de celui-ci. Il partira ensuite à la poursuite de ses meurtriers. Puis il pense à mettre en scène une colonie de vacances partie dans les montagnes japonaises (comme dans Fûma no Kojirô), et dont le chef de la section de karaté découvre dans un endroit isolé un garçon blessé lors de son entraînement dans un endroit secret de la montagne. On retrouvera par ailleurs en partie cette idée dans les toutes premières pages de Saint Seiya...

Kurumada, pourtant grand amateur de mythologie, hésitera un peu avant de placer le cadre de son manga en Grèce, sachant le peu de succès qu'avaient rencontré jusque là les mangas se déroulant hors du Japon. Il cherche d'abord à développer encore plus les effets spéciaux par rapport à ses précédants mangas, et imagine des personnages se battant à mains nues en concentrant leur énergie vitale. Il leur ajoute des armures à la Bioman pour les protéger de l'impact potentiel de ces attaques surpuissantes, puis les remodèle en fonction du nouveau cadre choisi, la Grèce. C'est ainsi que naissent les Cloth (à l'origine appelées kesa, ou étoles en français), qui auront d'ailleurs un look un peu trop futuriste dans les premiers volumes du manga, problème que corrigeront les animateurs dans la série TV puis Kurumada en donnant de nouvelles armures à ses chevaliers. Il appelle ces derniers seisenshi (guerriers sacrés), puis Seitôshi (combattants sacrés), et enfin Saints, qui se prononce un peu de la même façon en japonais (Seinto).

Le coordinateur de Kurumada auprès de la Shûeisha lui propose alors l'idée de transformer l'armure de son héros en cheval quand il ne la porte pas. L'auteur fait le rapprochement avec Pégase et c'est ainsi que nait dans son esprit tout le concept des constellations protectrices. Tout naturellement, il appelle son manga Ginga no Rin, ou Rin de la voie lactée. On suppose que Rin était le nom du héros à ce moment précis. Il deviendra Seiya par la suite, ce qui signifie flèche sacrée, puis en changeant l'écriture du premier kanji (il trouvait que ça faisait trop de sacralisation ?), la flèche stellaire.

Les bases sont jetées. Il ne reste plus à Kurumada qu'à écrire un scénario potable. C'est là que son travail sera exceptionnel : après avoir compulsé des dizaines de livres érudits sur les diverses mythologies grecque, nordique et chinoise, il arrive à mélanger toutes ces légendes pour en tirer une histoire globalement tout à fait viable. Ainsi, on retrouve par exemple dans le vieux maître de Shiryû un personnage qui aurait réellement été cité dans une légende de la région des Cinq Pics ! Et celui-ci aurait également camouflé un corps jeune et plein de vigueur sous une enveloppe faussement vieillie...

Les premiers volumes du manga restent à peu près du niveau des précédentes séries de l'auteur. Graphiquement, on sent très nettement l'influence de cette fameuse vieille école qui marqua les années 70. La suite sur cette page



1986 : Ainsi, les bases étant posées, le grand mythe peut commencer ! 1986 est la sortie de Saint Seiya en manga au Japon , une aventure en plusieurs tomes que le mangaka ( Masami Kurumada) poursuivra plusieurs années et 28 volumes)

11 octobre 1986 : Début de la diffusion de la série animée saint seiya (adaptée du manga et produite par la Toei) sur la chaine japonaise TV asahi.

1986 - 1987 : début de la production d'une série de figurines vintage représentant les personnages de l'histoire.

18 juillet 1987 : sortie au Japon du premier film ( Eris, la légende de la pomme d'or)

12 mars 1988 : sortie en salle au Japon du 2ème film : La guerre des dieux

6 avril 1988 : début de la diffusion en France sous le nom "Les chevaliers du zodiaque" diffusion qui s'étalera sur plus de 3 ans dans la fameuse émission "Club Dorothée" sur TF1.

23 Juillet 1988 : sortie en salle au Japon du 3ème film : Les guerriers d'Abel

18 mars 1989 : sortie en salle au Japon du 4ème film : Lucifer

Au Japon la diffusion de la série s'étale jusqu'au 1er avril 1989 ( 114ème épisode, dernier du chapitre Poseidon, la série s'arrête avant l'adaptation du dernier chapitre du manga : Hadès)

Automne 1990 : Diffusion du dernier épisode des chevaliers du zodiaque en France. Masami Kurumada interviewé dans le club Dorothée ( à distance depuis le Japon) évoque la perspective d'une suite .. Si la série animée s'arrête avec Poséidon, l'aventure des chevaliers continue dans le manga avec le chapitre Hadès.

En France dans les années qui suivent la série sera rediffusée plusieurs fois notamment dans les dernières années de l'émission Club Dorothée, permettant à des télespectateurs plus jeunes de découvrir la série.

1990-1992 : Au Japon, la série sort en cassettes VHS, qui seront rééditées en 1995

Mars 1996 : Alors qu'on vit les grands débuts de l'ère internet en France, René Gilles Debert alias Naoki alias Nao, un jeune journaliste japonisant passionné de de mangas et de Saint Seiya et auteur d'un fanzine ( Namida) crée son site web comme complément du support papier : Cyber Namida (qui deviendra plus tard le fameux site et forum cyna.net) A travers lui il fait connaître aux fans français de saint seiya le scénario de l'ultime chapitre du manga ( celui jamais adapté) : le chapitre Hadès, dont il écrit de longs résumés détaillés des chapitres. Il faut se rappeler qu'à cette époque et bien qu'on soit déjà pas mal d'années après les premières diffusions de la série, le manga saint Seiya en volume papier n'est pas encore édité en France et pratiquement personne à part sans doute quelques passionnés de langue japonaise capables de lire les mangas dans la langue originale, ne connaissent ce dernier chapitre de l'histoire, beaucoup ignorent même son existence.
Pour ma part, je l'ai découvert sur le site Cyber Namida de Naoki en 1998, c'est pourquoi j'indique cet évênement comme une date très importante qui je pense a compté pour d'autres aussi.

Mars 1997 : Début de la publication des mangas Kurumada en France (aux éditions Kana) : parution du volume 1

Mai 97 ---> volume 2 etc

1999 : Rediffusion de la série Saint Seiya, cette fois-ci sur la chaine Mangas du satellite ( émission " Génération Albator" )

2000 : alors là je n'ai pas les dates exactes mais c'est grosso modo à cette époque que les premiers DVD saint Seiya sortent en France, une édition catastrophique à cause de la censure et d'une unique piste audio (la VF n'étant pas accompagnée par la VO)

Décembre 2000 ---> fin de l'édition en France des mangas Kana avec le volume 28 ( dernier du chapitre Hadès ) A l'occasion de la parution des 10 derniers volumes les français découvrent enfin l'ultime chapitre de l'histoire en manga, jamais adapté pour la télévision : le chapitre Hadès divisé en 3 sous parties ( Junikyu / Meikai et Elision ) un scénario riche et à multiples rebondissements qui donne une profondeur encore bien plus grande à l'oeuvre. Beaucoup se prennent à rêver d'une adaptation. Sur le net, les sites web et forums sur Saint Seiya se multiplient

27-->29 avril 2001 : en France : salon Cartoonist 2001 à Toulon et une grande date puisque c'est à cette occasion qu'un illustrateur amateur, Jérôme Alquie, présente son fameux trailer Hadès ( sorte de bande annonce destinée à promouvoir une adaptation hypothétique du chapitre Hadès du manga en anime, que tous les fans rêvent de voir. Le japonais Shingo Araki ( character designer de Saint Seiya) assiste à l'évênement : Est-ce que lui et les japonais ont été influencés par l'enthousiasme des fans français pour la suite et le futur revival de la série ? Le débat est ouvert. En tout cas dans les mois et années qui suivent Jérôme Alquie acquière une grande notoriété et réputation auprès des fans de la série.


9 Novembre 2002 : Une date très importante puisque c'est le revival de la série en animation ! Diffusion au Japon du premier OAV du chapitre Hadès ( sous chapitre Junikyu )
Grâce à internet les OAV vont circuler peu de temps après en France et être connu des fans reliés à la toile, avant la future sortie en DVD ...

Décembre 2002 : diffusion au Japon des OAV 3 et 4 du chapitre Hadès / Junikyu (et ainsi de suite , je n'indique pas toutes les dates)

19 décembre 2002 : au Japon, sortie d'un nouveau manga préquel : Saint Seiya Episode G ( par un autre mangaka : Megumu Okada , mais supervisé par Kurumada)

12 avril 2003 : Diffusion au Japon du 13ème et dernier OAV du sous-chapitre Junikyu ( Hadès premiere partie)
Ces 13 OAV adaptant le début du chapitre Hadès et marquant le revival de la série feront date ! Ils ont eu un succès énorme auprès des fans, de par leur qualité, exploitant les nouvelles techniques de l'animation, et par ailleurs ils contribuent à faire découvrir la série à des fans plus jeunes

Décembre 2003 : Début de la production des figurines Myth Cloth par la société Bandai ( sortie de Seiya et Shiryu en armure V2 ) Cette gamme de figurine est lancée par Bandai pour accompagner la renaissance de la série en animation. Par la même occasion : réédition de certaines figurines vintage des années 80 ( qui s'arrachent à prix d'or parmi les fans )

Janvier / février 2004 : Figurines Myth Cloth de Hyoga et Shun V2
dans les mois qui viennent ( jusqu'à aujourd'hui) les différents personnages de la série continuent de sortir régulièrement. Début 2004 les fans français découvrent ces figurines notamment dans certains salons comme la Japan Expo 2004 ( Je me souviens d'une affluence dingue autour ! )

14 février 2004 : sortie en salle au Japon du 5ème film : le fameux Tenkai hen overture ( censé introduire le chapitre suivant Hadès) Il n'aura malheureusement jamais de suite car Kurumada le renie, ce qui entraîne l'éviction de Shigeyasu Yamauchi, le producteur de Saint Seiya , de tous les futurs projets, il sera plus tard remplacé par KATSUMATA Tomoharu pour les OAV du Meikai à partir de 2006. Pour beaucoup de fans de la série c'est un coup dur et le début d'une baisse de popularité de Kurumada ..

Mars 2004 : spoiler juste pour la petite histoire : création de notre forum les ailes immortelles ^^ et depuis bien des discuts sur notre série culte au rythme de l'actualité ! Paradoxalement les années 2004 et 2005 sont des années où il se passera beaucoup moins de choses , tous les fans attendent la suite du chapitre Hadès en animé sous forme d'OAVs qui tarde énormément à venir

Septembre 2004 : Le manga préquel Saint Seiya Episode G ( de Okada) commence à être édité en France par Panini comics

spoiler : Début 2005 : grande date pour ma propre collectionnite puisque je commence à collectionner les figurines Myth Cloth avec ma toute première : celle du Capricorne qui vient de sortir :mrgreen:

17 Décembre 2005 : Diffusion au Japon des deux premiers OAV du sous-chapitre Meikai ( Hadès deuxième partie)

12 Janvier 2006 : Diffusion au japon des OAV 3 et 4 du Meikai

18 Février 2006 : Diffusion au Japon des OAV 5 et 6 du Meikai
( les OAV du Meikai décoivent les fans par leur qualité médiocre , et notamment l'animation souvent beaucoup trop statique)

Mi Aout 2006 : La femme mangaka Shiori Teshirogi commence à travailler à un nouveau manga ( préquel de Saint Seiya, sous la supervision de Masami Kurumada ) : Ainsi débute Saint Seiya Lost Canvas ; Les premiers chapitres se font connaitre dans les semaines et mois qui suivent,

Printemps - Eté 2006 : Parallèlement à Lost canvas, Kurumada lui-même cette fois commence à travailler à un nouveau manga qui s'avère être à la fois une suite et une préquelle à l'histoire classique ( par le biais d'un voyage dans le temps) : Saint Seiya Next Dimension est né !. Il développe un scénario parallèle à Lost Canvas

17 septembre 2006 : En France, début de la diffusion en VF sur la chaine NT1 pour la première fois des OAV Hadès / Junikyu le dimanche vers 11 heures du matin. Les comédiens de doublage des années 80 n'ont pas été repris et une nouvelle équipe s'en charge. Les chansons des génériques Pegasus Fantasy et Blue Dream ont été remplacées par une chanson en anglais.

Décembre 2006 : sortie Japonaise du premier volume de Saint Seiya Lost Canvas

15 décembre 2006 : Diffusion au Japon des OAV 7 et 8 du Meikai

19 Janvier 2007 : Diffusion au Japon des OAV 9 et 10 du Meikai

6 Février 2007 : Diffusion au Japon des OAV 11 et 12 du Meikai (et fin du sous-chapitre Hadès / Meikai)

2007 : Bandai continue à sortir régulièrement de nouvelles figurines Myth Cloth et l'année 2007 correspond à la sortie de persos comme Kanon du dragon des mers, Shion du Bélier, Ikki du Phénix (armure V3) , sorento de la sirène, krishna de Chrysaor, Sid de Mizar, Hagen de Mairak .. devant la supprématie des Myth Cloth les vieilles figurines vintage des années 80 perdent de plus en plus de terrain et ne résistent pas à la vague , le marché Vintage en est alors chamboulé, seuls quelques poignées de collectionneurs restent fidèles aux "vrais" vintages, ce qui a pour effet de faire baisser les prix.

Mars 2007 : sortie japonaise du 2ème volume du manga Saint Seiya lost canvas par shiori teshirogi
( etc je n'indique pas les autres dates, l'édition se poursuit encore à l'heure qu'il est)
On dira juste que ce nouveau manga a beaucoup de succès auprès de certains fans notamment en France ..

6 septembre 2007 : en France les deux premiers volumes de l’édition DVD française du Jûnikyû-Hen sont disponibles à la vente. Chaque volume comprend deux OAVs, uniquement en version française.

Vers 2006 - 2007 : nombreuses pétitions de fans pour encourager la société française AB à ressortir les DVD en version française remasterisés sans censure.

6 décembre 2007 : Sortie du premier coffret DVD "collector" VF/ VOST avec les épisodes de la série remasterisée par AB

24 Janvier 2008 : au terme d'un rythme de travail et de parution aléatoire Kurumada termine enfin le premier volume de son nouveau manga (suite/préquel) : Saint Seiya Next dimension. Il fait ensuite une pause jusqu'en 2009 :D

21 Février 2008 : en France, sortie du deuxième coffret DVD collector VF/VOST remasterisé

7 Mars 2008 : Diffusion au Japon des OAV 1 et 2 du sous-chapitre Hadès / Elision

2 mai 2008 : Diffusion au Japon des OAV 3 et 4 du sous-chapitre Hadès / Elision

26 Juin 2008 : En France : début de l'édition du manga préquel Saint Seiya Lost Canvas (par la société Kurokawa) et sortie des tomes 1 et 2.

1 Aout 2008 : Diffusion au Japon des OAV 5 et 6 Hadès / Elision ( à ce stade les 28 volumes du manga sont enfin couverts en animation)

Octobre 2008 : en France : Nouvelle édition DVD du chapitre Jûnikyû-Hen et mise en vente ; Cette fois-ci la VOSTF accompagne la VF et l'ensemble des 13 OAV est groupé dans un coffret collector.

8 octobre 2008 : En France : édition du tome 2 du manga saint seiya Lost Canvas
(etc je n'indique pas les autres dates, l'édition se poursuit encore)

16 octobre 2008 : en France : troisième coffret DVD collector VF/VOST remasterisé

Février 2009 ----> Juin 2010 : En France, diffusion sur la chaine Manga du satellite des épisodes remasterisés

5 février 2009 : en France quatrième coffret collector VF / VOST remasterisé

Même date : au Japon Kurumada reprend son manga (préquel/suite) saint Seiya Next Dimension et travaille sur les chapitres du second volume

2 avril 2009 : En France, 5ème et dernier coffret collector remasterisé ( à ce stade la série "classique" jusqu'à Poséidon est couverte )

24 Juin 2009 : Au Japon , début de la diffusion des OAV Saint Seiya Lost canvas ( nouvelle série d'animation adaptée du manga préquel du même nom ) : diffusion des OAV 1 et 2

printemps été 2009 : Bandai lance une série parallèle de figurines Myth Cloth consacrées à l'univers Lost Canvas, et commence par le héros Tenma de pégase, présenté dans quelques salons ( en France : Le proto est présent à la Japan expo 2009 ) Aout 2009 : Tenma sort en Myth Cloth.

21 Aout 2009 : au Japon, diffusion des OAV 3 et 4 Saint Seiya Lost canvas

23 Octobre 2009 : au Japon diffusion des OAV 5 et 6 Saint Seiya Lost Canvas

Novembre 2009 : Parallèlement aux personnages de la série classique bandai poursuit l'édition de figurines Myth Cloth sur l'univers Lost canvas avec la sortie de Kagaho du benou

23 Décembre 2009 : au Japon diffusion des OAV 7 et 8 Saint Seiya Lost Canvas

24 Février 2010 : au Japon diffusion des OAV 9 et 10 Saint Seiya Lost Canvas

21 avril 2010 : au Japon diffusion des OAV 11 - 12 et 13 de saint seiya lost canvas
(et arrêt de plusieurs mois en attendant la saison 2 à venir)

Octobre 2010 à l'heure où j'écris : Kurumada continue de bosser ( doucement le matin pas trop vite l'après midi) à son manga préquel / suite Saint Seiya Next Dimension ; la suite prévue pour début 2011. Shiori Teshirogi continue à oeuvrer à son manga préquel saint seiya Lost Canvas ( et approche de la fin du scénario) ; en animation la deuxième saison de Lost Canvas est prévue pour bientôt, et les figurines Myth Cloth continuent à être éditées très régulièrement depuis 2004 par la société Bandai. Sortie prévue de la figurine Myth Cloth de Ikki du Phénix en armure divine pour décembre 2010 ( de nombreuses autres encore prévues pour 2011 et après ) Par ailleurs, rumeurs d'édition du manga Saint Seiya Next Dimension en France par la société panini comics, et rumeurs d'adaptation du même manga en animation ( série ou film d'animation )
Modifié en dernier par phoenlx le sam. oct. 02, 2010 7:18 pm, modifié 19 fois.
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

ayoros13
dieu scellé
dieu scellé
Avatar du membre
Messages : 8301
Enregistré le : jeu. nov. 02, 2006 10:46 am
Localisation : sarkoland

Messagepar ayoros13 » sam. oct. 02, 2010 6:25 pm

La suite de ND est pour decembre.

Et ND est né avant TLC.

Voilà pour les petits points à coriger ;)

Sinon très bonne chronologie.
Sinon il serait bien que tu annonces que ND animé est en projet.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 308056
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Messagepar phoenlx » sam. oct. 02, 2010 6:30 pm

j'ai corrigé/complété 2-3 truc j'avais fais des ptites erreurs

Et ND est né avant TLC.


oui en réalité ND a commencé a être pensé et imaginé vers le printemps 2006 je crois mais il me semble que les premiers chapitres après le prologue ont été rendus publics grosso modo en même temps que les premiers chapitres de lost Canvas, c'est quasiment parallèle , tant qu'aux sorties en volume pour chaque manga c'était aussi plus tard j'ai eu parfois du mal à évoquer certaines dates un peu floues comme ça mais j'ai voulu brosser un portrait assez représentatif et global de l'évolution de l'oeuvre, de sa réception au japon et chez nous ; et pour ta première remarque, c'est clair que l'aventure continue ^^ on éditera le topic par la suite

Sinon il serait bien que tu annonces que ND animé est en projet.

oui je l'ai indiqué comme rumeur tout à la fin mais apparemment la rumeur se consolide
Modifié en dernier par phoenlx le sam. oct. 02, 2010 7:20 pm, modifié 2 fois.
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 308056
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Messagepar phoenlx » sam. oct. 02, 2010 6:32 pm

Que de chemin parcouru en tout cas :shock: Moi passé l'automne 90 ( dernier épisode de poséidon au club do) j'avais oublié la série , ce qui m'a fait retomber dedans c'est le site de naoki qui mettait le résumé du chapitre Hadès avant même la publication des manga Kana en France, c'est pour ça que j'en ai parlé aussi. j'ai voulu aussi parler de jérome alquie et de son trailer même si c'est pas vraiment "officiel" et plus de l'ordre du fanwork français , mais pour les fans ici en tout cas ça a beaucoup marqué ces évênements , le cartoonist 2001, la présence d'Araki etc , tout comme depuis 2004 les Myth Cloth et l'actualité merchandizing (j'ai pas évoqué les autres figurines moins importantes, je pouvais pas non plus tout aborder :mrgreen: )
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 308056
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Messagepar phoenlx » dim. janv. 23, 2011 1:06 pm

Bon j'ai complété ce gros topic d'intro à l'univers Saint Seiya par deux trois petites choses (notamment quelques liens vers une dizaine de gros topics sur le forum comme celui où on avait analysé les spectres - faudrait le compléter d'ailleurs avec les derniers spectres connus dans lost canvas - ou mon topic avec les images des temples ( "montons les marches du sanctuaire" ) , le topic sur Yokoyama et les musiques, des topics où on avait commenté les épisodes du Meikai, de Lost Canvas etc ...

Je pense que cette synthèse est vraiment complète , j'ai essayé d'aborder tous les aspects de l'oeuvre. Résumés de la série jusqu'à poséidon et après, chapitre Hadès, l'anime, les mangas, les épisodes récents, le revival, les préquelles , lost canvas, next dimension, épisode G, évocation de l'Hypermythe et de la grande mythologie, esquisse d'analyse thématique de la série, le staff essentiel ( notamment yokoyama et les musiques , araki , himeno) les grands comédiens de doublage français comme Eric Legrand, les figurines et le merchandizing, les Myth Cloth, l'évocation de l'actualité des salons, les forums annexes, comme Ma déesse, que j'ai fréquenté ou pas d'ailleurs, la censure, les DVD , les fanworks, illustrations ..

Si vous voyez d'autres choses à rajouter ^^ ou des liens vers le forum ou autre ; je pense que ça donne une bonne vision de l'oeuvre, de ce qu'elle "contient" , ça peut donner envie aux gens de s'y intéresser, ou tout bêtement, c'est un peu le but aussi, de "faire sentir" aux ailiens qui ne connaissent rien à l'univers, en quoi l'univers Saint Seiya est riche, intéressant, et digne d'avoir une place de choix sur ce forum. Souvent les profanes ne comprennent pas trop et s'imaginent un peu que c'est dérisoire, comme beaucoup de dessins animés etc.

Pour rappel j'ai fais le même topic sur les univers de Tolkien. Cliquez ici
Et j'ai également des espèces de "clones" de ces 2 topics sur d'autres forums ( comme allociné ) Même si ces derniers sont moins mis à jour, j'essai parfois aussi d'attirer les gens ici à travers eux, et je les reprend souvent ^^

N'hésitez pas à apporter vos critiques, commentaires .. L'actualité de l'oeuvre est mouvante, elle bouge sans cesse et j'avais pondu ces pavés il y a plusieurs années, peut-être que 2-3 choses mériteraient d'être revues ou corrigées dans un nouvel esprit.
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 308056
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Saint Seiya (présentation de l'univers pour les novices)

Messagepar phoenlx » jeu. mai 26, 2011 4:50 pm

26 Mai 2011
J'ai fais quelques aménagements dans la section Saint Seiya du forum
( ajouts de sous rubriques spécifiques sur l'épisode G, sur les chapitres sanctuaire, asgard, poséidon, regroupement des sujets autour des spin off )


ceci me semble plus logique qu'avant et permettra d'aborder un peu mieux chaque aspect de l'univers dans des sections bien distinctes ( reste plus qu'à les remplir ^^ d'où l'intérêt d'avoir au moins quelques fans :lol: )

Je complète un peu avec les titres des épisodes en VF ( série classique + OAV Hadès ainsi que l'anime Lost Canvas plus récent )

Titres des épisodes de Saint Seiya

Le Sanctuaire (Partie 1)

1. Les légendes d'une nouvelle époque
2. Quand Seyar endosse la casaque de Pégase
3. Le chevalier des glaces
4. Le chevalier du dragon
5. La résurrection du dragon
6. Le guerrier qui venait de l'enfer
7. L'armure d'or disparaît
8. La défaite de l'armée des ombres
9. Les chevaliers de l'Apocalypse

10. La tombe de l'armure sacrée
11. Seiya affronte son double
12. Les chaînes de l'amitié
13. Exploits explosifs
14. La défaite du fantôme du diable
15. Le secret du Phoenix
16. L'attaque surprise
17. Il faut sauver Saori
18. Les chevaliers des Abysses
19. L'île du spectre
20. La trahison du seigneur des Glaces
21. Le disciple affronte le maître
22. Le retour du Phoenix
23. L'ange de la mort
24. Le vol de Pégase
25. La révélation
26. Ami ou ennemi
27. Le bouclier de la Méduse
28. Le sacrifice du dragon
29. Enlèvement d'une déesse
30. Les flammes du cosmos
31. À la frontière de la mort
32. L'île sanglante
33. Les larmes du dragon
34. Le grand défi
35. La source magique
36. Les 12 armures d'or
37. Le choix difficile de Shina
38. La révélation de Saori
39. Shiryu et le masque de la mort
40. En route vers le Sanctuaire
41. L'attaque du sanctuaire

Le Sanctuaire, les 12 maisons (Partie 2)

42. Le septième sens
43. Le signe du Taureau
44. Le temple des Gémeaux
45. Une autre dimension
46. Le destin d'Andromeda
47. Une fin digne d'un prince
48. Le pays des ombres
49. Le puits de l'enfer
50. La justice triomphe
51. Dans l'antre du lion
52. Le rayon satanique
53. Le sacrifice
54. Les pires ennemis
55. Athéna à la rescousse
56. Descente aux enfers
57. Le supplice de Phoenix
58. La volonté de Phoenix
59. La prison de glace
60. La résurrection
61. La reddition ou la mort
62. La rage de vaincre
63. Le sceptre d'Athéna
64. Le testament d'Aioros
65. Le fil de l'épée
66. L'ultime dragon
67. Le zéro absolu
68. La tornade nébulaire
69. Un parfum mortel
70. La rose écarlate
71. Le sceptre de la victoire
72. La dernière épreuve
73. La victoire finale

Asgard

74. Les ennemis du Grand Nord
75. L'anneau maudit
76. Les haches de Gamma
77. Le saphir d'Odin
78. La griffe du loup
79. Les loups à la rescousse
80. Le hurlement du loup
81. La grotte infernale
82. Le sacrifice de Flamme
83. La harpe mystérieuse
84. Mortelle mélodie
85. L'horrible vérité
86. L'affrontement final
87. Le cimetière d'améthyste
88. L'épée flamboyante
89. Les esprits de la nature
90. Quitte ou double
91. L'étoile secondaire
92. Le secret de l'Orbe bleue
93. Les jumeaux du destin
94. Les liens de sang
95. L'épée d'Odin
96. Le tout pour le tout
97. Le général Sirène
98. L'armure d'Odin
99. Amère victoire


Poséidon

100. Le gouffre mystérieux
101. Les piliers des sept mers
102. L'armure mystérieuse
103. La toile d'Andromède
104. La naissance de Poséidon
105. Excalibur
106. Le piège des sept piliers
107. Les démons des eaux
108. Isaac le traître
109. Une nouvelle victoire
110. Le chant d'Athéna
111. Un combat désespéré
112. L'urne d'Athéna
113. La flèche ensanglantée
114. Le combat des dieux

Hades - Chapitre Sanctuaire

115. Les débuts d'une nouvelle guerre sainte
116. Les trois chevaliers larmoyants
117. L'ombre des rampants
118. La rédemption du demi-dieu
119. Rencontres inattendues
120. Le Chevalier du passé
121. Le groupe vêtu de noir
122. Un temps d'hésitation
123. La fin de l'orgueil
124. Le choc des armures d'or
125. Terreur sur le sanctuaire
126. L'armure sacrée d'Athéna
127. L'ultime décision

Hades - Chapitre Inferno / Meikai-Hen

128. Traversez-le ! Le fleuve Achéron !
129. Le tribunal silencieux
130. Orphée, le chevalier légendaire
131. Orphée, le requiem tragique
132. Hadès ! La possession stupéfiante
133. Combat acharné ! Sur la route du Giudecca
134. Le châtiment divin ! L'ultime éclipse
135. Ikki ! Le poing de la lamentation
136. Athéna ! Au péril de sa vie
137. Désespoir ! Le mur des lamentations
138. Réunies ! Les armures d’or
139. Adieu ! Chevaliers d’or

Hades - Chapitre Elysion-Hen

140. Le chemin vers Elysion
141. Les dieux de la mort et du sommeil
142. Le renfort des armures d’or
143. Les armures divines légendaires
144. Réveillé de la mythologie
145. Vers un monde baigné de Lumière



Liste des épisodes de Saint Seiya : The lost Canvas

saison 1

1. La Promesse
2. L’Éveil d’Hadès
3. La Guerre Sainte commence
4. Le Bracelet des prières
5. La Rose empoisonnée
6. Le Cortège funèbre de fleurs
7. Les Fruits du Magnolier
8. Un jour de brise agréable
9. L’Étoile géante
10. L’Arrivée
11. Hors d’atteinte
12. Un sacrifice insupportable
13. Le Départ

saison 2

14. La forêt de la mort
15. Si je pouvais retourner en arrière
16. Dieux et pions
17. Détritus
18. Je veux juste vivre
19. L'épée de la solitude
20. La prison des rêves
21. Au-delà du rêve
22. La voie du devoir
23. L'épée sacrée
24. Le temps des batailles sanglantes
25. Maints flocons d'étoiles
26. Sois toi-même




Liste des épisodes de Saint Seiya Omega
( post édité en Février 2014)

Première saison : Arc Mars, Dieu de la Guerre (2012-2013)

1 Sauvé par Seiya. La Légende des Chevaliers du Zodiaque renaît !
2 Le Départ. Une nouvelle génération de Chevalier !
3 La Loi du masque. Le Chevalier qui maîtrisait le Vent !
4 Le Fils d'un héros. Ryūhō contre Kōga !
5 Concours d'entrée. La Course de l'enfer !
6 Lever de rideau. Le tournoi peut commencer !
7 Les Poings d'un ami. Les Météores de Pégase !
8 Une rencontre prédestinée. Le Terrible Chevalier d'Or !
9 Le Sanctuaire menacé. Accours, Chevalier ninja !
10 Sauvetage périlleux. Encore un Chevalier d'Or !
11 Protéger Aria coûte que coûte. Sonia la Tenace passe à l'attaque !
12 Un cosmos en héritage. Shun, le Chevalier légendaire !
13 Le Message de Seiya : Je vous confie Athéna !
14 Retrouvailles en terre natal. L'Élève affronte le Maître !
15 Les Crocs venimeux. Piège au deuxième vestige !
16 L'Étoile de la destinée. La Voie des Chevaliers !
17 Protéger ce qui est précieux. Le Réparateur d'armures !
18 La Flamme de la vengeance. Sōma : Le Combat d'une destinée !
19 Le Secret du pic des cinq vieillards. Que la volonté de Shiryū soit transmise à son fils !
20 Pour Aria ! Les Foudres d'Eden !
21 Pégase à terre. Un voyage pour reprendre courage !
22 Ne jamais oublier son compagnon. La Voie du ninja, la fierté du Chevalier !
23 Percée dans les rangs ennemis. Les Jeunes Chevaliers à nouveaux réunis !
24 Retrouvailles. Rendez-vous au dernier vestige !
25 En territoire inconnu. Le Passé envahit le présent !
26 Souvenirs et Vengeances. Le Piège du vestige des ténèbres !
27 La Fin du périple. La Lumière de la jeune fille !
28 L'Armée d'élite. Les Chevaliers d'Or se rassemblent !
29 À l'aube d'une nouvelle bataille. Les Douze Maisons du Zodiaque !
30 Des capacités phénoménales. Le Chevalier du Taureau !
31 Le Choix fatidique. L'Énigme de la maison des Gémeaux !
32 Une terreur infinie. La Macabre maison du Cancer !
33 L'Essence du cosmos. Le Septième Sens !
34 Entre la vie et la mort. Combat au royaume des ténèbres !
35 Le Poing du Lion. Le Chagrin d'Eden !
36 La Loyauté avant tout. Mycène, le poing d'un roi !
37 Un gardien inébranlable. Le Chevalier d'Or de la Vierge !
38 Une rebellion courageuse. La Décision d'Eden !
39 Retrouvailles à la maison de la Balance. Chevalier d'Or contre Chevalier d'Or !
40 La Détermination de Sonia. Rompre les chaînes du destin !
41 L'Ambition de Tokisada. Le Conquérant de la fin des temps !
42 Le Chevalier d'Or félon. Ionia contre Kôga !
43 La Résurrection des seigneurs de guerre. À l'assaut de la dernière maison !
44 Pour mes compagnons, la force cachée de Koga !
45 La Fureur du Dieu de la guerre. Mars et Ludwig !
46 Kōga et Eden. Jeunes Chevaliers, enflammez votre cosmos contre les ténèbres !
47 L'Infime espoir. Un nouveau champ de bataille !
48 Compagnons, rassemblez-vous ! L'Incroyable Cosmos de Kōga !
49 Le Maître des ténèbres. Abzu le terrifiant !
50 Le Vœu des jeunes Chevaliers. Entends leur souhait, Seiya !
51 Brille Kōga ! L'Ultime Bataille entre la lumière et les ténèbres !

Deuxième saison (2013-2014)

Arc Nouvelles Armures

52 Une nouvelle armure, reprends ton envol Pégase
53 Retrouvailles, enflamme ton âme Sōma
54 Le courage sera votre force, que les armures renaissent
55 Un trésor inestimable, réveille-toi Dragon
56 Je veux résonner dans les cœurs, le cri d'Haruto
57 Vaincre Pégase. Éden, le guerrier solitaire !
58 L'Apparition des quatre grands généraux, la guerre est déclarée entre Athéna et Pallas !
59 Les Deux Frères. Shun d'Andromède entre dans la bataille !
60 L'Étoile d'acier. La Détermination de Subaru !
61 L'armée ennemie approche. Le Siège de la Palestre !
62 Le combat à mort de Genbu ! L'épée sacrée contre l'épée de la Balance !
63 Seiya, en première ligne ! La décision d'Athéna !
64 Allez de l'avant, chevaliers ! La route inaccessible menant à Pallas Belda !
65 Détruire l'inébranlable porte ! La lance de Pégase et le bouclier du Dragon !
66 La lutte de l'acier ! Les héros anonymes !
67 Subaru, l'incroyable cosmos ! La mission d'Éden !
68 Kōga et Pallas ! La rencontre sur le champ de bataille !
69 Réveillez une tornade enflammée ! L'amitié de Yuna et Sōma !
70 Le destructeur d'armure ! L'attaque du Pallasite errant !
71 L'armure maudite !? Le chevalier du Petit Cheval !
72 L’héritage de l'armure ! La naissance de Subaru du Petit Cheval !
73 Les larmes du Petit Cheval ! L'éveil de deux armures !
74 Le combat de Kiki ! Un ami par-delà les générations !
75 Rencontre avec le destin ! Le retour des Gémeaux !
76 L'oiseau immortel ! Ikki du Phénix arrive !
77 Déplacer le temps ! Les Chevaliers d'Athéna se réunissent !

Arc Éveil d'Omega

78 La bataille décisive commence ! Pour déterminer le sort des déesses !
79 L'attaque et la défense d'un assassin ! Les chaînes secrètes de Shun !
80 Le roi du temps ! Le zéro absolu de Hyōga !
81 Le Chronotector equipé ! L'attaque des quatre rois célestes !
82 Un esprit combatif extrême ! Ikki contre Égeon !
83 Shiryū et Ryūhō ! L'âme des cinq vieux pics !
84 Une ombre approche ! Les Chevaliers d'Or protègeront Athéna !
85 Le combat de la destinée ! La déclaration de la rébellion !
86 Le secret des armures ! Un nouveau pouvoir est activé !
87 L'union des Chevaliers d'Or ! La technique secrète interdite !
88 La détermination subsistante ! L'enseignement des merveilleux Chevaliers !
89 Éveillez vous ! L'ultime Omega !
90 La charge du Taureau ! Arrivée dans la chambre de Pallas !
91 Athéna et Pallas ! Bataille des déesses !
92 Les vrais sentiments de Seiya ! Revenir sur un mensonge !
93 Le Dieu du Temps ! L'ascension de Saturne !
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 308056
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Saint Seiya (présentation de l'univers pour les novices)

Messagepar phoenlx » lun. déc. 19, 2011 11:26 am

Mince je suis en train de voir tous les liens sur le site de la Moeru sont morts :( c'est dommage j'aimais beaucoup leurs fiches sur les chevaliers, quelqu'un sait s'il sera réouvert un jour ? Ils avaient fait un boulot énorme, je ne comprend pas pourquoi ce n'est plus disponible ( en plus la mise en page était intéressante je trouve )
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !


Retourner vers « Univers Saint Seiya »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité